background preloader

Donde vamos

Donde vamos
Related:  Violences sexistes et sexuelles

Stephanie Lamy - De l'efficacité des lieux de rencontre... Cpolitic A super premium .Com domain name from DomainMarket.com means instant branding, search engine, and marketing benefits. We make it safe, easy and affordable for you to own cpolitic.com right away. DomainMarket.com is the only authorized pricing agent for this domain name, anyone else is a third party seller. Every domain price on this site is completed by top world experts from AccurateAppraisals.com. Click here to purchase cpolitic.com DomainMarket.com domains are carefully selected for branding excellence by the world's top domain name appraisers, so you will only find the most prized and premium assets for sale. For serious companies and marketing executives, attracting just one new lifetime customer, business partner, or employee, leveraging a premium domain, will justify this excellent long-term investment. Would you really consider shortchanging your permanent global brand by skipping the perfect .Com and letting someone else dominate online forever, and potentially offline?

La Quinzaine Littéraire : accueil Rouen, Paris : L'ordre des médecins sanctionne la victime présumée de viols par un psychiatre L'ordre des médecins sanctionne... une victime présumée d'un psychiatre déjà condamné pour des agressions sexuelles La confrérie des médecins a encore frappé, à Rouen, le 25/11/2015, et Paris a confirmé en ce début 2016. Eliane avait obtenu une condamnation pénale de 6 mois avec sursis, et 15.000 F. de dommages et intérêts par la Cour d'Appel d'Angers, le 25 juin 1998. Pour les autres, et pour que ce malfrat n'exerce plus, elle déposa aussi une plainte à l'Ordre des Médecins. Un autre victime, Claire, apprenant la condamnation, porta à son tour récemment plainte à l'Ordre des Médecins pour des viols survenus entre 1973 et 1977. Une instance judiciaire normale se serait contentée de formuler un non-lieu faute de preuves, et aurait mené une enquête minimale, mais n'aurait pas accablé la victime plausible de tels faits. Et ce n'est pas, loin s'en faut, la seule affaire aussi scandaleuse à l'actif de l'"Ordre" ces dernières années.

Sacrifier la planète et l'humanité pour sauver le capitalisme Catégorie sociétéIl y a (9) contribution(s). Paul Ariès, in Le Sarkophage, journal d’analyse politique, en kiosque depuis le 15 novembre 2008 Les antiproductivistes sous-estiment gravement la capacité du capitalisme à survivre à l’effondrement environnemental au prix éventuellement d’un véritable désespècement. Le « capitalisme vert » n’est pas une simple opération de greenwashing destinée à repeindre en vert les guérites de la société industrielle et de l’hyperconsommation mais correspond au projet de modifier profondément la planète mais aussi l’humanité. L’idéologie du développement durable est ainsi en train de connaître une mutation. Le « développement durable » à la Nicolas Hulot qui reposait sur une logique de bons sentiments était certes un marché de dupes puisqu’elle consistait à « polluer un peu moins pour pouvoir polluer plus longtemps », mais restait encore trop critique. Détruisons, polluons, saccageons ! L’économie verte ne s’en portera que mieux ! Sommaire source :Sistoeurs

Violeur au-delà du périph’, séducteur en deçà Dans le traitement médiatique du « troussage de domestique », les journalistes français ont, pour les moins personnellement affectés d’entre eux, voulu faire preuve de « retenue ». Ainsi, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a-t-il, dès le 17 mai, engagé les télévisions à ne pas diffuser d’images de l’accusé menotté, conformément à une présomption d’innocence médiatique dont ne jouissent que trop rarement les inculpés de banlieue. Selon donc que vous soyez un jeune Noir de cité ou un vieux politicien blanc, les jugements médiatiques vous rendront sans la moindre retenue odieux violeur ou – « avec retenue » – séducteur malheureux. Dans ce partage raciste des violences sexistes, il est également sous-entendu que seuls les hommes de la première catégorie détestent les femmes, de façon innée (chez ces gens- là) ou acquise (à cause de leur culture et de leur religion). Personne, en revanche, ne s’intéressera à la vie américaine de l’accusé. « Pauvre DSK !

L'@claireur J’ai eu. – Medium J’ai eu. J’ai eu un orgasme quand je me suis fait violer. There. I said it. Couteau sous la gorge, odeur de sueur et de vidanges plein le nez, mains pis face pis pénis que j’aurais jamais désiré avoir sur moi de plein gré — ben, j’ai quand même fucking joui. Mon corps m’a trahi. Ou il a plutôt agi biologiquement comme il a été conçu ; pour répondre aux stimulations. Mais cette fois-là… Mais cette fois-là, c’était pas agréable. C’est humiliant, on va se le dire. C’était pas un fantasme devenu réalité. Mais un objet phallique sur les parois d’un vagin, ça peut donner ça, pareil. Pour des gens, c’est probablement le synonyme que je suis une salope. Et là, ça fait 4 ans, de ça. 4 ans que je frotte toujours un peu plus fort dans la douche, comme pour me laver un peu plus profond. Et ça l’a pris du temps, mais j’ai fucking fini d’avoir honte pour ça. Pis faut dire ce genre de choses, pour pas finir par croire que ça arrive jamais. J’aurais été une aussi bonne personne sans. Ça va aller.

Black Marianne

Related: