background preloader

Accueil du portail - Aide aux Devoirs en Ligne

Une plateforme de soutien scolaire personnalisée pour TOUS les élèves Après la journée de classe, (18h30 - 19h30), l'élève entre directement en contact avec un enseignant qui l'aide à avancer. Tous deux échangent en tchat ou en visioconférence et travaillent sur un tableau blanc partagé. ADEL offre aux élèves bien d'autres possibilités : réviser, préparer une évaluation, obtenir des conseils, etc. ADEL a été créé pour apporter une aide individualisée aux élèves, stimuler, faciliter, encourager et améliorer le travail à la maison, donner confiance aux élèves, leur offrir aussi un moyen de communication privilégié avec leurs enseignants. Tout est parti du constat en 2008 que dans l'établissement, classé Réseau Ambition Réussite (RAR), seul un tiers des élèves rendaient leurs devoirs. L'accompagnement personnalisé devient réalité et facteur de changements au collège Ainsi certains prennent plaisir à venir échanger avec leurs enseignants sur la plateforme. Aide aux devoirs en ligne - Adel Related:  Pas de devoirs à la maison

Devoirs à la maison: "Comme un chef d'entreprise, mon fils ramène du boulot... après le boulot" Mardi 11 décembre 2012 2 11 /12 /Déc /2012 07:24 Et si on s'en débarrassait des devoirs à la maison pour les écoliers? Notre contributeur Marc Serrand défend cette idée car, selon lui, les enfants sont "débordés". "Allo? A propos des devoirs, on entend souvent parler de "démission des familles", de "l'abandon de la question scolaire", faute d'intérêt ou faute d'y comprendre goutte. C'est Mounir, par exemple, dont les parents donnent des devoirs supplémentaires. On sonne à la porte: "Bonjour M'sieur". Je discute parfois avec d'autres parents, qui souvent ont des enfants encore en primaire. Et pas que les ingénieurs ou les enseignants, hein! J'essaie de limiter la tension et la pression sur mes fils Je repense à ce que me racontait un parent la semaine dernière, à propos d'un "enseignement d'exploration" confié aux bons soins des enfants, pour un travail personnel du week-end. Marc Serrand

#sansdevoirs Cela se passe au Québec mais cela aurait pu tout aussi bien se dérouler en France. Selon un article publié sur le site québécois « Les Actualités » (consulté le 29 octobre […] Lire l’Article → Bizarrement, alors que les devoirs « à la maison » constituent une composante essentielle du « métier d’élèves » et qu’ils sont souvent présentés comme la condition sine qua non de la réussite, on […] Lire l’Article → 2022. Lire l’Article → Suite à la publication de l’article intitulé : l’aide aux devoirs ne permet pas de lutter contre l’échec scolaire, nous avons interrogé les chercheurs Séverine Kakpo et Julien Netter afin […] Lire l’Article → L’enquête menée par deux chercheurs de l’ESCOL1, Séverine Kakpo et Julien Netter, jette le trouble. Lire l’Article → Si le numérique est encore la plupart du temps fort peu présent en classe, il n’en est pas de même à domicile où il est utilisé fréquemment dans le cadre […] Lire l’Article → Lire l’Article →

Devoirs à la maison: "Comme un chef d'entreprise, mon fils ramène du boulot... après le boulot" "Allo? C'est Olga... Est-ce que je pourrais parler à Sami s'il vous plait M'sieur? A propos des devoirs, on entend souvent parler de "démission des familles", de "l'abandon de la question scolaire", faute d'intérêt ou faute d'y comprendre goutte. C'est Mounir, par exemple, dont les parents donnent des devoirs supplémentaires. On sonne à la porte: "Bonjour M'sieur". Je discute parfois avec d'autres parents, qui souvent ont des enfants encore en primaire. Et pas que les ingénieurs ou les enseignants, hein! Je repense à ce que me racontait un parent la semaine dernière, à propos d'un "enseignement d'exploration" confié aux bons soins des enfants, pour un travail personnel du week-end. Le donner à faire aux enfants un vendredi soir pour le lundi, c'est les mettre à peu près tous en situation d'échec. Voir tous les articles de MarcSerrand Vous aussi exprimez-vous sur L'EXPRESS.

Textes Fondateurs » Gilgamesh Gilgamesh, le premier héros Fragment de l’Épopée de Gilgamesh sur une tablette d’argile Gilgamesh, une nouveauté dans les programmes Le récit qui relate le parcours de Gilgamesh, ce premier héros, vient de faire son apparition dans les nouveaux programmes du collège, parus au B.O. du 28 août 2008 (en ligne : Les professeurs de lettres peuvent désormais en faire lire des extraits à leurs élèves de 6e, au même titre que La Bible, L’Iliade et L’Odyssée de Homère, L’Énéide de Virgile, ou Les Métamorphoses d’Ovide. Les nouveaux programmes soulignent en outre, dans la partie V du volet pour la classe de Sixième, consacrée à l’histoire des arts, que « la priorité est accordée à l’Antiquité, l’étude des textes fondateurs permettant de mettre en valeur la thématique "Arts, mythes et religions". On ne pourrait pas mieux dire pour justifier l’existence d’une collection telle que Textes fondateurs. I. II. III.

Pencils Down? French Plan Would End Homework As part of an effort to overhaul education in France, President Francois Hollande is proposing the elimination of homework. Fred Dufour/AFP/Getty Images hide caption toggle caption Fred Dufour/AFP/Getty Images As part of an effort to overhaul education in France, President Francois Hollande is proposing the elimination of homework. In the name of equality, the French government has proposed doing away with homework in elementary and junior high school. It's 5:30 p.m. and getting dark outside, as kids pour out of Gutenberg Elementary School in Paris 15th arrondissement. "It's not a good idea at all because even at a young age, having individual work at home helps build maturity and responsibility," she says, "and if it's something they didn't quite get in school, the parents can help them. Toure lives with her son, her little sister and her mother in public housing near the school. An Educational Divide Elisabeth Zeboulon sits in her office over the playground. Infusing Happiness

Croiser histoire littéraire et histoire des arts grâce à la notion d'héritage en classe de sixième Le programme de la classe de sixième en français et en histoire-géographie nous invite à remonter aux sources de la culture européenne, à explorer ses racines. Il propose aux élèves un parcours historique, littéraire et culturel à travers notre passé. La notion d’héritage est donc un élément clef pour construire une progression pédagogique en sixième. L’objectif est de donner aux élèves un certain nombre de référents culturels fondamentaux afin de leur offrir les éléments essentiels d’une culture commune, de leur donner matière à discourir et à penser, d’éveiller et de structurer leur imaginaire (notamment par la connaissance de schémas mythiques). l’Iliade, l’Odyssée, l’Enéide et les Métamorphoses qui témoignent de notre dette culturelle et linguistique envers la civilisation gréco-romaine ; la Bible, hypotexte majeur de la civilisation judéo-chrétienne ; les contes aux sources de la culture populaire. Cette notion d’héritage culturel présente deux avantages pour l’enseignant. Exemple :

Le cahier des apprentissages pour remplacer les devoirs ? Dessin de Jack Kock pour les Cahiers Pédagogiques Supprimer les devoirs est une idée généreuse déjà assez ancienne, mais qui peine à s’imposer malgré les nombreuses restrictions ministérielles, et malgré le fait qu’il est connu et montré que les devoirs ne facilitent pas les apprentissages comme ils le devraient, et augmentent les inégalités scolaires. Pour beaucoup de parents, et d’enseignants, les devoirs restent indispensables car ils constituent le lien privilégié entre l’école et les familles. L’une des attentes les plus fortes des familles est en effet de savoir ce qui se passe en classe, et qui est bien souvent une boîte noire pour elles. Le cahier des apprentissages ne se confond avec le cahier d’un enseignement. Quelle forme peut prendre ce cahier d’apprentissages ? Un journal quotidien des apprentissages, où l’enfant écrit à la première personne, du pluriel pour raconter ce qui a été fait en classe, du singulier pour raconter ce qu’il a appris, compris ou pas. Conclusion

Les familles populaires face aux devoirs à la maison Les recherches de Séverine KAKPO, Maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université Paris 8, éclairent la mobilisation autour des devoirs dans les familles populaires, et les enjeux d’apprentissage qui en découlent. Si de nombreux travaux, dont ceux de Patrick Rayou, ont déjà montré les inégalités des élèves face aux apprentissages, accentuées par la relégation d’une partie du travail de la classe à la maison, l’enquête de S. KAKPO se veut ethnographique et « analyse la manière dont le foyer se transforme en institution de sous-traitance scolaire mais aussi en institution pédagogique autonome puisque les parents sont bien souvent prescripteurs de travail en plus. » L’enquête s’appuie sur la rencontre avec une sélection de familles d’origine populaire. S’il en est encore besoin, le premier chapitre rappelle que nous avons affaire à « des familles populaires fortement mobilisées autour des enjeux scolaires ». L’enquête de S. Like this: J'aime chargement…

Le travail hors la classe et le socle commun : réflexions et pistes d’actions J’hésitais au début à poser la question ainsi : les devoirs sont-ils compatibles avec le socle commun ? Voila un titre qui pourrait décourager encore plus les professeurs à adopter une approche par compétences telle que préconisée par le socle commun, qui est souvent assimilé – à tort – à une injonction empêchant l’acte d’enseigner. S’il était encore en plus question d’interdire les devoirs, la théorie de la baisse des exigences et d’un minimum pour tous serait avalisée… Et pourtant, nous posons la question : la pratique des devoirs telle qu’elle fonctionne actuellement, avec des différences entre l’école et le collège toutefois, est-elle en adéquation avec les principes du socle commun ? Dans un chapitre intitulé « articuler le travail en classe et hors la classe », Karine Risselin, professeur de lettres et formatrice dans l’académie de Créteil, livre une réflexion féconde et expose ses pistes de travail en classe. Conclusion : de nouvelles pistes existent ! J'aime : J'aime chargement…

As-tu fait tes devoirs numériques ? Si le numérique est encore la plupart du temps fort peu présent en classe, il n’en est pas de même à domicile où il est utilisé fréquemment dans le cadre des devoirs et du travail personnel. Comment est-il utilisé ? Pour quoi faire ? C’est ce que nous avons tenté de saisir à l’aide d’un questionnaire en ligne qui nous a permis de recueillir 34 témoignages. Une première version de cet article a été soumise à ceux qui nous avaient laissé leurs coordonnées, il est donc enrichi de leurs compléments, précisions, modifications… Qui a répondu ? Une utilisation massive confirmée 86 % de nos répondants disent utiliser le numérique dans un but scolaire au moins une fois par semaine et pour 33 % tous les jours voire plusieurs fois par jour. Faire des recherches mais aussi échanger L’utilisation la plus importante est “faire des recherches” mais on a aussi beaucoup d’échanges ; autant avec les camarades qu’avec les enseignants ! Pas indispensable ? photo credit: David Ortez via photopin cc Like this:

Related: