background preloader

Laurent Gaudé - écrivain français - Laurent Gaude, écrivain français, prix goncourt 2004

Laurent Gaudé - écrivain français - Laurent Gaude, écrivain français, prix goncourt 2004

Laurent Gaudé Laurent Gaudé, né le 6 juillet 1972 dans le 14e arrondissement de Paris[1], est un écrivain français, qui a obtenu le prix Goncourt des lycéens et le prix des libraires avec La Mort du roi Tsongor en 2002, puis le prix Goncourt pour son roman Le Soleil des Scorta[1], en 2004. Biographie Laurent Gaudé a fait sa scolarité au collège Paul-Bert de Paris, puis à l'École alsacienne. En 1996, à l’âge de 24 ans, il écrit sa première pièce de théâtre, Onysos le Furieux. En 1998, il écrit sa deuxième pièce : Pluie de cendres qui sera montée au Studio de la Comédie-Française en 2001. Sa troisième pièce, intitulée Combat de possédés, paraît en 1999. En 2002, La Mort du roi Tsongor, son deuxième roman, lui vaut d’être reconnu à la fois par le monde littéraire et par le grand public. En 2010, il rencontre la comédienne irlandaise Olwen Fouéré qui crée à Dublin sa pièce Sodome ma douce[4]. En 2019, il publie un long poème Nous l'Europe, banquet des peuples qui remporte le prix du livre européen. Œuvres

Laurent Gaudé Né le 6 juillet 1972, Laurent Gaudé vit à Paris. Une fois son bac en poche, il se décide à suivre des études littéraires de lettres modernes, jusqu'à la préparation d'une thèse en études théâtrales. Il demandera d'ailleurs que son sujet soit soumis à la direction de l'auteur et metteur en scène dramatique Jean-Pierre Sarrazac. Passionné par le théâtre, Laurent Gaudé se décide à vivre de sa plume. En 1999, ses efforts se révèlent payants avec la publication de sa toute première pièce, Combats de possédés, parue aux éditions Actes sud à qui il est toujours resté fidèle depuis. Tout s'enchaîne alors très vite pour ce jeune auteur : sa pièce, traduite en allemand, est jouée à Essen dans une mise en scène de Jürgen Bosse. Travaillant à Paris, marié à une femme d'origine italienne, Laurent Gaudé prépare alors Le Soleil des Scorta, publié lors de la rentrée littéraire 2004. Vous avez lu un de ses livres ? Découvrez notre guide des prix littéraires >> BIBLIOGRAPHIERomans parus chez Actes sud

Laurent Gaudé - écrivain Laurent Gaudé a fait des études de lettres modernes et d’études théâtrales. Il publie sa première pièce Onysos le furieux en 1997, à théâtre Ouvert. Ce premier texte sera monté en 2000 au théâtre national de Strasbourg dans une mise en scène de Yannis Kokkos. Le mythe de la descente aux enfers ou la métaphore d'un voyage spirituel - Du mythe au symbole Catabase, descente aux enfers, on parle d’une descente physique ou de l’esprit, ou imaginaire, ou rituelle ou spirituelle. Ce voyage qu’il ait lieu en enfer, au royaume des morts à des buts : acquérir des pouvoirs, trouver des réponses à des interrogations existentielles, fuir la réalité pour chercher un ailleurs … Le mythe de la descente aux enfers est un thème constant dans la littérature, un motif récurrent dans les mythologies. La croyance en un lieu où se prolonge l’existence de tous les humains après leur mort est très ancienne. Le voyage aux enfers représente donc une descente aux origines, comme dans le 6ème chant de l’Enéide ou une descente dans l’inconscient, selon les interprétations modernes. Certains voyages (comme celui d’Ulysse) peuvent être interprétés comme des recherches d’ordre psychique et mystique. Comment le retour au mythe peut opérer une prise de conscience et une analyse de soi même De l’importance d’entreprendre une Nekuia dans le parcours de l’homme-héros

L'écriture selon Laurent Gaudé : l'exemple d'Eldorado Né à Paris en 1972, Laurent Gaudé est un écrivain et dramaturge français. Il mène des études de lettres à l'Université Paris III et consacre son DEA, dirigé par Jean-Pierre Sarrazac, au Conflit dans le théâtre contemporain. Il décide ensuite de se vouer à l'écriture, avec succès : sa première pièce, Combat de possédés, paraît en 1999 chez Actes Sud, après avoir été traduite en allemand et en anglais. Elle est jouée à la Schauspiel de Essen et mise en lecture au Royal National Theater de Londres. En 2000, le dramaturge publie Onysos le furieux, un monologue épique, suivi, entre autres, de Cendres sur les mains, Pluie de cendres, Médée Kali, et Le Tigre bleu de l'Euphrate. C'est en 2005 que Laurent Gaudé écrit Eldorado, roman qui traite de l'immigration clandestine, à un moment où cette question se trouve au coeur de l'actualité. Alexandra Von Bomhard

Laurent GAUDÉ, La porte des Enfers Laurent GAUDÉ La porte des Enfers Actes Sud, août 2008 Laurent Gaudé est né à Paris en 1972. Il fait des études de lettres et commence à écrire du théâtre. Même si c'est pour ses romans qu'il est connu, il publie plusieurs pièces chez Actes Sud avant de leur proposer un roman. C'est après une dizaine de pièces, quatre romans, un recueil de nouvelles et une avalanche de prix qu'il publie La porte des Enfers. Naples, juin 1980, Via Forcella (via = rue, en italien). « C'est là, au coin du vicolo della Pace et de la via Forcella, que tout bascula. Sa femme Giuliana lui demande alors une chose, une seule : « Rends-moi mon fils, Matteo. Naples, août 2002. Il s'agit d'un roman à double narration. Naples, septembre 1980. Mais arrivé devant Cullaccio, l'ayant à sa merci, il ne put se résoudre à tirer. Commence alors la deuxième partie du roman. Il rentre chez lui, tard dans la nuit, Giuliana l'attend : « Alors ? La porte des Enfers a été autant encensé que décrié.

La porte des Enfers - Laurent Gaudé - Le Blog des Livres Peut-on évoquer la mort sans plonger le lecteur dans un ennui mortel ? Voyons si Laurent Gaudé sort sain et sauf de cet exercice. Dans « La porte des Enfers », il raconte l'histoire de Matteo, un jeune papa napolitain. Un jour qui devait être comme tous les autres, le père et son enfant de 6 ans, Pippo, sont pris dans une fusillade entre bandes rivales. Le danger s'était éloigné. La perte du petit plonge Matteo et sa femme Giuliana dans une profonde détresse. Rends-moi mon fils, Matteo. Matteo est résolu à donner à son épouse ce qu'elle demande, mais au moment où l'occasion se présente, il ne trouve pas la force. Elle part. Matteo erre alors au volant de son taxi, dans les rues sombres et pluvieuses de Naples. Tout ça, ce sont des histoires pour enfants, dit Matteo en regardant le sol avec dureté. Matteo apprend l'existence de la porte des Enfers, et n'hésite pas une seconde. Dans « La porte des enfers », Laurent Gaudé donne la preuve de sa maîtrise des techniques narratives.

catabase Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Via le latin catabasis, du grec ancien κατάϐασις, katábasis (« descente, action de descendre »). Nom commun[modifier | modifier le wikicode] catabase \ka.ta.baz\ féminin (Mythologie) Descente aux Enfers. Synonymes[modifier | modifier le wikicode] nekuia Voir aussi[modifier | modifier le wikicode] catabase sur Wikipédia

Related: