background preloader

Terminal

Terminal
Un terminal est un programme qui émule une console dans une interface graphique, il permet de lancer des commandes. Il est parfois plus simple de taper une commande que d'effectuer des manipulations demandant beaucoup de clics de souris dans une interface graphique. C'est aussi un moyen plus simple pour expliquer comment faire quelque chose à quelqu'un (sur un forum par exemple), puisque il suffit d'indiquer la commande et non la suite de clics à effectuer sur l'interface graphique. Cependant, même si le terminal peut être beaucoup plus efficace qu'une interface graphique sous les doigts d'un utilisateur avancé, il est moins abordable que les interfaces graphiques. Il est probable qu'aucune des deux méthodes (commandes ou interface graphique) ne remplacera complètement l'autre car elles se complètent plus qu'elles ne rivalisent. Le terminal utilisé par défaut dépend de l'environnement, le tableau suivant donne les différentes méthodes qui permettent d'ouvrir le terminal : ma commande ). en

gestionnaire_de_fenetres Un gestionnaire de fenêtres (Window Manager) est un programme qui se charge d'organiser l'agencement des fenêtres sur votre écran. Les tâches du gestionnaire de fenêtres sont : créer un cadre autour des programmes contenant un titre et une bordure ; c'est ce que l'on appelle une fenêtre ; gérer la position de ces fenêtres sur votre écran, de même que d'en gérer la taille et l'ordre d'affichage (la superposition des fenêtres) ; gérer les apparences et effets graphiques qui se rattachent aux fenêtres (miniaturisation, ombrages, transparence, icônification, etc.). Gestionnaires de fenêtres et environnements Un gestionnaire de fenêtres n'est pas à proprement parler un environnement de bureau. De son côté, le gestionnaire de fenêtres ne fait que gérer les fenêtres. Quelques gestionnaires de fenêtres Metacity est le gestionnaire de fenêtres inclus de base avec l'environnement de bureau GNOME. Kwin Kwin est le gestionnaire de fenêtres inclus de base avec l'environnement de bureau KDE. Xfwm4 Fluxbox

console Introduction à la Console Une console qu'est ce que c'est ? C'est un écran noir, qui est en attente d'une instruction, d'une commande shell. Notion de console Pour effectuer des actions en mode console, il faut entrer (exécuter) des commandes. Pour le commun des mortels, les consoles (car il peut en avoir plusieurs) sont émulées (ou simulées) par des Terminaux (une console dans une petite fenêtre) afin d'être accessibles en mode graphique. Cliquez ici : terminal pour une présentation des terminaux graphiques . Pour résumer, une commande est pour une console, ce qu'un clic est pour une fenêtre Différence entre terminal et console En réalité, un terminal n'est qu'une émulation d'une console. Il y a sur Ubuntu 6 consoles disponibles (tty1, tty2 …), elles sont accessible via Ctrl+Alt+Fx où x est le numéro de la console à laquelle vous voulez vous rattacher. À partir de "F7" il ne s'agit plus de consoles à proprement parler, mais de sessions Xorg, c'est à dire de Linux en mode graphique. ls -ad ~/ cd

commande_shell Une commande est une instruction qu'un utilisateur envoie au système d'exploitation de son ordinateur pour lui faire exécuter une tâche. Il peut s'agir de manipuler des fichiers, d'accéder à des répertoires, de modifier des droits d'accès, etc. Du fait de la complexité des systèmes d'exploitation, il en existe un très grand nombre, et les actions précises de chacune d'elles sont de plus conditionnées par un jeu plus ou moins volumineux d'options et de paramètres. Elles constituent ainsi un outil extrêmement puissant, mais encore faut-il les connaître, et parfaitement comprendre leurs actions ! Ces commandes peuvent être déclenchées soit indirectement par le biais d'outils graphiques (outils de l'environnement) soit directement par le biais de lignes de commandes saisies sur un terminal ou une console dans un langage extrêmement concis pour en simplifier la frappe, au risque de les faire apparaître comme extrêmement mystérieuses aux néophytes voire même aux utilisateurs aguerris.

GNOME Terminal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. GNOME Terminal est l'émulateur de terminal qui permet à l'utilisateur l'accès à une interface en ligne de commande de type Unix depuis l'environnement de bureau GNOME. Le terminal GNOME possède presque toutes les fonctionnalités de xterm. En témoigne le support de la coloration du texte : exemple avec la commande ls --color=auto. La gestion de la souris est particulièrement appréciée pour les applications ncurses. Fonctionnalités[modifier | modifier le code] Le terminal GNOME propose également : La détection des URL (les liens sont cliquables)Les anciennes versions supportaient la transparence (véritable ou composite)La gestion des ongletsLe glissé-déposé (glisser un fichier dans la fenêtre affiche son chemin au bout de la ligne courante) Références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Portail des logiciels libres

tutoriel:console_ligne_de_commande Ce How To est fait pour les débutants qui ne connaissent pas GNU/Linux et n'a pas la prétention de faire de vous des champions de la console. Après tout, la distribution Ubuntu vise à simplifier l'utilisation d'un OS basé sur Debian en limitant l'usage des commandes bash dans un terminal lors de l'utilisation de base de votre ordinateur au quotidien. Ainsi Ubuntu est ici pour vous aider dans vos tâches les plus complexes et en toute sécurité. Convention Cette page vous donnera des commandes GNU/Linux basiques à utiliser dans un terminal. auto-complétion : après avoir tapé 2 ou 3 caractères, il est possible d'appuyer sur la touche tab qui permet d'ajouter la suite de la commande, du nom du répertoire ou du fichier. Le 1er mot tapé est une commande. Le reste ce sont des paramètres. Notez qu'il existe des commandes sans paramètres, d'autres sans options, et même certaines qui prennent une commande en paramètres ! nom-de-la-commande -options --options-longues parametre1 parametre2 info man ls cd cd

tutoriel:console_commandes_de_base Cette page vise à présenter une liste non exhaustive de commandes connues et souvent utilisées. Il ne sera fait aucune différence entre les options POSIX et GNU Il est presque toujours possible de combiner les options (exemple : ls -l -a deviendra ls -la) Il ne sera pas précisé si les commandes doivent être exécutées avec des droits plus élevés que ceux des simples utilisateurs Les mots répertoire et dossier sont équivalents. La plupart des commandes présentées ici sont documentées dans votre système. Notions de relativité des chemins de fichier Le titre est un peu compliqué, mais le principe est simple : un fichier peut être référencé de manière relative, par rapport au répertoire courant, ou de manière absolue par rapport à la racine. user@mulet:~$ mv MonFichier NouveauNomDuFichier user@mulet:/srv $ mv /home/user/MonFichier /home/user/NouveauNomDuFichier Comme vous le constatez, l'espace sert à séparer les directives d'une commande. Raccourcis pratiques man ls cd mv cp rm mkdir rmdir top pwd ln find

Manuel du terminal GNOME The following sections describe how to start GNOME Terminal. You can start GNOME Terminal in the following ways: menu Choose . Command line Execute the following command: gnome-terminal You can use command line options to modify the way in which you run GNOME Terminal. When you start GNOME Terminal for the first time, the application opens a terminal window with a group of default settings. Figure 1 Example of a Default GNOME Terminal Window The terminal window displays a command prompt where you can type UNIX commands. GNOME Terminal also sets the following environment variables: Set to xterm by default. Set to gnome-terminal by default. Set to the X11 window identifier by default. You can create a new profile, and apply the new profile to the terminal to modify characteristics such as font, color and effects, scroll behavior, window title, and compatibility. You define each terminal profile in the Profiles dialog, which you access from the menu. gnome-terminal --window-with-profile=profilename

Commandes Unix Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Voici une liste des commandes les plus fréquemment incluses dans un système UNIX (donc aussi Linux). Certaines d'entre elles peuvent être spécifiques à un système en particulier, par exemple GNU. L'origine du nom des commandes est écrite entre parenthèses. Le passage d'arguments aux commandes[modifier | modifier le code] La plupart des commandes acceptent des arguments. Les options, qui sont en général précédées du caractère - pour leur forme courte ou des caractères -- pour leur forme longue, introduite par les outils GNU. Exemple : Cette commande affiche le contenu du répertoire courant de façon détaillée (-l) et en colorant les fichiers selon leur type (--color). Les chaînes de caractères, qui peuvent représenter un fichier, une expression rationnelle, une commande interne, etc. Cette commande recherche la chaîne titi dans le fichier mon_fichier. N'affichera que les lignes retournées par la commande ps ax qui contiennent la chaîne init.

cmd - cmd.exe - Comment Ça Marche Le processus cmd.exe (cmd signifiant Windows Command Prompt) est un processus générique de Windows ouvrant une console en mode texte permettant de lancer des applications à l'aide de commandes. Le fichier correspondant à ce processus est normalement située dans le répertoire "%SystemRoot%\system32\cmd.exe" (%systemroot% étant généralement C:\WINDOWS). Le processus cmd n'est en aucun cas un Virus résident, un ver, un cheval de Troie, un spyware, ni un Adware. Il s'agit d'un processus pouvant être arrêté. Ce document intitulé « cmd - cmd.exe » issu de Comment Ça Marche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Le processus cmd.exe (cmd signifiant Windows Command Prompt) est un processus générique de Windows ouvrant une console en mode texte permettant de lancer des applications à l'aide de commandes. Le processus cmd n'est en aucun cas un Virus résident, un ver, un cheval de Troie, un spyware, ni un Adware.

Les commandes fondamentales de Linux — Linux France Contributions et remerciements Nat Makarevitch pour ses nombreuses critiques et corrections, Thomas Ortega pour ses bienveillantes remarques et la remise en forme HTML du document, Kim Ashue pour sa relecture, Philibert de Mercey pour son aide à la mise en page, Fanthomas pour sa relecture. L'objectif de ce document est d'enseigner les commandes fondamentales de Linux (et donc d'Unix). Objectifs Nous explorerons ce qu'offre le shell le plus utilisé sous Linux, donc une partie de ce que peut faire un utilisateur capable de diriger la machine en créant des lignes de commandes plutôt qu'en se contentant d'un cliquodrôme. Manœuvres préliminaires Pour apprendre il faut pratiquer, donc disposer d'une machine fonctionnant sous Linux qui n'est pas sérieusement exploitée. Si vous en avez déjà une négligez la présente section (passez à la suivante). Chacune des sous-sections suivantes (Émulateur, Services Linux de Windows 10...) présente un moyen de disposer d'une machine sous Linux. Émulateur Live -m -t -r

Related: