background preloader

Playbac Presse Digital: journaux jeunesse Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, L'actu, L'éco et plus !

Playbac Presse Digital: journaux jeunesse Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, L'actu, L'éco et plus !
Les postes de « responsable du bonheur en entreprise » sont de plus en plus nombreux en Europe, dans les petites comme dans les grandes boîtes. Leur mission ? Améliorer le bien-être des salariés grâce au dialogue, à l’organisation d’événements… 1 Un métier de plus en plus demandé Dans la Silicon Valley, on l’appelle le Chief Happiness Officer (lire C’est quoi ?). Traduisez : le « responsable du bonheur » en entreprise. Sa mission ? 2 L’humain au cœur des préoccupations Concrètement, cela consiste en quoi ? 3 Améliorer le bien-être... et la productivité Pour l’employeur, s’intéresser au bien-être de ses salariés relève aussi d’un constat économique : des études prouvent que plus un salarié est épanoui, moins il est absent, plus il est productif et plus il reste longtemps au sein de l’entreprise. 4 Donner envie de s’engager au quotidien « Le développement personnel, le yoga, la méditation...

https://leco.playbacpresse.fr/article/a-quoi-sert-un-responsable-du-bonheur-en-entreprise

Related:  Management / GRH / Eco d'entreprise...stmg

Les chefs du collège culinaire de France planchent sur le recrutement "Nous estimons qu'en 2017, 50 000 offres d'emplois de serveurs et cuisiniers n'auront pas été pourvues", annonce Célia Tunc, secrétaire générale du Collège culinaire de France, lors de l'assemblée générale de l'association. Les échanges entre les chefs ont fait prendre conscience des changements à opérer : "Les mentalités ont changé, les jeunes veulent du temps pour vivre et des maisons où ils se sentent bien", a témoigné Mathieu Viannay (La Mère Brazier, à Lyon). Les intervenants ont reconnu qu'il fallait s'adapter à cette nouvelle génération, tout en regrettant l'impatience de certains : "Le temps est un outil important de l'apprentissage.

Bien-être au travail: à quoi servent vraiment les CHO, ces nouveaux responsables du bonheur en entreprise? Nathalie Forestier nous reçoit souriante, mais pas mièvre pour autant, dans la spacieuse et lumineuse cafétéria d'Allo Resto (plateforme de restauration livrée rattachée au groupe Just Eat), à deux pas de l'Aquaboulevard au Sud-Ouest de Paris. Avant de s'asseoir autour de l'une des longues tables en bois, elle taquine un brin moqueuse les quatre jeunes hommes en jean-baskets qui jouent au ping-pong. Nathalie Forestier est entrée chez Allo Resto en tant que responsable commerciale en 2006. Mais ce n'est pas pour parler de ses derniers contrats qu'on la rencontre. La jeune femme aux cheveux châtain clair et boucles légères évolue désormais bien loin de son cœur de métier d'origine au poste de… Chief Happiness Officer (CHO) d'Allo Resto – c'est-à-dire responsable du bonheur.

Les déterminants de la qualité de vie au travail La qualité de vie au travail (QVT) est une thématique omniprésente depuis quelques années, au même titre que le bonheur au travail, dont on entend parler partout. Quels sont les éléments qui composent une qualité de vie au travail harmonieuse et équilibrée, quelles sont les conditions de la santé pour les salariés en 2017 ? Le comptoir Malakoff Médéric de la nouvelle entreprise publie son étude annuelle qui sonde le moral et les attentes des salariés français. Premier enseignement : pour les salariés comme pour les dirigeants, l'ambiance arrive en tête des déterminants de la qualité de vie au travail. Pour trois dirigeants sur quatre, cette fameuse « QVT » sera d'ailleurs un sujet de préoccupation majeur dans l'avenir, notamment pour maîtriser l'absentéisme en entreprise : 34,1% des salariés se font porter pâles au moins une fois dans l'année (contre 32,6 % en 2015).

Adressez-vous ouvertement à la personne ou à l'équipe : Manager, voici comment devenir populaire Prenez le temps de vous asseoir dans un endroit neutre et relaxant (votre bureau est assurément une zone interdite!) et parlez ouvertement des conflits de personnalité. "Identifiez-les et avec un peu de chance, résolvez ces problèmes, quels qu'ils soient", dit Michael Kerr, conférencier spécialisé dans les enjeux de business et auteur de l'ouvrage "The Humor Advantage."

Les Français et le Travail - cFactuel Les Français et le Travail Attention scoop ! C’est la rentrée ! "Il fallait trouver 5% de mauvais salariés, coûte que coûte" : un ancien DRH témoigne des méthodes de sous-notation forcée en entreprise Sous-évaluer un collaborateur pour remplir des quotas de mauvais salariés et pouvoir les licencier pour insuffisance professionnelle est illégal. Didier Bille a été DRH dans l'industrie et témoigne sur ces pratiques en France. Officiellement, le "ranking forcé" n'existe pas. Sous-évaluer un collaborateur pour remplir des quotas de mauvais salariés et pouvoir les licencier pour insuffisance professionnelle est illégal, mais aucune entreprise n'a jamais été condamnée. Didier Bille fait pourtant état de ces pratiques en France.

Michel et Augustin au-delà du « fun » Les « trublions du goût » ont encore défrayé la chronique en mettant en scène leur négociation commerciale avec le PDG de Starbucks. Benjamin Taupin, qui enseigne la théorie des organisations, décrypte le management réel derrière le « fun » d’une entreprise décalée. Le Monde.fr | | Par Benjamin Taupin (Maître de conférences au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) L’essor de la marque française de produits alimentaires Michel et Augustin tranche avec la morosité actuelle de la conjoncture économique de son secteur, comme le montre à nouveau le « succès » de l’entreprise, qui a spectaculairement décroché le statut de fournisseur de la chaîne Starbucks. Il n’en faut pas davantage pour que de nombreuses analyses érigent l’entreprise en modèle des bonnes pratiques à adopter en management.

Dans l'entreprise, fini l'autoritarisme, bonjour l'intelligence collective ! Pied de nez à la traditionnelle SARL (société à responsabilité limitée), Probionov, implantée à Aurillac, dans le Cantal, depuis soixante ans, se définit désormais comme une Sara, une société à responsabilité augmentée. Comprenez : une entreprise dont les quelque 100 salariés sont pleinement impliqués dans leurs tâches. Il y a dix-huit mois, Stanislas Desjonquères, qui dirige cette PME spécialisée dans la recherche et la fabrication de probiotiques pour l'industrie pharmaceutique (15 millions d'euros de chiffre d'affaires), a entrepris de révolutionner le mode de management. Misant sur l'intelligence collective, ce patron a gommé un à un tous les signes d'injustice ou de défiance (comme les fournitures de bureau sous clé) et a proscrit les tâches absurdes et improductives, identifiées en interne sous la dénomination 5C : «C'est con mais c'est comme ça.» Probionov commence à récolter les fruits de cette démarche, avec notamment un regain d'initiatives à tous les niveaux.

Elior valorise l'expertise metier : à chaque métier sa tenue À chaque métier sa tenue. Dans l’ensemble des 9 490 restaurants et points de vente en France, Elior a récemment fourni une nouvelle tenue adaptée à chacun de ses 25 800 collaborateurs. Avec ce renouvellement, Elior souhaite à la fois véhiculer une identité commune et valoriser la spécificité de ses métiers. Les nouvelles tenues d’Elior ont été conçues pour améliorer la qualité de vie au travail et concourir à la performance des équipes. Car prendre soin de ses convives, c’est d’abord prendre soin de ses collaborateurs. Les tenues, reflet du savoir-faire et des talents des collaborateurs, mettent en valeur les différents métiers qui font la restauration collective : employé de restauration, cuisinier, encadrant, plongeur….

Related: