background preloader

Où en sommes-nous avec la solidarité ?

Où en sommes-nous avec la solidarité ?
Un nouveau rapport sur les inégalités dans le monde vient de paraitre au mois de janvier, cette fois celui d’OXFAM, une organisation internationale de développement (90 pays) qui tente de mobiliser le pouvoir citoyen contre la pauvreté. Et de nouveau ces chiffres énormes, absurdes et accablants : 82 % des richesses créées dans le monde l'année dernière ont bénéficié aux 1 % les plus riches, alors que la situation n'a pas évolué pour les 50 % les plus pauvres. Mieux : le nombre de milliardaires a connu l'année dernière sa plus forte hausse de l'histoire, avec un nouveau milliardaire tous les deux jours. Inégalités : la crise financière a fait surgir cette question, devenue un sujet de débat dans les pays développés. « Pour qu'une société existe, écrivait Emile Durkheim en 1893, il faut que ses membres éprouvent de la solidarité les uns envers les autres. » Est-ce ce lien moral entre individus et groupe qui fait défaut ? OXFAM - Rapport sur les inégalités dans le monde (janvier 2018) Related:  BTSA Solidarité 2018-2020Sociétésolidarité

theconversation Les nouveaux travailleurs indépendants ne bénéficient pas des protections propres au salariat et peuvent, de surcroît, souffrir d’isolement. Face à cette double insécurité, de nouvelles formes de solidarité émergent. On constate par exemple que des personnes se structurent en collectif d’indépendants, pratiquent le don contre don ou encore le coaching participatif. En rendant possible le développement professionnel des travailleurs indépendants, ces nouvelles formes de solidarités constituent une réponse à la précarisation de certaines nouvelles formes de travail. Choisi ou contraint, le travail indépendant est précaire En tant que forme socialement instituée du travail, le salariat repose sur le principe du contrat de subordination. Alors que l’on pouvait penser cette forme particulière du travail quasi-irréversible, voilà que reviennent sur le devant de la scène le travail à la tâche, ainsi que des formes d’organisation précapitalistes.

Philosophies indiennes (2/4) : La Bhagavad-Gita, le chant du bienheureux Par Adèle Van Reeth Réalisation : Mydia Portis-Guérin Lectures : Mathias Minne Philosophies indiennes, deuxième temps. Après Michel Hulin venu hier nous présenter les Upanishads, ou textes fondateurs de la philosophie indienne, nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Marc Ballanfat qui vient interpréter pour vous la Bhagavad-Gita, le chant du bienheureux , ou comment le conducteur de char Krishna parvient à convaincre Ardjouna des bienfaits d’une éthique du renoncement actif. Références musicales: Toshi Tsushitori, The war Ravi Shankar et Philip Glass , PrashantiUstad Faiyaz Khan , Tala tempo moyenGashash Deshe , Woh krishna haiMika , The Origin of love Extraits: les "2 minutes papillon" de Géraldine Mosna-Savoye, à propos de la parution du livre d'Aldo Giorgio Gargani, Le savoir sans fondements (Vrin)

Les Toiles d'Archimede : 3 films courts sur la solidarité – Les films Le Théorème D’Archimède2015 – Réalisation Denis Ramos Parfois, être à la rue rend aveugle, on n’ose plus et l’on se referme sur son propre monde. C’est le sujet abordé par cette fable, où l’entraide passe les générations. Un Autre Regard2015 – Réalisation Thomas Groc et Denis Ramos Et si l’on sortait des clichés sur les assistantes sociales ? Demander de l’aide est éminemment difficile et nécessite du courage L’étoile du Berger2015 – Réalisation Thomas Groc et Denis Ramos Un berger arrive en ville et, perdu dans la foule, rencontre une autre solitude. Textes par Le Club

"Osons la fraternité" : des écrivains et intellectuels prennent la plume pour l’accueil des migrants Dans un recueil de textes et dessins, intitulé "Osons la Fraternité", une trentaine d’écrivains, intellectuels et artistes appellent à plus de solidarité envers les migrants en Europe. Publié aux éditions Philippe Rey, l’ouvrage a reçu le soutien du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo. "L’idée de publier un recueil de textes sur les migrants nous est venue avec [l'écrivain martiniquais] Patrick Chamoiseau au cours d’un diner chez le réalisateur Guy Deslauriers. On se demandait comment faire pour rassembler les écrivains, les artistes autour de cette cause. "Ce qu’on voulait, c’était sensibiliser les lecteurs car la situation n’est pas normale, non seulement en France mais partout en Europe. Les consignes données aux auteurs sont larges. Réfugiés dans la Roya en 1945 Léonora Miano, romancière d’origine camerounaise, a imaginé un monde futuriste dans lequel ce sont les identitaires qui sont des réfugiés sur le point d’être expulsés.

Plaidoyers pour la religion et la nation ? Deux livres qui entendent réhabiliter respectivement la religion et la nation. Vaste programme aurait dit Charles De Gaulle qui d’ailleurs ne négligeait ni l’une, ni l’autre. Pour s’y atteler deux auteurs qui creuse chacun son sillon depuis plusieurs ouvrages. Le philosophe Rémi Brague poursuit sa critique de la modernité avec Sur la Religion, aux éditions Flammarion. Le politologue Gil Delannoi, quant à lui, sort aux Presses Universitaires de France La nation contre le nationalisme, une opposition qui n’est pas le paradoxe le plus surprenant d’un essai qui cultive le contre-pied. Rémi Brague - Sur la Religion Rémi Brague est philosophe, Membre de l'Institut de France, il est professeur émérite de l'Université Panthéon-Sorbonne. Rémi Brague est l’auteur de nombreux ouvrages toujours très savants mais qui portent ces dernières années un projet intellectuel qui frise avec le politique : montrer les failles de la modernité. Deuxième temps de l’émission après la religion donc, la Nation.

Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire Le fonctionnement des acteurs de l'économie sociale et solidaire répond à des modes de gestion spécifiques, qui s'appuient sur un cadre juridique adapté. Les principes de l'économie sociale et solidaire Le concept d'économie sociale et solidaire (ESS) désigne un ensemble d'entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale. Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs. Elles encadrent strictement l'utilisation des bénéfices qu'elles réalisent : le profit individuel est proscrit et les résultats sont réinvestis. Leurs ressources financières sont généralement en partie publiques. Elles bénéficient d'un cadre juridique renforcé par la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire. La loi du 31 juillet 2014 Quelles sont les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) ?

Accueil - © Commerce Equitable France Edgar Morin : “Qu'est-ce que l'amour ? C'est le comble de l'union de la folie et de la sagesse" Edgar morin s'interroge sur l'amour, la poésie, la sagesse qui illuminent nos vies tout en cachant leur énigme et leur complexité... L'amour ne vit, soutient-il, que dans l'état d'un "innamoramento", se régénérant sans cesse de lui-même. La poésie est cet "état second" qui nous envahit dans la ferveur, l'exaltation, et bien sûr l'amour : elle nous fait habiter, non seulement prosaïquement, mais aussi poétiquement la terre. Quant à la sagesse, elle était dans le monde antique synonyme de vie raisonnable. mais nous savons que l'homo sapiens est également un être d'affectivité, de passions et de délire, c'est-à-dire qu'il est à la fois sapiens et démens. Quelles sont les sources de l’amour ? Dans tout individu, nous avons deux logiciels : le premier, c’est l’affirmation du "je", le "moi je". Une conférence enregistrée en décembre 2013. Edgar Morin, philosophe et sociologue.

Emploi : les garages solidaires à la rescousse pour se rendre au travail Pour 30 euros par mois, Sandrine Chezzou loue une voiture qui lui permet de se rendre au travail. Elle a 40 kilomètres à effectuer chaque jour, alors trouver un véhicule était devenu une priorité. "Si je n'avais pas trouvé cette solution-là, j'aurais dû rompre mon contrat après une semaine de signature, parce que je n'avais personne qui pouvait me secourir au niveau du véhicule", explique cette femme de ménage. En partenariat avec Pôle emploi, dans un garage solidaire de Leval (Nord), l'association Synergie loue des véhicules et distribue des cartes prépayées de carburant. Le JT

Investir dans les solidarités Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et obtenir des informations sur votre parcours de navigation afin d’améliorer nos contenus et votre expérience utilisateur. Pour en savoir plus

Pourquoi l'altruisme est une réponse aux défis de notre temps Notre époque est confrontée à de nombreux défis. Comment concilier les impératifs de l’économie, de la recherche du bonheur et du respect de l’environnement ? Ces impératifs correspondent à trois échelles de temps, le court, le moyen et le long termes, auxquelles se superposent trois types d’intérêts : les nôtres, ceux de nos proches et ceux de tous les êtres. L’altruisme est le seul concept qui nous permette de relier naturellement les trois échelles de temps (court, moyen et long termes) en harmonisant leurs exigences. Dans le monde contemporain, l’altruisme est plus que jamais une nécessité, voire une urgence. Pour Matthieu Ricard, l'altruisme est ainsi la réponse adéquate aux défis de notre temps. Comment dès lors appréhender le comportement altruiste dans son acception la plus large possible ? L’altruisme ne se cantonne pas à la seule psychologie, il a des extensions, des ramifications, des implications dans bien d’autres champs, dont le champ écologique, mais aussi politique.

Quelle solidarité intergénérationnelle ? 28 André Masson Le philosophe de Kônisberg s'avouait notamment déconcerté par le fait que les générations antérieures doivent se sacrifier dans l'intérêt des suivantes : l'idée que l'on puisse agir pour sa postérité mais que celle-ci ne puisse rien, en retour, pour vous lui paraissait une véritable injustice chronologique. Cette vision kantienne reflète sans doute une « forme extrême d'aliénation - d'aliénation à l'égard de sa propre existence » : elle oublie en effet que la survie par les siens — ou, plus généralement, le fait de constituer le maillon actuel d'une chaîne indéfinie de générations — offre le moyen de transcender sa condition mortelle et de se projeter dans l'avenir au-delà de sa propre finitude (Dasgupta [1994] pp. 126-127). Mais elle manifeste aussi une croyance indéfectible dans le progrès qui n'est plus guère partagée de nos jours. Une injustice chronologique à rebours Le philosophe F.

Assistanat : un mythe qui ronge la solidarité Qu’est-ce que l’assistanat ? De 1970 à 2015, la part des prestations sociales dans le revenu des ménages français est passée de 20 % à 35 %. De 2000 à 2014 : le nombre d’allocataires de l’un des 11 minima sociaux est passé de 3 342 500 à 4 126 700. En 2013, les dépenses liées aux versements de ces allocations représentaient près de 23 milliards d’euros. Réalisateur : Henri Poulain; Voix : Julien Goetz; Graphisme : Benjamin Le Talour Producteur : StoryCircus, France Télévisions; Auteur : Julien Goetz Production : 2014

Related: