background preloader

L'univers et la matière

L'univers et la matière
Quelques données de base sur l'Univers... Distance des étoiles les plus proches de nousen années-lumière Le spectre électromagnétique Ce qui différentie la lumière d'une émission de radio est une question de fréquence. Autrement dit une question de TEMPS ! Diagramme extrait du livre de Fritjov Capra "Le Tao de la Physique" éditions Sand, Paris Rayonnement cosmique Supercordes Related:  A Classer

20 minutes (x7) pour comprendre l'univers! J'ai donc regroupé ci-dessous une sélection personnelle de 7 chefs-d’œuvre de vulgarisation scientifique, parmi mes préférés, dans un format relativement court. Un concentré des questions les plus profondes qui agitent les scientifiques du monde entier. Vous m'en direz des nouvelles. La playlist se veut prendre la structure d'un voyage initiatique. De l'infiniment grand à l'infiniment petit. Bienvenue dans l'univers Le physicien Christophe Galfard nous offre ici une formidable introduction à l'univers, à la découverte de notre voisinage cosmique. Le Big Bang On réfère souvent la théorie du Big Bang comme l'histoire de la naissance de l'univers. L'Histoire de l'univers L'univers a une histoire fascinante, et pourtant peu de gens sauront vous la raconter dans toute sa richesse. Les étoiles Les étoiles font partie intégrante de nos vies. Le côté obscur de l'univers L'astrophysique moderne se trouve dans une situation assez paradoxale. Le monde quantique La théorie des cordes

L’univers primordial cartographié par Planck Capable de voir dans le domaine des micro-ondes, l’observatoire spatial européen Planck a balayé pendant 30 mois la totalité du ciel. Les données récoltées vont montrer aux astronomes l’aspect du Cosmos seulement 380.000 ans après le Big Bang. En astronomie, regarder loin, c’est aussi remonter le temps. Ainsi lorsqu’on observe une galaxie située à environ 3 millions d’années-lumière comme NGC 224 (aussi appelée galaxie d’Andromède) on la voit telle qu’elle était il y a 3 millions d’années, le temps que la lumière a mis pour nous parvenir. Aux premiers temps du CosmosImaginons maintenant regarder encore plus loin. Lancé en 2009 par une Ariane 5, le satellite Planck de l’Agence Spatiale Européenne est équipé d’un instrument appelé HFI (High Frequency Instrument) capable de détecter des températures d’à peine 0,1 °C au-dessus du zéro absolu.

Tout savoir sur la pharmacie et le médicament au Maroc Quantum Diaries Troisième volet d’une série de quatre sur la matière sombre Voici le troisième volet d’une série sur la matière sombre. J’ai déjà examiné comment elle se révèle à travers des effets gravitationnels et l‘absence de preuves directes d’interaction avec la matière visible. Voyons maintenant comment la cosmologie soutient également l’existence de la matière sombre. Graines de galaxiesIl est maintenant largement admis que toute la matière (sombre et visible) était distribuée uniformément juste après le Big Bang. Comment l’Univers est-il passé d’un gigantesque nuage de matière uniformément répartie à la formation de grandes structures comme les galaxies? Etant plus lourde que la matière ordinaire, elle s’est ralentie plus tôt. Une fois la matière visible refroidie après l’expansion de l’Univers, elle a commencé à s’accumuler sur les grumeaux de matière sombre. Simuler la formation de l’Univers Pas convaincu-e ? Les résultats sont frappants comme le montrent les trois photos ci-dessus.

Cette force mystérieuse qui pousse l'espace à s'agrandir de plus en plus vite L’Univers est en expansion. Cela n’est pas un paradoxe. Tout au contraire, c’est une prédiction claire de la théorie d’Einstein corroborée depuis un siècle par les observations. Mais il y a quelques années une poignée de chercheurs ont entrepris, dans l’indifférence générale, de mesurer précisément la décélération de L’Univers. La mesure de la valeur exacte de cette décélération n’était pas un problème central de cosmologie et s’inscrivait au rang des petites investigations secondaires à mener à défaut de projets plus ambitieux. Une telle approche fut effectivement mise en oeuvre et conduisit en fait à un résultat inattendu et tout à fait prodigieux : la décélération de l’Univers est négative ! Il s’agit sans aucun doute de l’un des résultats les plus importants de ces dernières décennies. Autrement dit, une quintessence. Extrait de "Big bang et au-delà : balade en cosmologie" (Editions Dunod), 2013.

Stellarium Voyage vers l'infiniment petit La physique est une science expérimentale et le physicien doit faire appel aux formalismes mathématiques pour obtenir des prédictions quantitatives. Ces dernières seront confirmées ou infirmées par l'expérience, la théorie physique sera validée ou rejetée. On a présenté dans les paragraphes précédents les aspects qualitatifs de la théorie quantique des champs, on va maintenant aborder les aspects quantitatifs. Ils sont plus difficiles qu'il ne paraît au premier abord. Nous ne pouvons décomposer en modes d'oscillation des systèmes ayant une infinité de degrés de liberté que si les particules décrites par le système n'interagissent pas entre elles. D'un point de vue mathématique, on décrit les champs quantiques libres par des termes quadratiques, qu'on peut toujours écrire comme des modes d'oscillation harmonique. La théorie des perturbations offre cependant une résolution approximative à ce problème. Cette théorie des perturbations s'applique avec succès à l'électromagnétisme.

L'univers s'est-il créé tout seul ? «Les astrophysiciens peuvent jouer aux dieux créateurs en construisant des modèles d’univers, chacun avec sa propre combinaison de constantes et de conditions initiales, grâce à la puissance des ordinateurs modernes. La question ... qu’ils se sont posée pour chaque modèle d’univers est : héberge-t-il la vie et la conscience après une évolution de 13,7 milliards d’années ? La réponse est ... : la vaste majorité des univers possède une combinaison perdante (...) - sauf le nôtre (...) «Aucun scientifique ne contestera le réglage très précis des constantes physiques et des conditions initiales de l’univers pour permettre notre existence (...) Trinh Xuan Thuan a pris partie pour l’hypothèse «forte», et de bouddhiste qu’il était, il est devenu une sorte de «déiste» : «Une autre raison pour laquelle je m’insurge contre l’hypothèse du hasard est que je ne puis concevoir que toute la beauté, l’harmonie et l’unité du monde soient le seul fait de la chance (...)

Chroniques de France-Culture : « Dialogues du ciel et de la vie » Chroniques radio France-Culture Je veux d'abord remercier France-Culture de m'avoir proposé cette série de causeries intitulées : « Dialogues du ciel et de la vie ». Le thème général consistera en une réflexion sur cet événement extraordinaire que représente, pour chacun d'entre nous, notre atterrissage (c'est le bon mot) ici sur une planète bleue : la Terre qui tourne autour d'une étoile jaune : le Soleil, une étoile bien ordinaire, dans une galaxie : la Voie Lactée, comme il y a en des milliards, dans cet immense univers que nos yeux nous révèlent la nuit et que nos télescopes géants n'en finissent pas d'explorer … C'est à cet événement si étrange et si déroutant que, pendant ces causeries, je propose de réfléchir. Textes des chroniques disponibles : Aller directement aux dernières chroniques. Chacune des chroniques est à votre disposition, par la copie, pour le transfert à vos amis et connaissances.

Google Glass, les lunettes disruptives de l'enseignement 2.0 Education - La firme de MountainView a commencé à diffuser ses lunettes auprès de développeurs du projet Glass Explorers. Alors que les hypothèses les plus incroyables essaiment sur le net, quant aux nouveaux usages de ces lunettes disruptives, il apparaît aujourd'hui certain qu'elles impacteront singulièrement notre rapport à l'apprentissage et l'éducation. En m'appuyant sur les principales caractéristiques de ces lunettes augmentées et sur les technologies existantes, voici quelques domaines où elles joueraient un rôle déterminant. Apprentissage général La combinaison des fonctionnalités de recherche par texte / son / reconnaissance faciale ou visuelle d'une part, et de l'affichage d'informations augmentées de l'autre, permet de répondre à l'ensemble des problématiques générales d'apprentissage et d'offrir une expérience éducative inédite. Que l'on apprenne l'histoire-géo ou la physique, les lunettes peuvent servir de complément de cours en contextualisant l'objet enseigné.

Énergie sombre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'énergie sombre ne doit pas être confondue avec la matière sombre qui, contrairement à l'énergie sombre, ne remplit pas uniformément l'univers et qui interagit normalement (forces attractives) avec la gravitation. Naissance de la notion d'énergie sombre[modifier | modifier le code] L'expression dark energy (énergie sombre) a été citée pour la première fois dans un article de Huterer et Turner[1] en 1998, quelques mois après la découverte de l'accélération de l'expansion de l'Univers[DE 1]. Du fait de sa nature répulsive, l'énergie sombre a tendance à accélérer l'expansion de l'Univers, plutôt que la ralentir, comme le fait la matière « normale ». Mais l'idée d'une composante accélératrice, invisible et diffuse, de l'univers est plus ancienne[DE 1]. Nature de l'énergie sombre[modifier | modifier le code] La nature exacte de l'énergie sombre fait largement partie du domaine de la spéculation. Constante cosmologique[modifier | modifier le code] .

Les grandes leçons d’un petit boson LE MONDE | • Mis à jour le | Par Etienne Klein (Directeur de recherches au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et professeur à l'Ecole centrale de Paris) Née il y a à peine un siècle, la physique des particules nous transporte, tels des touristes déroutés et hagards, en des mondes étranges où nos intuitions perdent leurs marques. Elle constitue aujourd'hui une activité à la fois ambitieuse et discrète, imposante et mal connue: alors qu'elle délivre des résultats fascinants et mobilise des instruments dont la taille suffit à impressionner, elle fait rarement parler d'elle. Elle constitue pourtant une discipline frontière : dans son expression théorique, elle fait appel à des concepts mathématiques très élaborés, fort éloignés des mathématiques lycéennes. Dans son versant expérimental, elle se situe toujours à la limite des possibilités technologiques. Les connaissances que les "conquérants du minuscule" ont accumulées ces dernières décennies ne sont certes pas d'accès facile.

Movies Online with XBMC | Free TV Channels on XBMC Le Who's who de l'affaire Tapie Anciens ministres, avocats, hauts fonctionnaires... La justice s'intéresse à démonter la chaîne de prises de décision ayant conduit au choix de recourir à un tribunal privé, dans le règlement à l'amiable du conflit entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais. Près de deux ans après l'ouverture d'une enquête, "l'affaire" a pris une nouvelle tournure avec la mise en examen du juge arbitre Pierre Estoup, de Stéphane Richard et de Bernard Tapie, vendredi, pour "escroquerie en bande organisée". Retour sur une affaire d'État. Bernard Tapie Fin 1992, lorsqu'il est nommé ministre de la Ville, l'homme d'affaires doit céder Adidas pour éviter tout conflit d'intérêts, comme le réclame François Mitterrand. Entre-temps, le Crédit lyonnais est au bord de la faillite, sa gestion est confiée au Consortium de réalisation. Les juges d'instruction du pôle financier de Paris cherchent aujourd'hui à savoir si cette décision a été entachée d'irrégularités. Christine Lagarde Stéphane Richard Jean-Louis Borloo

Related: