background preloader

La symbolique Templière : Abraxas, Abacus, Baphomet, Beaucent, Gonfanon, Bouclier, épée, Chiffres, nombres, couleurs, croix, graffiti

La symbolique Templière : Abraxas, Abacus, Baphomet, Beaucent, Gonfanon, Bouclier, épée, Chiffres, nombres, couleurs, croix, graffiti
Le symbole du Temple Par définition, l'Ordre du Temple fait référence à un type de construction précis, le temple, en l'occurrence le Temple de Salomon de Jérusalem, terme et « puissance » des lieux qui ne manquèrent pas d'influer sur le psychisme collectif, la nature et la mission de l'Ordre. Julius Evola a noté que le terme « Templiers » (et « Temple », N.D.A.) fait penser à un dépassement (Révolte contre le monde moderne). Et c'est bien de cela qu'il s'agit, à travers l'image du temple, édifice qui bénéficie d'une appellation à la fois plus prestigieuse et plus vaste que celle d'église, mais qui, sur le plan formel et symbolique-spirituel, est un endroit plus « restreint », plus confidentiel, se prêtant mieux à une réelle « conservation » du divin. Top Eglise de Torres del Rio: Dite du Saint-Sépulcre, sur plan hoctogonal. Eglise de Torres del Rio: le dôme intérieur Bien que tous deux espaces sacrés, le temple et l'église possèdent deux natures différentes et incompatibles. Related:  La Symbolique TemplièresTempliersTempliers

Les templiers et le nombre d'Or - Ordre du Temple Les Templiers et le nombre d’Or L'homme de vitruve - Leonard de vinci Le lecteur sera peut-être surpris d’apprendre que les constructeurs de cathédrales du Moyen-âge, n’ont pas utilisé notre système métrique classique pour élaborer leurs œuvres, et pour cause… Celui-ci, n’est né officiellement qu’en 1795 ! On sait, grâce à divers auteurs anciens, tels que Héron, que dès l’antiquité les premières mesures ont été prises des dimensions du corps humain, ce que confirment d’ailleurs les noms de : pas, coudée, pied, palme, pouce, doigt, encore employés de nos jours. Au Moyen-âge, donc, les bâtisseurs utilisaient une pige constituées de cinq tiges articulées, correspondant chacune à une unité de mesure de l’époque : la paume, la palme, l’empan, le pied et la coudée. A Chartres*1 cependant, comme à Reims et dans la plupart des autres cathédrales, ils utilisèrent un autre système… basé sur le nombre d’Or… ! I : Qu’est-ce que le nombre d’Or ? Le nombre d'Or est appelé Phi Parthénon et nombre d'Or Euclide

La symbolique Templière : Abraxas, Abacus, Baphomet, Beaucent, Gonfanon, Bouclier, épée, Chiffres, nombres, couleurs, croix, graffiti Le Baucent ou Gonfanon Le baucent ou « gonfanon baucent » était la bannière, véritable palladium, de l'Ordre du Temple. En temps de paix, il était gardé en la maison du maître. En temps de guerre, il était toujours emmené en expédition, mais devait se tenir auprès du « hault seigneur ayant fonction et honneur de maître », comme le précise la Règle. Lors d'une halte au cours de laquelle on dresse le campement, le baucent devait figurer auprès de la tente ronde du maître, s'il n'est « en icelle tente ». La Règle précise encore que la bannière est portée par le maître (ce qui devait être rarement le cas, compte tenu de ses fonctions de commandement) ou par le maréchal ou son assistant et gardé par des frères-chevaliers qui doivent l'entourer « le mieux qu'ils pourront » ; un frère-chevalier ne devant « laisser le gonfanon pour aucune raison », ce qui exposerait ce chevalier à une punition sévère. Top Trois diférentes formes de Gonfanon Baucent Le Gonfanon La Flamme Baussanne La devise

Commanderie du Ruou Le domaine s'agrandit rapidement et les Commandeurs successifs créèrent des fermes, des granges et des maisons indépendantes. Au total les exploitations couvrirent un millier d'hectares répartis sur 28 communes dont Draguignan, Tourtour, Callas, Entrecasteaux et surtout Lorgues où les Commandeurs résidèrent jusqu'en 1193. Le premier Commandeur fut en 1170 HUGUES RAYMOND de VILLACROS. Au total, 32 Commandeurs se succédèrent et le nombre des Frères Chevaliers atteignit un effectif quatre fois supérieur à la moyenne des autres commanderies. En 1223 on notait ainsi à côté du Commandeur, la présence de 16 Frères, du Chapelain et d'un nombreux personnel de service. L'année 1307 vit l'arrestation des Templiers par Philippe le Bel. A partir de 1460 aucun texte ne fait plus mention du RUOU. Vers 1843 une fabrique de tomettes vint occuper les lieux et a fonctionné jusqu'en 1914.

La Maisnie Champenoise : Templiers ( alphabet, abraxas ), Hospitaliers et Teutoniques. Histoire - Grands Maîtres - Symboles Introduite en 1147, la croix de gueules ou "croix de vermeille" selon une expression médiévale, devint vite le signe exclusif du Temple, à tel point que les chroniqueurs la qualifient toujours de "croix du Temple", "croix des Templiers" ou encore "croix de la milice du Temple", sans toujours préciser sa couleur, ce qui laisse supposer que ses formes et couleurs étaient connues de tous. Voici toutes les croix utilisées par l'Ordre du Temple : Ce « sceau de la Milice du Christ » (Sigillum Militum Christi) est l'un des plus célèbres de l'Ordre du Temple, c'est celui du 19ème Grand Maître, Renaud de Vichiers : il représente deux chevaliers montés sur le même cheval, une lance en arrêt, galopant de dextre (droite) à senestre (gauche). La mission première des Templiers était d'assurer la sécurité des pélerins en Terre Sainte. Ils remplaçaient chaque lettre par un symbole, suivant la substitution suivante : Le chiffre 3 (omniprésent) Le chiffre 9 Le chiffre 8

Un exemple de la méthode de travail de Froissart Un exemple de la méthode de travail de Froissart x M. A. Artonne a fait le 16 novembre dernier à l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres une communication dont l'intérêt ne peut pas échapper aux lecteurs de la Revue du Nord, puisqu'elle démontre la valeur devant la critique de la méthode de travail du chroniqueur valenciennois. Nous remercions M. Artonne de nous avoir procuré un résumé de son étude. La valeur d'historien de Froissart a été souvent sévèrement jugée. L'épisode étudié occupe les chapitres 14 à 17 du IVe Livre des Chroniques. Il faut constater d'abord la parfaite exactitude géographique de Froissart. Le récit des faits historiques est dans son ensemble très exact, et dans beaucoup de détails très précis. Froissart, cependant, est en défaut sur un point, ne se rapportant qu'indirectement aux faits qu'il raconte. 1.

Les Templiers - Histoire du Monde TEMPLIERS (ordre des) sceau du temple L’ordre du Temple était un ordre religieux et militaire international issu de la chevalerie chrétienne du Moyen-Âge. Il fut créé le 13 janvier 1129 à partir d’une milice appelée les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon. Il œuvra pendant les XIIe et XIIIe siècles à l’accompagnement et à la protection des pèlerins pour Jérusalem dans le contexte de la guerre sainte et des croisades. templiers Légendes autour de l’ordre du Temple Il est nécessaire de commencer par un avertissement aux lecteurs : les légendes diverses et variées nées autour de l’ordre du Temple sont apparues après sa dissolution et n’ont pas de rapport avec l’histoire de l’ordre, mais avec l’histoire des mythes (voir l’article sur les légendes au sujet des Templiers). Comme le dit l’historien Alain Demurger : « La bibliographie du Temple est surabondante mais scientifiquement douteuse. La fondation de l’Ordre du Temple La naissance Le concile de Troyes (13 Janvier 1129)

Article 26 - La symbolique de l'Ordre du Temple - FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance La symbolique de l'Ordre du Temple Par définition, l'Ordre du Temple fait référence à un type de construction précis, le temple, en l'occurrence le Temple de Salomon de Jérusalem, terme et "puissance" des lieux qui ne manquèrent pas d'influer sur le psychisme collectif, la nature et la mission de l'Ordre Julius Evola a noté que le terme "Templiers" (et "Temple", N.D.A.) fait penser à un dépassement (Révolte contre le monde moderne). Et c'est bien de cela qu'il s'agit, à travers l'image du temple, édifice qui bénéficie d'une appellation à la fois plus prestigieuse et plus vaste que celle d'église, mais qui, sur le plan formel et "symbolico-spirituel", est un endroit plus "restreint", plus confidentiel, se prêtant mieux à une réelle "conservation" du divin. Le temple se suffit à lui-même, créant son propre espace sacralisé et s'y résumant. Bien que tous deux espaces sacrés, le temple et l'église possèdent deux natures différentes et incompatibles.

La symbolique Templière : Abraxas, Abacus, Baphomet, Beaucent, Gonfanon, Bouclier, épée, Chiffres, nombres, couleurs, croix, graffiti Les Chiffres et les Nombres Dans les sociétés traditionnelles, les chiffres et nombres ne servent pas uniquement à énoncer des quantités, mais encore à élaborer des liens ou des supports symboliques. Car ceux-là expriment des idées et des forces, et constituent des « êtres vivants » doués de forces ou de flux vitaux qui, lorsqu'on les prononce, déplacent un « courant » invisible mais réel qui influencera la réalité ambiante à laquelle le chiffre ou nombre se rapporte. Le cosmos est un ensemble de nombres, d'où l'importance de leur interprétation qui se présente comme l'une des pratiques symboliques les plus anciennes. Platon en faisait le plus haut degré de la connaissance et l'essence même de l'harmonie intérieure et cosmique. Selon saint Martin, les chiffres et nombres sont les enveloppes visibles des êtres dont ils règlent à la fois l'harmonie physique et les forces vitales, spatiales et temporelles, et les rapports interdépendants avec le Principe premier. Le chiffre 8 est plus rare

Related: