background preloader

Le sexe hors mariage, désormais « halal » grâce au mariage « coutumier »

Le sexe hors mariage, désormais « halal » grâce au mariage « coutumier »

Tunisia says needs $4.4 billion in loans, aid in 2013 Tunisie Les salaires des députés passeraient de 2300 dinars à 4800 dinars Businessnews.com.tn | publié le 21/05/2012 15:25 Les élus de l’Assemblée nationale constituante sont aux anges. Leur salaire devrait passer de 2300 dinars à 4800 dinars, soit le salaire d’un ministre, apprend-on auprès d’une source digne de foi. La mesure sera mise à exécution dès la fin de ce mois pour les salaires de mai et la décision a été signée par Mustapha Ben Jaâfar avant son départ en Afrique du Sud où il participe à un congrès en compagnie d’une dizaine de députés dont Brahim Qassas.

Le port du Niqab formellement interdit par le ministère de la Femme #tunisie Tunisie: La BCT rapelle que la conduite de la politique monétaire est de son ressort Suite à ce qui a été inclus dans le programme de travail du Gouvernement pour l’année 2012 ayant trait au secteur bancaire et à la politique monétaire, la Banque Centrale de Tunisie rappelle que la conduite de la politique monétaire est de son ressort et ce, conformément à l’article 33 de la loi n° 1958-90 portant création et organisation de la Banque Centrale de Tunisie. En effet, ladite loi stipule que la Banque Centrale a notamment pour mission de veiller sur la politique monétaire, de préserver la stabilité des prix et du système financier. Source: Communiqué Lire aussi

Houcine Jaziri organise un colloque sur l'immigration sans... ses représentants Le secrétaire d'Etat chargé de l'Emmigration et des Tunisiens à l'étranger organise un colloque sur l'immigration, aujourd'hui et demain en France. En excluant les représentants de l'immigration dans ce pays. Houcine Jaziri aime les monologues, où il parle et s'entend parler. Dans un communiqué, diffusé mercredi, la Coordination provisoire des associations de l'immigration exprime sa «stupeur» de voir l'État tunisien organiser ledit colloque en l'absence des associations concernées. «Bien que saisie de deux télégrammes de questionnement sur cette éviction par 8 associations démocratique de l'immigration (Atf, Remcc, Mctf, Ftcr, Aidda, Collectif 3C et Utit), le secrétariat d'État n'a pas jugé utile de changer de position, préférant persister dans un refus regrettable», note la Coordination dans son communiqué. La Coordination regroupe des dizaines d'associations qui militent dans 6 pays et certaines depuis 38 ans. M. Qui a dit que la dictature n'est pas de retour en Tunisie?

Marzouki présente les excuses de l’Etat à la jeune femme violée et à son fiancé Le président provisoire de la république Moncef Marzouki a présenté, jeudi 3 octobre, à la jeune femme violée par les 3 policiers les excuses de l’Etat tunisien pour les graves dommages subis qui ont touché chaque tunisien et tunisienne. Au cours d’une rencontre avec la jeune femme et son fiancé accompagnés de Sihem Ben Sidrine, Moncef Marzouki a fait part de sa profonde déception et de sa condamnation vigoureuse des actes qui ne porteront atteinte qu’ à leurs auteurs, selon un communiqué de la présidence. Il a salué les agents de police intègres qui ont refusé de couvrir leurs collègues ce qui prouve que le dysfonctionnement ne réside pas dans l’institution sécuritaire mais dans la mentalité de certains membres qui n’ont pas compris que le pays a fait une révolution pour que tous les fils et filles de la Tunisie vivent libres et dans la dignité. Lire aussi

Tunisie : Abou Iyadh, l'ennemi public numéro un Sorti du giron des islamistes d'Ennahdha, qu'il nargue à l'envi, le chef des salafistes jihadistes, Abou Iyadh, semble décidé à semer le chaos et la discorde dans le pays. Son dernier fait d'armes : l'assaut meurtrier contre l'ambassade américaine. La Tunisie a trouvé son mollah Omar. Recherché pour avoir appelé à prendre d’assaut l’ambassade et l’école américaines le 14 septembre, Abou Iyadh el-Tounsi, 47 ans, a l’art de se volatiliser au nez et à la barbe des forces de l’ordre. À son domicile, au cimetière El-Jellaz, où il assistait à l’enterrement d’un militant tué dans les affrontements, ou à la mosquée El-Fath, où, protégé par une importante garde rapprochée, il a harangué les fidèles trois jours d’affilée, le leader des salafistes jihadistes tunisiens a, chaque fois, déjoué la vigilance des policiers venus l’arrêter. Aujourd’hui, ce père de trois enfants, toujours vêtu d’une djellaba, au regard placide, à l’allure austère et à la barbe imposante, défraie la chronique. Vocation

Habib Belaïd apprend son limogeage par le JORT Businessnews.com.tn | publié le 24/04/2012 16:00 Habib Belaïd, ancien animateur de la radio RTCI et directeur des radios tunisiennes depuis l’avènement de la révolution, vient d’apprendre, aujourd’hui mardi 24 avril 2012, qu’il avait été démis de ses fonctions, depuis quelques jours. Contacté par Business News, Habib Belaïd a affirmé ne pas avoir été auparavant avisé d’une quelconque décision par rapport à son poste et que l’annonce, qui vient de paraître dans le JORT du 20 avril 2012 a été sa source d’information. «Je l’ai appris, par hasard par un de mes employés, et j’en ai eu la confirmation en consultant le JORT, aujourd’hui même» a-t-il précisé. Par ailleurs, nous avons appris que M.

Pour la chute du régime de Tunis La révolution tunisienne semble être, une fois de plus, à un tournant décisif de son histoire. Depuis l’élection de l’Assemblée constituante, le torchon brûle entre le parti islamiste Ennahda et une partie de l’opposition, médiatisée sous le terme «démocrate», laquelle a refusé d’entrer au gouvernement. L’affrontement est monté d’un cran au début du mois d’avril 2012 à la suite de la répression féroce par les forces de l’ordre de manifestations réclamant le droit au travail et la liberté d’expression. S’il faut s’indigner des menaces réelles proférées contre les libertés d’opinion et de croyance, et s’inquiéter du fait que celles-ci pèsent moins sur les courants dits «salafistes» que sur les «démocrates», il ne s’agit pas non plus de prendre des vessies pour des lanternes. Cette lutte apparemment sans merci semble être l’unique jeu auquel islamistes et modernistes soient en mesure de jouer.

Related: