background preloader

Claude Ponti

Claude Ponti

http://www.claudeponti.com/

Related:  Littérature & Poésie

Marcel Schwob Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Schwob. Biographie[modifier | modifier le code] Marcel Schwob naît dans une famille de lettrés ; son père, George Schwob, était un ami de Théodore de Banville et de Théophile Gautier tandis que sa mère, Mathilde Cahun, appartenait à une famille d'intellectuels juifs originaires d'Alsace[1].

Rencontre avec Claude Ponti, la star des enfants La tentation était grande d'entrer dans son atelier. Mais Claude Ponti ne laisse personne y pénétrer. "C'est intime, dit-il, et puis les journalistes me demandent de faire semblant de travailler pour la photo, et moi j'ai horreur de faire semblant de travailler." Alors il m'a donné rendez-vous à l'Ecole des Loisirs, sa maison d'édition depuis plus de 20 ans. Grisel Laurent - son blog Imagine3tigres Comment ça marche ? Rien de spécial. Il n’y a pas de page d’accueil. Quand on ouvre le site, on voit le dernier texte mis en ligne ; si on veut, on le lit. Et en même temps on voit allumées dans les deux bandeaux du haut la rubrique et la sous-rubrique où se trouve le texte.

Emmanuelle Houdart - A part être écrivain ou illustrateur, que rêveriez-vous d'être ? Rien d'autre. Je suis là où mes rêves m'ont conduite. - Où écrivez-vous ? Quel est le lieu qui vous inspire le plus ? Rencontre avec Claude Ponti, la star des enfants La tentation était grande d'entrer dans son atelier. Mais Claude Ponti ne laisse personne y pénétrer. "C'est intime, dit-il, et puis les journalistes me demandent de faire semblant de travailler pour la photo, et moi j'ai horreur de faire semblant de travailler." Alors il m'a donné rendez-vous à l'Ecole des Loisirs, sa maison d'édition depuis plus de 20 ans. Un escalier, des couloirs, des bureaux lumineux et studieux, des livres partout.

Hollywood Monsters En décembre 1938, Singleton et Trelawney goûtent un repos mérité sous le soleil de Hollywood, la capitale du septième art. Mais les vacances ne se déroulent pas comme prévu, et quand nos détectives tombent nez à nez au milieu de la nuit avec une créature semblant tout droit sortie d’un film d’épouvante avec Boris Karloff ou Bela Lugosi, c’est à se demander si la fiction n’est pas devenue réalité. Vibrant hommage au cinéma d’avant-guerre, Hollywood Monsters nous plonge dans une Amérique à la fois lumineuse et cruelle, à l’heure où les « durs à cuir » apparaissent sur les écrans et où les politiques eugénistes sont appliquées avec une ardeur à faire froid dans le dos. Mots-clés : Etats-Unis (2094), polar historique (587), phénomènes inexpliqués (337), Los Angeles (108), cinéma (67), Hollywood (50)

Ungerer Tomi (Tomi Ungerer) Detambel Régine - son site Infos Le 15 mars 2015 Les livres prennent soin de nous Essai / Actes Sud Lectures - rencontres Le 17 avril 2015 - 20 h L'heure des rêveurs (France Inter) Une émission de Zoé Varier Infos Le 28 mai 2015 - 20h35 France 5 La Grande Librairie Infos Le 08 février 2016 Vient de sortir en Babel Son Corps extrême (Actes Sud) Conférences Toute l'année En trois séances par Skype Formation en bibliothérapie

Hervé Tullet Le Sentiment de soi - Georges Vigarello Yoga, méditation et autres techniques de bien-être : l’idée est aujourd’hui largement répandue que nous pouvons agir sur notre humeur et nos états d’âme par un travail sur le corps. Or cette idée a une histoire que Georges Vigarello révèle ici, proposant un parcours fascinant à travers l’histoire des représentations de l’intime. Jusqu’au XVIIIe siècle, le moi était circonscrit à la pensée et à l’esprit : « je pense, donc je suis ».

Crouzet Thierry - son blog Informations Je suis un archéo-geek. Un archi-vieux-geek. Un dino-geek. Un geek fossile. Quand en 2006 je publie le Peuple des connecteurs, je crois avoir écrit un essai philosophico-techno-scientifique. Pierre Desproges m'a dit... Pierre Desproges :« On n’a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra !»« Vous pouvez railler, mais n’oubliez jamais qu’un jour ou l’autre, c’est celui qui raille qui l’a dans le train.» « S’il n’y avait pas la Science, combien d’entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ?»« Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question.»« La caractéristique vestimentaire du con consiste en un besoin irrésistible de s’habiller comme tout le monde.» « Et puis nos coutumes divergent, et divergent c’est énorme.» « A part la droite, il n’y a rien au monde que je méprise autant que la gauche.»« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.»« On reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère.»

Related: