background preloader

Facebook pour transmettre l’histoire et la mémoire

Facebook pour transmettre l’histoire et la mémoire
Séquence pédagogique réalisée en 2009-2010 en collège par Audrey Varachaud, enseignante documentaliste, Pyrénées-Atlantiques. Projet d’éducation aux médias en partenariat avec l’enseignante d’histoire-géographie. Nous avions le désir de travailler sur un des réseaux sociaux le plus utilisé par les jeunes : Facebook. Les objectifs Travailler sur l’éducation aux médias et ainsi développer le regard, l’esprit critique des élèves sur ce nouveau « média social » qu’est Facebook. Leur démontrer que cet outil de publication doit être utilisé de manière citoyenne, et apprendre à protéger sa vie privée. En histoire, Facebook est un moyen de travailler sur la diffusion de données et repères historiques. Aborder la responsabilité des élèves en tant que diffuseur d’information. Susciter leur intérêt étant donné que nous travaillons sur un support qu’ils connaissent, qu’ils utilisent et qu’ils apprécient. Le constat La finalité Les consignes Ils résument l'évènement et expliquent pourquoi ils l'ont retenu,

Canopé académie de Besançon : Écriture collaborative #1 Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Etherpad, Typewith.me, Framapad, des outils à utiliser avec les élèves pour créer du texte à plusieurs, écrire, partager, commenter…en ligne, sans installer de fichier ou d'application sur les ordinateurs d’une salle multimédia, pas d’inscription nécessaire…mais il faut une bonne connexion Internet… La possibilité d'écrire à plusieurs de manière spontanée, aussi facilement qu'avec le papier crayon, est un atout, d'autant plus que l'on peut imaginer une utilisation sur des supports (ordinateurs, tablettes, smartphone) dans et hors des établissements scolaires. Mise en œuvre Etherpad est un éditeur de texte collaboratif en temps réel qui ne requiert aucune installation, ni aucune inscription. Il suffit d'avoir une connexion à Internet et un navigateur web, et on peut se lancer : Fonctionne avec et tous ces navigateurs Description et explications Un outil simple et rudimentaire mais très efficace

Facebook, quelle aventure... Peut-on trouver un intérêt pédagogique à Facebook ? Une professeure documentaliste enquête sur les pratiques personnelles de ses élèves sur ce réseau social, puis monte un projet mobilisant à la fois histoire et techniques documentaires. Les apprentissages sont au rendez-vous, ainsi qu’une véritable éducation aux médias. En octobre 2009, je distribue un questionnaire à une classe de 3e : « Facebook et moi ». « Connais-tu Facebook ? Un projet d’éducation aux médias basé sur l’histoire Après une exposition sur la Première Guerre mondiale organisée au CDI par cette classe, nous décidons de travailler sur les grands évènements en histoire. Première séance : comment vérifier et valider une source sur Internet ? Avant de publier, il est impératif que l’information diffusée soit fiable et vérifiée. Deuxième séance : la vie privée et la confidentialité sur Facebook La création de la page Facebook est l’occasion d’évoquer la question de la confidentialité et de la vie privée [3]. Bilan d’étape

Canopé académie de Besançon : Écriture collaborative #2 Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Avec le cloud computing (ou informatique dans les nuages) on retrouve un concept qui permet la centralisation des données (applications et documents) dans ce nuage composé de serveurs distants et accessibles depuis le Web. Puisque nous sommes de plus en plus mobiles avec des outils favorisant le nomadisme numérique, et que nous souhaitons avoir accès à nos données partout, n'importe quand, sur nos ordinateurs, tablettes, smartphones, etc., cette logique d'accès à ses données centralisées est une approche très efficace, car elle permet un accès global, à condition toutefois que les débits des réseaux suivent ! Les suites bureautiques en ligne : un outil au quotidien Les nouvelles applications sont développées pour tourner sur le Web. "The network is the computer" expliquait Sun. Un témoignage : préparation du bac de français au Lycée du Grand Chênois à Montbéliard (25) Déroulé de la séquence

Page Facebook pour promouvoir les actions culturelles locales Entretien avec Anne Sandoval, enseignante-documentaliste au collège Jules-Ferry de Mérignac. Pourquoi vouloir créer une page Facebook pour promouvoir les activités culturelles locales? Quels sont les objectifs généraux de l’activité pédagogique ? Les actions culturelles à l'attention des adolescents de la ville de Mérignac sont méconnues des collégiens. Objectifs : développer le partenariat avec les associations de quartier et des associations (loi 1901) qui ont travaillé avec le collège (ou en cours) ;diffuser l'information culturelle pour les adolescents, aux adolescents ;intégrer les collégiens dans un projet de citoyenneté (cf. socle commun ) : apprendre à utiliser des outils numériques en respectant le droit à l'image et le droit d'auteur (demande auprès de toutes les structures l'autorisation d'utiliser leur logo, leurs écrits). Qui est le responsable de cette page ? Le chef d'établissement a donné son accord, c'est lui qui est responsable de la page. Pourquoi le choix de FB ? 1.

Les méthodes pédagogiques en information-documentation Agrandir le tableau 1. Typologie des méthodes pédagogiques en information-documentation Les trois grandes méthodes pédagogiques et leurs types sont rapidement présentés ci-dessous à partir de leurs principales caractéristiques et des modèles pédagogiques auxquelles elles se réfèrent. 1.1. Méthode dont le cours est basé sur la transmission verticale d'un savoir. Mais le modèle de référence peut aussi bien être comportementaliste (béhavioriste), lorsque l'objet de l'exposé est prescriptif d'une méthodologie à suivre. Le principal avantage de la méthode expositive réside dans son économie de temps et de moyens. Schéma d’organisation générale de la méthode expositive : phase d'exposition (discours et/ou démonstration)phase d'application (exécution ou reproduction)phase d'évaluation (à partir d'une restitution ou d'une performance) A partir des cas analysés en information-documentation, nous distinguons deux types de méthode expositive : 1.2. Schéma d’organisation générale de la méthode active :

Le journal de Suzon J'apprends à mes élèves à télécharger des musiques en ligne ... CC Projet radio 6°, 2013-2014: séance sur l'habillage antenne (1h30)Séance qui nécessite d'avoir un ordinateur par groupe de 2 élèves avec des casques. L'année dernière, j'avais réalisé cette séance (1h) en demandant aux élèves, en amont, d'amener des musiques afin de leur faire choisir celle qui sera utilisée pour le générique de début et de fin de chronique radio (afin de respecter les droits d'auteur, j'avais utilisé un très court extrait de la musique en me basant sur l'exception de citation). Chaque séance avait été l'occasion d'aborder à l'improviste les droits d'auteur à chaque fois qu'un élève me disait, sur un ton un peu provocateur, "on n'a qu'à télécharger sur Youtube...". Or, il se trouve que je propose une progression dans le cadre du CESC avec les droits d'auteur abordés en 6° à travers les images libres de droits. Cette année, j'associe donc le CESC à l’Éducation aux médias (projet radio) en leur faisant télécharger une musique Creative Commons sur le Web.

Une matrice pour la mise en oeuvre de l'EMI Le groupe des Travaux Académiques Mutualisés (TraAM) de l’Académie de Toulouse publie le 29 mai 2015 une matrice issue de ses travaux de l’année 2014 – 2015 (mise à jour en février 2016 : comme un "Outil académique d’aide à la construction de séquences pédagogiques en EMI", ce document affiche pour objectif de " offrir aux collègues professeurs documentalistes un cadre modulable, non figé, à quatre entrées (objectif, notion, niveau ou domaine) qui peuvent elles-mêmes être croisées à l’infini pour mettre en place leurs progressions pédagogiques." La philosophie et le mode d’emploi de cette matrice sont explicités dans une introduction qui en donne les perspectives. Il s’agit de proposer une structure permettant au professeur documentaliste d’observer ses élèves tant en situation pédagogique qu’en accompagnement individuel afin de déterminer leur niveau de compréhension et de connaissance d’une notion. Quatre domaines : Rappel

Préparer l'étude en 1ère STMG : conseils pour une recherche d'informations Présentation de la démarche de recherche d’informations aux classes de 1ère STMG afin de préparer l’étude de gestion évaluée au baccalauréat. La particularité de ces classes est d’accueillir pour près de la moitié des effectifs des élèves issus d’autres établissements. Objectif de la séance : rappeler aux élèves la méthodologie de recherche d’information (E-sidoc, outils de recherche sur le web) et d’élaboration d’une bibliographie. Modalités : 1 ou 2 heures de formation par groupe Travail en demi-classe, pendant l’heure de sciences de gestion Pour une classe : séance réalisée en présence de l’enseignante Pour 2 classes : partage de la classe avec l’enseignant Classe/niveau : 1ère STMG Disciplines impliquées : Documentation Sciences de gestion Cadre pédagogique : séance Compétences : savoir mettre en œuvre la démarche de recherche d’informations pour préparer l’étude de gestion.

Utiliser Pinterest en documentation Qu'est-ce que Pinterest ? Quelles sont ses caractéristiques et ses limites ? Comment l'utiliser ?D'une utilisation personnelle à une utilisation professionnelle, d'une utilisation individuelle à une utilisation collective, il existe différentes facettes de cet intéressant outil numérique en ligne. Formidable outil de veille, c'est aussi un moyen de préparer en collaboration des ressources. Il permet aussi de déployer une séance à destination des élèves, en utilisation directe ou en classe inversée. Enfin, son côté visuel et ludique permet de proposer sa prise en main par les élèves : exposition, travail sur un courant, défi mystère, récit d'histoires... tout devient possible avec un peu d'imagination ! Mais il ne faut pas oublier la question juridique du droit à l'image, la nécessité de bien gérer ses sources, d'indexer correctement ses épingles et nous avons évoqué les dernières évolutions de l'outil. Dès lors, cette invitation a été l’occasion de nombreuses interrogations.

Outil académique d’aide à la construction de séquences pédagogiques en EMI Ce travail de réflexion a été mené dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés (TraAM) par l’Académie de Toulouse durant l’année 2014 – 2015 et se poursuit en 2015-2016. Il a donné lieu à la construction d’une matrice qui permettra de faciliter l’élaboration de séances pédagogiques en repérant les objectifs, les connaissances et les compétences essentielles du champ de l’Éducation aux Médias et à l’Information (EMI). Il s’inscrit dans un contexte éducatif en mouvement : la publication du nouveau socle qui justifie ce questionnement et cette réflexion.les projets de programme du collège qui précisent les objectifs essentiels de l’EMI Nous avons préféré le terme de « matrice » à ceux de « référentiel » ou « portfolio » afin d’indiquer notre volonté d’offrir aux collègues professeurs documentalistes un cadre modulable, non figé, à quatre entrées (objectif, notion, niveau ou domaine) qui peuvent elles-mêmes être croisées à l’infini pour mettre en place leurs progressions pédagogiques.

Construction d'une séquence pédagogique - Fiche didactique Voici quelques définitions de la terminologie utilisée pour construire les séquences pédagogiques en lycée professionnel et quelques outils : Terminologie SÉQUENCE : Ensemble continu ou discontinu de séances articulées entre elles dans le temps et organisées autour d’une ou plusieurs activités en vue d’atteindre les objectifs fixés par les programmes d’enseignement (terminologie de l’éducation - BOEN n°35 - 17-09-1992). Nb : La séquence vise un objectif d’apprentissage fixé au terme d’un nombre défini de séances. Elle vise la maîtrise d’une ou plusieurs compétences. SÉANCE : la séance est une période d’enseignement qui vise un objectif d’apprentissage fixé à son propre terme. Remarque : la durée est généralement de 55 minutes néanmoins.en enseignement technologique et professionnel, la séance peut avoir une durée de 2 à 3 heures selon les répartitions horaires recommandées. OBJECTIFS : L’objectif décrit ce que l’élève sera capable de faire à la fin de la période de formation.

Plateforme pédagogique

Related: