background preloader

L'enfant et la dysgraphie

L'enfant et la dysgraphie
Il est maintenant admis que bien des EIP connaissent des troubles de l'apprentissage. Outre ceux liés au comportement tels que inhibition, isolement, instabilité, ils peuvent également présenter des troubles instrumentaux : la dysgraphie, les troubles de la coordination motrice et l'hyperactivité. Dans cet article, nous aborderons le premier d'entre eux, que bien des parents connaissent et qui pose souvent problème lors de la scolarité élémentaire, la dysgraphie. Le contenu de ce document est tiré d'une conférence donnée par Jacqueline Claveries. Nous la remercions ici pour sa contribution et son apport au site. La conception que l'enfant se fait de l'écriture se construit graduellement et le conduit à la compréhension de notre système alphabétique. Au départ la production ne différencie pas le dessin et l'écriture. Puis l'enfant fait une différence entre les deux modes de représentation. Le système graphomoteur repose sur 4 piliers: Choix de la lettre, Forme de la lettre, Related:  dysgraphiemaena47

Dysgraphie ou mauvaise écriture? Qu'appelle-t-on dysgraphie? la dysgraphie est la difficulté d'acquérir une écriture manuscrite efficace. Il s'agit en général de l'écriture cursive ("attachée"). C'est une définition relativement simple mais deux difficultés apparaissent dans la réalité: - à quel âge va-t-on parler de dysgraphie? - quels sont les caractères de l'écriture vont définir cette mauvaise écriture étant donné sa grande variabilité individuelle? Pour mémoire, dans la littérature médicale mondiale, les troubles de l'écriture comprennent aussi bien dysgraphie que dysorthographie (le fond et la forme) alors qu'en France les troubles sont séparés. Evolution de l'écriture dans l'apprentissage Il s'agit bien d'une activité acquise, et culturellement apprise (donc il s'agit également d'une praxie, càd qu'on va retrouver le symptôme dysgraphique dans une dyspraxie). Le graphique suivant donne les qualités d'écriture respectivement au CP, CE1, CE2, CM1 et CM2 (d'après le manuel du BHK) Etude de l'écriture Perspectives Liens

Doctissimo FRACTALES (France Actions Talents et Surdouements) est une association loi 1901 enregistrée en Préfecture du Nord sous le numéro 059 503 7909. Cette association milite pour l'intégration scolaire et sociale des enfants surdoues (appelés également enfants à "haut potentiel" ou intellectuellement précoes. Ces enfants sont pour certains exclus des systèmes éducatifs et sociaux. Mal dans leur peau, ceux-ci éprouvent un mal être qui va d'une langueur ou d'une excitation inexplicables, du refus de l'autre jusqu'à une phobie scolaire, une dépression allant jusqu'au suicice pour certains. Pour d'autres, "bons élèves", le système éducatif semble convenir, mais ils ne se reconnaissent pas dans la vie des autres. Devant ce constat, les membres de FRACTALES ont décidé de se rassembler et d'agir. Les surdoués : Ils ont aussi des troubles d'apprentissage Des troubles instrumentaux peuvent apparaître tels que la dysgraphie, un trouble de la coordination motrice, une hyperactivité, etc.

Une école spécifiquement dédiée aux enfants "Dys" Une école spécifiquement dédiée aux enfants "dys" inaugurée à Paris PARIS - L'école du Cerene, un établissement privé spécifiquement dédié aux enfants dyslexiques ou dyspraxiques ouvert depuis la rentrée, a été inaugurée vendredi dans le 5e arrondissement à Paris en présence de son directeur et fondateur, Hervé Glasel. Ouverte avec deux classes de cinq élèves de CM1 et 6e, cette école du Centre de référence pour l'évaluation neuropsychologique de l'enfant (Cerene) accueille des enfants rencontrant des troubles de l'apprentissage qui, de ce fait, sont souvent marginalisés et en échec scolaire. Comme il a constaté que dans les écoles classiques "la prise en charge n'est pas adaptée", M. Cinq matières sont enseignées (mathématiques, français, sciences de la vie et de la terre, histoire-géographie et anglais) à raison de 4h30 de cours par jour, deux autres heures étant consacrées à du tutorat individuel et du suivi paramédical. "On peut apprendre sans redoubler, on a notre place.

Le fonctionnement moteur dans le cas d'autisme L’autisme est un désordre neurodéveloppemental qui se caractérise par des troubles des relations sociales et de la communication, et un éventail restreint d’intérêts et d’activités. En raison de la nature sévère et persistante de ces troubles, les recherches se sont surtout focalisées sur l’identification des déficits neuropsychologiques sous-jacents, ou déficits primaires, qui pourraient mener à la progression développementale des symptômes de l’autisme. Une hypothèse qui reçoit récemment une attention accrue est celle d’un déficit du fonctionnement moteur. La référence à des caractéristiques motrices particulières est partie intégrante de la description de l’autisme depuis l’article originel de Kanner (1943). Damasio et Maurer (1978) ont été les premiers à proposer que les anomalies motrices observées pourraient être indicatives d’un dysfonctionnement neurologique sous-jacent. L’un des aspects les plus intrigants des études sur la dyspraxie concerne le fonctionnement orofacial.

La rééducation de l’écriture chez l’adulte L’écriture est un geste acquis qui exige certaines habilités motrices. Le geste réussi, efficace et abouti est souvent machinal. L’écriture s’organise presque à l’insu de son auteur et seul son but est soumis à la volonté consciente. Mais pour celui dont l’écriture se dégrade, le geste ne se soumet plus, il résiste, il fait souffrir et c’est là tout l’enjeu d’une rééducation de l’écriture. La difficulté graphique ne s’installe pas brusquement du jour au lendemain (sauf dans les cas d’accidents cérébraux vasculaires ou autres) mais de façon insidieuse. Les conséquences de cette régression peuvent être multiples. Ces adultes n’osent pas en parler et encore moins aller consulter. Souvent, nous nous trouvons face à une dystonie de fonction ou une crampe de l’écrivain. Avant de s’engager dans une rééducation, un examen approfondi du geste d’écriture est pratiqué. Klara Leclercq BackesGraphothérapeute, rééducateur de l’écriture

Quelles applications pour apprendre à écrire? J’ai reçu de nombreux messages à propos de l’utilisation de la tablette dans l’apprentissage de l’écriture. Il y a plusieurs applications disponibles que vous pouvez retrouver dans notre Liste des Applications & Jeux Proposés sous la rubrique « Applications de Psychomotricité Fine et de Graphisme ». Voici un exemple d’un plan de travail à partir de quelques unes d’entre elles. La tablette présente l’avantage d’impliquer le doigt de l’enfant. C’est très intéressant pour l’aider à développer sa dextérité avant même de lui apprendre à tenir un stylo dans la main. Il est indispensable de se munir d’un stylet pour tablette afin de poursuivre cet apprentissage dans les conditions les plus proches de l’écriture sur papier. Dans un premier temps, pour travailler la pince pouce-index la Sauterelle Tactile vous recommande deux applications : Dexteria de Binary Labs et Ready to Print de Essare. Dans Lost Rabbit, l’enfant doit emmener le lapin jusqu’à la carotte sans toucher les limites du chemin.

Dyslexie et enfants précoces | Enfants précoces info Les enfants intellectuellement précoces peuvent, comme tous les enfants, souffrir par ailleurs de troubles et de dysfonctionnements divers. Souvent, ceux-ci sont masqués ou disparaissent derrière des mécanisme de défense ou d’adaptation. Voilà pourquoi il est également important d’en parler ici. C’est la raison pour laquelle nous publions le texte que nous a fait parvenir une maman d’EIP et enseignante, concernant la dyslexie. A quelques rares exceptions près les enseignants ne sont toujours pas formés au problème posé par les troubles du langage écrit et oral. L’année dernière et cette année, ma circonscription a eu la chance d’avoir une demi-journée pédagogique consacrée à la dyslexie et autres troubles. La première intervention était plutôt orientée sur la dyslexie et la dysorthographie. Une fois cette définition posée, on passe à la description de ce fameux plan. Pour vous donner un exemple, il y a un exercice qui concerne l’attention partagée.

Mise en page des documents Découvrez le reportage d'Allô Docteurs. Cliquez ICI Conseils de mise en page. Les personnes dyslexiques ont plus de difficultés à lire les textes qui n’ont pas de mise en page adaptée. Problème 1 :Des pavés de texte trop importants par page; la personne dyslexique va percevoir cette masse comme une difficulté. Solution 1 :Réorganisez le texte en plusieurs paragraphes et utilisez une largeur de texte qui ne dépasse pas 9 mots par ligne. Problème 2 :Des phrases très longues à l’intérieur d’un texte ; une personne dyslexique risque de se perdre dans le texte et aura l’impression de mettre plus de temps à lire. Solution 2 :Découpez le texte en plusieurs colonnes d’une largeur d’environ 9 mots en moyenne. Problème 3 :Des quantités de texte très importantes, comme par exemple les pages des quotidiens. Solution 3 :Utilisez suffisamment d’espace entre les lignes et autour des blocs detextes. Problème 4 :Une mise en page « justifiée » qui crée une masse de texte homogène.

Dysgraphie/Dysorthographie Selon Laurence COTARD,orthoptiste, Annecy, Mars 2004 : » Nous pensions au départ que les troubles neurovisuels allaient avoir des répercussions sur la lecture. Nous nous sommes très vite rendus compte qu’un trouble du regard pouvait entraver l’écrit de façon plus générale. Il faut souligner que le développement depuis quelques années de la neuropsychologie a permis de mieux comprendre comment s’effectue le traitement visuel sur le plan cognitif.[...]Les signes d’appel :Il est important de connaître les signes d’appel car les troubles de programmation oculaire ne sont visibles qu’à travers les difficultés d’ordre scolaire qu’ils induisent. Mon fils présentait l’intégralité des signes d’appels cités ci-dessus, mais je n’ai surligné en bleu que ceux qui concernent sa dysgraphie et dysorthographie, sa dyscalculie spatiale faisant l’objet d’une autre page. (Graphisme MS) (Graphisme GS) Avec beaucoup d’efforts, ce que nous ne savions pas à l’époque, il arrivait à compenser ses difficultés :

L’écriture de l’enfant – Ajuriaguerra « Aide mémoire dys Le langage exprime la pensée par le mouvement significatif. (5) "L’écriture est praxie et langage… Elle est une gnosie-praxie" (6) Le développement de l’écriture est mesurable : "elle est fonction d’une part de facteurs maturatifs, organo-fonctionnels… d’autre part d’un apprentissage scolaire hiérarchisé." Comme tout activité motrice, elle garde aussi un style personnel. Exigences sociales : mise en page, libilité, rapidité. Apprentissage : forme des lettres, levers de plume, modes de liaison. (7) Plan : évolution de l’écriture évolution de la trace graphiqueévolution de la motricité sous l’angle des positions, du tonus, du mouvementles difficultés d’apprentissage : analyse de leur mécanisme à partir d’examens graphométriques et psychologiques, avec un point de vue génétique et pathologiqueméthodes de rééducation Remerciements Hélène de Gobineau. L’écriture est un témoin : Renée Piscart (1950) a recueilli plus de 40 000 écritures, Vin Bang, 7 000. Principes de l’échelle analytique : Rq.

Le geste d'ecriture par Danièle Dumont

Related:  Leurs problèmes ?patidoni