background preloader

Bilan de l'action "Former les élèves à un usage responsable d'Internet, au collège et au lycée" (2010-2011)"

Bilan de l'action "Former les élèves à un usage responsable d'Internet, au collège et au lycée" (2010-2011)"
Les travaux académiques mutualisés ont pour objectif de permettre de faire connaître et de mettre en valeur au niveau national, les travaux des académies et de favoriser entre les académies la mutualisation de la réflexion et des pratiques concernant l’usage des technologies de l’information et de la communication. Le thème de travail de l'année 2010-2011 "Former les élèves à un usage responsable d'Internet, au collège et au lycée" a été source de travaux diversifiés tant sur les modalités d'apprentissage que sur les niveaux. Une réflexion commune sur les notions, compétences et connaisasnces à mettre en oeuvre dans une formation pour atteindre un objectif aussi large a la base de la première réunion nationale des équipes. Dix académies ont été retenues sur cette thématique et ont, pour certains, choisi d'entrer dans la formation à un usage responsable sur un angle spécifique. 2.1 - Les points forts 2.2 Les difficultés Quelques points sur les apprentissages info documentaires

L’identité numérique L’identité numérique est devenue, avec l’accélération de l’utilisation des réseaux sociaux par nos élèves et la prolifération des données personnelles sur le Web un thème de formation essentiel en information - documentation pour les aider à contrôler leur e-réputation, maîtriser leur image publique et gérer, anticiper même, les traces laissées sur le net. Plusieurs ressources proposent des pistes pédagogiques ou des dossiers plus généraux sur lesquels fonder la formation à l’identité numérique avec les élèves. Ces derniers mois la réflexion professionnelle s’est ouverte à la question de la présence numérique. Deux pistes d’évolution de l’enseignement autour de l’identité numérique se dessinent actuellement : Une première fait la promotion de la notion de "présence numérique" qui met en avant une posture moins défensive, moins marchande ("soigner son identité numérique personnelle") et plus éclairée de la gestion des traces laissées sur internet. Quelle est notre identité sur le web ?

Versailles Les TRAAM (travaux académiques mutualisés) ont pour objectif de favoriser entre les académies la mutualisation de la réflexion et des pratiques concernant l’usage des technologies de l’information et de la communication. Dans ce cadre, une équipe de douze personnes, composée d’IA-IPR EVS, de professeurs documentalistes d’un même secteur géographique, de conseillers TICE de l’académie de Versailles et pilotée par Didier Bouillon, IA-IPR, a réfléchi au thème de travail proposé pour cette année scolaire : former les élèves à un usage responsable d’Internet. Le CRDP de l’académie de Versailles et la mission Tice étant fortement impliqués dans l’étude des usages d’internet chez les adolescents, notamment dans le projet CToutNet, il semblait évident d’associer à cette réflexion certains de ses membres. 1. Fonctionnement Il avait été prévu dans un premier temps de contacter également quelques associations de sensibilisation aux risques d’usages de l’Internet (Calysto, Action Innocence…). 2.

Indenti? num?rique et les jeunes ? Bernard Manzerolle, mentor en TIC Je crois que l’identité numérique est un sujet rarement discuté en classe avec des élèves du secondaire. Pourtant, si je me fie à ma dernière intervention en classe durant le cours de développement vie-travail (DVT), les élèves aiment et s’intéressent à ce sujet. C’est l’enseignant, Mme Kim, qui est venue me demander si je pouvais préparer une activité sur le sujet de “l’identité numérique” dans le cadre de son cours. Lors de ma présentation, je ne voulais surtout pas jouer le “moralisateur”. Voici ma présentation De plus, je me suis permis de “désobéir” à la règle de l’école . Maintenant la question que je me pose est : L’éducation aux médias ne devrait-elle pas se faire plus tôt à l’école et ….par qui? Quelques sites à consulter Vidéo

L'École numérique » Rôle des documentalistes pour former à un usage responsable d’Internet  Marie Noëlle CORMENIER, SDTICE Le rapport d’Eurydice (1) publié en janvier 2010, « Education on Online Safety in Schools in Europe (2) », rend compte des principaux résultats d’une enquête sur l’éducation à l’utilisation sûre et responsable d’Internet dans trente pays européens en 2008-2009. Il montre que l’école dans ces pays, de façon variée, incite les élèves à la vigilance face à l’environnement informatique (spams, courriers inhabituels, virus contenus dans les fichiers…). Elle essaye de développer chez eux des compétences qui leur permettront de devenir autonomes dans l’usage d’Internet, d’être responsables et critiques devant les informations trouvées, mais aussi d’avoir un comportement respectant la « nétiquette » et le droit d’auteur. Extrait du document d’appui du B2i, édité par MEN-SDTICE / SCÉRÉN-CNDP, 2007 : www.b2i.education.fr Qu’est-ce qu’une attitude responsable ? Le Robert Internet et le droit L’éducation civique et le respect d’autrui Résultats des traitements informatiques

Comment les jeunes expriment leur identité numérique Elle s’appelle Nayra VACAFLOR Docteur qualifiée et ATER en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bordeaux III, au sein du laboratoire de recherche MICA elle vient d’être remarquée au Colloque Scientifique de l’Université d’été Ludovia 2011. Remarquée par le sujet de son intervention : « l’expression identitaire « mobile » des jeunes : vers une autre narration de soi ». Dans une étude faite en 2007 parmi une population jeune ( 18-28 ans ) et multiethnique de la CUB et partagée avec le chercheur Mahdi AMRI, Nayra VACAFLOR s’interroge sur les représentations narratives et expressives du téléphone mobile chez les jeunes ; comment ces jeunes expriment leur identité à travers les productions numériques ? Sa méthode ? Remarquée également par l’originalité de la forme de sa communication. « Univers-Cités » a été primépar le Festival de films de Chercheurs de Nancy On attend avec intérêt son intervention ..à Ludovia 2012. Mais profitons encore de celle de cette année.

Lyon Projet TRAAM (Travaux académiques mutualisés) Qu'est ce qu'un TRAAM ? Les actions mutualisées, pilotées par le bureau des usages et des services numériques de la sous direction des technologies de l'information et de la communication s'inscrivent dans le cadre du développement des usages des TICE et de leur généralisation dans les disciplines. Ces actions ont pour objectif de faire connaître et de mettre en valeur au niveau national, les travaux des académies et de favoriser entre les académies la mutualisation de la réflexion et des pratiques concernant l’usage des technologies de l’information et de la communication. Présentation des TRAAM sur educnet : Un appel à proposition concernant différents thèmes liés aux TICE et aux disciplines a été envoyé aux académies en mai 2010 et les équipes disciplinaires ou pluridisciplinaires des projets retenus organisent leur travail sous la responsabilité d’un IA-IPR.

En parler aux élèves : comment ? 3. Comment aborder cette question avec les élèves ? 3.1. Comment nous l’avons dit en introduction, aborder la question de l’identité numérique avec les élèves n’est pas chose aisée et si l’on veut que notre message de prévention passe, il faut préalablement choisir une posture pédagogique adaptée qui tempère les effets du conflit de génération inévitable entre nos élèves et nous sur la question de l’identité numérique. Pourquoi conflit inévitable ? Pour limiter au plus le conflit de génération, voici quelques postulats pédagogiques pour exploiter au mieux les pistes que nous proposons ci-dessous : 1- Être au plus près des pratiques des élèves, non par démagogie mais parce qu'aborder la question de l'identité numérique c'est un peu comme parler sexualité avec les élèves. 2- Faire court : on est vite dans le péremptoire, dans la morale, dans le jugement. 6- Parler éthique, insister sur la nécessité de ne pas faire à autrui ce qu’on ne voudrait pas qu’on nous fasse. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 9.

wikinet Le groupe de travail académique C’est la première fois que l’académie de Nice participait aux Travaux Académiques Mutualisés en documentation. Cette année le thème national était : Former à l’usage responsable d’Internet Nous sommes donc partis de ce qui se faisait dans ces laboratoires pédagogiques que sont les Bassins d’Education et de Formation et en particulier le travail du bassin de la Seyne sur mer, dont l’objectif était d’éveiller les élèves à l’esprit critique à partir de sites canulars. Pour cela un groupe de travail de treize collègues a été constitué. Postulats pédagogiques et professionnels La plupart des élèves utilise Internet dans le cadre scolaire avec aisance, mais pas nécessairement avec pertinence. 1/ Il nous a donc semblé fondamental que notre action pédagogique commence par déstabiliser les élèves afin d’éveiller leur curiosité et de susciter leur réflexion. Un Wiki comme support pédagogique pour éveiller l’esprit critique L’entrée Elève Accéder au WIKI 2011

Mon identité numérique La question de l'identité numérique des élèves fait constamment surface dans les médias et surtout auprès des intervenants dans les écoles. Les jeunes sont de plus en plus actifs à travers différents médias sociaux et autres outils du Web 2.0 dont plusieurs jeux en ligne. Cette vie virtuelle est parfois prétexte à des comportements variables et pas toujours pour le mieux-être des adolescentes et adolescents. Intention : Amener les élèves à prendre conscience que leur liberté d’expression comporte des contraintes et des obligations. Production attendue : Créer sa propre charte de conduites dans Internet.Publier un texte présentant son identité numérique incluant sa propre charte. identité numérique Identités numériques : évitons les pièges ! Quelle prise de conscience par les élèves ? Cas de Facebook 1- La problématique : Acteur, spectateur : le profil Facebook est-il une déclinaison de plus de l'autoportrait / du portrait ? Comment éduquer à la net-étiquette ? 2- Objectifs : Réfléchir au regard porté sur soi et sur les autres ; distinguer le réel du virtuel, Facebook imposant un formatage du profil et du mur qui implique que l'utilisateur entre dans le moule. 3- Production : Enquête sur les usages de Facebook Débat argumenté Création d'un profil en ligne 4- Outils utilisés avec les élèves tout niveau confondu : Pour introduire le débat avec les élèves : Cette vidéo se veut ,sur un mode comique, un précis de bonnes manières à l'usage des utilisateurs de Facebook Infographie qui résume les problèmes rencontrés avec la protection de la vie privée : Qui vous observe ? Variantes thématiques : De mon portrait sur Facebook aux héros des Misérables de Victor Hugo : niveau 4e questionnaire vidéo

Identité numérique, mode d’emploi : apprendre et agir Hélène Huynh, professeur documentaliste au Lycée Professionnel Edmond Labbé à Barentin (76) a conçu une séquence pédagogique pour des élèves de première sur la thématique de l’identité numérique. Ce thème dans sa compréhension et dans les stratégies mises en place pour maitriser son image en ligne est porteur que ce soit en terme de recherche d’emploi que de responsabilités sur ce qui est exposé sur Internet. Définition de l’identité numérique et apprendre à protéger ses données personnelles sur Internet Les documents pédagogiques proposés permettent de mettre en avance une activité longitudinale sur l’identité numérique avec deux objectifs : « connaître ce qu’est l’identité numérique et apprendre à protéger ses données personnelles sur Internet. » Présentation de la séance (1 page, fichier au format .doc) : titre de la séquence, objectifs, modalités de la séance, outils pédagogiques, supports, matériel utilisé, évaluation, déroulement de la séance. Licence :

Spotted sur Facebook: outil de drague ou d'intimidation? «Au monde qui bitch par spotted... Arrêtez un peu c'est pas le but de la page. Merci» Voilà la réflexion d’une élève du Cégep Garneau à Québec face au phénomène Spotted. Spotted, qui signifie «repéré» en français, est une nouvelle utilisation totalement anonyme de Facebook qui a pour fonction originelle d’aider les timides ou les romantiques à déclarer leur flamme à leur voisin ou voisine de classe. Lancé en Angleterre début 2013, le succès a été planétaire. Difficile depuis quelques semaines de trouver un cégep ou une université au Québec sans sa page Spotted et ses milliers de mentions «j’aime.» «On commence à en parler au Cégep. Et on peut comprendre ses craintes. Alors qu’en règle générale les universitaires ont gardé l’esprit «courrier du cœur» de l’application, les collégiens se sont montrés plus agressifs en insultant, en diffamant, en intimidant leurs camarades. «Nous sommes conscients de cette problématique qui touche un grand nombre de cégeps au Québec.

Réseaux sociaux : comment la notion de vie privée a évolué au fil du temps Réseaux sociaux et vie privée : deux notions antagonistes comme le pense Forbes ? Une nouvelle étude du Journal of Privacy and Confidentiality explique pour la première fois la relation (fluctuante) entre les réseaux sociaux et les notions de vie privée et d'ouverture. Cette analyse a étudié un panel de 5 076 utilisateurs Facebook afin de déterminer l'évolution de leur comportement vis à vis de la notion de vie privée entre 2005 (la préhistoire des réseaux sociaux) et 2011. Graphique qui montre les différentes infos partagées par les utilisateurs Facebook entre 2005 et 2011 (Capture) Cependant, dans un deuxième temps, les dernières modifications apportées par Facebook ont entraîné un arrêt, voire une inversion, de cette tendance.

Lettre ouverte aux parents déconnectés Chers parents déconnectés, Oui, vous, les parents réticents, vous que je croise régulièrement dans des débats auxquels je suis invitée ou dans les mails que vous m’envoyez, chers parents qui êtes parfois à la limite de l’agressivité dès qu’il s’agit d’écrans, j’aimerais tenter de répondre à quelques-unes de vos interrogations, celles qui reviennent régulièrement et qui semblent vous perturber. D’abord, oui, certains d’entre vous sont très virulents dans ce qui s’apparente davantage à une croisade anti-écrans qu’à des questionnements légitimes. Cela étant posé, voici les réponses au top 3 des questions récurrentes. Quel besoin les enfants ont-ils d’aller sur Internet (valable aussi pour Facebook, et tout ce qui ressemble de près ou de loin à une connexion) ? Cette question est un vrai succès. C’est un peu pareil pour les écrans. À quoi ça sert ? Hum hum, vaste question. À partir de quel âge ? C’est un questionnement tout à fait légitime et plein de bon sens. Voilà. Laurence Bee

Bilan des TraAM (Travaux académiques mutualisés) sur Eduscol. Echanges et partage de séquences / séances pédagogiques entre académies sur le thème "Former les élèves à un usage responsable d'Internet, au collège et au lycée".Offre de nombreuses pistes pédagogiques sur les thèmes : la source et la validation de l'information, la circulation de l'information à l'heure d'Internet, l'identité numérique et plus largement les usages des réseaux sociaux, et enfin la question du droit et de l'éthique. by ninou Sep 27

Related: