background preloader

Révolution verte

Révolution verte
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Révolution verte est une politique de transformation des agricultures des pays en développement ou des pays les moins avancés, fondée principalement sur l'intensification et l'utilisation de variétés de céréales à hauts potentiels de rendements. Cette politique combine trois éléments : les variétés sélectionnées à haut rendement ;les intrants, qui sont des engrais ou produits phytosanitaires ;l’importance de l'irrigation. Elle a eu pour conséquence un accroissement spectaculaire de la productivité agricole bien que les estimations de cette augmentation sont difficiles à estimer[1]. Elle est aussi cause d'une pollution généralisée par les pesticides, d'une eutrophisation également généralisée, ainsi que d'une perte massive de biodiversité et d'agrobiodiversité, accompagnée de phénomène de dégradation et d'érosion des sols, de salinisation voire de perte de nappes phréatiques. Rendements du blé dans les pays en développement, 1950-2004 Related:  Planète à vendre coloniser & contrôler

Publications sur les semences paysannes et la biodiversité Livres, brochures, DVD, bulletins ou compte-rendu à commander ou à télécharger. Biodiversité et semences paysannes Autre Le Journal des Rencontres Le Journal des Rencontres revient en texte et en images sur les Rencontres Internationales des Maisons des Semences Paysannes 2012, qui se sont déroulées à l'automne dernier en Dordogne. Co-édition BEDE / RSP / 28 pages / 2013 Journal disponible en téléchargement ici. Autre Exposition : La biodiversité, ça se cultive aussi ! Dans le cadre de l’année internationale de la Biodiversité, le Réseau Semences a réalisé une exposition grand public destinée à faire connaître la biodiversité cultivée et à donner à tous des outils pour la préserver. La biodiversité, ce sont des milliers d’espèces animales et végétales sauvages, quelquefois en voie de disparition, qu’il est urgent de préserver. Pour aborder ce sujet qui peut sembler ardu, le Réseau Semences paysannes a réalisé une exposition grand public. Brochure La biodiversité, ça se cultive aussi !

Révolution verte en Inde Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Au moment de son indépendance en 1947, la situation alimentaire de l’Inde était très mauvaise, et beaucoup d'observateurs prévoyaient une évolution catastrophique du pays. Nehru, le nouveau Premier Ministre de l'Inde, déclarait en 1948 « everything else can wait but not agriculture ». Ce qui se traduit par « tout le reste peut attendre, mais pas l'agriculture. » Le pays a cependant déjoué ces sombres pronostics, parvenant à mettre en œuvre une révolution verte qui, par une agriculture à haut rendement, a pu apporter en quelques années l'autosuffisance alimentaire au pays. Depuis 1947, la population a plus que triplé, dépassant le milliard d'habitants, faisant de l'Inde le deuxième pays le plus peuplé du monde (après la Chine)[2]. Les réussites de la révolution verte[modifier | modifier le code] La révolution verte a produit de bons résultats économiques, permettant l'autosuffisance alimentaire. Cette révolution a permis:

Bio & Ecologie, tout est sur MarcelGreen.com Solutions locales pour 1 désordre global wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Solutions locales pour un désordre global est un film documentaire de Coline Serreau. Il est sorti en France le 7 avril 2010. Synopsis[modifier | modifier le code] « Les films d'alertes et catastrophistes ont été tournés. Ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu'il existe des solutions, faire entendre les réflexions des philosophes et économistes, qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s'est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives. » — Coline Serreau Le documentaire de Coline Serreau cherche à poursuivre au delà des documentaires « environnementaux » récents en montrant des solutions en marche. Montrer l'universalité des solutions[modifier | modifier le code] Critiques[modifier | modifier le code] — Veronique Le Bris pour Première[1] — Stéphane Humbert pour CineAlliance.fr[2] Fiche technique[modifier | modifier le code]

Association Gandhi International Population mondiale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La population mondiale désigne le nombre d'êtres humains vivant sur Terre à un instant donné. Elle est prévue à 7,2 milliards en 2014[1] selon les Nations unies alors qu'elle était estimée à 7 milliards au 31 octobre 2011[2], à 6,1 milliards en 2000, entre 1,55 et 1,76 milliard en 1900 et de 600 à 679 millions d'habitants vers 1700. Cette augmentation de la population tend cependant à ralentir avec une baisse mondiale plus ou moins importante du taux de fécondité. En 2007, on estimait que la population humaine mondiale croissait, avec deux personnes par seconde (4 nouveau-nés et 2 morts par seconde)[3], de 221 000 habitants par jour, résultat égal au différentiel entre les 365 000 naissances et 144 000 décès estimés par jour sur Terre, ce qui représente une hausse de 75 millions de personnes par an, soit 1 % de l'humanité[4],[5]. Carte des pays par population (2009) Répartition par continent[modifier | modifier le code]

pétition ITER, enquête publique : c'est le moment de dire NON ! Cette pétition est maintenant terminée Voici les propos du.Prix Nobel de physique japonais Masatoshi Koshiba : « ITER est extrêmement dangereux du point de vue de la sûreté et de la contamination environnementale.(...) Le tritium est hautement toxique avec une dose mortelle de 1mg ». Bilan de la pétition : Présentation de la pétition : Le tritium est un gaz radioactif, très toxique en cas d'inhalation. L'ensemble de l'installation sera à terme un déchet nucléaire : plus de 30 000 tonnes hautement radioactives durant 400 à 800 ans qui resteront sur place après l'arrêt du programme de recherches. Le système de production du tritium (combustible radioactif indispensable à l'expérience) du réacteur à fusion décrit sur le site du CEA comprend une couverture génératrice de tritium en lithium, potentiellement extrêmement dangereuse. Au sein d'ITER, la température du plasma devrait dépasser les cent millions de degrés. Aix-en-Provence, le 29 juin 2011 Texte de la pétition : Monsieur le Président,

Hryvnia alias Grivna monnaie à abattre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La hryvnia (code ISO UAH - en ukrainien, гривня, prononcé [ˈɦrɪu̯nʲɑ] en API) est la devise monétaire de l’Ukraine depuis le , date à laquelle elle a remplacé le karbovanets ukrainien au taux d'une hryvnia pour 100 000 karbovantsiv. La hryvnia se subdivise en 100 kopecks (singulier : копійка kopiyka ; pluriel : копійок kopiyok). Histoire de la hryvnia ukrainienne[modifier | modifier le code] Historiquement, la hryvnia est une pièce de cuivre de 2,5 kopiyka (kopecks), et la hryvenyk une pièce d'argent de 10 kopiyka utilisées au XIe siècle dans la Rus' de Kiev. La République d'Ukraine (1917-1920)[modifier | modifier le code] À la fin de la Première Guerre mondiale et après la Révolution russe, les Ukrainiens proclament leur indépendance et créent, dès le , la République populaire d'Ukraine. La République nationale ukrainienne (UNR) sera reconnue par la France et la Grande-Bretagne en janvier 1918, et déclare son indépendance le 22 janvier 1918.

proposition de loi relative aux certificats d'obtention végétale Document "pastillé" au format PDF (337 Koctets) relative aux certificats d'obtention végétale, Par MM. Sénateurs (Envoyée à la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, sous réserve de la constitution éventuelle d'une commission spéciale dans les conditions prévues par le Règlement.) Mesdames, Messieurs, Le secteur semences français occupe une place prépondérante en Europe (1er pays producteur) et dans le monde (2ème exportateur mondial), notamment grâce à ses 73 entreprises de sélection de semences, dont une majorité de coopératives et de PME familiales. Ce système juridique a été intégré dans la Convention de l'Union internationale pour la protection des obtentions végétales (Convention UPOV), révisée en 1991, ainsi que dans la réglementation européenne (Règlement (CE) n° 2100/94 du Conseil du 27 juillet 1994 instituant un régime de protection communautaire des obtentions végétales). L'article 7 traite de l'instruction des demandes de COV. « Art.

Combat Monsanto - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a estimé que la clause de sauvegarde prise par la France en février 2008 pour suspendre la culture du maïs transgénique MON810 était illégale en raison d’un vice de procédure. Cette décision est lourde de conséquences : elle rouvre la porte à la culture de maïs OGM en France. A l’origine de cet épisode juridique ? Monsanto. Monsanto et ses complices habituels : l’Assemblée générale des producteurs de maïs (AGPM), le Syndicat des établissements de semences agréés pour les semences de maïs (SEPROMA) et plusieurs autres producteurs de semences tirent aujourd’hui profit d’un vice de forme ! Le gouvernement doit s’engager à prendre une nouvelle clause de sauvegarde Maintenant que la CJUE a rendu son arrêt, l’affaire retourne devant le Conseil d’Etat français, qui devra annuler la décision prise en février 2008. Le nécessaire respect du principe de précaution Le principe de précaution est inscrit dans la Constitution française.

Ukraine terre fertile livrée à la Privatisation Depuis longtemps connue pour la fertilité de ses terres et l’abondance de ses ressources naturelles, l’Ukraine a entrepris des réformes fondamentales de son secteur agricole après son indépendance en 1991. Elle est ainsi en cours de reprendre sa place de « grenier à blé » de l’Europe et de figurer parmi les principaux exportateurs mondiaux de matières premières agricoles. Dans le cadre du Dakar agricole des 18 et 19 avril 20112 , Michel Terestchenko est intervenu sur l’histoire de l’agriculture en Ukraine. Dans l’article que nous publions, il revient sur les moteurs du redécollage de la production ukrainienne ainsi que sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur le secteur agricole. Il insiste notamment sur la concentration grandissante des terres entre les mains des agro-holdings et sur la problématique sous-jacente de la privatisation de ce secteur dont les modalités vont jouer un rôle clé dans les années à venir. La rédaction de momagri Un eldorado agricole ? Conclusion

Related: