background preloader

Optimind

Optimind

La carte mentale pour former et pour apprendre Une carte mentale permet de représenter visuellement les idées se raccordant à un même thème. Le principe est d’inscrire le thème principal au centre de la feuille en le représentant par un mot ou un dessin. A ce thème vont venir s’accrocher des branches, comportant les idées principales se rapportant au thème central. De ces branches vont partir à leur tour des ramifications de plus en plus fines… L’intérêt est de laisser s’exprimer les images qui viennent à propos du thème, sans forcément les exprimer par des mots. Couleurs, symboles, liaisons, permettent de visualiser une représentation globale des idées et données relatifs au thème central. Innovablog, traduisant un billet publié sur Bootstrapper, recence 27 façons d’utiliser la carte mentale, qui se regroupent sur 4 axes : La carte mentale facilite l’apprentissage : elle permet d’organiser l’information, d’en donner une représentation globale et visuelle. La carte mentale est un excellent support pour la formation.

Apprendre à retenir, à mieux mémoriser Repères pour aider les élèves à retenir A. Pour bien retenir une leçon, s’assurer de ce qu’on comprend. 1. Repérer pour quoi on apprend : Pour exprimer des informations sur des notions : leur définition, leur réseau de signification, des exemples, des notations, … Pour exprimer des informations sur les situations et évènements : faits, contexte, chronologie, causes et conséquences. Pour engager des actions : mettre en œuvre des procédures, des démarches, des méthodes … 2. B. a. D. a. E. a. F. a. G. a. H. Eléments caractérisant la sphère. Remarque : Il existe divers logiciels chacun performant pour réaliser des cartes mentales avec les élèves.

Mind-mapping : apprendre à organiser ses idées Organiser ses idées de façon claire, structurer un discours ou un document écrit, c'est désormais à la portée de tout un chacun grâce à la technique du mind-mapping. Et si il existait un "truc" pour traiter, analyser, mémoriser et restituer efficacement la somme des informations qui se présentent à nous, compatible avec la façon dont fonctionne notre cerveau ? Aujourd’hui, tout va très vite, il y a des milliers d’informations disponibles immédiatement, tout change, tout est interconnecté. En entreprise, les stratégies et les plans d’actions se modifient à vitesse grand V, à l’école, il y a de plus en plus de matières complexes à intégrer. Le cerveau est sur-sollicité, on perd notre capacité de discernement, de traitement des données, de mémorisation, on ne peut qu’absorber l’info, sans forcément la comprendre, sans recettes pour l’intégrer. Une technique issue des neurosciences, venue d'Angleterre Booster les performances de son cerveau Une méthode visuelle "global/détail ... Infos pratiques:

8 façons d'exploiter la puissance du mind mapping au quotidien ! Je ne dirais jamais assez de bien de ce formidable outil qu’est le mind mapping. Pour rappel, une mind map ou carte mentale consiste à exposer visuellement vos idées. On part d’une idée centrale et on en décline les différentes composantes dans des branches tout autour. Le but: avoir un véritable plan visuel de vos idées pour plus de clarté et d’efficacité. Dans cet article, je vais évoquer plusieurs façons d’utiliser le mind mapping pour accomplir une variété de tâches. Si vous voulez aller plus loin et exploiter tout le potentiel des cartes mentales, sachez qu’il existe une excellente formation sur le sujet. Grâce à elle, vous apprendrez notamment à: Gérer vos projets et votre temps,Prendre des notes en réunion ou en conférence,Préparer vos propres présentations orales,Travailler en équipe de manière plus créative,… et bien plus encore ! Pour voir la vidéo de présentation de cette méthode simple et ludique, cliquez sur l’image ci-dessous En attendant, place à l’article ! 1. 2. 3. 4. 5. 6.

Des astuces pour construire une carte Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise carte heuristique. Mais quand on débute, il est important de respecter certaines règles qui nous permettront de progresser plus rapidement. Ensuite, toutes les initiatives sont les bienvenues. Le papier : On utilise de préférence une feuille blanche dans le sens horizontal. Le coeur : Par défaut il s’agit d’une forme vaporeuse et souple. Les branches : Elles sont organiques par défaut, elles s’inspirent des formes de la nature. Les mots : On met un seul mot par branche. Les images : Ce sont des pictogrammes simples et évocateurs qui renvoient à l’information. Les couleurs : Il n’y a pas de code… Toutefois, les couleurs servent la lisibilité de votre carte. La mise en scène : On peut utiliser le relief, les ombres, le zonage (colorier le fond de carte) ou des lettrages différents pour mettre en valeur certaines informations. Le matériel : Faites-vous plaisir ! Marion Charreau Téléchargez la carte ici : cartedelacarte-marion-charreau

DOSSIER : Les cartes mentales… ou l’art de favoriser la réussite des élèves en se simplifiant la vie Un dossier conjoint Infobourg.com – Carrefour ÉducationLe texte de ce dossier est disponible en format PDF. Il est aussi disponible en format OpenOffice/LibreOffice.Et en format ePub pour la lecture sur tablette ou téléphone. Adepte de simplicité pédagogique? Alors que le concept de « carte mentale » émerge dans les discussions et les usages pédagogiques, il semble pourtant vieux comme le monde. Mind mapping, carte mentale, cartographie… Les dénominations de cette stratégie pédagogique sont légion. - La carte mentale ou heuristique :Elle propose un contenu en arborescence, des diagrammes et/ou des liens sémantiques ou hiérarchiques entre les idées et concepts. - La carte (ou schéma) conceptuelle :La structuration des concepts apparaît souvent sous forme de schéma comportant des liens de types relationnels entre les concepts. En fait, la distinction n’est pas évidente, et la ligne séparant ces deux genres, bien mince. Sommaire du dossier À propos de l’auteur Anik Lessard Routhier

Related: