background preloader

Brésil dans la mondialisation : commerce extérieur, flux aériens et (...) - Amérique du Sud

Brésil dans la mondialisation : commerce extérieur, flux aériens et (...) - Amérique du Sud
Flux aériens QUATRE compagnies aériennes brésiliennes ont des réseaux internationaux, dont le dessin souligne les régions du monde avec lesquelles le Brésil entretient les échanges les plus denses. La compagnie Gol [1] a racheté en 2007 la compagnie brésilienne la plus ancienne et la plus prestigieuse, la Varig, alors secouée par une grave crise, et repris une partie de ses lignes internationales (mais pas la ligne vers Paris). La TAM [2] a un réseau encore embryonnaire mais il se développe et est appelé à le faire plus encore avec sa fusion avec LAN Chile en 201 [3]. Ocean Air, la dernière venue, s’appelle désormais Avianca, a repris le nom de la compagnie colombienne, car elles ont désormais le même propriétaire (brésilien) et accède par elle a son réseau international. Carte 1 - Destinations internationales des compagnies aériennes brésiliennes Carte 2 - Les passagers vers le Brésil sur les compagnies aériennes brésiliennes et étrangères Commerce extérieur . . . . Plus

http://www.diploweb.com/Bresil-dans-la-mondialisation.html

Related:  thème 10- la nécessité d'une régulation mondiale des échangesLe continent américain

Apple ouvre les usines Foxconn en Chine à une ONG Le géant informatique américain Apple a indiqué que les inspections des usines de son sous-traitant Foxconn en Chine par une ONG de défense des droits des ouvriers avaient débuté. Il avait annoncé à la mi-janvier qu'il allait ouvrir les usines de ses fournisseurs à l'association Fair Labor Association et avait publié la liste de ses sous-traitants après avoir été accusé d'y laisser des conditions de travail déplorables. «Apple annonce que la Fair Labor Association» (FLA), une association internationale de défense des droits des ouvriers dont le siège se trouve à Washington, «va conduire des audits spéciaux des usines d'assemblage de ses sous-traitants, y compris les usines de Foxconn à Shenzhen et Chengdu en Chine, à la demande d'Apple» , écrit le fabricant dans un communiqué.

La frontière Etats-Unis/Mexique - Amérique centrale 1. La frontière : une ligne de démarcation, la barda La frontière américano-mexicaine n’est que la frontière politique née de la guerre entre deux États : le Mexique indépendant depuis 1821 et les Etats-Unis (EU), après leur guerre d’indépendance 1776-1783. Elle porte la marque des affrontements ultérieurs au terme desquels 1836-1853, les EU s’emparent de 2 millions de km2 au détriment du Mexique (Texas, Nouveau-Mexique, Californie et Arizona). La forte emprise des hispaniques sur ces territoires est donc un legs du passé autant que des migrations massives en cours (500 000 migrants originaires à plus de 75 % du Mexique, pour la plupart faiblement qualifiés, entreraient sur le marché du travail chaque année alors que, dans le même temps, seuls 5 000 visas sont accordés à cette catégorie de travailleurs). Carte de la frontière Etats-Unis/Mexique

Déficit commercial : en France, on vend quoi, on achète quoi ? Record battu mais il n'y a pas de quoi pavoiser : en 2011, le déficit commercial de la France a atteint 69,6 milliards d’euros. En 2010, il ne s'élevait qu'à 51,5 milliards. En clair, en 2011, la France a acheté des biens à l'étranger pour 70 milliards d'euros de plus qu'elle n'en a vendus. Les États-Unis : des cartes récentes sur la puissance américaine De nouvelles cartes des États-Unis permettent d’étudier la puissance américaine : les cartes du n° 64 de la revue Questions internationales (novembre-décembre 2013), « Etats-Unis : vers une hégémonie discrète », mises en ligne dans la cartothèque de la Documentation française, le 24 mars 2014. - Les accords de libre-échange des États-Unis en 2013, - États-Unis : importations et exportations de marchandises en 2012, - Les déploiements militaires des États-Unis entre 2000 et 2012, - Les exportations d’armements des États-Unis entre 1950 et 2012,

Nouvelles 2014 - Le Conseil général approuve l’accession des Seychelles à l’OMC; il ne reste plus qu’à ratifier Le texte d'accord — à savoir le Protocole d'accession de la République des Seychelles — a été signé en marge de la réunion du Conseil général par le Directeur général de l'OMC, M. Roberto Azevêdo, et le Ministre des finances, du commerce et de l'investissement des Seychelles, M. Pierre Laporte, et doit être soumis, sur le plan national, à la ratification du Parlement des Seychelles. Les Etats-Unis : rôle mondial (croquis) Version PDF en document joint (image|=={image}|et{ |oui}|oui) Le croquis sur les Etats-Unis conduit à des choix de représentation. Celui-ci comporte un nombre d’items déjà significatif. Il ne fait pas apparaître certains points qui pourraient être attendus dans un sujet donné en composition.

L'Inde, bientôt "un moteur clé de la croissance mondiale" (Lagarde) Dans une économie mondiale encore morose, l'Inde fait figure d'exception. Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, le pays est même en route pour devenir "un moteur clé de la croissance mondiale", à rebours d'autres grandes économies qui connaissent un ralentissement de leur activité. Lors d'une visite de deux jours en Inde, l'ancienne ministre de l'Économie et des Finances doit rencontrer le Premier ministre Narendra Modi et plusieurs responsables politiques, ainsi que le gouverneur de la banque centrale (RBI), Raghuram Rajan.

Le continent américain : entre tensions et intégrations régionales (Kartable) Les États-Unis sont le premier pays a avoir achevé leur construction et le plus puissant du continent. Sa domination s'est vite affirmée sur l'ensemble du continent. En 1823, le président Monroe énonce sa doctrine : l'ensemble du continent (et pas seulement les États-Unis) est indépendant de l'Europe. Suite à cela, les États-Unis développent un impérialisme sur la région : annexion des îles du Pacifique au détriment de l'Espagne en 1898, domination de Cuba, achat de l'Alaska. Ces premiers pas de l'empire étasunien sont confirmés par la politique assumée du big stick (gros bâton) de Theodore Roosevelt (26e président des États-Unis, de 1901 à 1909) : la domination ne peut être contestée.

Exportations : la France mise sur la reprise mondiale en 2014 INFOGRAPHIE - Alors que l'Hexagone perd des parts de marché en Europe, le gouvernement veut simplifier la vie des exportateurs et cible les classes moyennes des émergents. Cap sur l'export. Le mot d'ordre est lancé à Bercy, qui organisait ce mardi une conférence sur les marchés porteurs à l'étranger, en présence de 300 entreprises et les représentants du réseau export du ministère de l'Économie. «La politique commerciale est un levier de croissance en cette année 2014, charnière pour la reprise de l'économie française», a déclaré Nicole Bricq, la ministre du Commerce extérieur. L'objectif est de réduire le déficit commercial estimé pour 2013 à 60 milliards d'euros contre un record de 74 milliards en 2011. Le cap fixé par François Hollande est de parvenir à l'équilibre en 2017.

Aux États-Unis, les inégalités se sont creusées L'Amérique est le plus inégalitaire des pays développés: 10% des actifs accaparent à eux seuls 50% des revenus. Sans attendre Davos, le débat s'est engagé à Washington sur les moyens de combattre les inégalités et la pauvreté. Quatre ans et demi après le retour de la croissance aux États-Unis, les signes d'un marasme profond parmi les Américains les plus défavorisés abondent. La stagnation, voire la baisse des ventes des chaînes de distribution à bas prix, alors que les enseignes de luxe se portent bien, en est une illustration concrète. Les statistiques donnent une meilleure idée du problème. Voilà trois années consécutives que le taux de pauvreté reste supérieur à 15%.

Cours : Quels sont les fondements du commerce international ? Le commerce international se justifie par les gains obtenus lors de l'échange entre les différents pays : prix plus faibles, plus grande variété. Chaque pays se spécialise selon sa dotation factorielle et sa capacité à la faire fructifier.Le protectionnisme est une doctrine ayant pour but de protéger la production nationale, principalement à travers des barrières douanières. Les institutions internationales depuis 1945 favorisent au contraire le libre-échange, qui vise à permettre la libre circulation des marchandises.Les sociétés s'internationalisent et favorisent la mondialisation des économies, notamment grâce aux investissements directs à l'étranger. Un des enjeux majeurs pour faire face à la concurrence mondiale est la compétitivité.

Related: