background preloader

Liste des additifs alimentaires

Liste des additifs alimentaires
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les additifs alimentaires [1]sont définis par une directive de l'Union européenne[2] : « On entend par additif alimentaire toute substance habituellement non consommée comme aliment en soi et habituellement non utilisée comme ingrédient caractéristique dans l'alimentation, possédant ou non une valeur nutritive, et dont l'adjonction intentionnelle aux denrées alimentaires, dans un but technologique au stade de leur fabrication, transformation, préparation, traitement, conditionnement, transport ou entreposage, a pour effet, ou peut raisonnablement être estimée avoir pour effet, qu'elle devient elle-même ou que ses dérivés deviennent, directement ou indirectement, un composant des denrées alimentaires ». Colorants alimentaires[modifier | modifier le code] Les colorants alimentaires ajoutent artificiellement de la couleur aux aliments, pour les rendre théoriquement plus appétissants ; seuls ceux-ci sont répertoriés ici[3].

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_additifs_alimentaires

Related:  Dérive de l'INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIREAdditifs chimiques

Huile de palme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. C'est l'huile végétale la plus consommée au monde (25 %)[3]. Cet ingrédient traditionnel des cuisines d'Afrique, d'Amérique du Sud et d'Asie se retrouve, dans les pays non producteurs, dans les aliments transformés en remplacement des habituelles graisses animales (saindoux, beurre…) et des huiles végétales hydrogénées (dite trans). Même si elle ne représente en moyenne que 5 % des apports des Français[4], certains critiquent sa haute teneur en acides gras saturés. Par ailleurs, les ONG dénoncent le développement des plantations de palmiers à huile, phénomène qui constitue une menace importante pour les forêts en Malaisie, Indonésie et Papouasie-Nouvelle-Guinée. Histoire[modifier | modifier le code]

Additif alimentaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés aux denrées alimentaires commerciales (notamment aliments industriels) destinés à l'alimentation humaine et/ou animale. On parle en Europe d'« additifs zootechniques » , qui comprennent notamment le groupe fonctionnel des « améliorateurs de digestibilité ». Il peut s'agir de produits naturels, ou de produits synthétisés (« identique nature » et artificielle).

Ces animaux mutants que la cuisine génétique vous prépare – Le libre Des super lapins produisant des médicaments, des cochons « Enviropig » génétiquement modifiés pour moins polluer, des saumons « Frankenfish » qui grandissent deux fois plus vite, des vaches hypermusclées, ou des chèvres dont le lait fabrique de la soie… Des États-Unis à la Chine, les chercheurs s’en donnent à cœur joie pour greffer des gènes et croiser des espèces. Et attendent avec impatience les autorisations de mise sur le marché. Un croisement génétique entre cochon et souris, avec un gène supplémentaire de la bactérie E.coli. Cela vous ouvre l’appétit ? Ce porc transgénique a été créé par des chercheurs de l’université de Guelph au Canada.

Les 10 additifs alimentaires les plus mauvais pour la santé ALIMENTATION - Nombreux sont ceux qui ont pris l'habitude, ces dernières années, de bien lire l'étiquette au dos d'un produit avant de l'acheter. Bon réflexe, encore faut-il que ces étiquetage ne nous induisent pas en erreur, et qu'ils nous renseignent sur certains ingrédients ou additifs alimentaires qui squattent certains produits. En France, la liste des ingrédients doit figurer sur le produit par ordre d'importance décroissante, y compris les additifs et les arômes ajoutés.

Alicament Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les termes « alicament », « médicaliment », « nutraceutique » ou « nutriceutique » sont des néologismes de l'industrie agro-alimentaire. Alicament semble toutefois surtout utilisé en France ; au Canada notamment le terme a été supplanté par « aliment fonctionnel », traduction du terme anglais « functional food »[1]. Jusqu’à 47 produits chimiques dans une bouteille de vin Vin et molécule (Oliclimb/123RF) On peut trouver de nombreux produits chimiques de synthèse dans la composition d’un vin, comme l’a efficacement résumé une association dans une infographie détaillant les produits autorisés selon le type de vin conçu. Les vins conventionnels, soit la majorité de la production viticole, peuvent ainsi recourir à 47 additifs différents, tandis que les vins naturels, à l’autre bout du spectre, ne s’en autorisent éventuellement qu’un seul, à faible dose : le dioxyde de soufre (curieusement, c’est d’ailleurs le seul additif dont la présence doive être mentionnée sur l’étiquette). Entre les deux, les vins « bio » peuvent jongler avec 35 additifs. Et cette liste n’intègre pas les éventuels résidus de pesticides [PDF] détectables dans certains vins, mais seulement les produits délibérément introduits.

La nourriture du futur que nous concocte l’industrie agroalimentaire - Menu de synthèse En entrée : une saucisse de glu de porc malaxée Cela ressemble à de la guimauve rose liquide. Cette mixture de viande est obtenue en passant les carcasses de poulet ou de porc dans une centrifugeuse à haute température, ce qui permet de récupérer le moindre morceau de barbaque. Les tendons, graisses, tissus conjonctifs sont transformés en pâte. EFSA Dossier: Additifs alimentaires En vertu de la législation européenne, les additifs doivent être autorisés avant de pouvoir être utilisés dans les aliments. Cette autorisation donnée par les gestionnaires des risques fait suite à une évaluation approfondie de la sécurité réalisée par l’EFSA. Une fois autorisées, ces substances sont répertoriées dans une liste UE d’additifs alimentaires permis qui précise aussi leurs conditions d’utilisation. Elles doivent également être conformes à des critères de pureté approuvés établis dans le règlement UE 231/2012. En décembre 2008, la législation en vigueur a été consolidée au sein de quatre règlements simplifiés couvrant toutes les substances dites « agents améliorants alimentaires » (c.à.d. les additifs alimentaires, les enzymes alimentaires et les arômes). Le règlement CE 1331/2008 introduit une procédure d’autorisation commune pour ces agents.

Epandage agricole des boues d'épuration L'épandage agricole des boues de stations d'épuration d'eaux usées urbaines Alexandre Dudkowski INRA-ME&S 1. Introduction 2. Les processus d'épandage 3.

Related:  Les additifs alimentaires