background preloader

Développer des lieux d'appui aux initiatives citoyennes

Développer des lieux d'appui aux initiatives citoyennes
Le groupe réfléchit à la mise en oeuvre du projet de maisons de l’économie sociale solidaire écologique disputée la veille, en s’appuyant également sur les réflexions d’un groupe informel qui s’est réuni spontanément dans la soirée. Définitions. Quelle citoyenneté On appelle initiatives citoyennes des projets qui engagent une démarche de participation des citoyens (et pas seulement la participation des acteurs institutionnels) et contribuent au développement d’une citoyenneté active. On entend par citoyenneté active une citoyenneté active et partagée, coresponsable et porteuse d’une transformation sociale, de la cité à la planète, sur le plan personnel et collectif, dans le champ social, économique, politique, écologique et culturel L’initiative de ces projets peut venir des citoyens eux-mêmes, d’associations, d’entreprises d’économie sociale solidaire, de collectivités. Pour certains, il s’agit de créer des lieux de parole, d’écoute et d’accueil des personnes des projets. Related:  Innovation sociale

TEDGlobal 2013 : La fin du règne de l’homme blanc Assister à une conférence TED, cela revient à placer, pendant une semaine, son cerveau dans une bulle : éteindre son téléphone, refaire le monde avec des inconnus, dans un anglais approximatif pour la plupart et jusqu’au bout de la nuit, se retrouver bombardé par un flot d’idées et d’émotions : 74 interventions de 18 minutes maximum chacune sans aucun fil directeur si ce n'est le thème de l’année : Think Again. Se remettre à penser. Y penser à deux fois. TEDGlobal 2013 à Edimbourg, Ecosse. 12-15 Juin 2013. Constat liminaire: Faute de se transformer vraiment, l’économie occidentale n’a pas trouvé les sources de son rebond. Vient ensuite la remise en cause. Alors oui, nous sommes des êtres hautement manipulables (la slovène Renata Salechi sur l’un des effets pervers de l'individualisme) et très manipulés (l’Italien Alessandro Acquisti sur les réseaux sociaux). Impossible, pendant son intervention, de ne pas repenser aux quelques leçons du courage de la semaine.

Villes en transition | Accueil Enjeux énergétiques et climatiques : Propositions des Chambres d’agriculture aux collectivités locales Les enjeux climatiques et énergétiques sont aujourd'hui incontournables pour les collectivités locales et les agriculteurs, du fait de leur impact économique et environnemental fort. Des dispositifs comme les SRCAE (Schéma Régionaux Climat Air Energie) ou les PCET (Plan climat Energie Territoriaux) amènent les collectivités à définir des orientations, des plans d'actions ou des projets ambitieux pour l'agriculture au sein des territoires. L'agriculture est directement concernée par les économies d'énergie et par la production d'énergies renouvelables. Les Chambres d'agriculture ont présenté leur nouvelle offre de conseil Energie climat destinée aux collectivités locales, mardi 20 septembre, à l'occasion de la journée nationale Energie Terres d'avenir. Une centaine d'élus agricoles, de directeurs et de conseillers des Chambres d'agriculture ont participé à cette journée. L’info en temps réel avec l'application iPhone.

Villes en transition | Accueil LES FERMES PEDAGOGIQUES EN FRANCE Qu’est ce qu’une ferme pédagogique ? Les fermes pédagogiques ont été définies par une circulaire interministérielle publiée le 5 avril 2001 comme étant des structures présentant des animaux d'élevage et/ou des cultures, qui accueillent régulièrement dans un but pédagogique des enfants, des jeunes dans le cadre scolaire ou extra scolaire ainsi que d’autres publics et qui souhaitent développer cette activité. On distingue plusieurs types de fermes pédagogiques. Télécharger la circulaire interministérielle Les recommandations de la commission interministérielle

Pour une agriculture efficace sur les plans économique, social, environnemental, avec des produits de qualité Rappel historique Au lendemain de la guerre, la France est ruinée ; le pays est à reconstruire. L’agriculture appauvrie par la pénurie totale d’engrais de fond – calcium, phosphore, potasse – est incapable de nourrir le pays. Le rationnement perdurera jusqu’aux années cinquante. L’herbe Mais la force de frappe des jeunes chercheurs de l’INRA pour augmenter la productivité agricole est dans le développement de la prairie : « Avec l’herbe, vous pouvez produire l’équivalent de 100 quintaux de céréales à l’hectare avec peu de dépenses tout en travaillant beaucoup moins. C’est ce développement qui se met en route dans les campagnes françaises et spécialement dans ma région, la Bretagne. De plus la technique de l’élevage du porc est améliorée par la généralisation de la porcherie danoise, système astucieux, qui tout en améliorant le confort de l’animal, nous facilite grandement le travail – le cochon, animal propre, fait ses besoins dans un couloir de déjections judicieusement aménagé -.

Vision, Mission et Approche Notre vision Tous acteurs de changement - Everyone a changemaker™ Devant la complexité des problématiques et les difficultés à répondre aux enjeux sociétaux (pauvreté, problèmes de santé, de mobilité, de mal-logement, d’exclusion sociale et financière, atteintes à l’environnement, réchauffement climatique, etc.), chacunes des parties prenantes de la société est difficilement en mesure de répondre seule à ces besoins ; il est donc nécessaire qu’elles mettent en commun leurs forces et leurs capacités, qui sont variées. Ensemble, les Entrepreneurs Sociaux, les Entreprises et les Pouvoirs Publics peuvent relever des défis dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant, qu’aucun de ces acteurs n’aurait pu résoudre seul. En créant de nouveaux modèles hybrides, à la croisée du social et du business, ils vont permettre d’enclencher une transformation sociétale à grande échelle. Pourquoi Ashoka? Notre mission et notre approche 1° Identifier et soutenir les Entrepreneurs Sociaux innovants

MABD - Le Mouvement de l'Agriculture Bio-Dynamique OuiShare Fest 4 mai Conférences courtes 10h : L' économie collaborative vue par Bernard Stiegler et avec Michel Bauwens 11h : Un monde radicalement collaboratif ? par Nathan Stern Trade School Paris Plusieurs sessions simultanées de 11h30 à 13h30 - plus d'infos Tables rondes 11h30 : " Foodsharing " : du partage de repas à la lutte contre le gaspillage alimentaire Sarah-Louise Gervais (Beyond Croissant) Olivier Desmoulin (Super-Marmitte) Laura Thierry (Disco Soupe) Bastien Beaufort (Slowfood) 13h : Le partage des données Simon Chignard Delphine Carnel (CNIL) 14h : Une alimentation durable , c'est possible : les solutions collaboratives de la graine au panier Jean-Pierre Denain (Terre de Liens) Tom Boothe (La Louve) Julien Reynier (ADABio Autoconstruction) Shabnam Anvar (législations relatives aux semences) 15h30 : Société de la connaissance : rêve ou réalité ? Dominique Boullier Thanh N'Ghiem Paul Bourgine Rémi Sussan

L'agroécologie expliquée en 10 points par Pierre Rabhi - Restaurer la - Agricultiver Un progrès authentique exige de passer de la concentration et sophistication technologique, à la participation du plus grand nombre ; du quantitatif au qualitatif ; de la spéculation à une économie réelle fondée sur l’effort de tous ; d’une nourriture qui transite sans cesse, à une nourriture consommée sur le territoire où elle a été produite ; d’une agriculture intensive, à une agro-écologie. Depuis 30 ans Pierre Rabhi y travaille, en Ardèche comme en Afrique... Issue d’une démarche scientifique attentive aux phénomènes biologiques, l’agro-écologie associe le développement agricole à la protection-régénération de l’environnement naturel. Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°9. un travail du sol qui ne bouleverse pas sa structure, son ordonnancement vital entre surface et profondeur, entre terre arable, siège de micro-organismes aérobies, et terre profonde et souvent argileuse, siège de micro-organismes anaérobies - chaque catégorie microbienne a un rôle spécifique. Notes :

Comment le mobile change l’Afrique L'article qui suit a été publié dans l'édition papier du quotidien Le Monde du lundi 19 août (datée du 20 août) sous le titre "Le portable révolutionne l'Afrique". Je le mets en ligne ici avec les liens qui l'accompagnent naturellement. A partir du vendredi 23 août vous trouverez aussi sur ce blog, gratuitement, le premier chapitre du livre tiré de mon tour du monde de l'innovation. Les autres suivront sur un rythme aussi régulier que possible *tous les 10 jours environ un vendredi sur deux. Avec 650 millions d'unités l'Afrique a dépassé les Etats-Unis et l'Europe en nombre de téléphones mobiles. Ça lui permet d'éviter les coûts et difficultés d'installation des lignes fixes. Mais le plus important est peut-être qu'il permet et requiert à la fois la coopération (pas toujours facile) des gouvernements, du secteur privé, des entrepreneurs sociaux, des ONG et des individus. Un kiosque M-Pesa à Nairobi De la pluie et des mobiles Tout cela est-il bien utile ? Marlon Parker Bright Simons

Une philosophie “L’agroécologie est pour nous bien plus qu’une simple alternative agronomique. Elle est liée à une dimension profonde du respect de la vie et replace l’être humain dans sa responsabilité à l’égard du Vivant.” Pierre Rabhi Ayant pour objet la relation harmonieuse entre l’humain et la nature, l’agroécologie est à la fois une éthique de vie et une pratique agricole. Elle considère le respect de la terre nourricière et la souveraineté alimentaire des populations sur leurs territoires comme les bases essentielles à toute société équilibrée et durable. Approche globale, elle inspire toutes les sphères de l’organisation sociale : agriculture, éducation, santé, économie, aménagement du territoire… Adaptable à tous les biotopes, au Nord comme au Sud, et accessible à tous, l’agroécologie présente des avantages à tous les niveaux : Des avantages écologiques : Des avantages économiques : Des avantages sociaux et sanitaires :

Cinq expériences de démocratie 2.0 Les réseaux sociaux, médias en ligne, blogs redonnent-ils du pouvoir aux citoyens ? Le Forum mondial de la démocratie, cette semaine à Strasbourg, examine des initiatives à l'oeuvre sur tous les continents. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne-Sophie Novel (journaliste ) Du 23 au 27 novembre, à Strasbourg, les participants au Forum mondial pour la démocratie examineront des initiatives de démocratie participative à l'oeuvre sur tous les continents. En voici quelques exemples. > Lire aussi l'entretien : "Internet renforce le pouvoir de la société civile" Depuis trois ans, les initiatives françaises de démocratie 2.0 se multiplient, avec pour objectif de stimuler la participation citoyenne aux instances démocratiques, qu'elles soient locales ou nationales. Sur Parlement-et-citoyens.fr, la co-élaboration des propositions de lois portées par les parlementaires est à l'honneur. Ciblant plus particulièrement les questions d'immigration, PBP mêle l'analyse quantitative aux éléments qualitatifs.

Related: