background preloader

… des expériences

… des expériences
Tomates en cage, sans taille Selon la méthode explicitée dans Sos tomates battues. Les plants ne sont jamais taillés (*sauf maladie), on laisse tous les gourmands. Les tomates poussent alors sur plusieurs tiges et développent des racines très puissantes (ce qui peut poser problème si le sol est trop pauvre ou pas assez profond). Plant gros fruits Kokopelli semé le 28 mars, planté le 1er mai. Plant petits fruits Kokopelli semé le 29 mars, planté le 6 mai. Pommes de terre sous paille Les pommes de terre sont posées directement sur le sol, sous une vingtaine de centimètres de paille. Résultat final : un rendement moyen, compte tenu des mauvaises conditions météo (chaque tas correspond à un plant). Bois Raméal fragmenté Spirale d’herbes aromatiques. Le principe est expliqué ici. Les photos de la construction : La spirale terminée, avec ses plantes aromatiques : Séance druidique (voir la fiche technique Réussir un purin d’ortie) Une semaine après, en tout cas, la potion est prête.

SOS tomates battues (pour les photos de l’expérimentation de tomates sans taille, et pour les autres expériences, c’est ici, et en fin de page. Les photos seront complétées au fil du temps). Avec le mois d’août qu’on a eu, fatalement, les tomates ont été mildiouisées jusqu’à l’épine dorsale. Pourtant, nous avons pu constater que certaines ont résisté mieux que d’autres, voire, pour certaines, résisté pas mal du tout en la circonstance. Sans avoir subi le moindre traitement chimique, des plants de tomates-poires ont été signalés donnant encore à ce jour des fruits savoureux. Après de longues heures d’une enquête minutieuse sur le terrain et dans la littérature, Le Sens de l’Humus est en mesure de révéler en exclusivité mondiale les causes de ce miracle, et de donner (gratuitement, parce que c’est vous) la recette pour qu’il se reproduise chaque année : D’abord, les tomates qui ont bien résisté étaient toutes issues de semences rustiques, en provenance notamment de Kokopelli. Semis Plantation En résumé Photos :

Kit de survie: Les 5C Contenir l'eau et pouvoir la faire bouillir, faire du feu, être capable de s'adapter et d'utiliser notre environnement, fabriquer des outils et réguler notre température corporelle, sont autant de gestes primitifs et vitaux que nous devons effectuer dans une situation ou nous devenons, volontairement ou non, les seuls acteurs de notre bien être. Même si les outils employés au maintient de la vie peuvent varier selon les besoins, la situation familiale ou environnementale par exemple, les fondations de nos kits de survie devraient refléter ce que nous nommons les 5 C. 1- Contenir Une sphère décisive de notre évolution a été de pouvoir contenir et transporter matériels et ressources. Cette organisation fondamentalement axée sur l'anticipation de nos besoins dans le temps mais aussi en rapport avec notre environnement est un pilier de la survie. 2- Combustion 3- Cordage La corde a révolutionner notre rapport au monde. 4- Couper 5- Couvrir La régulation thermique est une priorité vitale. - Contenir:

Paillage : pourquoi et comment le réaliser ? La terre nue est un état anormal dans la nature. Pour ne pas laisser le sol à nu, le jardinier à recours au paillage (ou mulch / mulching). Le paillage est une technique qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques, minéraux ou plastiques pour le nourrir et/ou le protéger. Où peut-on appliquer la technique du paillage ? Vous pouvez appliquer cette technique partout dans votre jardin : au potager, au verger, au pied des jeunes haies et de vos jeunes arbres et arbustes, dans les massifs de plantes vivaces et annuelles. Les 8 avantages du paillage 1- Limiter les arrosages Sur un sol nu (ce qui n'existe pas à l'état naturel), le phénomène d'évaporation (pertes d'eau) est 3 fois plus important que sur le sol forestier. 2- Éviter le désherbage chimique Le paillage empêche la lumière d'atteindre la surface du sol ce qui ne permet pas aux plantes adventices (mauvaises herbes) de germer et de se développer. 3- Éviter le phénomène de battance 4- Créer un lieu propice aux insectes utiles

Le sens de l'humus Santé : votre magazine e-sante.fr Paillis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Paillis. Les objectifs du paillage[modifier | modifier le code] Les matériaux utilisés[modifier | modifier le code] Les avis sur les matériaux utilisables sont très divers. Les plantes de couvertures peuvent aussi faire office de paillis. Le paillage joue un rôle important dans tout système de jardinage sans bêchage ou de culture sans labour, tels qu'ils sont préconisés dans le cadre de la permaculture. Mulch lithique[modifier | modifier le code] Historiquement, certaines cultures situées dans des zones semi-désertiques (île de Pâques, Néguev, Pérou, Sud-Ouest américain) ont utilisé la technique du "mulch lithique", qui consistait à ajouter des graviers à la couche superficielle de la terre cultivée. Ce type de mulch permet de consacrer toute l'eau disponible à la plante. Mise en œuvre[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ voir le livre de Jared DIAMOND "Effondrement" chez Gallimard (p. 100)

Permaculture Jardin cultivé en permaculture dans le Nord de la France. La permaculture est un concept systémique et global qui vise à créer des écosystèmes respectant la biodiversité[1]. L'inspiration vient de la nature et de son fonctionnement (qui se nomme aussi biomimétisme ou écomimétisme)[2]. C'est une méthode appliquée de conception de cultures, de lieux de vie, et de systèmes agricoles humains utilisant des principes d'écologie et le savoir des sociétés traditionnelles pour reproduire la diversité, la stabilité et la résilience des écosystèmes naturels[3],[4]. À l'origine c’est un concept agricole inspiré par le modèle d'agriculture naturelle de l'agriculteur japonais Masanobu Fukuoka[5] (1913-2008). Ce concept a été théorisé dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison (biologiste) et David Holmgren (essayiste). Histoire[modifier | modifier le code] Origine du mot[modifier | modifier le code] Influences[modifier | modifier le code] Le travail de Howard T. Schéma du zonage en cercle.

Related: