background preloader

Liste de médias de l'altermondialisme

Liste de médias de l'altermondialisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article sur les médias de l'altermondialisme recense les médias alternatifs altermondialistes ou principalement consacrés à l'altermondialisme et contient également des références de documents, dossiers, textes, vidéos, audios utiles pour l'analyse du mouvement altermondialiste ou de l'altermondialisation. Elle complète la bibliographie de l'altermondialisation qui elle ne reprend que les livres publiés. Rôle des médias[modifier | modifier le code] Le rôle des médias est très important dans l'histoire du mouvement altermondialiste : en France, c'est en décembre 1997 Le Monde diplomatique dans lequel son directeur, Ignacio Ramonet, publie un éditorial intitulé Désarmer les marchés[1], qui suscite des milliers de réponses de lecteurs qui permettront la création de l'organisation Attac. Médias de l'altermondialisme[modifier | modifier le code] Presse écrite altermondialiste[modifier | modifier le code] Radio[modifier | modifier le code] Related:  Magazines altermondialistes et numérique

Média alternatif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Difficiles à cerner précisément, une définition[1] présente qu'ils véhiculent des idées et informations habituellement peu diffusées dans les grands médias commerciaux. Aujourd'hui, les médias alternatifs peuvent revêtir des formats « traditionnels » (journaux, radio, magazine…) ou qui le sont moins : journalisme en ligne, magazines en ligne (webzine) et autres supports virtuels, multimédia dans Internet. Historiquement, les média alternatifs ont accompagné l'évolution des techniques de communication : presse alternative, radios alternatives, associatives (dès les années 1970), télévisions alternatives, Internet alternatif. Internet a également donné un second souffle aux radios libres associatives, grâce à la la technique de streaming (voir également webradio). Historique[modifier | modifier le code] Essai de synthèse théorique[modifier | modifier le code] Communication et médias alternatifs: entre polémiques et paradoxes. Usage de la technique.

Chronologie de l'altermondialisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article établit une chronologie de l'altermondialisme, de ses origines à aujourd'hui. Les oppositions à la mondialisation telle qu'elle se présente aujourd'hui semblent démarrer dans les années 1980 dans les pays du Sud avec la lutte contre la dette du Tiers-monde, et dans les pays du Nord, avec la recherche de nouvelles alternatives à la croissance et à la consommation énergivores. Dans les années 1990, commencent à se faire jour des mobilisations internationales, qui ne commenceront à être connues et médiatisées qu'à partir de la mobilisation contre l'OMC à Seattle. Pour les mouvements sociaux, il y a vraiment un avant et un après Seattle. Ensuite dans les années 2000, avec notamment les forums sociaux mondiaux, l'altermondialisme entre dans une phase d'organisation de rencontres permettant aux associations altermondialistes de constituer des réseaux, de débattre, de penser à des propositions alternatives.

Altermondialisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Slogans altermondialistes lors de la manifestation au Havre contre le sommet du G8 2011 à Deauville. Les mouvements altermondialistes regroupent divers acteurs qui, opposés à ce qu'ils appellent le « mondialisme néolibéral », jugé injuste et dangereux, revendiquent la mise en place d'une autre mondialisation. Leur diversité incite à parler davantage de mouvance que de mouvement au singulier. Hétérogène[1], le mouvement oscille entre un réformisme (par exemple à travers la revendication d'une Taxe Tobin[2] proposée par Attac) et un radicalisme[3], mais se rassemble autour du slogan « Un autre monde est possible » ou plus récemment, « D'autres mondes sont possibles »[4]. Néanmoins, on distingue des prises de position et des revendications communes à de nombreuses organisations concernant : Historique et structure[modifier | modifier le code] Composition[modifier | modifier le code] Orientations[modifier | modifier le code]

La guérilla des altermondialistes contre l'info En lutte contre le système médiatique, les altermondialistes se sont lancés dans une croisade contre la tyrannie silencieuse de la presse. Et tentent de solder tout un bric-à-brac d’idées d’un autre âge. Et si l’autre monde médiatique dont ils rêvent n’était que le retour d’un cauchemar trop connu ? Il aura donc fallu attendre novembre 2003, la polémique entre Libération et l’association phare des altermondialistes, à propos d’une enquête sur la « normalisation d’Attac » parue sous la plume de Didier Hassoux, pour que certains s’avisent enfin de ce que Le Monde décrira comme « le climat de suspicion qui règne dans les milieux altermondialistes à l’égard des médias ». Antoine de Gaudemar, le directeur de la rédaction de Libération, quotidien qui ne ménage pourtant pas ses efforts pour séduire nos nouveaux contestataires, lâchera, plus sévère encore : « (...) ce communiqué illustre le climat de paranoïa régnant à la direction d’Attac, qui se croit victime de complots de toutes sortes.

CRI-AC ! :Collectif Relais d'Information & Actions Citoyennes Investig Alter-globalization Alter-globalization slogans during the protests in Le Havre against the 37th G8 summit in Deauville, France Alter-globalization (also known as alternative globalization, alter-mundialization—from the French "alter-mondialisation"—or the global justice movement) is the name of a social movement whose proponents support global cooperation and interaction, but oppose what they describe as the negative effects of economic globalization, feeling that it often works to the detriment of, or does not adequately promote, human values such as environmental and climate protection, economic justice, labor protection, protection of indigenous cultures, peace and civil liberties. Etymology[edit] The term was coined against accusations of nationalism by neoliberal proponents of globalization, meaning a support of both humanism and universal values but a rejection of the Washington consensus and similar neoliberal policies. History[edit] The period of European colonialism[edit] Groups[edit] See also[edit]

Publication ouverte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On appelle publication ouverte un processus de création de contenu, qui est transparent pour les lecteurs[Quoi ?]. Ces derniers peuvent écrire une contribution ou un article et le voir publié immédiatement dans la liste des articles mis à disposition du public. Ces articles sont filtrés le moins possible pour permettre aux lecteurs d'y trouver les informations qu'ils veulent. Les lecteurs peuvent voir comment les décisions éditoriales sont prises par d'autres. Ils peuvent voir comment s'associer et participer aux décisions éditoriales En fait le terme lui-même de "décision éditoriale" peut-être contesté dans la mesure où ce processus peut être revendiqué comme étant un simple classement. le processus soit transparent, (par exemple que même la décision de classer un article "à l'écart" puisse être contestée et que l'on puisse revenir dessus),tout le monde soit invité à participer au processus. Portail d’Internet

Jean-Yves Le Gallou lance un Acrimed d’extrême droite (version actualisée) Samedi 13 octobre, la fondation Polémia organise sa cinquième journée de la réinformation. Son directeur, Jean-Yves Le Gallou estime que le moment est venu de lancer "un grand bond offensif" contre " la tyrannie médiatique". "Il est temps d'attaquer les médias de l'oligarchie" indique-t-il. M. Le Gallou, ancien dirigeant du FN puis du Mouvement national républicain (MNR) mégrétiste, est un personnage-clé de l'extrême droite française, une sorte "d'intellectuel organique" qui appartient à sa mouvance identitaire et "ethno-différencialiste" (axée sur la défense de la race blanche). C'est ce haut-fonctionnaire qui théorisa la préférence nationale pour le FN. La réunion de samedi est surtout l'occasion de donner un peu de visibilité à l'Observatoire des journalistes et de l'information médiatique, annoncé par M. Leurs ambitions sont hautes. Outre Jean-Yves Le Gallou et Claude Chollet, un autre pilier de la Nouvelle Droite figure au programme.

Résistances civiles de masse Ce dossier a pour but : L’approche de ces méthodes appelle des approfondissements pour lesquels nous donnerons des pistes. Surtout elles permettent de comprendre un aspect majeur des conflits, trop souvent négligé : l’Homme, la société, la société civile. Au-delà des buts ci-dessus, la finalité de ce dossier est d’éviter des guerres et leurs violences en proposant une solution qui a fait ses preuves mais qui est très mal connue et qui, plus grave encore, est souvent interprétée de manière erronée, non seulement par des personnes bien informées, mais également, et surtout, par ceux qui veulent l’utiliser. Résistance des Hongrois 1849-1867 Lutte nationale non violente pour l’autonomie et échec du gouvernement impérial autrichien Jean Marichez, Grenoble, juillet 2006 Résistance sans arme des Allemands - 1923 La non-coopération massive des Allemands de la Ruhr fait échec à l’occupation franco-belge.

Oulala.net Forum social mondial Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir FSM. Le Forum social mondial (ou FSM) est un forum international ayant pour but de faire se rencontrer des organisations citoyennes du monde entier sensibles à la cause altermondialiste (« Un autre monde est possible »). Traitant des principaux sujets de préoccupation de la société civile en rapport avec la mondialisation, cet événement se présente comme une alternative sociale au Forum économique mondial qui se déroule chaque année en janvier à Davos en Suisse. La première édition du FSM s'est tenue en 2001 à Porto Alegre au Brésil. Depuis les réunions de 2002 et 2003, les forums sociaux à toutes les échelles sont régis par la Charte des principes du Forum social mondial, dont les principes les plus importants sont : Les forums sociaux ne délivrent pas de déclaration finale, mais sont des espaces ouverts de débat d'idées et d'élaboration de projets. Historique[modifier | modifier le code]

Related:  Alter