background preloader

Les réactions psychologiques à l'échec scolaire

Les réactions psychologiques à l'échec scolaire
Les réactions psychiques à l’échec scolaire Un texte de Daniel Calin Cet article sert régulièrement de base à des conférences. De larges extraits ont été publiés dans le n° 14 de Psychanalyse Magazine en Octobre/Novembre 2002, texte désormais disponible en ligne ICI. Tout échec, chez qui que ce soit, et de quelque type qu’il soit, implique, presque par définition, une « atteinte de l’image de soi ». Mais l’échec scolaire tend à aggraver ces réactions habituelles, pour quatre raisons au moins. Il s’agit d’enfants L’enfant, relativement à l’adulte, a un Moi mal assuré, qui ne peut « tenir » que s’il peut s’appuyer, de façon suivie et concrète, sur « l’estime des autres » (ses parents, ses enseignants, ses camarades...). L’échec est précoce Les enfants qui réussissent mal à l’école, même ceux qui n’échouent pas dans les classes de l’enseignement spécialisé, sont presque toujours en grande difficulté dès le Cours Préparatoire. Des enfants déjà fragiles Le refoulement La régression Le déplacement Related:  apprentissage

La motivation scolaire au secondaire [Dossier thématique] La bibliothèque virtuelle du RIRE compte plus de 12 000 articles, guides et ressources web qui peuvent être consultés gratuitement par les internautes. Son contenu est mis à jour quotidiennement, ce qui permet à tous ceux qui le désirent de demeurer à l’affut de nouvelles connaissances issues de la recherche en éducation. Cette importante banque de références en ligne permet également de dresser un portrait sommaire de certains thèmes. À noter : Cette sélection ne se veut pas une recension ou une synthèse de la recherche. Elle vise plutôt à alimenter la réflexion des lecteurs sur le sujet. Le RIRE remercie Pierre Potvin, Roch Chouinard, Rolland Viau et Jean-Luc Gurtner pour leur précieuse collaboration à ce dossier thématique. La motivation scolaire L’adolescence est un moment d’émancipation ainsi que de recherche de sens et d’autonomie. L’engagement scolaire L’impact des TIC [Consulter la version mobile] Dernière modification : 12 février 2018.

10 façons de savoir si mon enfant est en échec scolaire | Pratique.fr Echec scolaire, retard scolaire, fléchissement scolaire: y a-t-il une différence ? Beaucoup de parents pensent que leur enfant est en échec scolaire suite à une mauvaise note. Faites attention. Pour parler d'un échec scolaire il faut que l'enfant accumule des mauvaises notes dans toutes les matières pendant au moins 2 trimestres consécutifs.On parlera plus volontiers d'un fléchissement scolaire si les résultats étaient corrects par le passé et commencent à chuter. Pour parler de retard scolaire, qui est un trouble de l'apprentissage bien plus important, il faut qu'un enfant soit en retard de 2 ans par rapport aux autres enfants de son âge.On pourra dire par exemple qu'un enfant de 11 ans est en retard scolaire si ses résultats ne sont pas bons et qu'il est en classe de CM1. Attention, chaque enfant est unique et possède une histoire qui lui est propre. 1. Il faut que les notes soient basses partout et pas seulement dans une matière. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Le blog de JC2 | De la créativité à l'innovation Derniers billets L’évaluation renversée… pour construire les savoirs ! Webinaire du 8 avril 2020 (partie 1/4 : 10 minutes) : L’évaluation renversée (partie 1/4) Webinaire du 8 avril 2020 (partie 2/4 : 10 minutes) : L’évaluation renversée (partie 2/4) Webinaire du 8 avril 2020 (partie 3/4 : 10 minutes) : L’évaluation renversée (partie 3/4) Webinaire du 8 avril 2020 (partie 4/4 : 15 minutes) : L’évaluation renversée (partie 4/4) NB: Les dessins qui illustrent toutes mes conférences et interventions sont signés par Charles HENIN Et si les méthodes d’évaluation pouvaient servir à autre chose qu’à noter les élèves ? Bizarre de penser qu’un devoir surveillé ou qu’une interrogation puisse avoir une utilité différente que celle de contrôler le niveau d’apprentissage d’un élève ! Quand le coronavirus invente le « devoir renversé » confiné en équipes ! Une pandémie virale peut-elle pousser un enseignant à innover ? Designer son projet, tout un art… une piste avec MOSAIC Lille 2020 ?

Évolution affective de l'enfant et psychogénèse. La psychogenèse correspond à l'édification du psychisme au cours de la vie. C'est ce que l'on nomme une "épigenèse" par opposition à la "phylogenèse" mettant en jeu l’hérédité. Ici l'impact de l'environnement (familial, social et culturel), et donc de l'éducation, est déterminant. L’idée d’une genèse et d'une évolution du psychisme tout au long de l'enfance est un élément essentiel du système explicatif de la psychopathologie dynamique (psychanalytique). 1.1 Définition de la psychogenèse Le psychisme, dont nous avons essayé de donner un modèle dans un autre article, ne surgit pas « tout fait » à la naissance, il se construit au cours de l'enfance et de l’adolescence puis, il est l'objet de certains remaniements pendant la vie adulte. On peut distinguer deux lignées de développement, la lignée objectale et la ligné narcissique ainsi que des grandes phases structurantes. 1.2 Les âges de la vie Les débuts La petite enfance La suite La grande enfance : Elle se déroule de six ans à treize ans.

Mael Virat : Faut-il aimer les élèves ? "Monsieur, vous m'aimez pas". Mais faut-il marquer de l'affection aux élèves ? La tradition de l'école française serait à priori de dire non. Il existe une controverse au sujet de la dimension affective dans les métiers de l’éducation. Parler d’un tabou est tout à fait approprié. Ainsi, lorsque j’ai diffusé une enquête en ligne auprès d’enseignants du secondaire, dans laquelle on pouvait trouver différents instruments psychométriques sur les émotions des enseignants et la dimension affective de la relation aux élèves, nous avons recueilli un certain nombre de commentaires étonnés, voire franchement outrés. Il y a donc vraiment un malaise quand on parle des « sentiments » à l’école… Une première explication vient de la place absurde que tient encore aujourd’hui la controverse instruction / éducation à l’école et dans les débats de société. Cependant, elle ne peut pas expliquer à elle seule la situation actuelle car le tabou des émotions dépasse largement le cadre de l’école.

Aimer / détester une matière : Une approche inédite du décrochage scolaire Dans le dernier opus qu’il coordonne, Yves Reuter propose à la fois, une approche complètement nouvelle s'appuyant sur la spécificité des enseignements disciplinaires et une manière de relire et de relier les principes pédagogiques permettant de prévenir le décrochage scolaire. Yves Reuter est professeur de didactique du français à l'Université Charles de Gaulle - Lille 3. Fondateur et ancien directeur de l'équipe de recherche THEODILE (équipe francophone qui fut la plus importante en didactique de français et en didactique des disciplines). Comment définissez-vous un vécu disciplinaire d’un élève ? Je dirais qu’il s’agit des sentiments, émotions... que les élèves déclarent vivre en relation avec telle discipline ou tel ensemble de contenus. Quelles sont les raisons principales qui font apprécier ou exécrer une discipline du programme aux élèves ? Nous avons distingué, en fonction de la récurrence des réponses, une quinzaine de catégories de raisons. Propos recueillis par Gilbert Longhi

Rentrée scolaire: La lassitude des profs face à la «réformite» aiguë de l'Education nationale Les enseignants reprennent le chemin de leur établissement ce vendredi pour effectuer leur prérentrée. Avec l’envie de retrouver leurs collègues et leurs élèves. Mais aussi pour certains, avec un sentiment de lassitude à l’égard de la « réformite » aigue qui sévit dans l’ Education nationale, comme après chaque arrivée d’un nouveau ministre rue de Grenelle. C’est ce que constate Francette Popineau, secrétaire générale du SNUipp, premier syndicat des enseignants en école primaire : « Les politiques éducatives varient au gré des alternances politiques. Ce yoyo pénalise notre école qui a besoin de stabilité. Des mesures détricotées Autre sentiment largement partagé par les enseignants : le rythme effréné avec lequel les réformes se succèdent. Une déperdition d’énergie « C’est d’autant plus usant à la longue que mettre en musique des décisions ministérielles prend beaucoup de temps et d’énergie aux enseignants. L’amour du métier reste plus fort

Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD NSD pour No Significant Difference ! En effet, des méta-analyses ont été faites à ce sujet et dans un premier temps, aucune conclusion n’est généralisable : des études montrent que le numérique apporte une plus-value, d’autres montrent que le numérique est contre-productif et d’autres encore n’arrivent pas à conclure sur la pertinence (ou pas) du numérique … 2 – le modèle ICAP (ou CoCAR, dans une traduction libre en français) Une nouvelle méta-analyse menée par Michelene T.H. 3 – Discussion Et vous, qu’en pensez-vous ? WordPress: J'aime chargement…

Glossaire de la psychologie Acte manqué : On parlera d'actes manqués non pour désigner l'ensemble des ratés de la parole, de la mémoire et de l'action, mais pour les conduites que le sujet est habituellement capable de réussir, et dont il est tenté d'attribuer l'échec à sa seule inattention ou au hasard. Affectivité : Ensemble des sentiments, par opposition à ce qui relève du raisonnement, sensibilité. Ensemble des réactions psychiques de l'individu face au monde extérieur. Agressivité : Tendance ou ensemble de tendances qui s'actualisent dans des conduites réelles ou fantasmatiques, celles-ci visant à nuire à autrui (ou à soi-même), le détruire, le contraindre, l'humilier, etc. Altération du moi : Ensemble des limitations et des attitudes anachroniques acquises par le moi au cours de son développement, et qui retentissent défavorablement sur ses possibilités d'adaptation. Ambivalence : Amnésie infantile : Amnésie qui recouvre généralement les faits des premières années de la vie. Angoisse automatique : Après-coup : Désir :

Aidez vos étudiants à reprendre confiance en eux-mêmes grâce à la théorie des intelligences multiples Dans le cadre de mon travail à l'université, je suis responsable d'un dispositif d'aide à la réussite à destination des étudiants de première année. Depuis cinq ans, j'ai conçu un accompagnement pour aider les étudiants à trouver leur place dans le monde universitaire, à trouver leur voie (= approfondissement du projet professionnel) et à mieux exploiter leur potentiel. Je rencontre les étudiants une heure chaque semaine par petits groupes de douze. Et j'anime mes interventions sous la forme d'ateliers interactifs. Cette année, j'ai rédigé un nouveau livre dans lequel je présente 22 ateliers que j'ai conçus pour favoriser l'autonomie et les capacités d'apprentissage dans le cadre des études supérieures. Aujourd'hui, je vous présente un atelier que je viens tout juste de tester : "aider les étudiants à reprendre confiance en eux-mêmes grâce à la théorie des intelligences multiples". Concevoir un atelier interactif – Amener les étudiants à mieux se connaître ; – Etc.

100 idées de stratégies, modèles et postures éducatives pour stimuler sa créativité pédagogique - Innovation Pédagogique Voici 100 idées de modèles, activités, techniques et postures pédagogiques qui pourront vous aider à construire des interventions à même de stimuler l'envie d'apprendre des apprenants. Accueillir les émotions Verbaliser les sentiments négatifs, demander des précisions, exprimer les souhaits de façon imaginaire. Amélioration programmée Les participants sont invités à réaliser un premier exercice qui va mettre en évidence l’intérêt qu’il y aurait pour eux à s’approprier un nouvel outil qui leur rendrait la tâche plus facile. Apprendre en bougeant Les participants sont invités à apprendre en mobilisant leur corps : manipulation d’objets, déplacements dans la classe, activité débout, autre. Analyse du processus de formation Les participants sont invités à animer une réunion en présence de l’équipe pédagogique pour aborder des questions relatives à l’organisation et au contenu des enseignements, dans le but de leur donner du sens et de les améliorer. Apprentissage par problème A quoi ça sert ? Bingo

Education nationale : les causes de l’échec scolaire | Débats En Algérie, chaque année, plus de 200.000 enfants quittent le système scolaire. Les causes principales de cet abandon résident, d’une part, dans l’échec scolaire enregistré par de nombreux enfants et l’absence de structures à même de les aider à renforcer leur niveau et, d’autre part, le faible attrait de l’école publique qui ne propose aucune activité parascolaire d’épanouissement aux enfants. En fait, cette notion d’échec n’est pas simple à cerner. A son évidente réalité, s’ajoute un dimension psychologique : l’échec, c’est un sentiment qui résulte d’espérances trompées. Les espérances de qui ? Celles des parents bien sûr qui, légitimement, souhaitent la réussite de leur enfant, d’autant plus fortement qu’ils perçoivent l’avenir comme incertain et renforcent souvent les difficultés scolaires par des comportements inadaptés. 1) Les enfants inaptes à l’enseignement primaire normal Au début du siècle, certains psychologues se sont intéressés à la mesure de l’intelligence. Conclusion

16 outils indispensables pour apprendre facilement (et avec plaisir) Dans le cadre professionnel, j’accompagne plusieurs enfants dans leurs apprentissages. J’avais envie de partager avec vous les 15 outils incontournables que j’utilise pour les aider à apprendre plus facilement et à prendre plaisir dans leurs apprentissages. Ce sont des méthode et des outils qui gagnent à être partagées pour apprendre plus facilement et avec plus de plaisir. 1. Le Mind Mapping est un outil d’organisation des informations qui favorise à la fois leur compréhension et leur mémorisation. Mind map des questions ouvertes. La compréhension Le Mind Mapping est un outil qui facilite la compréhension à travers le : respect du fonctionnement naturel du cerveau (par associations d’idées),la mise en lien visuel des idées. L’élaboration d’une Mind Map® oblige le cerveau à trier, sélectionner, organiser, structurer et mettre en lien les informations d’un contenu. Personnellement, je l’utilise avec des enfants à partir du CM1. La mémorisation 2. 3. Source : Katie Haydon 1.Le texte 2. 3. 4. 5.

Related: