background preloader

Sanofi en France - Accueil

Sanofi en France - Accueil
Sanofi intervient sur le Forum de Netexplo 2015, au Palais de l'UNESCO Chaque année l’observatoire Netexplo partage les résultats de ses travaux annuels de recherche sur le numérique, le digital et ses impacts sur la société. En savoir plus OPTI-Soins : un parcours de soin innovant en oncologie A l’occasion de la Journée Mondiale du Cancer, Sanofi annonce apporter son soutien au programme d’accompagnement OPTI-Soins proposé et mis en œuvre par l’ADIIS pour les patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique. En savoir plus

http://www.sanofi.fr/l/fr/fr/index.jsp

Related:  dossier étude sanofialcacea

Sanofi : pas de chiffrage sur les licenciements Le plan de restructuration de Sanofi concernera-t-il, comme l'annoncent des syndicats, entre 1.200 et 2.500 postes ? Difficile à savoir. Jeudi matin, la direction s'est refusé à donner un chiffrage officiel de suppressions d'effectifs lors d'un comité de groupe.

Vaccination contre les infections à HPV et risque de maladies auto-immunes : une étude Cnamts/ANSM rassurante Les résultats de l’étude réalisée conjointement par l’ANSM et l’Assurance Maladie, portant sur une cohorte de 2,2 millions de jeunes filles âgées de 13 à 16 ans, montrent que la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) par Gardasil ou Cervarix n’entraîne pas d’augmentation du risque global de survenue de maladies auto-immunes, confirmant ainsi les données de la littérature française et internationale. Une augmentation du risque de syndrome de Guillain-Barré après vaccination contre les infections à HPV apparaît toutefois probable. Ce syndrome est déjà identifié dans l’autorisation de mise sur le marché (AMM) du produit. Sanofi-aventis acquiert auprès d’Ascendis Pharma une licence mondiale sur une technologie de libération de médicaments dans le diabète et ses troubles associés - Technologie innovante conçue pour la libération prolongée de protéines et de peptides – Paris, France – Le 20 Décembre 2010 – Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) et Ascendis Pharma (Ascendis) annoncent aujourd’hui la conclusion d’un accord global de licence et de transfert de brevet portant sur la technologie déposée TransCon Linker and Hydrogel carrier d’Ascendis, qui permet la libération précise et contrôlée dans le temps de principes actifs thérapeutiques dans l’organisme de manière à créer un effet durable et prolongé. Cette technologie facilite la création de liaisons transitoires entre des molécules, comme des protéines et des peptides, dont l’insuline, et un support, afin de moduler les profils de libération du principe actif, sans induire de libération initiale massive ni de pics de concentration dans l’organisme. La technologie TransCon a montré des résultats prometteurs dans la libération prolongée d’insuline lors des études précliniques.

Parkinson : le témoignage de Claude Choux, atteint de la maladie depuis 17 ans Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Chaque année en France, 25 000 nouveaux cas de la maladie de Parkinson sont diagnostiqués. SANOFI : deuxième trimestre pénalisé par des pertes d'exclusivité et les génériques au Brésil Ajouter à la liste des valeurs Ajouter au portefeuille Créer une alerte Sanofi(SAN 76.24 +2.89%) a réalisé au deuxième trimestre 2013 un bénéfice net par action des activités en baisse de 24% (-18,5% à taux de change constants) à 1,11 euro. Le résultat net des activités a reculé de 23,4% (18,4% à taux de change constants) à 1,475 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires a reculé de 9,8% (-6,3% à taux de change constants) à 8,003 milliards. Le groupe pharmaceutique a indiqué que ce dernier trimestre avait été significativement marqué par les pertes importantes d'exclusivité (Plavix et d'Avapro aux États-Unis). Le laboratoire a également évoqué les génériques au Brésil. Compte tenu de l'impact du Brésil et de la performance depuis le début de l'année, le BNPA des activités pour 2013 est attendu en baisse de 7% à 10% par rapport à 2012 à taux de change constants, sauf événements défavorables majeurs imprévus.

GSK a-t-elle peur que ses stratégies soient dévoilées? Voilà une question plus qu'intéressante quelques jours seulement après le numéro du "Question à la Une" de la RTBF sur les vaccins dans lequel on n'apprenait que GSK avait refusé toute interview... A partir de la 32ième minute d'émission, la RTBF diffuse un extrait d'une vidéo que nous lui avions communiquée et qui montraît l'ex PDG de la division vaccins de GSK, le baron Jean Stéphenne, raconter fièrement les dessous de l'essor financier de sa société. Il y expliquait alors tout sourire la méthode employée et basée sur le système des brevets du vaccin hépatite B qui permet à GSK de toucher des royalties sur tous les autres vaccins anti-hépatite B vendus par ses concurrents mais qui a également permis le juteux business du vaccin hexavalent, lui aussi concerné par ce brevet qui porte dès lors sur tout l'assemblage et plus sur le seul vaccin HB. Voici en effet ce que Jean Stéphenne disait dans cette séquence:

Sanofi, Leader mondial De même que Sanofi. Ou que Merck-Schering, AstraZeneca et le leader mondial Pfizer, dont 50% des médicaments seront confrontés aux génériques dans les trois prochaines années, estime Patrick Biecheler, consultant du cabinet de conseil RolandBerger. [...] Sanofi mise sur son antidiabétique Lyxumia, Roche ou Janssen, une filiale de Johnson et Johnson, sur des traitements du cancer, Gilead, une biotech américaine, qui vient de racheter Pharmasset, sur l'hépatite C. [...] vous croyez vraiment qu à l'heure de la mondialisation, des géants comme pfizer ou sanofi produisent leur matière première en France. [...]

Ce soir à la télé : comment les labos fabriquent des maladies Dans les années 1930, Aldous Huxley décrivait dans « Le meilleur des mondes » une incroyable pilule : le soma. « Si par hasard quelque chose allait de travers, il y a le soma. (…) Il y a toujours le soma qui vous permet de prendre un congé, de vous évader de la réalité. Et il y a toujours le soma pour calmer votre colère, pour vous réconcilier avec vos ennemis, pour vous rendre patients et vous aider à supporter les ennuis ». L’industrie pharmaceutique n’a pas encore mis au point ce médicament contre tous les maux du quotidien, à prendre chaque jour.

Related:  1973 SANOFI créé par ELF-AquitaineLaboratoires