background preloader

PDM - La peine de mort dans le monde

PDM - La peine de mort dans le monde
Related:  4. les années MitterrandLa peine de mort - Ressources numériques

Septembre 1981 : la France abolit la peine de mort L’abolition de la peine de mort est votée en France, un des derniers pays d'Europe à le faire. Le mouvement abolitionniste est né au XVIIIe siècle. Malgré le combat de Victor Hugo, la guillotine reste reine pendant la Révolution. Un projet de loi a failli être voté, mais le vote a été entravé par un crime et le référendum d'un journal. Le débat revient sur le devant de la scène, mais l'opinion publique reste divisée. Les socialistes abolissent la peine de mort à leur arrivée au pouvoir. La peine de mort est encore en application dans une cinquantaine de pays. Margot Bonvallet, CAVILAM - Alliance française Certaines phrases sont correctement ordonnées entre elles et nous les regroupons pour la suite de l'exercice. Attention Vous avez fait quelques erreurs. Bravo Bravo, vous avez retrouvé l'ordre des informations entendues. Ces propositions vous donnent les grandes étapes du combat pour l'abolition de la peine de mort en France.

Badinter et l’abolition de la peine de mort : « Au Sénat, en 1981, rien n’était joué » Publicité Ministre de la Justice, en 1981, Robert Badinter fut le grand artisan de l’abolition de la peine de mort. Trente ans plus tard, il raconte la bataille homérique du Sénat, où rien n’était joué d’avance. Entretien. Mitterrand élu le 10 mai 1981, l’abolition de la peine de mort est-elle acquise ? Le soir des législatives, le 22 juin 1981, l’affaire était entendue. Ce qui risque de compliquer l’adoption de l’abolition ? Plus le temps passera, plus l’abolition sera en effet politiquement difficile. Le pronostic est défavorable ? La majorité sénatoriale est de droite et très hostile à Mitterrand. L’incertitude était donc totale ? J’ai compris ce jour-là pourquoi Mendès-France, Mitterrand, Edgar Faure et d’autres avaient tellement aimé la république parlementaire. Vous n’aviez pas été tenté par la procédure d’urgence ? Après deux siècles de débats, on ne pouvait pas demander l’urgence. Propos recueillis par Bernard LE SOLLEU. Ce vendredi.

20e anniversaire de l'abolition de la peine de mort L’Assemblée nationale s’est associée aux célébrations du vingtième anniversaire de l’abolition de la peine de mort. Une exposition était ouverte au public, du 10 octobre au 10 novembre. Un colloque international s'est tenu au Palais Bourbon le samedi 6 octobre 2001 Dossier d'histoire relatif à la loi du 9 octobre 1981 portant abolition de la peine de mort Consulter les débats Loi constitutionnelle relative à l'interdiction de la peine de mort (Congrès du Parlement du 19 février 2007) JEU-CONCOURS : Dans le cadre de la célébration du vingtième anniversaire de l’abolition de la peine de mort, un jeu-concours citoyen a été organisé par l’Encyclopédie Universelle des Droits de l’Homme en association avec l’Assemblée nationale. Sur ARTE avait été diffusé le 19 septembre 2001, à 20 heures 45, un documentaire de Joël Calmettes intitulé "Un abolitionniste : Robert Badinter". -> Colloque international "Après l'abolition de la peine de mort, comment sanctionner les crimes les plus graves".

Ensemble Contre la Peine de Mort Histoire de la peine de mort en France (1789-1981) « Voyez, examinez, réfléchissez. Vous tenez à l’exemple. Pourquoi ? Pour ce qu’il enseigne. Que voulez-vous enseigner avec votre exemple ? Victor Hugo, Discours du 15 septembre 1848 à l’Assemblée constituante. L’abolition de la peine capitale dans la législation pénale française date d'un quart de siècle, concluant un long combat qui a duré près de deux siècles, depuis le projet de Code pénal soumis en 1791 à l’Assemblée constituante jusqu’à la loi du 9 octobre 1981 portant abolition de la peine de mort. Vous trouverez dans ce guide imprimable (format PDF) une présentation des séquences de l’exposition, une aide à la consultation, le sommaire détaillé du parcours complet, une sélection d’ouvrages et de liens internet.

Premier conseil des ministres cohabitation - Vidéo Ina.fr l'histgeobox: 44. Renaud:"Hexagone." Pochette de l'album "Amoureux de Paname" (1975). Avec ce titre rageur, Renaud se lance dans une dénonciation en règle de tout ce qu'il exècre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout le monde en prend pour son grade. Dans la veine anarchiste et libertaire de ses débuts, il propose sa version de l'histoire de France en évoquant certaines de ses pages les plus sombres, en égrenant les mois d'une année. - En janvier, il dénonce le conservatisme ambiant.- Février lui permet d'évoquer l'assassinat par la police de 9 personnes qui manifestaient, le 8 février 1962, "pour la paix en Algérie et contre l'OAS", au métro Charonne. - En mars, il pourfend l'attitude de la France qui continue d'exécuter. - Avril lui donne l'occasion de se moquer des expressions éculées ("en avril, ne te découvre pas d'un fil"). j'me souviens surtout d'ces moutons, / effrayés par la Liberté,s'en allant voter par millions / pour l'ordre et la sécurité. Hexagone (Renaud Séchan).

Les diverses méthodes d'exécutions dans le monde - Amnistie internationale - Abolition de la peine de mort Actuellement 6 méthodes d'exécution sont utilisées dans le monde, Amnistie internationale condamne chacune d'entre-elles. Iran, un témoin oculaire raconte:« Le camion déversa un gros tas de pierres et de cailloux près du terrain vague. Puis, on amena deux femmes vêtues en blanc, la tête recouverte d’un sac. Elles essuyèrent alors une averse de pierres et furent transformées en deux sacs rouges. Le protocole veut que le condamné soit sanglé sur une table avec une intraveineuse dans chaque bras, la deuxième venant en remplacement en cas de défaillance de la première. Voici ce que dit un médecin, témoin d’une pendaison au pénitencier d’État de l’Iowa, aux États-Unis : « J’ai appris… que lorsqu’un homme atteint le bout de la corde, il se produit un terrible craquement, l’homme n’oscille pas simplement, mais il est susceptible de se tordre de douleur pendant un certain temps.

Troy Davis, un assassinat judiciaire pour Robert Badinter L'exécution de Troy Davis, dans la nuit de mercredi à jeudi aux États-Unis, a suscité réaction et émotion. En France, l'un des premiers à prendre la parole aura été Robert Badinter. L'ancien garde des sceaux, père de l'abolition de la peine de mort en France, a vivement critiqué la décision de la justice américaine. « S'il est innocent, comme nous en sommes convaincus, c'est un crime, un assassinat judiciaire », a-t-il commenté jeudi matin sur Europe 1. « Cette affaire restera comme une tache sur la justice des États-Unis, a poursuivi Robert Badinter. (…) C'est une très grande défaite, bien au-delà des Etats-Unis, pour l'humanité. » La France, par la voix du porte-parole du ministre des Affaires étrangères et européennes, a également condamné cette exécution : « Nous déplorons vivement que les nombreux appels à la clémence n'aient pas été entendus. (…) La France réaffirme son opposition à la peine de mort, quels que soient les lieux et les circonstances. » Symbole

Le passage aux 39 heures - Vidéo Ina.fr Rétrospective de la Cinquième République Romains 1 : Jeux en Arènes Les romains et les gallo-romains étaient friands de spectacles sanguinaires C'est l'occasion pour les empereurs de commémorer leurs victoires, leur avènement, un anniversaire ou un mariage, et ainsi de se rendre plus populaires : "O spirituelle bonté d'un prince invincible". Certains notables candidats à des fonctions publiques en organisent également pour se faire connaître et apprécier de la population. Les combats de gladiateurs L’affrontement classique réunit des catégories de gladiateurs ayant des costumes et des techniques de combats radicalement différents pour "pimenter" le spectacle : La règle veut que le vainqueur égorge le vaincu, sauf si le président des jeux lève son pouce en signe de grâce (il s'en remettait fréquemment à l'opinion des spectateurs à ce sujet). Les combats avec des fauves ou chasses Les bestiari (hommes qui combattaient les bêtes) étaient considérés comme la plus basse catégorie des combattants : ils permettaient d'achever les condamnés à mort.

Peine de mort Félix Vallotton L'Exécution, 1894, gravure sur bois BnF, département des estampes et de la photographie, inv. DC-292 (C-2)-FOL « La mort et la souffrance des victimes, ce terrible malheur, exigeraient comme contrepartie nécessaire, impérative, une autre mort et une autre souffrance ». (Robert Badinter, garde des Sceaux, ministre de la justice, le 17 septembre 1981) Si, dans les anciennes sociétés, il s'agit de venger la victime contre le crime commis, aboutissant à une vengeance illimitée, peu à peu les codes réglementent cette vengeance, en énumérant les motifs et les diverses manières de mise à mort. Le droit romain, par le moyen de la citoyenneté, étend la protection juridique à certaines catégories d'habitants de l'Empire (par opposition aux étrangers et aux esclaves). Pendant l'époque de la chrétienté, la peine de mort et la torture sont largement acceptées pour leur valeur rétributive et leur fonction d'exemple. La lutte pour l'abolition de la peine de mort

Jalons Pour l'histoire du temps présent Patrick Poivre d'Arvor Au même moment, François Mitterrand, Pierre Mauroy et ses ministres réunis en Conseil ont adopté deux ordonnances, visant essentiellement à faire reculer ce chômage. Cela concerne la réduction de la durée du travail, hebdomadaire et annuel, et puis d'autre part, les contrats de solidarité entre l'Etat et les entreprises. Incontestablement, la première et de loin la plus publique et l'Elysée y attache une extrême importance. Pierre Beregovoy C'est une avancée sociale très importante car pour la première fois depuis 1936, on vient d'abaisser la durée légale du travail. 39 heures au lieu de 40 heures. Voilà pour la philosophie du texte, voyons maintenant avec Laurence Graffin, son contenu, en rappelant que la procédure choisie, c'est-à-dire les ordonnances, dispensent le gouvernement d'en référer comme à l'habitude au parlement Laurence Graffin

Cette perle permet d'en savoir plus sur l'histoire de la peine de mort à travers le monde et d'expliquer les textes de droit fondamentaux à l'exercice de la peine capitale. by cpl_dronfard Mar 17

Related: