background preloader

Bilan de l'action "Former les élèves à un usage responsable d'Internet, au collège et au lycée" (2010-2011)" — Documentation (CDI)

Bilan de l'action "Former les élèves à un usage responsable d'Internet, au collège et au lycée" (2010-2011)" — Documentation (CDI)
Les travaux académiques mutualisés ont pour objectif de permettre de faire connaître et de mettre en valeur au niveau national, les travaux des académies et de favoriser entre les académies la mutualisation de la réflexion et des pratiques concernant l’usage des technologies de l’information et de la communication. Le thème de travail de l'année 2010-2011 "Former les élèves à un usage responsable d'Internet, au collège et au lycée" a été source de travaux diversifiés tant sur les modalités d'apprentissage que sur les niveaux. Une réflexion commune sur les notions, compétences et connaisasnces à mettre en oeuvre dans une formation pour atteindre un objectif aussi large a la base de la première réunion nationale des équipes. De l'identité numérique, à la question "qui fait l'info ?" dans un pure-player, l'éventail est largement ouvert et a permis à chacun de prendre le temps de construire, de co-construire, de tester, d'adapter, de produire des projets pédagogiques. 2.1 - Les points forts

L’identité numérique- Les Enseignants Documentalistes de l’Académie de Poitiers L’identité numérique, c’est à dire l’ensemble des informations associées à une personne disponibles sur Internet, est interrogée par le thème de la Journée européenne de protection des données personnelles : Safer Internet Day 9 février "Tu publies ? Réfléchis", et elle a été une des thématiques abordées lors de la rencontre annuelle fin janvier des interlocuteurs académiques Tice&Documentation.1 Faites un essai avec les moteurs de recherche des personnes 123people ou webmii, ou tout simplement avec Google en tapant votre prénom et votre nom. Vous découvrirez ce que le Web a gardé comme traces sur votre identité professionnelle ou privée, un ensemble d’informations qu’un jour vous (ou quelqu’un d’autre) avez mis en ligne en y associant votre nom. Ces informations peuvent être publiques par choix, dans ce cas rien à dire, mais est-t-on toujours conscient de la durée de vie de ces données ? Yourtango.com Le guide des bonnes manières sur Facebook. 4 min. 13. Educnet.

Versailles Les TRAAM (travaux académiques mutualisés) ont pour objectif de favoriser entre les académies la mutualisation de la réflexion et des pratiques concernant l’usage des technologies de l’information et de la communication. Dans ce cadre, une équipe de douze personnes, composée d’IA-IPR EVS, de professeurs documentalistes d’un même secteur géographique, de conseillers TICE de l’académie de Versailles et pilotée par Didier Bouillon, IA-IPR, a réfléchi au thème de travail proposé pour cette année scolaire : former les élèves à un usage responsable d’Internet. Le CRDP de l’académie de Versailles et la mission Tice étant fortement impliqués dans l’étude des usages d’internet chez les adolescents, notamment dans le projet CToutNet, il semblait évident d’associer à cette réflexion certains de ses membres. 1. Deux thèmes ont été choisis : l’identité numérique et la presse en ligne, voire la presse pure player (presse accessible uniquement en ligne). Chacun des groupes a élaboré des scénarios.

Cyberharcèlement et droit à l’image sur Internet et Facebook : séquence pédagogique par un professeur documentaliste de Guingamp (22) Natacha Dugas, professeur documentaliste au lycée professionnel Montbareil de Guingamp (22) a élaboré des séances pédagogiques pour des élèves de CAP 1re année et de 2de Bac Pro sur le cyberharcèlement et le droit à l’image sur Internet et Facebook. « L’idée est, en une heure, de leur rappeler ce qui est interdit (et puni par la loi) mais aussi de leur donner des éléments pour se défendre ». Ces séquences sont préparées en amont par une enquête anonyme qui permet d’envisager des échanges à partir des questions et sujets qui concernent directement les élèves. Cette enseignante met à disposition sur Google Document les documents élaborés par ses soins pour ces séances : Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Bretagne

L'École numérique » Rôle des documentalistes pour former à un usage responsable d’Internet  Marie Noëlle CORMENIER, SDTICE Le rapport d’Eurydice (1) publié en janvier 2010, « Education on Online Safety in Schools in Europe (2) », rend compte des principaux résultats d’une enquête sur l’éducation à l’utilisation sûre et responsable d’Internet dans trente pays européens en 2008-2009. Il montre que l’école dans ces pays, de façon variée, incite les élèves à la vigilance face à l’environnement informatique (spams, courriers inhabituels, virus contenus dans les fichiers…). Ce rapport, dans lequel il est peu question des actions concrètes qui se mènent en France dans ce domaine, m’a amené à rechercher sur les sites académiques dédiés à la documentation, les activités mises en œuvre par les professeurs documentalistes afin de former les élèves à un usage responsable d’Internet. Extrait du document d’appui du B2i, édité par MEN-SDTICE / SCÉRÉN-CNDP, 2007 : www.b2i.education.fr Qu’est-ce qu’une attitude responsable ? Le Robert Internet et le droit L’éducation civique et le respect d’autrui

Réseaux sociaux et mineurs : le défaut des profils par défaut Si les réseaux sociaux font grand bruit au regard des informations personnelles qu’ils détiennent, la question des mineurs sur ces mêmes réseaux est encore plus sujette à débat. Si un adulte est finalement jugé maître et responsable des informations qu’il diffuse, la logique n’est pas forcément la même pour un enfant. La Commission Européenne s’est ainsi intéressée aux paramètres des réseaux sociaux, et il en ressort qu’une minorité d’entre eux protègent par défaut les comptes des mineurs. Bebo (avec MySpace) sort du lot selon la CE en matière de protection des mineurs. L’étude a dans un premier temps analysé 14 réseaux sociaux présents en Europe entre décembre 2010 et janvier 2011 : Arto, Bebo, Facebook, Giovani.it, Hyves, Myspace, Nasza-klaza.pl, Netlog, One.lt, Rate.ee, SchülerVZ, IRC Galleria, Tuenti et Zap.lu. Réseaux sociaux : la protection des mineurs est au centre des préoccupations de l'UE. Il n’y a cependant pas que des points noirs. Nil Sanyas

Lyon Projet TRAAM (Travaux académiques mutualisés) Qu'est ce qu'un TRAAM ? Les actions mutualisées, pilotées par le bureau des usages et des services numériques de la sous direction des technologies de l'information et de la communication s'inscrivent dans le cadre du développement des usages des TICE et de leur généralisation dans les disciplines. Ces actions ont pour objectif de faire connaître et de mettre en valeur au niveau national, les travaux des académies et de favoriser entre les académies la mutualisation de la réflexion et des pratiques concernant l’usage des technologies de l’information et de la communication. Présentation des TRAAM sur educnet : Un appel à proposition concernant différents thèmes liés aux TICE et aux disciplines a été envoyé aux académies en mai 2010 et les équipes disciplinaires ou pluridisciplinaires des projets retenus organisent leur travail sous la responsabilité d’un IA-IPR.

Dossier : Ta vie privée sur Internet : surtout protège la Attention danger ! Par le biais d’Internet et de réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, je peux savoir tout sur tout le monde. Pas vrai ? Comme dans un village ou une cité… et ses conséquences : rumeurs, violation de l’intimité, diffamations… Et la vie privée ? Et moi, quelles précautions ai-je décidé de prendre pour protéger ma vie privée mais aussi celle des autres ? Les parents ont un rôle essentiel dans l’éducation de leurs enfants au regard des dangers potentiels d’Internet. La vie privée, c’est la sphère d’intimité de chacun, ce qui ne regarde personne d’autre que soi et ses proches, comme son image et sa voix, ses choix dans sa vie familiale, sentimentale et conjugale, ou ses croyances, ses opinions… La loi en a fait un droit : le droit au respect de la vie privée. - la liberté de chacun à mener sa vie comme il l’entend, - la préservation de sa vie privée, c’est-à-dire son secret : cela signifie que j’ai le droit de m’opposer à une révélation sur ma vie privée. C’est compliqué.

wikinet Le groupe de travail académique C’est la première fois que l’académie de Nice participait aux Travaux Académiques Mutualisés en documentation. Cette année le thème national était : Former à l’usage responsable d’Internet Nous sommes donc partis de ce qui se faisait dans ces laboratoires pédagogiques que sont les Bassins d’Education et de Formation et en particulier le travail du bassin de la Seyne sur mer, dont l’objectif était d’éveiller les élèves à l’esprit critique à partir de sites canulars. Pour cela un groupe de travail de treize collègues a été constitué. Postulats pédagogiques et professionnels La plupart des élèves utilise Internet dans le cadre scolaire avec aisance, mais pas nécessairement avec pertinence. 1/ Il nous a donc semblé fondamental que notre action pédagogique commence par déstabiliser les élèves afin d’éveiller leur curiosité et de susciter leur réflexion. Un Wiki comme support pédagogique pour éveiller l’esprit critique L’entrée Elève Accéder au WIKI 2011

CRDP de l'académie de Besançon : Twitter, un outil pédagogique Ce dossier a été réalisé par Bertrand Formet, pour Savoirs CDI, sous la coordination du CRDP de Franche-Comté. Bertrand est professeur des écoles dans deux classes de cycle 3. Il est également animateur TUIC premier degré dans la circonscription de Champagnole (Jura). Il accompagne depuis mars 2010 le projet @crotenaycycle3 mis en place dans la classe d'Amandine Terrier. Lire le dossier Introduction « Les sciences cognitives montrent que l'usage de la toile, lecture ou écriture au pouce des messages, consultation de Wikipedia ou de Facebook, n'excitent pas les mêmes neurones ni les mêmes zones corticales que l'usage du livre, de l'ardoise ou du cahier. Dans ce discours portant sur les usages du « nouvel écolier » et de la « jeune étudiante » d’aujourd’hui, M. Témoignage vidéo d'élèves et de parents Sommaire » Twitter, comment ça marche ?»

identité numérique Identités numériques : évitons les pièges ! Quelle prise de conscience par les élèves ? Cas de Facebook 1- La problématique : Acteur, spectateur : le profil Facebook est-il une déclinaison de plus de l'autoportrait / du portrait ? Comment éduquer à la net-étiquette ? 2- Objectifs : Réfléchir au regard porté sur soi et sur les autres ; distinguer le réel du virtuel, Facebook imposant un formatage du profil et du mur qui implique que l'utilisateur entre dans le moule. 3- Production : Enquête sur les usages de Facebook Débat argumenté Création d'un profil en ligne 4- Outils utilisés avec les élèves tout niveau confondu : Pour introduire le débat avec les élèves : Cette vidéo se veut ,sur un mode comique, un précis de bonnes manières à l'usage des utilisateurs de Facebook Infographie qui résume les problèmes rencontrés avec la protection de la vie privée : Qui vous observe ? Variantes thématiques : De mon portrait sur Facebook aux héros des Misérables de Victor Hugo : niveau 4e questionnaire vidéo

Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web? « Avez-vous une pièce d’identité? » est une question qui prend une importance insoupçonnée lorsqu’il est question de l’univers numérique. En effet, au-delà du fait d’avoir ou non une adresse de courriel ou un compte Facebook, toutes les traces que nous laissons contribuent à forger notre identité numérique. Définir l’identité numérique est tout de même difficile en soi. On sait tous un peu de quoi il s’agit, mais on ne saisit pas toujours l’étendue de sa portée. Dans le milieu scolaire, il semble particulièrement important d’aborder la question avec les élèves. « En surfant sur le web, nous laissons derrière nous une traînée de données numériques que d’autres peuvent copier, coupler, analyser, détourner ou même vendre, souvent à notre insu et sans notre accord. Afin de faire le tour de la question, nous vous présentons un dossier conjoint d’Infobourg.com et de Carrefour-éducation qui traitera de différents aspects de l’identité numérique. - Qu’est-ce que l’identité numérique?

Pourquoi faut-il se préoccuper de son identité numérique? @alduc a dit sur Twitter : L’anonymat sur Internet est souvent une illusion. Il est très facile de retrouver l’auteur d’un commentaire désobligeant! L’identité numérique est devenue une partie importante de la relation de quelqu’un avec la société. Il est important de comprendre que l’identité numérique a plusieurs facettes : 1. C’est la plus facile à modeler. 2. @alduc a dit sur Twitter : Il faut apprendre pas seulement à gérer son identité numérique, mais aussi à faire attention à celle des autres! Qu’on le veuille ou non, dans la vraie vie comme dans le numérique, l’opinion qu’ont les gens de nous peut jouer en notre faveur comme en notre défaveur. 3. Un élève est la « star » de sa classe car il a réalisé un exploit d’un goût douteux au dernier party. De plus en plus d’employeurs font une petite recherche sur de futurs candidats à un poste avant de faire leur choix. Souvent, lorsqu’on parle d’identité numérique, c’est de son côté sombre. Une mise en scène de soi Pour suivre l'auteur :

Dossier: Comment mieux gérer son identité numérique pour les débutants ? | Marion Escot Says (...) Actuellement en préparation d’un diplôme universitaire technologique en Information et Communication au sein de l’Institut Universitaire de Technologie à Toulouse ; passionnée par les apports du Web 2.0. et par les réseaux sociaux, je conçois cet article dans l’intention d’accompagner les individus désirant construire ou améliorer leur identité numérique. L’identité numérique, c’est le mélange entre votre personne réelle et ce que vous êtes (ou prétendez être) sur Internet. Ce terme est avancé depuis l’apparition du Web 2.0 dans lequel a été intégrée la possibilité pour l’internaute de participer directement au contenu (arrivage des messageries instantanées, chat, blogs, réseaux sociaux, data journalisme, e-commerces, forums et autres). Il ne faut jamais perdre de vue que la toile est principalement publique. Cela converge à dire que tout ce qui y est publié de vos mains propres devient public et échappe à votre autorité personnelle. A quoi cela va-t-il me servir? Exemple : Facebook.

Facebook, Twitter : manuel de survie du prof sur les réseaux sociaux | Chez Monsieur le prof Après cette affaire d’élèves exclues de leur lycée pour avoir insulté un prof sur Twitter, j’ai décidé de me pencher sur la question, et d’avoir un petit dialogue (en anglais, dans la mesure du possible) avec mes élèves, à ce sujet. Je suis moi-même plutôt actif sur les réseaux sociaux. J’ai depuis l’université un compte Facebook totalement privé. Il me sert principalement à garder le contact avec des amis dont je suis désormais éloigné (pour cause de mutations au sein de l’Education nationale), à suivre l’actualité de groupes de musique qui m’intéressent, à publier des photos de voyages ou voir celles de mes amis. Rien de bien répréhensible sur ma page, quelques vannes grossières tout au plus ; cependant, en aucun cas je n’accepterai l’un de mes élèves en tant qu’ami : je ne vais pas leur parler de mes groupes préférés en classe ou de mes vacances en vrai, je ne vois pas pourquoi je leur ouvrirais cette porte sur Internet. Photos, amis... Accusations de « stalking »

Bilan des TraAM (Travaux académiques mutualisés) sur Eduscol. Echanges et partage de séquences / séances pédagogiques entre académies sur le thème "Former les élèves à un usage responsable d'Internet, au collège et au lycée".Offre de nombreuses pistes pédagogiques sur les thèmes : la source et la validation de l'information, la circulation de l'information à l'heure d'Internet, l'identité numérique et plus largement les usages des réseaux sociaux, et enfin la question du droit et de l'éthique. by ninou Sep 27

Related: