background preloader

Le blog d' Eva, R-sistons à la crise

Le blog d' Eva, R-sistons à la crise

U.S. National Debt Clock : Real Time-Mozilla Firefox Le site de la dette publique ... Cette page "En savoir plus" est en construction ...donc un peu "en vrac" - Site "Dette et monnaie" - Site "faux monnayeurs" - Site "Chomage et monnaie" - Site du Mouvement Sociétal - Site de l'ADED L'Association pour les Droits Economiques et Démocratiques - Site de Jean Jégu - Vidéo sous - titrée " la monnaie-dette" money as debt, de Paul Grignon - Site "libérons la monnaie" - Livre d'A-J Holbecq et Philippe Derudder La dette publique, une affaire rentable Ci-dessous, l'évolution en euros constants de la dette publique (courbe rouge) et ce qu'elle serait devenue (courbe verte) dans un systeme monétaire où l'état, à partir de 1980 (en partant d'une dette de 229 milliards d'euros fin 1979, déja litigieuse), aurait récupéré son droit de création monétaire. Traité de Maastricht - Article 104

Carole Fabre Carole Fabre Revenu de Vie Des arts plastiques aux antiquités, en passant par la menuiserie, Carole Fabre a toujours privilégié la rencontre et la curiosité. Rien d’étonnant alors qu’en 1996, elle se propulse dans le web. En 2001, avec une pratique orientée-métier, elle crée en équipe des sites dans le milieu des antiquités, son activité d’alors. Rapidement les aventures se succèdent sur le web avec, progressivement, des domaines d’applications diversifiés. Dans ce parcours, toujours un fil conducteur : faire le lien, faire du lien, aller au devant des autres, et soutenir l’initiative… En 2006, forte de ces expériences, elle s’oriente vers le management des communautés virtuelles à plein temps. Membre fondateur de L’Esplanade, réseau labo d’acteurs du numérique à Toulouse / lesplanade.org Un blog reglesdejeux.com Appel pour le revenu de vie / appelpourlerevenudevie.org L’intervention de Carole Fabre lors de TEDxBordeaux 2011 : L’interview de Carole Fabre lors de TEDxBordeaux 2011 :

Le Crédit Coopératif en bref Accueil > Le Crédit Coopératif en bref Accès direct au site Le Crédit Coopératif affirme haut et fort sa mission de banque de la finance utilise et de l'économie réelle. Voir la vidéo Partager cette vidéo Découvrez les offres qui vous concernent Associations, Organismes d'intérêt général Coopératives, PME-PMI, Groupements d'entreprises Particuliers, Consommateurs citoyens Associations, entreprises : Particuliers : Espace client Espace presse Actualités

La fin des bancosaures Par Pascal Roussel – Les dinosaures ont disparu de la surface de la terre alors qu’ils semblaient pourtant invincibles et indispensables à la survie de l’écosystème de l’époque. Mais ces animaux gigantesques avaient un point faible, leur sang froid et finalement leur disparition n’a pas entraîné la fin de toute vie sur terre. 65 millions d’années plus tard, nous assistons à la disparition d’une autre espèce gigantesque : le bancosaure. C’est que le bancosaure est lui aussi un animal fragile avec un grave point faible, sa survie dépend essentiellement d’une seule et unique chose : la confiance. Comme tous les animaux, le bancosaure grandit avec le temps. La fin du bancosaure est pratiquement toujours la même : il perd la confiance de ses créanciers. - La nationalisation, comme ce fut par exemple le cas avec Northern Rock au Royaume-Uni en 2008, après 158 années d’existence. - L’absorption par un bancosaure plus gros. - La fusion de deux bancosaures malades. Soit 22 fois moins ! Conclusion

Évasion fiscale protégée par le pouvoir, le livre qui accuse Supposons que tous les jours, 10 hommes se retrouvent pour boire une bière et que l’ad l’addition se monte à 50$ (normalement, 5$ chacun). S’ils payaient la note de la façon que que l’on paie les impôts, selon les revenus de chacun, on aurait l’exemple suivant : Les quatre premiers, les plus pauvres, ne paieraient rien, zéro cent. Le cinquième paierait 50 cents. Le sixième paierait 1,50$. Le septième paierait 3,50$. Le huitième paierait 6$. Le neuvième paierait 9$. Le dernier, le plus riche, devrait payer 29,50$ à lui tout seul. On arrive donc bien à 50$. Ils décidèrent de procéder comme décrit. Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon. Mais s’ils soustrayaient cette somme de leur partage, alors le cinquième et le sixième homme allaient être payés pour boire leur bière (1,16$ et 16 cents). Alors ? Le cinquième homme, comme les quatre premiers, ne paya plus rien, Un pauvre de plus. Le sixième paya 1$ au lieu de 1,50$ (33% de réduction).

Des villes françaises au bord de l'apocalypse Voilà une info qui ne va pas faire plaisir à Jean-Pierre Pernot dans son traditionnel tour de France des terroirs du JT de TF1. Après les salariés d'ambassades européennes à Genève bientôt SDF à cause de l'euro, plusieurs villes françaises et autres collectivités sont en quasi faillite. Des maires des 4 coins de France n'en peuvent plus et se révoltent contre l'Euro et Sarkozy. La Cour des Comptes reconnait "les emprunts toxiques comme un problème national" et avoue n'avoir aucune possibilité d'action ! Les élus au bord du gouffre appellent à l'adhésion sur leur site Acteurs Publics Contre les Emprunts Toxiques qui arbore une charte graphique très explicite : l'euro en décomposition est un dangereux poison => voir le site De nombreuses autres villes devraient donc rejoindre le mouvement. Quand je vous disais que la Révolution Française n'est plus très loin... Comment Dexia, Natixis et Crédit Foncier pillent leurs victimes municipales ? Au tableau des scores de Dexia :

Jean-Marie Harribey » Blog Archive » La haine de la République et l'incapacité de penser Le texte que j’ai écrit sur ce blog « Les fonctionnaires sont productifs. Ras-le-bol des âneries ! », ainsi que sa version publiée dans Libération le 29 octobre 2013, « Les fonctionnaires, créateurs de richesse et de valeur », ont soulevé un torrent de haine et d’insultes sur le site de Libération et sur un site de droite extrême délirant d’idéologie ultra-libérale nommé « Contrepoints », relayées ici même. La haine et les insultes déversées contre moi sont une chose qui, somme toute, ne devraient susciter qu’un haussement d’épaules. La haine de la République Je reviens donc une nouvelle fois sur un point de théorie qui bouscule à droite et aussi à gauche parce qu’il vise à montrer que la terre économique tourne autour du soleil et non pas l’inverse. Ce que ne comprennent pas ceux qui enverraient bien dans un camp de rééducation, ou pire, s’ils en avaient le pouvoir, tous les citoyens qui ne pensent pas en rond comme eux, a trait à l’économie vue comme un circuit. L’incapacité de penser

Related: