background preloader

Nouvelle tarte à la crème du web?

Nouvelle tarte à la crème du web?
Il y a eu le web 1.0, puis le 2.0, ou encore le web social, participatif. A chaque phase de développement du web, un nouveau nom. Depuis mars dernier, les experts web américains discutent «curation». Alors que la Social Media Week débutait lundi à Paris, journalistes, blogueurs, web entrepreneurs se sont réunis pour tenter de le définir. Avec 36 heures de vidéos postées chaque minute sur Youtube et plus de 4 milliards de photos sur le site Flickr, le web apparait comme un «festin gratuit et délicieux». Problème, c’est beaucoup pour n’importe quel internaute. Qu’est-ce-que la «curation»? Qui sont les «curators»? Quels sont les outils? Qu'est ce que la curation change à l'information sur le web? «Depuis des années il y a des outils pour faire le tri sur internet, avec Digg et Delicious» (des outils qui permettent de marquer des pages sur le web) souligne Benoît Raphaël. Que pensez-vous de ce nouveau terme? Mélissa Bounoua, avec Charles Dufresne

http://www.20minutes.fr/web/666430-web-la-curation-nouvelle-tarte-creme-web

Related:  Conférence : Curation, l'avenir du web?Le métier de web-journalistecurationArticle CollectionLA CURATION

Et si on organisait le web? Posted by evidencesx in économie, développement durable, e-tech, innovation, numérique, technologie, web. Tags: édition, classement, curation, perles, web trackback Conférence pertinente le 7 février, dans le cadre de la socialmediaweek, sur l’avenir du web et sa capacité à organiser les contenus et pages selon des goûts individuels : la web curation. Proposée par la région IdF, Scoop.it, Pearltrees et RWW France, elle réunit acteurs, penseurs et journalistes du web pour débattre de l’intérêt et de l’actualité de ce sujet hype.

Les "fermes de contenus" ou le nouveau journalisme à la chaîne La mosquée près de Ground Zero, l’agression d’une star de téléréalité, le tournoi de golf PGA… The Upshot, blog d’information lancé par Yahoo! en juillet, produit à la chaîne de courts articles sur les sujets les plus divers. Cette absence apparente de ligne éditoriale dissimule en fait le travail de puissants moteurs de recherche qui recensent les thèmes les plus demandés par les internautes. Anticiper les envies des internautes en fonction des tendances du moment (" Trending Now"), c’est le choix de Yahoo!, qui a racheté au printemps la "ferme de contenus" Associated Content pour 100 millions de dollars. Comme son concurrent Demand Media, qui vient de faire les démarches pour entrer en Bourse, Associated Content est un producteur de buzz.

La curation Je suis allé cet après midi à la conférence sur la curation organisée dans une annexe du conseil régional, dans le cadre de la "social média week". J'y suis entré dubitatif sur le concept, j'en suis sorti pas convaincu du tout. Je n'ai certes assisté qu'à la première table ronde, mes obligations familiales m'amenant à partir prématurément. De ce que j'ai capté, la curation, c'est une sorte de tri et d'organisation des contenus. Même si j'ai beaucoup d'amitié pour les organisateurs, ce concept de curation m'apparait comme un emballage nouveau d'une vieille fumisterie, aussi vieille que le web, celle de la démocratisation. Avec internet, on devient tous des génies, tous producteurs.

Comment le New York Times utilise Twitter L'article s'intitule " Si un tweet a marché une fois, republiez-le - et autres leçons du bureau social media du New York Times ". Il a été publié le 6 janvier par Michael Roston, membre de l'équipe qui gère les comptes Twitter du New York Times, sur le site Nieman Journalism Lab, et a été tweeté près de 3.400 fois en trois jours. L'auteur y revient sur ce que son équipe et lui ont appris, ce qui a fonctionné ou non, en animant pendant un an le compte @nytimes, qui a gagné presque 5 millions de nouveaux abonnés en 2013, ainsi que les autres comptes Twitter du groupe. Un regard en arrière riche d'enseignements, venant d'un média qui fait figure de référence dans le monde de l'information. Nous avons sélectionné pour vous les cas les plus intéressants.

La curation : tentative de définition - techtoc.tv, web-tv communautaire rich media – video Curation premier round : pour ce premier plateau, les experts invités tentent de dégager une première définition de la curation, ce terme très en vogue en ce début d'année. Tri, veille, documentation, marketing, édition ? La curation est un peu de tout ça à la fois et plus encore.

Le web organisé par les utilisateurs Lundi 7 février 2011 se tenait la première conférence sur la curation en ouverture de la Social Media Week à Paris, avec en trame de fond la question de l’avenir du web. Sommes-nous face à une nouvelle étape de l’évolution d’internet, une nouvelle ère ? Pour répondre à cette question la conférence était organisée en 3 temps : une présentation de Dominique Cardon, sociologue, chercheur au Centre d’Etudes des mouvements sociaux de l’EHESS et au Laboratoire des usages d’Orange Labs ; un panel sur les médias et les journalistes ; un second panel sur la question « Qui est curator » ? Patrice Lamothe de la société Pearltrees, plateforme de curation introduit le sujet en indiquant l’enjeu actuel : les usages sont encore jeunes, et cette conférence doit nous aider à définir un concept à la fois technologique et social. Et la première définition est donnée : la curation c’est une nouvelle étape dans la démocratisation du web grâce à une réappropriation de son organisation par les utilisateurs.

Le journalisme multimédia se dissoudrait-il dans la presse écrite ? Le journalisme multimédia se dissoudrait-il dans la presse écrite ? C’est ce qu’on serait tentés de croire en étudiant deux études statistiques sur la profession publiées fin septembre. La première [pdf] est celle de l’Observatoire des métiers de la presse basée sur les chiffres fournis par la Commission de la carte d’identité des journalistes. Le curateur, ni journaliste, ni rédacteur en chef « Itinéraire numérique Cela ne vous aura pas échappé la curation et son acteur, le curateur, font le buzz en ce début d’année. Le déploiement de la plate-forme Scoop.it n’y est bien entendu pas étranger, même si d’autres outils de curation existaient bien avant (je pense notamment à un service comme Kweeper sur lequel je reviendrai dans un prochain billet). Les articles pullulent sur cette nouvelle tendance. Je vous invite à lire notamment celui de Camille : Le curator est-il un veilleur ? et cet essai de définition publié sur Locita : Curator, le futur buzzword de 2011… ou pas.

Related:  CurationCURATION