background preloader

Développer des lieux d'appui aux initiatives citoyennes

Développer des lieux d'appui aux initiatives citoyennes
Le groupe réfléchit à la mise en oeuvre du projet de maisons de l’économie sociale solidaire écologique disputée la veille, en s’appuyant également sur les réflexions d’un groupe informel qui s’est réuni spontanément dans la soirée. Définitions. Quelle citoyenneté On appelle initiatives citoyennes des projets qui engagent une démarche de participation des citoyens (et pas seulement la participation des acteurs institutionnels) et contribuent au développement d’une citoyenneté active. On entend par citoyenneté active une citoyenneté active et partagée, coresponsable et porteuse d’une transformation sociale, de la cité à la planète, sur le plan personnel et collectif, dans le champ social, économique, politique, écologique et culturel L’initiative de ces projets peut venir des citoyens eux-mêmes, d’associations, d’entreprises d’économie sociale solidaire, de collectivités. Pour certains, il s’agit de créer des lieux de parole, d’écoute et d’accueil des personnes des projets. Related:  Innovation sociale

TEDGlobal 2013 : La fin du règne de l’homme blanc Assister à une conférence TED, cela revient à placer, pendant une semaine, son cerveau dans une bulle : éteindre son téléphone, refaire le monde avec des inconnus, dans un anglais approximatif pour la plupart et jusqu’au bout de la nuit, se retrouver bombardé par un flot d’idées et d’émotions : 74 interventions de 18 minutes maximum chacune sans aucun fil directeur si ce n'est le thème de l’année : Think Again. Se remettre à penser. Y penser à deux fois. TEDGlobal 2013 à Edimbourg, Ecosse. 12-15 Juin 2013. Constat liminaire: Faute de se transformer vraiment, l’économie occidentale n’a pas trouvé les sources de son rebond. Vient ensuite la remise en cause. Alors oui, nous sommes des êtres hautement manipulables (la slovène Renata Salechi sur l’un des effets pervers de l'individualisme) et très manipulés (l’Italien Alessandro Acquisti sur les réseaux sociaux). Impossible, pendant son intervention, de ne pas repenser aux quelques leçons du courage de la semaine.

La 27e Région Villes en transition | Accueil Vision, Mission et Approche Notre vision Tous acteurs de changement - Everyone a changemaker™ Devant la complexité des problématiques et les difficultés à répondre aux enjeux sociétaux (pauvreté, problèmes de santé, de mobilité, de mal-logement, d’exclusion sociale et financière, atteintes à l’environnement, réchauffement climatique, etc.), chacunes des parties prenantes de la société est difficilement en mesure de répondre seule à ces besoins ; il est donc nécessaire qu’elles mettent en commun leurs forces et leurs capacités, qui sont variées. Ensemble, les Entrepreneurs Sociaux, les Entreprises et les Pouvoirs Publics peuvent relever des défis dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant, qu’aucun de ces acteurs n’aurait pu résoudre seul. En créant de nouveaux modèles hybrides, à la croisée du social et du business, ils vont permettre d’enclencher une transformation sociétale à grande échelle. Pourquoi Ashoka? Notre mission et notre approche 1° Identifier et soutenir les Entrepreneurs Sociaux innovants

OuiShare Fest 4 mai Conférences courtes 10h : L' économie collaborative vue par Bernard Stiegler et avec Michel Bauwens 11h : Un monde radicalement collaboratif ? par Nathan Stern Trade School Paris Plusieurs sessions simultanées de 11h30 à 13h30 - plus d'infos Tables rondes 11h30 : " Foodsharing " : du partage de repas à la lutte contre le gaspillage alimentaire Sarah-Louise Gervais (Beyond Croissant) Olivier Desmoulin (Super-Marmitte) Laura Thierry (Disco Soupe) Bastien Beaufort (Slowfood) 13h : Le partage des données Simon Chignard Delphine Carnel (CNIL) 14h : Une alimentation durable , c'est possible : les solutions collaboratives de la graine au panier Jean-Pierre Denain (Terre de Liens) Tom Boothe (La Louve) Julien Reynier (ADABio Autoconstruction) Shabnam Anvar (législations relatives aux semences) 15h30 : Société de la connaissance : rêve ou réalité ? Dominique Boullier Thanh N'Ghiem Paul Bourgine Rémi Sussan

Comment le mobile change l’Afrique L'article qui suit a été publié dans l'édition papier du quotidien Le Monde du lundi 19 août (datée du 20 août) sous le titre "Le portable révolutionne l'Afrique". Je le mets en ligne ici avec les liens qui l'accompagnent naturellement. A partir du vendredi 23 août vous trouverez aussi sur ce blog, gratuitement, le premier chapitre du livre tiré de mon tour du monde de l'innovation. Les autres suivront sur un rythme aussi régulier que possible *tous les 10 jours environ un vendredi sur deux. Avec 650 millions d'unités l'Afrique a dépassé les Etats-Unis et l'Europe en nombre de téléphones mobiles. Ça lui permet d'éviter les coûts et difficultés d'installation des lignes fixes. Mais le plus important est peut-être qu'il permet et requiert à la fois la coopération (pas toujours facile) des gouvernements, du secteur privé, des entrepreneurs sociaux, des ONG et des individus. Un kiosque M-Pesa à Nairobi De la pluie et des mobiles Tout cela est-il bien utile ? Marlon Parker Bright Simons

Cinq expériences de démocratie 2.0 Les réseaux sociaux, médias en ligne, blogs redonnent-ils du pouvoir aux citoyens ? Le Forum mondial de la démocratie, cette semaine à Strasbourg, examine des initiatives à l'oeuvre sur tous les continents. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne-Sophie Novel (journaliste ) Du 23 au 27 novembre, à Strasbourg, les participants au Forum mondial pour la démocratie examineront des initiatives de démocratie participative à l'oeuvre sur tous les continents. En voici quelques exemples. > Lire aussi l'entretien : "Internet renforce le pouvoir de la société civile" Depuis trois ans, les initiatives françaises de démocratie 2.0 se multiplient, avec pour objectif de stimuler la participation citoyenne aux instances démocratiques, qu'elles soient locales ou nationales. Sur Parlement-et-citoyens.fr, la co-élaboration des propositions de lois portées par les parlementaires est à l'honneur. Ciblant plus particulièrement les questions d'immigration, PBP mêle l'analyse quantitative aux éléments qualitatifs.

Le CRA (community reinvestment act) américain et le développement économique local Un échange aura lieu mardi 4 février 2014 lors de la plénière du Collectif sur les leviers économiques du pouvoir d’agir. Nous reviendrons à cette occasion sur le CRA américain que Kent Hudson nous avait déjà présenté lors d’une précédente soirée. Vous trouverez ci-après le compte rendu de cette première rencontre et quelques documents ici : TRIBUNE SOS PDF 27.4.12, CR conférence NCRC 2012 , CR NCRC 2011_Le dispositif CRA aux Etats-Unis pratiques locales et réformes envisagées Le CRA (community reinvestment act) est une loi qui oblige depuis 1977 les banques américaines à réinvestir localement une partie de l’épargne collectée sur les territoires. Cette loi, qui permet de limiter la fuite de l’épargne et d’assurer des flux de crédits favorisant le développement économique local, notamment dans les territoires les plus en difficultés, n’a pas d’équivalent en France. Présentation du CRA Présentation du chantier Banque et territoires du labo de l’ESS Pour consulter de la Documentation

A Saint-Denis, être connecté « change la vie» des exclus Mohamed Salah dans la boutique Connections solidaires à Saint-Denis (SZ) Adriane reste en retrait avec son sourire timide. Puis tend son téléphone à la responsable de la boutique « Connections solidaires » pour qu'elle active la carte prépayée qu'il vient d'acheter. « S'il vous plaît », dit-il en mimant son incapacité à trouver les bonnes touches. Dans son blouson de cuir et son jean vieilli, ce travailleur roumain est pourtant un habitué du local ouvert par Emmaüs à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) en janvier. Adriane vit dans une baraque de chantier à La Plaine, depuis qu'il a perdu ses papiers, . « Logé » par un entrepreneur qui a ainsi un maçon disponible et corvéable. « On l'accompagne pour qu'il refasse son passeport et puisse être enfin payé », explique Stéphanie Briatte, responsable de l'antenne du programme Emmaüs Connect. Ce père de famille de trente-huit ans est venu la première fois avec un portable tout cabossé, inutilisable, raconte la jeune femme. Emmaüs en est persuadé.

Assemblée Virtuelle | Une plateforme web de nouvelle génération pour favoriser l'émergence d'un écosystème global de la transition Fin d'un monde Nous sommes face à la remise en cause d’un modèle de société – peut-être d’un modèle de civilisation – qui nous enjoint de tout repenser.La critique ainsi que ses outils apparaissent également dépassés. Il s’agit de les renouveler … En savoir plus Nouveau moteur de l'histoire Selon certains sociologues, plus de 30 % des populations occidentales, soit plusieurs centaines de millions de personnes, ne se retrouvent plus dans les valeurs et les modèles du passé.Ils sont à la pointe du changement sociétal. En savoir plus Le web 3.0 : Un outil révolutionnaire Il s’agit d’une technologie de rupture au potentiel encore insoupçonnable. En savoir plus Si des acteurs et des solutions émergent aux 4 coins du monde et dans tous les domaines, ceux-ci ne font pas encore « système ».

Economie du partage: Paris fait du 3 en 1 en sept jours Visuel du documentaire de Canal+, Global Partage (réal: Dimitri Grimblat, CAPA Prod.) Quand Paris se mue pour quelques jours en capitale mondiale du partage, elle ne fait pas les choses à moitié. Foire de Paris, parvis de l'hôtel de ville, Cabaret Sauvage et une bonne autre dizaine d'autres lieux proposent de nombreux événements pour vivre au rythme de l'économie collaborative jusqu'au 7 mai. Foire de Paris touchée en plein coeur Pour ses 110 ans, Foire de Paris affirme plus que jamais les valeurs qui sont les siennes : diffuser auprès du grand public les innovations qui facilitent le quotidien. Sur les 200 000 mètres carrés de l'événement qui génère entre 200 à 300 millions d'euros de chiffre d'affaires direct, trois nouveautés sont mises en avant cette année: un espace design pour tous, un espace coquin, et un village du partage. Imprimantes 3D à tester Le Global Partage de Canal+ Un festival pour les pionniers du secteur

About Inspired by a love of sharing, Guerrilla Translation facilitates access to valuable ideas in uncertain times. Guerrilla Translation is a collaborative hub for authors and translators to network and share stimulating ideas internationally. Our aim is to model a cooperative form of global idea-sharing, by enabling a platform and method for opening dialogues. Although GT offers the same range of services as a traditional translation agency, it is anything but. Material is chosen for translation according to its social and environmental value, not its profit potential. To navigate our English articles and content, press the “English” tab above for menu options, or follow the links below: Like this: Like Loading...

A Béganne, 1000 Morbihannais ont donné naissance au premier parc éolien citoyen de France C’est une première en France: un parc éolien financé par des citoyens vient de sortir de terre. Inauguré ce samedi 14 juin à Béganne, dans le Morbihan, il entend brasser de l’air utilement et inspirer de nombreuses autres initiatives. Comment un tel projet est-il possible? Quels sont les autres initiatives en cours en France ? Douze ans de dur labeur Dans la famille partage, option projet participatif citoyen, figurent de belles initiatives comme celle portée par le mouvement Energie partagée. Béganne, Morbihan La société d’exploitation SAS Bégawatts, qui gère les éoliennes, est donc soutenue par une participation majoritaire des habitants, avec le soutien de structures fondatrices que sont l’association Eoliennes en Pays de Vilaine et la société Site à Watts, en charge du développement du projet. De l’énergie à revendre D’autres parcs éoliens citoyens sont aujourd’hui en projet en France. De quoi leur souhaiter bon vent, n’est-il pas ?

Related: