background preloader

Mignonne, allons voir si la rose - Pierre de RONSARD

Mignonne, allons voir si la rose - Pierre de RONSARD
Pierre de RONSARD (1524-1585) A Cassandre Mignonne, allons voir si la roseQui ce matin avoit descloseSa robe de pourpre au Soleil,A point perdu ceste vespréeLes plis de sa robe pourprée,Et son teint au vostre pareil. Las ! Donc, si vous me croyez, mignonne,Tandis que vostre âge fleuronneEn sa plus verte nouveauté,Cueillez, cueillez vostre jeunesse :Comme à ceste fleur la vieillesseFera ternir vostre beauté. Related:  poesies

Poésie, poèmes et poètes Les Amours de Psych et Cupidon A la fois un roman et un grand poème, les Amours de Psyché et Cupidon est, comme le dit La Fontaine, une oeuvre d'un genre littéraire intermédiaire, un récit poétique. Il fut publié en même temps qu'Adonis, en 1669. L'ensemble de l'oeuvre est dédié à Madame la Duchesse du Bouillon. Vous trouverez sur ce site l'intégralité du texte, à savoir: Le présent fichier qui contient la Dédicace à la Duchesse du Bouillon La PréfaceLa première partie du Livre PremierLa seconde partie du Livre PremierLa première partie du Livre SecondLa seconde partie du Livre Second Madame, C'est avec quelque sorte de confiance que je vous dédie cet ouvrage; non qu'il n'ait assurément des défauts, et que le présent que je vous fais soit d'un tel mérite qu'il ne me donne sujet de craindre; mais comme Votre Altesse est équitable, elle agréera du moins mon intention.

Arbrealettres Suspends ton vol Poésie romantique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La poésie romantique va se dégager de ces contraintes. Le premier succès romantique fut les Méditations poétiques de Lamartine, qui restent classiques par bien des aspects (lexique, syntaxe), mais où l'on trouve des mots du langage ordinaire, des vers impairs et des strophes novatrices : De quels sons belliqueux mon oreille est frappée ! C'est le cri du clairon, c'est la voix du coursier ; La corde de sang trempée Retentit comme l'épée Sur l'orbe du bouclier. Lamartine, dans son poème "Les Préludes", allie dans cet exemple des alexandrins 3/3//3/3 à des heptasyllabes. Les romantiques expérimenteront ainsi toutes sortes de strophes et de versifications, à l'image de Hugo dans « Les Djinns ». C'est bien à l'escalier Dérobé. Le vocabulaire romantique répond aussi à la recherche de l'expression : des mots plus bruts, vifs et colorés, et parfois une syntaxe relâchée : Qué qu'ça m'fait si m'manqu'queuqu'chose, L'Épopée[modifier | modifier le code]

Alexandre Blok, l’inconnue Un essai de traduction par Serge Venturini La poésie d’Alexandre Blok est par-dessus tout ondes de musique et nappes de lyrisme. Le soin extrême qu’il portait aux rimes versifiées, aux assonances de la langue russe est perdu dans le chemin de la traduction. Qu’au moins le parfum de ses mots soit ici rendu. Ce défi de la traduction Serge Venturini, en tant que poète, le résout et s’en explique: « Le poète est un grand musicien isolé, un évacué, un perforé, un homme troué. « Je pense que je suis née pour la Solitude magnifique, peuplée d’ombres héroïques, que je n’ai besoin de rien d’autre que d’elle — d’eux — de moi,… écrivait Tsvétaéva, le 14 juillet 1919, qu’il est indigne de moi de me faire chat et colombe, de câliner et roucouler dans les bras d’un autre, que tout cela est au-dessous de moi. » Dans les bribes de paroles J’entends la marche brumeuse Des autres mondes Et du temps le sombre vol, Je sais chanter avec le vent… ( Traduction Serge Venturini) haut de la page L’INCONNUE (Neznakomka) A.

Romantisme Le romantisme est un mouvement artistique né en Allemagne et en Angleterre vers la fin XVIIIème siècle puis qui se répand en Europe au cours du XIXème. Contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, le romantisme n'est pas seulement en rapport avec des attitudes ou des décors dits "romantiques" : une demande en mariage au clair de lune ou offrir des fleurs pour la Saint Valentin. Bien loin de cela, le romantisme est une posture profondément tragique par rapport au monde. Le poète romantique éprouve un sentiment d'étrangeté et de non appartenance au monde, ce qui le rend rebelle, en décalage par rapport à son époque ou son environnement social. Le romantisme est aussi une effusion particulière du "moi" du poète ou de l'artiste qui dit ses sentiments par rapport au monde et analyse ses réactions par introspection. En France, la génération qui suit la révolution française de 1789 est éprise de grandes idées nouvelles (liberté, partage, amour de la nature...).

Poésies (Rimbaud)/éd. Vanier, 1895/Voyelles collectionVoyellesArthur RimbaudL. Vanier1895ParisTVoyellesRimbaud - Poésies complètes, Vanier, 1895.djvuRimbaud - Poésies complètes, Vanier, 1895.djvu/37 A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu, voyelles, Je dirai quelque jour vos naissances latentes. A, noir corset velu des mouches éclatantes Qui bombillent autour des puanteurs cruelles, Golfe d’ombre ; E, candeur des vapeurs et des tentes, Lance des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ; I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles Dans la colère ou les ivresses pénitentes ; U, cycles, vibrements divins des mers virides, Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ; O, suprême Clairon plein des strideurs étranges, Silences traversés des Mondes et des Anges : — O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux !

Connaissez-moi par mon inconnu - Michael Strunge Né en 1958, Michael Strunge jouit d’un statut unique dans la poésie danoise contemporaine. Découvert par Poul Borum, ange rimbaldien ou enfant terrible, il se fait connaître très tôt par son premier recueil (La Hâte de la vie, 1978) et écrit des poèmes depuis l’âge de 11 ans. Il intervient dans les débats (presse, radio, télé journaux). Sa source d’inspiration est la musique punk, de laquelle il apprend le refus des normes établies. Samlede Strunge est un livre de près de mille pages publié en 1995 par Borgen. Anthologie préparée par Pierre Grouix Le murmure, fiez-vous à son caractère inépuisable... MA CHANSON A L’ENVERS … Marie, poème de Guillaume Apollinaire Vous y dansiez petite fille Y danserez-vous mère-grand C’est la maclotte qui sautille Toute les cloches sonneront Quand donc reviendrez-vous Marie Les masques sont silencieux Et la musique est si lointaine Qu’elle semble venir des cieux Oui je veux vous aimer mais vous aimer à peine Et mon mal est délicieux Les brebis s’en vont dans la neige Flocons de laine et ceux d’argent Des soldats passent et que n’ai-je Un cœur à moi ce cœur changeant Changeant et puis encor que sais-je Sais-je où s’en iront tes cheveux Crépus comme mer qui moutonne Sais-je où s’en iront tes cheveux Et tes mains feuilles de l’automne Que jonchent aussi nos aveux Je passais au bord de la Seine Un livre ancien sous le bras Le fleuve est pareil à ma peine Il s’écoule et ne tarit pas Quand donc finira la semaine Guillaume Apollinaire, Alcools

quand ta mer ne dira plus la mer - Analogos quand ta mer ne dira plus la mer mais son brasier de fleurs quand tes aubes ne feront plus mes jours soleils par nous versés pierre à pierre en chemin notre lumière et notre écho tranchés perdus tu souriras dans le silence lent et blanc d’une pluie endormie aux pieds des parcs ton coeur miraculeux dessinera d’une main de cristal et si loin de tous les regards possibles sans trembler ma couleur immédiate aubes , chemin , couleurs , écho , fleurs , jours , lumière , mer , pierre , silence , soleils

Related: