background preloader

Bioéthique

Bioéthique
Related:  euthanasie

Belgique : un meurtrier obtient le droit d'être euthanasié Le prisonnier qui estime être un « danger pour la société » avait fait sa demande il y a trois ans. Frank Van Den Bleeken est détenu depuis près de 30 ans pour le viol et le meurtre d'une étudiante de 19 ans dans le centre psychiatrique fermé d'une prison située près d'Anvers en Belgique. Il a demandé l'euthanasie il y a trois ans évoquant une «souffrance psychique insupportable». Chargée de son cas, la Commission fédérale relative à l'euthanasie a affirmé qu'elle n'examinerait sa demande que lorsque toutes les possibilités thérapeutiques seraient épuisées. La cour d'appel de Bruxelles a de son côté jugé que la ministre n'était pas compétente pour décider d'un éventuel transfert aux Pays-Bas dans un établissement spécialisé et a refusé cette option. «Mon client peut être transféré dans un hôpital pendant 48 heures pour faire ses adieux à sa famille puis mourir de manière digne. «Un danger pour la société» 5 euthanasies par jour en Belgique

Le Groupe Européen d'Ethique des Sciences et des Nouvelles Technologies Commission européenne European Commission - BEPA Outils d'accessibilité Aller au contenu Outils du site Sélecteur de langues Chemin de navigation A propos du GEE Publications Liens éthiques BEPA et l'éthique Archives du GEE Assistance médicale à la procréation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir AMP. L'assistance médicale à la procréation (AMP) a été définie par le Législateur français pour délimiter l'usage des techniques de procréation médicalement assistée (PMA) aux cas des couples infertiles ou ne pouvant sans danger avoir un enfant. L’assistance médicale à la procréation est encadrée par la loi de bioéthique no 2004-800 du [1], dispositions qui ont été révisées par la loi du 7 juillet 2011[2]. En France, l'assistance médicale à la procréation est définie par l'article L2141-1 du Code de la santé publique : « L'assistance médicale à la procréation s'entend des pratiques cliniques et biologiques permettant la conception in vitro, la conservation des gamètes, des tissus germinaux et des embryons, le transfert d'embryons et l'insémination artificielle. » Les grands principes juridiques de l’assistance médicale à la procréation sont les suivants : Notes et références[modifier | modifier le code]

Une majorité de catholiques favorable à l'euthanasie, selon un sondage Ifop Société L’Ifop révèle que catholiques et sans religions sont majoritairement favorables à l’euthanasie, mais leurs raisons divergent. Analyse. Une majorité de catholiques pratiquants se déclare favorable à la légalisation de l’euthanasie. Comme le résume l’AFP, près d’un Français sur deux considère que la loi Léonetti, qui proscrit l’acharnement thérapeutique et autorise l’arrêt des traitements quand le patient le demande, ne permet pas « suffisamment d’atténuer les souffrances physiques ou morales » des malades ; une majorité considère même qu’elle ne permet pas « d’éviter toute forme d’acharnement thérapeutique », ni « de respecter la volonté du malade concernant la fin de vie ». Pour une majorité de catholiques interrogés, le fait de « vouloir maintenir en vie certaines personnes très gravement malades » et peut-être leur infliger ainsi « des souffrances inutiles » justifie la légalisation de l’euthanasie.

Institutions Lois de BIOETHIQUE - Quel regard Chrétien ? - Paroisse St Luc des coteaux et de Tournon La conférence L’orateur prévient qu’il abordera le sujet avec délicatesse, avec le plus grand respect et sans porter de jugement de valeur à l’égard des personnes qui seraient directement concernées par les questions de bioéthique susceptibles d’ être abordées au cours de l’exposé. Les débuts de la vie constituent en effet un sujet grave sur lequel peut se greffer un dilemme moral. Il rappelle tout d’abord les États Généraux de la bioéthique qui avaient eu lieu en 1999 et qui avaient permis un grand débat d’opinion avec des publics de sensibilités très diverses dans un esprit de grand respect et de vraie démocratie. PMA (procréation médicalement assistée) et FIV (fécondation in vitro)Ces techniques peuvent apporter une réponse aux couples qui souffrent de stérilité. soit la destruction immédiate, soit être donné à un autre couple ayant un projet parental, soit être utilisé par la recherche. Quel est le statut juridique de l’embryon ? L’éthiqueSelon P. Les grandes étapes dans notre pays.

L’euthanasie du point de vue islamique L’homme représente l’œuvre divine la plus importante et la plus complexe également. Il est la créature qui porte l’empreinte divine et qui représente son pouvoir sur la terre. Bref, l’homme est à l’image de Dieu gloire à lui. Mais la vie sur cette terre est loin d’être un paradis, elle comprend le bien et le mal et témoigne d’une épreuve continuelle. Certaines personnes souffrent terriblement, et sans faire référence à l’idée eschatologique, elles demandent qu’on mette fin à leur vie du fait que ce qu’elle subissent dépasse leur capacité physique et intellectuelle. Devant cette réalité douloureuse, l’homme a donné son point de vue et proposé des solutions variantes et inconstantes selon les personnes et les circonstances de leur vie. L’islam, quant à lui n’est pas resté muet à ce propos et par l’intermédiaire d’imminents juristes a explicité la question. Définition : Diagnostic : Un enfant atteint de la maladie de Crewsfield Jacob à un stade très avancé. Analyse : Conclusion Références :

France : Hollande met la main sur le CCNE La nouvelle composition du Comité Consultatif National d'Éthique marque clairement les intentions du Président. Tous nés d’un homme et d’une femme Paris, le 23 septembre 2013 Communiqué de presse Renouvellement massif et rupture d’équilibre au Comité Consultatif National d'Ethique : La Manif Pour Tous dénonce une manipulation grossière ! Suite au renouvellement massif des membres du CCNE intervenu le 22 septembre, La Manif Pour Tous dénonce avec force la nouvelle manipulation d’une équipe présidentielle et gouvernementale qui profite du pouvoir pour imposer ses projets de société aux Français. François Hollande avait déclaré officiellement, au printemps 2013, qu’il s’engageait à suivre l’avis du CCNE sur l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes. On comprend mieux maintenant cet étonnant engagement (l’avis du CCNE n’est en principe que consultatif !) Dans cette affaire, le CCNE perd son indépendance et donc sa crédibilité. Article à lire : LAB Europe1

L'Eglise refuse de laisser la procréation à la technique « Parmi la dizaine de couples qui s'inscrit à chacun de nos week-ends annuels, la plupart connaissent parfaitement la position de l'Église sur les procréations médicalement assistées. » Jean-Claude Soudée, retraité dans la Manche, anime depuis 2000 avec son épouse Claude et le jésuite Olivier de Dinechin, spécialiste de bioéthique, des sessions pour couples stériles au centre de Manrèse, à Clamart (Hauts-de-Seine). Il constate que ces couples chrétiens souffrent du fait de ne pas avoir d'enfant, mais aussi de ce que leur propose la médecine : « La plupart sont passés par l'insémination artificielle entre époux ou par la stimulation ovarienne ; ils en parlent comme d'un parcours lourd, difficile, et expriment le refus d'un acharnement procréatif », poursuit ce laïc. « L'assistance médicale à la procréation (AMP) ne guérit pas la stérilité ; elle tente de la pallier », explique Mgr Pierre d'Ornellas, archevêque de Rennes et président du groupe de travail épiscopal sur la bioéthique (1).

L'euthanasie et la Religion - L'euthanasie est-elle éthique? Cette page vous présente le rapport euthanasie/religion, montrant ainsi une raison de polémique sur ce sujet. Euthanasie et catholicisme L’église catholique Romaine refuse à la foi l’acharnement thérapeutique, l’euthanasie active et l’euthanasie passive. On peut observer, à la lecture de son catéchisme, que les catholiques rejettent totalement l’euthanasie. « Quel qu’en soient les motifs et les moyens, l’euthanasie directe est moralement irrecevable. On peut donc comprendre, grâce à cet extrait du catéchisme, que les catholiques pensent que Dieu donne la vie et donc, que Lui seul peut la reprendre. « Même si la mort est considérée comme imminente, les soins extraordinaires donnés à une personne malade ne peuvent être légitimement interrompus. Les catholiques semblent donc se positionner contre l’euthanasie mais, néanmoins, d’autres témoignages sont plus nuancés. « Je n’hésiterais pas à demander l’abrègement de mes souffrances si je me trouvais, un jour, prisonnier de mon corps.

Le père accouche d’un enfant sans sexe La nouvelle a pris de court l’administration berlinoise : selon l’hebdomadaire Der Spiegel de la semaine dernière, les fonctionnaires de l’état civil ont été confrontés au printemps à un casse-tête administratif. Le 11 avril, ils informent par courrier interne leurs collègues chargés de l’enfance et de la santé publique qu’«un homme vient d’accoucher» à domicile. L’affaire se passe dans le quartier populaire de Neukölln, dans la capitale allemande. L’homme - un transsexuel ayant conservé ses organes sexuels féminins - vient de mettre au monde un enfant après une insémination artificielle. Mais Falko Liecke n’est pas au bout de ses surprises. Certes, l’Allemagne autorisera à compter du 1er novembre de déclarer un enfant de «sexe neutre» à la naissance. Enfin, depuis 2011, il n’est plus nécessaire de procéder à une opération chirurgicale pour changer de sexe : deux attestations psychologiques suffisent pour un changement de sexe auprès de l’état civil. Nathalie VERSIEUX

Related: