background preloader

Partenariat public-privé

Partenariat public-privé

http://www.economie.gouv.fr/ppp/accueil

Related:  Partenariat Public Privé

Private finance initiative - Wikipedia, the free encyclopedia - The private finance initiative (PFI) is a way of creating "public–private partnerships" (PPPs) by funding public infrastructure projects with private capital. Developed initially by the governments of Australia and the United Kingdom, and used extensively there and in Spain, PFI and its variants have now been adopted in many countries as part of the wider neoliberal programme of privatisation and financialisation driven by an increased need for accountability and efficiency for public spending.[1] PFI has also been used simply to place a great amount of debt 'off-balance sheet', which aim is not restricted to neoliberal governments.[2] Overview[edit] Mechanics[edit] Contracts[edit] The public authority will design an "output specification" which is a document setting out what the consortium is expected to achieve.

Approche financière du partenariat public-privé - La lettre BJCPonline Laurent Parnois Consultant Associé 1) Quels sont les principaux avantages financiers d’un PPP ? Beaucoup de choses avaient été promises au lancement des PPP, dont les temps forts du développement ont été 2003 (ordonnance sur les baux emphytéotiques hospitaliers) et 2004 (ordonnance sur les contrats de partenariat), après les lois LOPSI et LOJI de 2002 concernant certains AOT / BEA sectoriels.

Hôpital Sud Francilien : les collectivités ne peuvent plus se passer des PPP Lignes ferroviaires, tribunaux, prisons... construits grâce à des sociétés privées, les partenariats public-privé (PPP) représentent plus de 18 milliards de contrats. Une somme qui va peser lourd à l'avenir sur les budgets publics. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Isabelle Rey-Lefebvre avec Laetitia Clavreul Étude et analyse des risques dans les projets PPP : proposition de hiérarchisation - Espace ETS Ouahdi, Sabah (2008). Étude et analyse des risques dans les projets PPP : proposition de hiérarchisation. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technolgie supérieure. Résumé Durant la dernière décennie, le monde a assisté à une ruée du secteur public vers l'utilisation des fonds privés sous forme de contrats appelés Partenariats Public-Privés (PPP).

Pratiques du partenariat public/organisation sans but lucratif dans l'offre d'un service public: Proposition d'un modèle pour la réhabilitation de l'hopital de Doruma en République Démocratique du Congo - Francisca Lisa ILUNGA KEBELA Le terme partenariat public - privé (PPP) est une expression très en vogue lorsqu'il s'agit de traiter du management public et des reformes gouvernementales. En fait, les PPP ont remplacé l'attention accordée à la notion de privatisation au cours des années 1980 et du début des années 1990 dans la plupart des pays développés. En dépit de son succès, le PPP n'a pas de contenu juridique clairement défini; il va d'une association informelle au contrat, en passant par la création d'une structure mixte. On ne peut donc donner que des définitions pratiques et descriptives. Ce développement du PPP pour la gestion des services publics suscite un certain nombre de question de recherche.

UNDP - Public Private Partnership for the Urban Enviroment Phase de Developpement du PPP– Identification des contraintes En premier lieu, les gouvernements peuvent évaluer le cadre juridique existant afin de s’assurer que la législation d’habilitation de leur pays s’articule sur un droit des entreprises et un droit commercial approprié pour pouvoir prendre en charge l’investissement privé. Même lorsque l’environnement juridique adéquat existe, le gouvernement peut ne pas avoir l’expérience de la préparation, de la négociation ni de la mise en œuvre de ce type de montage. Un tel manque de capacités peut également constituer un problème. Les partenariats public-privé (PPP) Les partenariats public-privé (PPP) sont apparus au cours de la décennie passée, comme l’un des meilleurs moyens de favoriser le développement, du fait de l’insuffisance des investissements, de la pression croissante qui s’exerce sur le budget de l’État et d’une préoccupation générale relative aux services fournis par des entreprises et organismes étatiques. Les PPP se sont développés, pour l’essentiel, dans les infrastructures économiques physiques, telles que l’énergie électrique, les transports, les télécommunications, l’eau et l’assainissement. La volonté de parvenir à plus d’efficacité et de à meilleurs services, ainsi que le volume limité des ressources publiques disponibles pour financer de tels services, amènent de plus en plus les gouvernements à améliorer leur approche des partenariats public-privé. S’ils veulent susciter davantage de PPP en Afrique, les États doivent améliorer le climat des affaires. De sérieuses contraintes existent actuellement dans de nombreux pays.

Qu'est ce qu'un sujet de memoire ? Je reviens ici sur la question fondamentale en matière de d’élaboration du mémoire : "Comment choisir le sujet de mémoire ?". Pour commencer, intéressons-nous à la nature même du sujet du mémoire, tout en établissant sa nuance (nécessaire)avec le thème. Le sujet d’un mémoire est l’interrogation particulière qui en constitue la matière de réflexion. En tant que tel, le sujet du mémoire renferme un problème. AFRIQUE FRANCOPHONE/ Séminaire sur les partenariats public-privé à Lomé L’objectif du séminaire était double : définir les conditions de mise en place d’un cadre juridique et institutionnel des PPP dans les pays membres de l’UEMOA ;identifier les attentes de ces pays en matière d’accompagnement des politiques régionales et nationales de promotion des PPP. Une approche régionale de la politique PPP semble pouvoir faciliter l’intégration économique et politique des pays d’Afrique de l’Ouest. En effet, la similitude des attentes et des problèmes des pays cibles, l’attente sur la stabilité du cadre juridique par les partenaires privés, le rôle que les banques régionales sont susceptibles de jouer et l’importance des projets transnationaux pour le développement de l’ensemble de la zone militent en ce sens. Les expériences positives et les freins rencontrés dans la sous-région ont été exposés, avant de les analyser au regard des bonnes pratiques et des démarches méthodologiques.

Les partenariats public-privé, une solution adaptée pour le financement des infrastructures en Afrique Derrière l’appellation de Partenariat public-privé (PPP) se trouve un concept générique qui regroupe aujourd’hui des formes de contrats divers. Dans sa définition générale, le PPP désigne toute relation contractuelle sur le long terme par laquelle le secteur public transfère au secteur privé tout ou partie des responsabilités de conception, de construction, de financement, d’exploitation et de maintenance d’une infrastructure économique ou sociale. Depuis la fin des années 1990, cette forme de contrat s’est développée dans de nombreux pays du monde pour faire face aux besoins de financement de grands projets d’infrastructures sociales, notamment dans les secteurs administratif, hospitalier ou éducatif. Les nouvelles législations, voire des cellules gouvernementales dédiées aux PPP, se sont multipliées.

Partenariats Public-Privé Le constat de l'inefficacité des entreprises publiques en Afrique et de leur situation financière alarmante, a, durant les années 80, conduit les acteurs du développement à promouvoir une culture marchande en leur sein en vue d'améliorer leur exploitation commerciale. Cette décennie de programmes de réforme des entreprises publiques ayant donné des résultats médiocres, les réformes des années 90 ont porté sur l'introduction du secteur privé en Afrique, dans les secteurs productifs concurrentiels mais aussi dans les services publics. En effet, l'apport d'un opérateur privé, souvent étranger, par son expérience de gestion et ses capacités de financement des investissements, était présenté comme le seul moyen d'assainir les finances publiques et à la fois d'atteindre des objectifs de service public (raccordement de la population aux réseaux d'infrastructures en particulier).

Les mirages du partenariat public-privé 1Si on accepte une définition large de la formule des partenariats public-privé (PPP), on constate rapidement qu’ils ne constituent, dans le monde municipal, ni une révolution ni même une véritable nouveauté : ce n’est pas d’hier que des travaux ponctuels et même l’opération en continu d’un service sont confiés à des entreprises privées. Dans le cadre de la présente étude, on réserve l’appellation PPP à des projets où le partenaire privé est très profondément impliqué tout au long du processus – et ce, dès le départ –, lourdement engagé financièrement et sur une durée vraiment longue – au-delà en tout cas des « longues » périodes de trois ou cinq ans auxquelles le monde municipal était habitué. 4Les PPP ne sont pas une panacée, un médicament miracle qui permettrait de solutionner tous les problèmes, partout et toujours. Plus particulièrement, dans le cas des municipalités, les PPP n’offrent pas de solution magique au réel problème de financement de leurs infrastructures.

Related: