background preloader

Sept idées fausses sur les médias – Le feu à la plaine

Sept idées fausses sur les médias – Le feu à la plaine
Les gardiens de nos médias CAC 40 ont une rhétorique bien rodée pour se garder de toute critique, et continuer à passer pour des héros des libertés publiques tout en oeuvrant à verrouiller le système d’information français. Demi-vérités, mythes éculés ou mensonges éhontés, certains de leurs arguments s’avèrent hélas encore très efficaces auprès du public. Voici comment s’armer intellectuellement contre ces pseudo-évidences en sept leçons. Les journalistes ont-ils trahi, au sens où Julien Benda pu parler en son temps d’une trahison des clercs ? A cela, ajoutons que l’idée de traîtrise ne convient pas davantage à la sociologie nouvelle de ce métier, aux nouvelles lignes de front que celle-ci commence malgré tout à esquisser, et aux espoirs qui peuvent tout de même en naître. 1/ Première idée fausse : les actionnaires de médias « n’interviennent » pas Ils n’exigent rien des directeurs de rédaction, qu’ils ont pourtant choisis pour la plupart, parmi les plus zélés du cheptel. Aude Lancelin Related:  EMI : médiasMédias

About us – European Data News Hub ANSA is the leading Italian news agency and among the top news agencies worldwide. It is a cooperative owned by Italy's major national newspapers. Its mission is to gather, publish, and distribute news items and every other related communication service in real time to the partners, to the civil service and to private companies. Le pouvoir d'influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française À qui appartient la presse française ? Le secteur de la presse en France est un grand Monopoly. Tout s’achète, tout se vend, les journaux, les télés, les radios. Quelques milliardaires se partagent le gâteau. Résultat : 90 % des quotidiens nationaux vendus chaque jour appartiennent à 10 oligarques ! Cela pose plusieurs problèmes. Qui sont ces 10 milliardaires ? Ils sont cinq à faire partie du cercle des dix premières fortunes de France : Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH (patron des Echos, du Parisien), Serge Dassault (Le Figaro), François Pinault (Le Point), Patrick Drahi, principal actionnaire de SFR (Libération, L’Express, BFM-TV, RMC), Vincent Bolloré (Canal+). Martin Bouygues, 30ème fortune de France, est propriétaire du groupe TF1. [Cliquer sur l’image pour agrandir] Conflits d’intérêts en pagaille Quelles sont les conséquences sur l’indépendance des médias ? Autre problème, les proximités entre patrons de presse et politiques. Licenciements et coups de pression

Plateforme de l’info NewsBrief Articles : 64 | Dernière mise à jour : 13 mai 2019 08:39:00 | Début : 12 mai 2019 16:32:00 | Sources : 34 | Pic : 1 | Classement actuel : 6 Présidentielle lituanienne: battu, le Premier ministre annonce sa démission Le Premier ministre lituanien Saulius Skvernelis, battu à l'élection présidentielle de dimanche, a annoncé qu'il démissionnerait en juillet. Lithuanian presidential: beaten, prime minister announces his resignation The Lithuanian prime minister Saulius Skvernelis, beaten to the presidential election on Sunday, announced that he would resign in July. Réforme de la SNCF (2) : débats télévisés ou guets-apens pour syndicalistes Nous débutons cette revue des débats télévisés sur la réforme de la SNCF avec l’émission de débat emblématique de CNews, « L’heure des pros ». Le 20 février, Pascal Praud rassemble autour de la table Fabien Dumas, secrétaire fédéral Sud-Rail, Gérard Leclerc, éditorialiste politique CNews, Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs actuelles, Jean-Claude Dassier, présenté comme éditorialiste politique (!), nous y reviendrons, Jean-Louis Burgat, journaliste, et Clément Viktorovitch, docteur en science politique, spécialiste en rhétorique [1]. L’isolement de Fabien Dumas – qui ne pourra compter que sur le soutien ponctuel de Clément Viktorovitch – et l’hostilité avec laquelle il est accueilli se feront ressentir dès la présentation de l’émission par Pascal Praud : C’est la grande réforme de la SNCF. Vous êtes contre a priori le changement (sic). Ou comment discréditer d’emblée, avant même que le sujet soit en « débat », le syndicaliste invité. Bon on parle de la SNCF ! - « M.

Menaces sur la liberté de la presse La liberté d'expression est un droit humain fondamental et la liberté de la presse le fondement de toute démocratie. C’est un contre-pouvoir essentiel ! Et pourtant... les attaques à l'encontre de la presse par les politiques se multiplient depuis quelques années. Les médias sont en effet de plus en plus vilipendés dans les grandes démocraties. En France aussi la situation s’est dégradée. Concentration des médias Autre atteinte à la liberté de la presse : la concentration des médias. Ce phénomène de concentration des médias entre les mains de quelques grands groupes industriels et financiers soulèvent des questions liées au pluralisme et à la diversité de l’information, mais aussi à l’indépendance de ces médias vis à vis ceux qui les possèdent. Des journalistes assassinés Selon Reporters Sans Frontières, 72 pays menacent aujourd’hui gravement la liberté de la presse.

Ressources pédagogiques - Fragil - Culture, société, initiatives citoyennes Touche pas à mon info ! L’investigation vit-elle ses derniers mois sur l’audiovisuel public en France ? Contraints par une réduction budgétaire de 50 millions d’euros en 2018 par rapport au contrat d’objectifs et de moyens conclu avec l’ancien gouvernement, les magazines “Envoyé Spécial” et “Complément d’enquête” verront leurs effectifs drastiquement diminués et une réduction du temps de diffusion au point de ne plus pouvoir assurer correctement leur mission d’information. Depuis l’annonce, les soutiens s’accumulent, notamment sur Twitter avec le hashtag #Touchepasàmoninfo, pour tenter de peser sur les décisions de Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, déjà visée par une motion de défiance. L’association Fragil, défenseur d’une information indépendante et sociétale, se joint à ce mouvement de soutien. Valentin Gaborieau – Décembre 2017

Emmanuel Macron, un putsch du CAC 40 – Le feu à la plaine Comment le candidat d’« En marche ! » a été entièrement fabriqué par des médias entre les mains du capital, et pourquoi il est encore temps de résister à ce coup de force. C’était à la fin de l’été dernier, je venais de rendre le manuscrit du « Monde libre ». Mon regard errait devant les images de BFM TV, dans les vestiges d’une canicule parisienne achevée il y a peu. La scène, totalement surréaliste, m’est toujours restée en mémoire. Il est certain en effet que la situation dans les médias s’est spectaculairement dégradée depuis ces années là, jusqu’à faire chuter la France au 45ème rang du classement 2016 de la liberté de la presse établi par « Reporters sans Frontières », quelque part entre le Botswana et la Roumanie. Ainsi ce dernier pensait-il encore, début 2016, en dépit de sa popularité exécrable, avoir mis autant d’atouts que possible de son côté pour la reconquête de son fauteuil présidentiel. Aude Lancelin WordPress: J'aime chargement…

Les 6 chaînes Youtube pour décrypter l'actualité #SMPE2017 - Geek Junior - Plusieurs chaînes YouTube peuvent t’aider pour mieux décrypter l’actualité et le monde qui nous entoure. En voici une petite sélection. L’actualité, tu peux la suivre sur ton smartphone. De nombreuses solutions existent. D’ailleurs, on vient de faire une petite sélection rien que pour toi. Arte Journal Junior Arte Journal Junior propose tous les jours un journal de six minutes pour les 10-14 ans. 1 jour 1 question 1 jour 1 question propose sur sa chaîne YouTube des petits vidéos animées qui décryptent l’actu. Hugo Décrypte Hugo est étudiant en deuxième année à Science Po Paris. La chaîne YouTube HugoDécrypte Dessine-moi l’éco Dessine-moi l’éco est une série de vidéos qui expliquent l’actualité économique, sans orientation politique ou parti-pris. DataGueule DataGueule est une websérie, présente aussi sur YouTube, qui s’appuie sur des données statistiques pour nous éclairer sur des sujets d’actualité. BBC News Review Et si on écoutait les news en anglais ?

"Réalisme" vs "utopie" : la gauche doit-elle être de droite pour gouverner Ce discours s’était déjà fait entendre au moment des débats entre les candidats, mais il a culminé au soir et aux lendemains des résultats de la primaire du Parti socialiste. C’est un autre parti – très largement majoritaire celui-là, du moins dans les médias – qui s’est mobilisé contre la menace que ferait peser la candidature Hamon : le Parti réaliste. « Shoot d’utopie » De toutes part et avec un bel unanimisme, il s’est agi de discréditer le caractère "irréaliste" ou "utopiste" du programme de Benoît Hamon, et de l’opposer au "réalisme" et au "pragmatisme" de Manuel Valls. Génie de la simplification, Laurent Joffrin livre la clé du dilemme dans son éditorial de Libération : « D’un côté une social-démocratie avant tout réaliste, de l’autre un socialisme renouvelé et en partie utopique. Cette grille de lecture binaire est quasi systématique. « Hamon-Valls, c’est l’utopiste contre l’hyperréaliste » (Didier Rose, DNA). Réalisme socialiste "La gauche" contre la gauche Gouverner ou mourir ?

Éduquer les jeunes aux images, un enjeu de citoyenneté La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'école de la République pose parmi les missions de l'École de « développer les connaissances, les compétences et la culture nécessaires à l'exercice de la citoyenneté dans la société contemporaine de l'information et de la communication ». Au-delà du rôle crucial des professeurs documentalistes, maîtres d’œuvres de l’éducation aux médias et à l’information, nous constatons des avancées significatives dans la manière dont tous les enseignants s’emparent de cette éducation. Pour autant, la demande d’EMI à l’école est de plus en plus forte. Selon le dernier baromètre La Croix /Kantar Médias (janvier 2018) 71 % des Français souhaitent un enseignement à l’information et aux médias pour tous les élèves et 88 % jugent important d’apprendre aux élèves à rechercher sur Internet des informations vérifiées et à repérer les fausses nouvelles. 30 000 enseignants ont été formés en EMI par le CLEMI en 2017, sur un effectif de 861 000 au total.

33H DE GARDE À VUE : « VOUS SAVEZ ÇA VIENT D’EN HAUT. DE TOUT EN HAUT » – Taranis News Il est 9h35 ce mercredi 26 octobre 2016 et la jungle de Calais a brulé toute la nuit. Devant la porte du hangar ou se déroule le dispatch des migrants pour tous les CAO de France, je filme l’entrée d’un des premiers groupes de la journée. Ils attendent ici en lignes dans la brume froide d’un petit matin au bord de la Manche. Il fait 5 degrès. Jungle de Calais : Mercredi 26 octobre 2016 à l’aube Je me rends à l’entrée du Hangar pour la seconde fois depuis mon arrivée et cette fois il est ouvert. On me fait rentrer dans le périmètre du Hangar et on me place contre le mur du coté droit, bien à l’abris de la foule. On me notifie mes droits. Le reportage tourné le 1er octobre. J’ai le droit de voir un médecin dans une camionnette à part. Retour dans le bus du commissariat mobile. Arrivée au commissariat de Calais. Il faut le dire franchement parce que voilà, on le dit quand il y a des violences policières. Même si le démarrage n’a pas été facile ! Je n’ai rien à déclarer. Pour la France…

Presse française : qui possède quoi, par Marie Beyer & Jérémie Fabre (Le Monde diplomatique, juillet 2016) Dernière mise à jour : décembre 2020 (v. 16.2) Cette affiche prend le parti de la lisibilité plutôt que de l’exhaustivité. Y figurent des médias d’information qui « font l’opinion » et qui dépendent d’intérêts industriels ou financiers, de groupes de presse ou de l’État : • les titres de presse écrite papier à diffusion nationale de type généraliste, économique et politique ; • les titres de la presse quotidienne régionale ; • la télévision nationale (et quelques chaînes de télévision locales) ; • les canaux de radio à portée nationale ; • certains sites d’information en ligne. Les titres indépendants (comme Le Canard enchaîné) ainsi que la presse dite alternative ne sont pas représentés (1). Conception : Jérémie FabreDocumentation : Marie Beyer, Jérémie Fabre et Suzy GaidozAdaptation : Guillaume Barou, avec Boris Séméniako et Cécile Marin (2) Ces propriétaires n’ont cependant pas besoin de posséder une majorité d’actions au sein des groupes pour exercer leur pouvoir.

Thinkerview : Henri Maler pose l’oeil d’ACRIMED sur les médias actuels Ce mois-ci, Thinkerview nous propose l’interview de Henri Maler, anciennement président d’ACRIMED, une association dont l’objet est l’observation critique des médias. Bien évidemment, compte-tenu du parcours de l’interviewé et de son association, les questions tournent essentiellement autour de la pertinence des médias actuels, et de leur façon de transmettre l’information notamment dans le cadre français. Une heure, cela peut paraître long, mais c’est manifestement trop court pour Henri Maler qu’on découvrira dans la vidéo ci-dessous. Au contraire de certains autres intervenants, on appréciera au passage la pensée de Maler, claire et précise : le bonhomme sait où il va, et structure de façon intelligible ses concepts et ses idées, au demeurant plus subtiles que ce à quoi le tout venant des chroniqueurs nous habitue à longueur d’antenne sur les médias français.

Related: