background preloader

La motivation

La motivation
Question vaste et récurrente, à nouveau ! Que faire face à des élèves qui arrivent à l’école avec des appréhensions et des a priori très négatifs : « Que fait-on ici ? A quoi ça sert ? C’est nul… » Voici le mélange de deux recettes très détaillées picorées sur le Web, que j’ai arrangées à ma sauce… Entretenir la motivation de l’enseignant Perçue par les élèves dès l’entrée en classe, elle doit se transformer en actes cohérents. La démotivation peut naître d’un écart devenu insupportable et perçu comme irréductible entre ce que l’on croit et ce que l’on fait. Entretenir la motivation des élèves Il importe donc que l’enseignant évalue d’abord les chances d’impact de son intervention pédagogique en considérant l’ensemble des facteurs qui peuvent contribuer à motiver ou démotiver les élèves. Pour finir, je vous renvoie à un des compte-rendus du débat national autour de l’éducation : Question : Comment motiver et faire travailler efficacement les élèves ? Related:  LA MOTIVATION

Réussite scolaire et estime de soi - Benoît Galand, article Éducation Comment développer, cultiver et même restaurer la confiance en soi, facteur-clé de la réussite scolaire ? Il existe pour cela de nombreuses petites techniques pédagogiques ou relationnelles, peu coûteuses, dont l’efficacité est attestée par de nombreuses expériences en psychologie sociale. Peut-on voir dans les échecs scolaires le reflet d’une faible estime de soi ? Spontanément, la plupart des gens répondront par l’affirmative à cette question. Les recherches en éducation apportent néanmoins une réponse plus mitigée tant l’estime de soi apparaît comme une notion complexe. Quand la confiance invite à la performance Sous des appellations variées, la plupart des conceptions actuelles de la motivation partagent l’idée selon laquelle la confiance en nos capacités à agir efficacement joue un rôle crucial dans notre engagement et nos performances. Comment restaurer la confiance ? L’enfer, c’est les autres Mais comment redonner confiance à des élèves en échec ou en difficultés d’apprentissage ?

Bandura Idées maîtresses Bandura se situe dans la continuité des approches behavioristes et néo behavioristes et apporte une nouvelle conception et de nouveaux concepts qui semblent avoir été influencés par le cognitivisme (il utilise des notions comme la mémoire représentationnelle) et gestaltistes (il utilise la notion d’insight) Apprentissage social. Bandura se détache des vues mécanistes du conditionnement : il parle plutôt d’apprentissage par les conséquences des actions (il rejoint en cela Skinner). Il met en évidence le rôle, qu’il juge primordial, des fonctions cognitives et de la motivation ainsi que le concept de sentiment d’auto efficacité Apprentissage par l’observation (modelage) Renforcement et punition vicariants. Il introduit également la notion d’autorenforcement (anticipation des bénéfices attendus en l’absence de renforcement immédiat) Analyse de document Tous les extraits, sauf indication contraire, sont issus d'une seule source. Inné et acquis Fonctions cognitives

Les devoirs à la maison Jeudi 17 novembre 2011 4 17 /11 /Nov /2011 22:53 Tous les professeurs de mathématiques sont exaspérés par les devoirs à la maison qui ne sont que des photocopies. J’en avais vraiment marre de ne corriger que des copier-coller d’une copie originelle dont je n’arrivait même pas à trouver la trace. Une amie m’a donné LE TRUC que j’expérimente depuis 3 mois. Je donne un devoir à la maison pour dans 15 jours mais je ne ramasse pas les copies le jour dit. Je leur donne un contrôle sur table sur quelques questions texto du devoir pendant 15 min. Pendant les 15 jours de préparations, ils ont droit à toutes les questions qu’ils veulent. Ils peuvent l'écrire ou ils veulent même sur les murs de leur chambre si cela leur plait mais de toute façon, à la fin, je ne ramasse que leur vrai travail. Enfin je lis des idées variées et intéressantes, enfin je reconnais celui qui a travaillé de celui qui n’a rien fait. Partager l'article ! inShare Par Courtois jerome - Publié dans : trucs 2

L'estime de soi: édito Philippe Meirieu « Nous ne fonctionnons qu'à l'estime... » Il ne faut surtout pas croire que l'éducation à la santé conduise à une médicalisation systématique de notre société et, en particulier, des enfants et adolescents « en difficulté » qu'il s'agirait de normaliser à tout prix à grands renforts de substances chimiques et de « reprogrammations » comportementales. Et, justement, c'est bien parce que nous vivons face à cette menace de médicalisation que l'éducation à la santé, conçue comme une approche globale, interdisciplinaire et partenariale, s'impose. Il faut bien mesurer, en effet, les dangers du triomphe de la médecine dans le champ social : toute-puissante, elle traite les individus « malades » séparément, en s'attachant à les rendre plus adaptables à l'ensemble des contraintes qu'ils subissent, en leur faisant oublier le poids des situations sociales, économiques et institutionnelles qui pèsent sur eux. Philippe Meirieu

Tests de recrutement : le boom des assessment centers Qu’est-ce qu’un assessment center L’assessment center (AC) correspond à un processus d’évaluation au cours duquel les compétences d’un individu ou d’un groupe sont évaluées par plusieurs assesseurs. Les simulations de mises en situation professionnelles constituent une part importante des techniques utilisées. Une batterie de tests de logique ou de personnalité est également mise en œuvre. « Les AC se sont développés ces dernières années pour plusieurs raisons. À quelle étape du recrutement ? Les assessment centers collectifs (plusieurs candidats sont convoqués à une même session d’évaluation) interviennent en présélection. « Dans ce cas, il y a en général plusieurs postes à pourvoir », souligne Cyril Capel, dirigeant du cabinet CCLD Recrutement. Pour quels profils ? Les « prétendants » à l’assessment center peuvent être des candidats « externes » ou des salariés destinés à évoluer en interne, dont on veut évaluer le potentiel. Quelles entreprises l’utilisent ?

Les troubles neurovisuels Comment enseigner le découragement en 5 minutes Je suis tombé sur une vidéo très intéressante qui tourne pas mal sur les réseaux sociaux ces derniers jours. On y voit Charisse Nixon, prof de psychologie à la Penn State Behrend (Pennsylvanie), proposer un exercice très simple à ses étudiants. Chacun d’eux reçoit une feuille sur laquelle figurent trois mots et doit trouver une anagramme pour chaque mot. Dès qu’ils ont trouvé la première anagramme, les élèves doivent lever la main. Très rapidement, la moitié de la classe trouve, lève la main, laissant l’autre moitié perplexe. La prof demande de passer au deuxième mot, là aussi la moitié de la classe trouve très vite et lève la main, pendant que l’autre moitié est de plus en plus dépitée. La suite, je vous laisse la découvrir ici (la vidéo n'est pas très longue). Tout l’intérêt de cette petite expérience réside dans le fait que le troisième mot est le même pour tout le monde. - Je me suis senti stupide. - J’avais envie de partir. - Je me sentais encore plus confuse. - Frustrée…

Les Cordées de la réussite : un accès pour tous à l'enseignement supérieur Les Cordées de la réussite instituent un partenariat entre des établissements de l'enseignement supérieur (grande école, université ou lycée à classes préparatoires) et des lycées situés dans des quartiers prioritaires. Ce partenariat peut prendre la forme d'actions multiples comme le tutorat, l'accompagnement académique et scolaire, l'accompagnement culturel ou l'internat. Il vise à guider les élèves qui en ont la motivation et les capacités vers des parcours d'excellence. Partenaires de l'opération, des entreprises proposent des simulations d'entretiens de recrutement et des offres de stages aux jeunes impliqués dans le dispositif. L'objectif de la ministre et de la secrétaire d'Etat est de "passer à la vitesse supérieure" pour "que des réseaux constructifs et pertinents se mettent en place" dans les 215 quartiers prioritaires de la dynamique Espoir Banlieues.

Qu'est-ce qu'un bon prof ? L'avis du Centre d'analyse stratégique Avoir un bon professeur permet aux élèves de progresser, nous dit une note d’analyse – synthèse de plusieurs études internationales – du Centre d’analyse stratégique (CAS), adressée au Premier ministre. Ah bon ? De combien ? « “Toutes choses égales par ailleurs”, notamment à niveau initial et catégorie professionnelle des parents identiques, 10 % à 15 % des écarts de résultats constatés en fin d’année entre élèves s’expliquent par l’enseignant auquel l’enfant a été confié. » (Télécharger la note d’analyse « Que disent les recherches sur l’“effet enseignant” ») Dans le jargon de l’Education nationale, on appelle cela l’« effet enseignant » ; aussi efficace que d’avoir des classes à effectif réduit et plus important que la réputation de l’établissement. Cette année, quelque 33 000 profs devraient cesser leur activité. Un bon prof a de l’expérience L’expérience distingue fortement les enseignants débutants de ceux qui ont au moins deux ans d’ancienneté. Un bon prof est exigeant

Comment gérer le stress ? Qu’est-ce que le stress ? Le stress est un signal. C’est un signal envoyé par notre cerveau pour nous avertir que quelque chose ne va pas. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voyons ce qui se passe dans notre cerveau : Selon l’ANC, notre cerveau est composé de 4 territoires qui influencent nos comportements. Il s’agit des territoires cérébraux reptiliens, paléolimbiques, néolimbiques et préfrontaux. Le « reptilien » (en rouge sur le schéma) est la partie la plus archaïque de notre cerveau. En état de stress, il va provoquer 3 comportements instinctifs et inconscients pour assurer la survie. Tout animal ou toute personne face au danger va : chercher à s’échapper ou se cacher (fuite)chercher à impressionner l’autre, combattre (lutte)faire le mort, essayer de se faire oublier (inhibition d’action) Vous en avez un exemple dans la vidéo suivante. Un impala plus malin qu’un guépard et une hyène par je_taime_homri Comment cela se traduit chez nous ? Prenons l’exemple des examens oraux. Cindy

La décision de la personne adulte à entrer en formation dans le secteur social Notes « L’insécurité réelle et ressentie liée au chômage, aux situations de précarité, aux difficultés de maîtrise de l’avenir pour les salariés et pour les entreprises dans une économie mondialisée, appelle des réponses nouvelles. La mobilité sur le marché du travail est une nouvelle donne et doit être reconnue comme une perspective souhaitable à condition d’être inscrite dans un cadre collectif construit et suffisamment stimulant et protecteur, produisant des garanties pour les individus, notamment par la mutualisation ». Introduction du rapport du Conseil Économique et social « La sécurisation des parcours professionnels » présenté par Mme E. Arnoult-Brill, 2007. Centre d’analyse stratégique et Dares, Les métiers en 2015. Comme le précise F. En avril 2004, dans la région Nord-Pas-de-Calais, les femmes au chômage sont plus diplômées que les hommes : 30 % des femmes inscrites à l’ANPE dans la région ont un niveau supérieur ou égal au bac contre 23 % des hommes.

7 conseils pour rechercher un emploi lorsque vous en avez déjà un Vous avez déjà un emploi, mais vous êtes à la recherche de quelque chose de mieux? Alors, vous savez qu’il faut fournir beaucoup d’efforts pour trouver un nouvel emploi, et que ce n’est pas évident de le faire en maintenant le secret vis à vis de votre employeur actuel. Business Insider s'est appuyé sur les conseils de Jaime Petkanics qui est conseillère de carrière, et fondatrice du site The Prepary, un site d’aide à la recherche d’emploi pour ces sept conseils: 1. Soyez sûr que vous voulez quitter votre emploi actuel Une mauvaise journée ne justifie pas la recherche d’un nouvel emploi, mais si cela devient une habitude, et qu’il vous est impossible d’y remédier, les choses sont différentes. 2. Ne perdez pas de temps sur les emplois peu intéressants, vous ne voulez pas passer d’un emploi médiocre à un autre emploi médiocre. 3. Soyez régulier dans le temps que vous consacrez à votre recherche d’emploi. 4. 5. 6. 7.

Related: