background preloader

« Eloge du bien-être au travail », par Dominique Steiler, John Sadowsky et Loïc Roche

« Eloge du bien-être au travail », par Dominique Steiler, John Sadowsky et Loïc Roche
En s'inspirant des essais de nombreux théoriciens comme Robert Owen ou Mary Parker Follet, les trois auteurs de cet ouvrage, Dominique Steiler, John Sadowsky et Loïc Roche, spécialistes de l'entreprise, s'efforcent de montrer comment une entreprise peut agir pour le bien-être de ses salariés et ce qu'elle y gagne. De même que St-Just proclamait à la chambre, en 1794, que le bonheur était une idée neuve en Europe, les auteurs démontrent que le bonheur - pas uniquement d'un point de vue matériel - est une idée neuve au sein de l'entreprise. Cependant, à la fois le titre et le sujet font question : en effet, dans un climat de qui incite de plus en plus à la compétition, considérer l'entreprise comme un lieu d'épanouissement ne relève-t-il pas de l'utopie ? Pourquoi les salariés se suicident-ils ? Telle est la question ô combien actuelle à laquelle les auteurs tentent de répondre dans la première partie. Anne Grandazzi Cette entrée a été publiée dans Actualité.

http://lemonde-emploi.blog.lemonde.fr/2010/06/24/%c2%ab-eloge-du-bien-etre-au-travail-%c2%bb-par-dominique-steiler-john-sadowsky-et-loic-roche/

Related:  Bonheur et travailBonheur au Travail1/ Le travail est nécessaire au bonheur

Ces boulots qui ne nous rendent pas toujours heureux… Ces boulots qui ne nous rendent pas forcément heureux. Ces emplois, souvent précaires, qui s’exercent dans des conditions difficiles, épuisantes, sans toujours respecter la dignité humaine abrutissants, parfois dénués de sens… sont parfois appelés « boulots de merde » pour reprendre le titre de l’ouvrage de notre invité le journaliste Julien Brygo. D’ailleurs, de plus en plus d’employés revendiquent l’expression « boulots de merde » pour évoquer des conditions de travail difficile, dégradées, voire dégradantes. Et ce, quelques soient le secteur professionnel ou le type d’emploi.

Envoyé spécial. Bien-être au travail : "Ma fonction est d’être chef du bonheur" Il fait bon travailler dans cette start-up parisienne qui vend notamment en ligne des articles de mode et de décoration "faits main". Pour sa cinquantaine de salariés, les réunions se font assis sur un canapé ou dans la salle de jeux… Et la journée commence par un petit-déjeuner offert par l’entreprise. C’est Sophie qui gère le café et les croissants : "L’idée est de créer un instant de convivialité entre les collègues. C’est un peu plus sympathique que d’être juste planté à côté de la machine à café où on se parle pendant trente secondes…" Sophie ne rend pas juste service à ses collègues… Elle fait son travail, qui est de créer une bonne ambiance au bureau.

Ces entreprises où il fait bon travailler Grand reportage A l’heure de l'austérité et du durcissement des liens sociaux dans l'entreprise, le travail peut néanmoins être source d’épanouissement. Le stress n’est plus un sujet tabou et la motivation des salariés devient un objectif de l’employeur au même titre que la croissance d’un chiffre d’affaires. « Le travail c’est la santé ! ». Certains groupes semblent remettre le vieil adage au goût du jour.

Aimer son travail (travail et bonheur) . Faut-il aimer son travail pour être heureux? Il n’y a aucun doute que tous ceux qui ont la possibilité d’exercer un métier qui leur plait et surtout de le faire dans un cadre qui soit à la fois enrichissant et valorisant jouissent de conditions idéales. Dans quelle région de France les salariés sont-ils les plus heureux ? Dans quelles régions de France le bonheur au travail est-il le plus fort ? Où fait-il bon travailler ? Quels sont les critères de la qualité de vie au travail dans chaque région ? Viadeo publie une infographie résumant les résultats de leur étude du bonheur au travail parmi les membres de leur réseau. Décryptage. La qualité de vie et le bonheur au travail sont désormais des enjeux fondamentaux pour les entreprises.

Comment être la fille la plus heureuse du bureau (même quand l'ambiance est affreuse) Soyez optimiste Évidemment, quand l'ambiance n'est pas au beau fixe, le moindre problème se transforme en véritable épreuve. Pourtant, faire preuve d'optimisme s'avère être la meilleure des solutions. Chaque jour, un million de choses iront mal, mais chacune de ces choses est l'occasion de faire quelque chose de mieux. N'oubliez pas que, peu importe les circonstances dans lesquelles vous exercez votre profession, vous travaillez pour vous. Bonheur au travail : le jeu des perceptions Le travail est une source de bonheur pour plus de la moitié des Québécois. Selon une étude publiée en 2013 sur l’indice relatif de bonheur (IRB), la majorité d’entre eux trouveraient bien-être et satisfaction dans la tâche accomplie au bureau. Mieux encore, ceux qui indiquent y puiser du plaisir afficheraient une joie de vivre globalement supérieure à ceux qui prétendent le contraire, sachant que les relations qui se nouent au travail jouent un rôle décisif. Selon Pierre Côte, fondateur de l’IRB, cette statistique n’est pas à prendre au pied de la lettre, car si travailler est incontournable, ce n’est qu’un élément accessoire de la vie courante. C’est d’autant plus vrai que l’activité salariale n’occupe que la troisième place des facteurs de bonheur, mais supplante cependant la famille (4e place), voire l’amour même (6e place), l’accomplissement de soi et la santé se plaçant respectivement en première et seconde position du palmarès.

La bienveillance au travail, c'est possible ! Améliorer le bien-être Salles de jeux, de sport, jardins partagés, mise à disposition de paniers bio… Dans ce domaine, les entreprises ne manquent pas d’imagination pour chouchouter leurs salariés. Pour son entreprise nantaise de communication responsable, Alexandre Legendre a, par exemple, aménagé un poulailler et un potager, « pour s’occuper de la terre pendant les pauses et ne pas être toute la journée devant son ordinateur ». Il y a ceux qui améliorent le cadre de travail : matériel ergonomique, locaux lumineux, spacieux, feng shui… Ceux qui aident à équilibrer vie professionnelle et vie privée : horaires aménagés, télétravail, garderie d’enfants… Ceux qui cherchent à donner du sens au travail de chacun, à le rendre plus intéressant en permettant, par exemple, aux salariés de développer des projets qui leur tiennent à coeur.

voir le JT 20h sur France2 du 19/12/2011... by tamjattiot Dec 21

Related: