background preloader

Utiliser Twitter pour décrypter un fait d’actualité

Utiliser Twitter pour décrypter un fait d’actualité
Related:  RESEAUX SOCIAUX ET IDENTITE NUMERIQUE

Utiliser et maîtriser Twitter (support de cours et exercices) Dans le cadre de son offre de formation et de sa veille documentaire, l’URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire propose le support de cours du stage Utiliser et maîtriser Twitter coordonné par Alexandre Serres (présentation au format PowerPoint de 61 diapositives mise à jour en octobre 2012). Cette présentation mise à disposition gracieusement en Creative Commons est complémentée par une séquence de travaux pratiques explicitée dans ce document au format Word (11 pages) : Utiliser Twitter : TP et exercices. Tutoriel Twitter La présentation Utiliser et maîtriser Twitter délivre un mode d’emploi précis de Twitter avec des exemples de comptes Twitter, un point sur les fonctionnalités de base de Twitter et les modes d’interaction. Sommaire du support de cours : Utiliser et maîtriser Twitter : Présentation de Twitter : définitions, données Différentes fonctions et usages TP d’utilisation Quelques applications autour de Twitter La recherche de tweets Ressources Licence :

Twitter pour valider une information? Twitter est de plus en plus utilisé pour vérifier des informations, explique Alfred Hermida, chercheur qui étudie le journalisme et les médias sociaux. Sur Twitter on conteste un article, on vérifie un fait, on rectifie une erreur. Le processus associe non seulement des journalistes mais aussi le public. « En temps réel, grâce aux réseau sociaux, des rapports contradictoires et des rumeurs peuvent être contestées ou confirmées en public dans des échanges qui impliquent non seulement les rédacteurs et les journalistes, mais aussi membres du public ». La vérification des informations par les internautes a connu quelques épisodes célèbres, comme lorsque une page wikipedia falsifiée a été corrigée par des utilisateurs de reddit.com, site de partage d’informations (source: GigaOm). Dans ce processus, les journalistes perdent leur rôle prépondérant, et abandonnent une part de leur pouvoir. Articles sur le même sujet

Twitter, ou l’art de la double énonciation … (theatrum mundi) Persuadée grâce à @frompennylane et @AmandineTer de l’intérêt pédagogique de Twitter, je me suis lancée dans l’aventure des #twittclasses, et plutôt deux fois qu’une : récemment avec mes élèves de Terminale Littéraire (@littlyc) et ce matin avec mes élèves de BTS Compta-Gestion 2ème année (@BTSGeneration). A priori, donc, vu le profil des deux classes, deux projets pédagogiques radicalement différents. Peut-être… mais d’ores et déjà le point commun que j’ai vu et ressenti tout de suite, c’est la dimension sociale de l’outil. Ça a l’air très banal ce que je dis, bien sûr, mais c’est vraiment la clé de voûte qui sous-tend le projet et permet sa réussite ou le jette à toute vitesse dans l’échec. Social c’est-à-dire qu’il vous permet de communiquer. 1. 2. 3. 4. Or, le dialogue par l’outil Twitter se fait vers deux types de destinataires, et dans deux situations de communication différentes, mais toujours avec une double énonciation : 1. 2. Et donc vous savez quoi ? To be continued …

Apprendre à utiliser Twitter : présentation et infographie interactive en 14 mots-clés Professeur d’Histoire-Géographie (Académie de Versailles), éditrice du site Ressources en Histoire-Géographie de la 6e à la 3e et de l’espace Slideshare thématique, Christiane Fiasson est l’auteure de 2 ressources pédagogiques (juin 2012) qui aident à utiliser et à maitriser Twitter : un diaporama de 15 pages Atelier Twitter, un outil et des usages et une infographie interactive : le langage Twitter à maîtriser. Diaporama apprendre à utiliser Twitter Le diaporama Atelier Twitter, un outil et des usages propose d’apprendre à utiliser le réseau social en ligne avec 4 points abordés et développés : qu’est-ce que c’est ? Quel intérêt et quels usages ? Maîtriser les codes du réseau social ; premier pas. Infographie interactive : 14 mots Twitter L’infographie interactive : le langage Twitter à maîtriser permet de découvrir le vocabulaire du média social en survolant les différents termes avec des définitions claires, précises et brèves. Licence :

Ecrire avec le Web. Twitter : quels usages pédagogiques ? Pourquoi se créer un compte Twitter ... Un service gratuit et simple d’utilisation Créé en 2006 par Jack Dorsey, le réseau social Twitter a atteint 500 millions d’utilisateurs dans le monde en février 2012. Son fonctionnement est basé sur l’échange par internet de messages entre les utilisateurs. Après une inscription gratuite, chaque personne dispose d’un compte et peut consulter les tweets envoyés par les utilisateurs dont il suit les messages. Pour en savoir plus sur le fonctionnement de ce réseau social, voici une présentation en ligne et un nuage de mots interactif présentant le sens du vocabulaire spécifique à Twitter. Diaporama – Twitter : un outil, des usages Nuage de mots interactif – Le langage Twitter à maîtriser Cliquez sur les mots pour voir apparaître une explication.Maîtriser le langage twitter Une fois l’outil pris en main, il est possible de consulter son compte Twitter sur un ordinateur mais aussi sur un téléphone portable ou une tablette. Christine Fiasson

Louise Merzeau le 28 mars : Twitter, une machine à fabriquer de l’autorité | Autorités calculées Pour cette 4ème séance du séminaire « Autorités calculées », nous recevons Louise Merzeau (MCF Paris Ouest Nanterre La Défense – Tactic / Dicen-IDF), qui viendra nous présenter son dernier article, « Twitter, une machine à fabriquer de l’autorité » (in Gabriel Gallezot, Nicolas Pélissier (dir.), Twitter, un monde en tout petit ? L’Harmattan, p.35-52, 2013). Jeudi 28 mars 2013 : Louise Merzeau 17h-19h CNAM, 2 rue Conté Voici une synthèse de l’article, afin de bien préparer la séance : Les univers dits « désintermédiés » du Web 2.0 forcent la remise en question de la construction et de la médiation de l’autorité ; même si cette appellation est critiquable (la disparition des intermédiaires est un fantasme plus qu’une réalité), il est probable que les valeurs de référence traditionnelles de l’autorité, liées aux cultures de l’imprimé, ne soient plus valides. Contrairement à ce que l’on en dit, Twitter n’opère pas une confusion des genres ou le mélange entre public et privé. Imprimer ce billet

Utiliser Twitter — Enseigner avec le numérique Twitter en classe : la force d'un projet, la valorisation de l'élève Laurence Juin, professeur d’Histoire-Géographie au lycée professionnel Doriole de La Rochelle, utilise régulièrement Twitter pour interagir avec ses élèves et enrichir sa pratique pédagogique... Blog de Laurence Juin La valorisation de l'élève a évolué depuis le début de l'expérience : 1. 2. 3. 4. Twitter en classe: des freins à un tel usage ? 1. La non adhésion de certains élèves à Twitter ou plus généralement à Internet [Il fallait que cela] vienne d'eux par choix et non par contrainte. [...] L'accès au matériel et à la connexion pour tweeter au lycée est plus ardue [L'enseignante] déploie beaucoup d'énergie à réussir à utiliser Twitter en classe. [...] Twitter dans l'enseignement : une autre façon de communiquer L'École numérique n° 2, décembre 2009

Canopé Créteil - Comprendre et aborder la question de l’identité numérique en classe Partager cette page Écrit par Franck Bodin lazer epilasyon bölgesel zay?flama botoks Dans le contexte des technologies numériques actuelles - web social et collaboratif, informatique en nuage, internet des objets - et compte tenu des enjeux économiques, stratégiques et sociaux liés à l'explosion des données numériques - big-data, captation et monétisation des données personnelles - gérer son identité numérique est un enjeu de taille. Apprendre à agir au sein des environnements numériques, prendre part aux échanges dans l'Internet social pour s'informer, comprendre et apprendre, tout en maîtrisant sa présence numérique, relève du défi éducatif. Afficher l'infographie en grand format Contrôler son identité numérique cʼest dʼune part, comprendre comment les systèmes informatiques gardent traces de nos navigations et nous pistent, afin de pouvoir décider de rester anonyme ou dʼéchapper au ciblage. Canopé académie de Créteil

Mes Datas et moi. Réseaux sociaux et e-réputation – Les Outils Tice Mes Datas et moi est un site d’informations qui vise à vous faire prendre conscience de l’importance de votre identité numérique et notamment à travers les réseaux sociaux. Une initiative de la MAIF qui a le mérite de proposer un outil en ligne interactif et ludique pour aborder les problèmes d’e-réputation. La démarche de l’assureur militant n’est pas, comme on peut le voir parfois, de combattre, dans une bataille perdue d’avance, l’usage des réseaux, mais plutôt d’en accompagner les usages. Mieux comprendre l’importance de la protection des datas pour reprendre en main et contrôler son image numérique. Le site Mes Datas et moi a été bâti en collaboration avec les spécialistes de l’agence Réputation Squad. Mes Datas et moi propose un test en ligne, joliment réalisé, qui va analyser votre usage des réseaux sociaux Twitter et/ou Facebook. Avez-vous conscience de ce que vous publiez ? Faites le test. Lien : Mes Datas et moi Sur le même thème

Une définition 1.1. Identité ? Identités ? Pour comprendre ce qu'est l'identité numérique il faut partir de la source : qu'est-ce que l'identité ? "Qui je suis, ce qui me rend unique" (nom, prénom, empreintes, mensurations, connaissances, histoire...) nous dit le dictionnaire. Définition somme toute assez simple qui se complexifie lorsqu'on approfondit la question. Reprenons le schéma que Philippe Buschini a imaginé pour définir l’écosystème de l’identité traditionnelle : L’écosystème de l’identité traditionnelle [source : « L’identité personnelle renvoie l’individu à son individualité, aux caractéristiques qui le rendent unique. 1.2. Et l'identité numérique ? L'identité numérique est constituée de ce que nous sommes, de ce qui nous appartient, nous détermine. La fréquence suivante essaye de résumer la notion d'identité numérique : Mon identité numérique =IC + IC + IC --- --- --- à T-1 ; T ; T+1 TV TI TH IC = identité connectée (pseudo, login, profil, ...)TV = traces volontaires.

Comment j'ai découvert ma double vie grâce à Google et Facebook Facebook et Google nous pistent, nous le savons. Mais ils peuvent aussi largement extrapoler sur la vérité, et même inventer. Le biopic consacré à Edward Snowden est sorti cette semaine et c'était l'occasion de se replonger dans tous les bons conseils qu'il a l'habitude de donner. Edward Snowden nous conseillait en avril 2015 sur la façon de bien choisir ses mots de passe. Aujourd'hui depuis son compte twitter, @snowden, il commente régulièrement l'actualité ou retweete les enquêtes sur les méthodes d'espionnages des citoyens ou des journalistes. Des préférences Facebook qui n'en sont pas En voulant re - vérifier ce que Facebook et Google savaient de moi, j'ai compris que j'avais même une double vie. Facebook achète par ailleurs des données sur les achats de voiture ou les habitudes de shopping et toute sortes de données pour offrir aux annonceurs plus de 1300 catégories de ciblages publicitaires pour toutes sortes de profils. Testez pour vous-même. Sur Google, une vie que je n'ai pas vécue

S01E01 - Traque Interdite C’est possible, mais difficile. On vous propose d’adopter une nouvelle « hygiène numérique » avec quelques conseils et outils à utiliser. La première chose à faire est de ne pas accepter automatiquement tout ce qu’un site ou une application que l’on télécharge propose. On garde sa localisation, sa liste de contact et son calendrier pour soi. Si on ne comprend pas le lien direct entre la demande d’accès et le service offert, on dit non. Évidemment, certaines demandes sont justifiées. Voici donc quelques logiciels et sites qui vous aideront à suivre les traqueurs: Lightbeam est une extension de Firefox développée par Mozilla, qui permet de voir qui vous suit sur les sites que vous visitez. Tactical Technology Collective est une organisation qui travaille sur l’utilisation de l’information et propose une panoplie de sites pour analyser les traces qu’on laisse et éviter d’en laisser. Et pour plus d’outils, cliquez ici.

Identité / présence numérique : quelles traces laissons-nous sur le web ? – Culture de l'info et des médias en lycée Second axe de travail sur la culture numérique : une séquence complète sur la notion de trace numérique, permettant de réfléchir à celles d’identité / présence numérique. Document de préparation de séquence Traces numériques – Document de préparation de séquence (inclut les objectifs info-documentaires et le déroulé détaillé de cet atelier, décliné en deux fois deux heures consécutives dans le cadre de l’accompagnement personnalisé niveau seconde) Séance 1 : traces numériques volontaires (2h) Première heure Traces numériques volontaires – débat sur la base de dessins de presse (fiche élève) Traces numériques volontaires – débat sur la base de dessins de presse (corrigé) Deuxième heure Traces numériques volontaires – Marc L. Marc L – genèse d’un buzz médiatique (complément) Séance 2 : traces numériques involontaires (2h) Traces numériques involontaires – feuille de route Traces numériques involontaires – Module Firefox Collusion Document de synthèse / trace écrite

Cambridge Analytica, ou pourquoi vous ne devriez pas cliquer sur n'importe quoi sur Facebook Le réseau social est à nouveau montré du doigt après la découverte de l'utilisation de données personnelles de plusieurs millions d'utilisateurs, par une entreprise d'analyse liée à la campagne présidentielle de Donald Trump. Facebook dénonce une utilisation frauduleuse de données, qu'il a pourtant lui-même collectées. Sale temps pour Mark Zuckerberg. L'affaire Cambridge Analytica tourne autour d'une application, nommée "thisisyourdigitallife" (littéralement "cestvotrevienumérique") et accessible via le réseau social, jusqu'à sa suppression en 2015. Une "machine à collecter des données" bien rodée Derrière cette façade, présentée comme "une application de recherche utilisée par les psychologues", un système bien plus complexe. Pire, ils ont aussi permis à l'application d'accéder aux données des contacts de ces personnes sur Facebook. Cette dernière s'est spécialisée dans la recherche d'électeurs potentiels, et la création de solutions de propagande pour influencer leur vote.

Related: