background preloader

Click safe - Apprendre à utiliser Internet de manière sûre en s'amusant

Click safe - Apprendre à utiliser Internet de manière sûre en s'amusant
Related:  Éduquer au web

Éduquer à Internet sans diaboliser, c’est possible ! Parce que l’école ne peut ignorer les bouleversement que le numérique apporte dans notre société, notre vie quotidienne, nos façons de comprendre et d’apprendre. Parce que tous les élèves n’ont pas des parents forcément à l’aise avec les nouveaux usages liés au numérique et que l’école doit prendre sa part pour éviter que ne se creusent les écarts. Enfin, parce que la meilleure façon de permettre à nos élèves de tirer tout le parti de ces nouvelles possibilités est de les y accompagner et de jouer pleinement notre rôle d’éducateur aussi dans les espaces numériques. Comment ? L’idéal est de pouvoir intégrer le numérique au quotidien de nos cours afin d’éduquer nos élèves en contexte d’utilisation réelle et concrète au service de leurs apprentissages. Vous trouverez de nombreuses pistes dans notre dossier « Éduquer au Web2« . Et pour avoir de l’aide et des supports ? Alors surtout évitons SOIGNEUSEMENT les démarches de type « Permis Internet d’Axa » et autres approches partant des dangers !

S'informer 1) Internet, c’est comme le reste, cela s’apprend ! Ce n’est pas parce qu’ils savent faire plein de choses, ils ont absolument besoin de vous pour se poser les bonnes questions face à l’écran et développer des pratiques intéressantes et sûres, basées sur des valeurs familiales partagées. Que vous soyez experts ou pas, le numérique doit faire partie des sujets de discussion et des objets d’éducation dans la mesure où il tient une place centrale dans la vie scolaire, sociale, culturelle… et amoureuse de vous enfants. 2) A la maison, mettez l’ordinateur et la tablette dans une pièce commune plutôt que dans la chambre des enfants au départ. Cela permet d’aider les plus jeunes à acquérir leur autonomie, de pouvoir discuter de leur vie en ligne, d’être là s’il se passe quelque chose d’anormal et d’apprendre et de découvrir avec eux. C’est aussi une façon d’éviter que les écrans ne deviennent facteur d’isolement et ne réduisent la communication dans la famille. 1) Age et Jeux Vidéo

Éduquer à Internet sans diaboliser, c’est possible ! Il est tout à fait possible d’éduquer nos élèves à Internet sans entrer systématiquement par les les dangers et ainsi promouvoir les usages constructifs tout en prévenant les dérives… Pourquoi ? Parce que l’école ne peut ignorer les bouleversement que le numérique apporte dans notre société, notre vie quotidienne, nos façons de comprendre et d’apprendre. Parce que tous les élèves n’ont pas des parents forcément à l’aise avec les nouveaux usages liés au numérique et que l’école doit prendre sa part pour éviter que ne se creusent les écarts. Comment ? L’idéal est de pouvoir intégrer le numérique au quotidien de nos cours afin d’éduquer nos élèves en contexte d’utilisation réelle et concrète au service de leurs apprentissages. Et pour avoir de l’aide et des supports ? Alors surtout évitons SOIGNEUSEMENT les démarches de type "Permis Internet d’Axa" et autres approches partant des dangers ! par @eddiejavelle généré depuis StripGenerator.com Pour s’informer et réfléchir aux enjeux : Like this:

Les solutions alternatives contre l'infobésité L'infobésité est le terme québécois qui désigne la surcharge d'information (information overload en anglais). Elle décrit la situation d'abondance d'information, mais aussi d'incapacité d’assimilation et de réemploi de l’information, pour l’individu et pour l’organisation, ce qui pourrait avoir des conséquences sur la productivité et l’efficacité. Dans un article paru sur le blog Culture & TIC déjà en 2005, Olivier Thiebaut parlait de l'infobésité comme étant le mal de la société de l'information et le décrivait comme suit : « Qui ne s’est jamais perdu dans la profusion de ses favoris Internet ? N’a jamais téléchargé en cas de besoin, des études, rapports et autres livres blancs finalement jamais lus ? Recherché sur son disque dur un contenu "mis de côté" sans se souvenir où ni sous quelle forme (mél, document Word, PDF, page html, fichier multimédia) ? Ce sujet suscite beaucoup d'intérêt sur la Toile au point qu'il met aux prises deux tendances. Les solutions technologiques

L’internet des objets – gadget, serpent de mer ou révolution ? Essayons d'imaginer l'internet des objets dans 35 ans, c'est la petite mise en scène que propose l'introduction de cette chronique. L'internet des objets réalise-t-il finalement les vieux rêves de la domotique ? Pourquoi est-il advenu récemment ? Peut-on proposer une classification succincte de ses principaux usages ? Quels sont les atouts de l'internet des objets pour l'économie numérique en France ? Imaginons… Il est 6h30, Paris s’éveille. Au jeu des prophéties technologiques, les risques de se tromper sont évidemment importants. Une révolution douce Les mauvaises langues prétendront, non sans quelques arguments, que l’IoT n’est qu’un autre serpent de mer de l’industrie informatique, au même titre par exemple que les systèmes de traduction automatique dont on nous promet l’avènement imminent depuis des lustres. Ainsi se dessine un nouvel internet qui se fondra progressivement dans le monde physique. Il en va très différemment pour l’IoT en revanche. Esquisse de classification

Une contre-histoire des internets - ARTE La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie. Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion. Définition de la pédagogie 3.0 : Contrairement à une méthode, la pédagogie 3.0 est une approche complète qui englobe : une gestion de classe axée: sur le respectle gain de l’autonomie des élèves.des tâches qui visent l’apprentissage sur à long termeet l’amélioration des stratégies de lecture.et surtout, une motivation intrinsèque de tous les élèves attribuable par la progression des résultats de chacun. Introduction sommaire aux 3 pédagogies

Pourquoi votre association doit s'intéresser au web 3.0 en 2014 Vous connaissez le web 2.0. Vous en entendez parler souvent, vous savez de quoi il s’agit. Mais en 2014, je vous conseille vivement de vous intéresser au web 3.0… Et de le prendre en considération dans votre communication associative. Retour sur le web 2.0 Souvenez-vous. Il y a moins de quinze ans, le web était statique. Et puis en 2003, il se passa quelque chose. Le web 2.0 c’est ça. Et là-dessus, le web 3.0 est venu se greffer. Le web 3.0… Il n’est pas si loin, le temps où la majorité des personnes avait un téléphone à touches « normal ». Les téléphones ne sont plus des téléphones. Qu’est-ce que le web 3.0 ? Encore une fois, la donne change. Quelles conséquences pour les assos ? Tout ce que vous créez sur Internet doit être adapté à la lecture sur smartphone. Des dizaines d’applications se développent, pouvant être utilisées dans votre communication associative (pourvu, bien sûr, que l’outil soit justifié !). Ce n’est que le début, tout évolue à vitesse grand « V ». Le web 3.0 est déjà là.

Related: