background preloader

Bardo Thödol : les états de conscience après la mort

Bardo Thödol : les états de conscience après la mort
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les thödols[modifier | modifier le code] Page d’un livre des morts bönpo Le nom de l’ouvrage, composé de bardo (état intermédiaire), de thö (entendre) et de dol (libérer), signifie libération par l’audition pendant les stades intermédiaires [entre la mort et la renaissance]. Entendre le texte récité, ou le connaître par cœur, peut aider le défunt à se libérer du samsara au moment de la mort. Le nom de thödol s’applique à différents textes dont la récitation aux morts a le pouvoir de libérer des renaissances. En 2005, une traduction plus complète est publiée en anglais[2],[3], laquelle est traduite en français en 2009[4],[5]. Origine[modifier | modifier le code] Cet ouvrage est lié à l’école nyingmapa, dont la tradition voit dans certains textes sacrés d'auteurs prestigieux des redécouvertes par des Tertöns d’ouvrages cachés dénommés terma. Contenu[modifier | modifier le code] Traductions, interprétations et emprunts[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bardo_Th%C3%B6dol

Related:  Ecrits sacrés bouddhistesLa MORT dans le bouddhismeReligions et Courants de penséegalopin

LA VIE ET LA MORT Nguoi Cu Si [ Retour ] [Home Page] Né il y a 25 siècles, le Bouddhisme demeure l'une des grandes religions pratiquées dans le monde. Depuis, ayant eu à s'adapter à diverses civilisations et sociétés, l'expression de sa pensée comme sa pratique a subi des changements. Malgré la perte d'influence observée dans certaines régions du globe, le Bouddhisme reste encore une religion bien vivante dans la plupart des pays asiatiques. Depuis quelques décennies, il s'est implanté en Europe et en Amérique, sous diverses formes philosophiques, littéraires, thérapeutiques, etc...En raison de l'originalité de sa problématique, il est certainement difficile pour les débutants de comprendre la pensée bouddhique sur la vie et la mort.Il est donc utile de rappeler sommairement l'histoire du Bouddha, et l'essentiel de son enseignement.

Tao Tö King Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Tao Tö King (chinois simplifié : 道德经 ; chinois traditionnel : 道德經 ; pinyin : Dàodéjīng ; Wade : Tao⁴te²ching¹, « livre de la voie et de la vertu ») est un ouvrage classique chinois qui, selon la tradition, fut écrit autour de 600 av. J.-C. par Lao Tseu, le sage fondateur du taoïsme, dont l'existence historique est toutefois incertaine[1],[2]. De nombreux chercheurs modernes penchent pour une pluralité d’auteurs et de sources, une transmission tout d’abord orale et une édition progressive[3],[4]. Les plus anciens fragments connus, découverts à Guodian, remontent à 300 av. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Pour mieux retenir, attendez quelques heures, puis allez courir ! « La cognition incarnée », séance 1 : Survol historique des sciences cognitives et présentation du cours « La cognition incarnée », séance 4 : Plasticité et mémoires : l’inévitable hippocampe « La cognition incarnée », séance 13 : Les formes radicales de la cognition incarnée (se servir du corps et de l’environnement pour penser)

Maha-satipatthana sutta Le Grand Discours sur l’instauration de l’attention de quatre manières Evam me suttam. Un jour le Bienheureux était parmi les Kurus[1], à Kammasadhamma, une ville marchande des Kurus. Là, l’Eveillé s’adressa aux bhikkhus ainsi : « Bhikkhus ! », et ils répondirent « Seigneur !

Textes sacrés du bouddhisme Introduction Les textes sacrés bouddhistes Theravada ont été écrits à partir de 35 av. J-C. Ils sont composés de 3 recueils appelés "Tripitaka" dont la traduction est "Triple Corbeille":Vinaya, Sutra, Abhidarma. Les textes Mahayana ont ensuite pris une grande importance, en particulier certains sutra comme le Sutra du Lotus. Naissances et vies: La mort selon les bouddhistes Bonjour à toutes et à tous, Je vous livre un texte que j'ai débuté à écrire tôt ce matin à mon réveil et que je viens de terminer. Bonne soirée à vous toutes et tous. tindzin

Bible Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Bible hébraïque se nomme TaNaKh, acronyme formé à partir des titres de ses trois parties constitutives : la Torah (la Loi), les Neviim (les Prophètes) et les Ketouvim (les autres écrits). Elle fut traduite en grec ancien à Alexandrie. Cette version, dite des Septante, fut utilisée plus tard par Jérôme de Stridon pour compléter sa traduction latine de la Bible à partir de l'hébreu (la Vulgate) et par les « apôtres des Slaves » Cyrille et Méthode pour traduire la Bible en vieux-slave. Les chrétiens nomment Ancien Testament la partie qui reprend le Tanakh ainsi que d'autres textes antiques non repris par la tradition juive[N 1].

Analyse de morceaux : Jazz Dans cette page nous analyserons plusieurs standards de jazz. Chacun d'entre eux sera analysé et vous pourrez écouter un thème et une improvisation sur la grille. Vous pourrez aussi télécharger l'accompagnement pour jouer un thème ou improviser à votre tour. Ce sera un moyen de découvrir les standards de jazz si vous débutez dans ce style. Si vous êtes déjà expérimenté, rassurez-vous, vous trouverez quand même des conseils qui vous intéresseront. Les standards sont classés par ordre de facilité du plus simple au plus complexe.

Abhidhamma : cosmologie, analyse psychologique, classification des phénomènes et de la métaphysique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Abhidhamma Pitaka (pâli, sanskrit : Abhidharma) — littéralement « La corbeille des commentaires », « La doctrine spéciale » ou encore « au-dessus de l'enseignement » — est la section du canon pâli, le Tipitaka, consacrée aux exposés psychologiques et philosophiques de l’enseignement du Bouddha. Plus précisément, l'Abhidhamma traite de la cosmologie, de l'analyse psychologique, de la classification des phénomènes et de la métaphysique.

Tantra de kalachakra : support de l’enseignement kalachakra Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le tantra de kalachakra (sanskrit: कालचक्र; IAST: Kālacakra; telugu : కాలచక్ర tibétain: དུས་ཀྱི་འཁོར་ལོ།; Wylie: dus-kyi 'khor-lo) est avec son commentaire vimalaprabha (sk. « lumière immaculée », tib. dri-med ‘od) le principal support de l’enseignement kalachakra du bouddhisme tibétain. Kalachakra signifie cycle temporel, ou la roue du temps.

Related: