background preloader

Quelle place pour le web2.0 dans l'enseignement? - une vidéo Campus

Quelle place pour le web2.0 dans l'enseignement? - une vidéo Campus

Comprendre l'apprentissage pour enseigner Nous partirons de l’un de nos principes : Enseigner, c’est mettre en place des situations (des dispositifs, des situations-problèmes, des activités … et pourquoi pas un bon exposé de synthèse) dans lesquelles l’étudiant(e) pourra apprendre. Ce « pourra » marque son intentionalité et une certaine indétermination. Nous nous baserons aussi sur une vidéo » Teaching teaching & Understanding understanding » qui tout à la fois inspire et illustre notre propos. « Teaching Teaching & Understanding Understanding » is an award-winning film about university and tertiary teaching generally. We follow Susan and Robert in their studies. Le livre peut être examiné sur Scribd : Teaching for Quality Learning at University on Scribd Bien. I. Le défi pour l’enseignant est d’engager Robert dans un apprentissage en profondeur. Quelques points de cette première partie dont je vous propose un développement à présent (le point de vue des étudiants) : - Apprentissage en surface et en profondeur 1. II. III. IV.

Quand Internet réinvente le politique Une enquête menée auprès de cyberactivistes montre comment Internet est devenue un véritable laboratoire politique. Scripts, blogs, forums, listes de discussions reformulent sans cesse les cadres du débat public. « Don’t hate the media, become the media » (« Ne hais pas les médias, deviens les médias »), lançait en 2001 le chanteur punk Jello Biaffra. Cette injonction est devenue l’un des slogans phares de l’Internet militant, bien décidé à ne pas laisser aux médias traditionnels le monopole de l’information et de la communication. C’est sur ses traces que sont partis vaillamment Olivier Blondeau et Laurence Allard pour comprendre comment Internet, loin d’être un simple gadget électronique, renouvelle le questionnement politique et constitue un véritable laboratoire d’expérimentation. L’atteste par exemple son rôle dans certaines luttes de sans-papiers ou dans les mobilisations de Seattle, Porto Alegre ou Gênes. Olivier Blondeau Médiamorphoses «2.0 ? n° 21, septembre 2007, 144 p., 15 €.

Guide d'utilisation pédagogique des médias sociaux le manifeste de skhole.fr la revue skhole.fr se veut un lieu de réflexion et d'échanges autour de l'école et de l'éducation en général. Initiée par Guillaume Vergne et Julien Gautier, professeurs de philosophie, elle a vocation à accueillir les contributions de tous ceux qui veulent réfléchir au sens de l'école et aux pratiques d'enseignement. Donnez-nous votre avis sur ce site et sur les sujets qui y sont abordés en ajoutant librement - sans inscription - vos commentaires aux articles publiés. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi devenir un "contributeur" plus régulier du site, et y publier des articles : il suffit pour cela de prendre contact avec nous. le manifeste de skhole.fr On ne devient homme que par l’éducation. Politiques, car éduquer, ce n’est pas « insérer » ou « rendre employable », mais former des hommes, c’est-à-dire des êtres libres, capables de choisir et donc de donner sens à leur existence et de comprendre le monde qui les entoure. Nous pensons qu’il faut avoir le courage de réformer l’école.

Eric UYTTEBROUCK MILGROM - JACMOT - BLAISE - COHEN - D'HAUTCOURT - LAMME - UYTTEBROUCK / Evaluation of Web-based Tools for Building Distance Education / / E. MILGROM, C. JACMOT, O. BLAISE, A. COHEN, F. D'HAUTCOURT, A. LUSALUSA - LAMME - UYTTEBROUCK / "Quelles compétences en nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) pour les enseignants du supérieur?" UYTTEBROUCK - COHEN - LUSALUSA - D'HAUTCOURT / "L'expérience de l'Université virtuelle à l'Université Libre de Bruxelles: état des lieux". / In Actes du Congrès international francophone ADMES-AIPU: "Apprendre et enseigner dans l'enseignement supérieur", 10-13/04/2000, Université Paris X - Nanterre (France). UYTTEBROUCK / HyperProf - système auteur hypermédia / IN: Etudes & travaux, n°1 (décembre 96), p. 83-93. UYTTEBROUCK / Distance Education at the Université Libre de Bruxelles : the CLEO project / IN: Actes du colloque The Wanderstudent 2000 (Louvain, 20-21 octobre 2000).

Internet et politique : vers une démocratie électronique ? Internet se développe. Son taux de pénétration dans les foyers s'approche, lentement mais sûrement, de celui de la télévision. Certains y voient un progrès pour la démocratie. La « Toile » oblige en effet les gouvernements à plus de transparence. Elle propose un nouvel espace pour le débat public. Elle permet d'accéder sans se déplacer à toutes sortes de documents, ou encore de trouver des réponses à ses questions sans passer par un intermédiaire. « Mais la consultation des sites politiques reste marginale. Les courriers électroniques, eux, touchent plus de monde. Si Internet influence le choix des électeurs ? Ma onzième année et les suivantes... | Au fil des années scolaires en lycée professionnel : les usages des outils Web 2.0 en classe : Twitter, Tumblr…

Petite Poucette : la douteuse fable de Michel Serres Philippe Lévy - Sainte Marie aux mines (2007) Depuis un an, le petit livre de M. Serres, Petite poucette[1], fait partie des essais les plus vendus en librairie et les plus relayés dans les medias, où son auteur est très régulièrement invité. Dans cet opuscule, issu d’un discours prononcé à l’Académie française, Serres porte un regard résolument optimiste sur le monde numérique et sur les nouvelles générations qui le portent – les petit(e)s poucet(te)s du titre -, promises selon l’auteur à une libération sans précédent, cognitive et politique, grâce aux vertus d’un monde numérisé et librement connecté. M. C’est bien une sorte de conte, une histoire fabuleuse, comme le suggère le titre du livre, que Michel Serres nous propose, et c’est ce qui rend tout d’abord ce petit livre sympathique et enthousiasmant, et explique sans doute son succès : on aimerait y croire, alors que tant d’autres essais et débats ne cessent de nous annoncer au contraire le déclin, la catastrophe, la crise, etc.

Bernadette Charlier pluzz - voir, revoir et partager les programmes de France Télévisions en direct ou à la demande Premi?res exp?rimentations et perspectives autour de l?utilisation du r?seau social Google+ (Google Plus) en enseignement Google+, le nouveau réseau social proposé par Google, a été lancé en version bêta le mardi 28 juin. J’ai eu la chance d’être rapidement invité à tester le service, par l’entremise d’étudiants qui y étaient déjà inscrits. Voilà donc trois semaines maintenant que j’expérimente cette nouvelle expérience sociale. L’originalité majeure de Google+ par rapport à bien des réseaux sociaux existants (Facebook, Viadeo, LinkedIn, etc.) est la suivante : il n’est pas nécessaire d’avoir des relations mutuelles (« je suis ton ami, tu es mon ami« ) avec les personnes que l’on suit, ou qui nous suive. Google+ permet de gérer très facilement ses contacts, de les classer dans un ou plusieurs cercles, et ainsi de leur diffuser une information ciblée. Si Google+ n’est pas encore officiellement lancé, sa version bêta a d’ores et déjà réuni près de 20 millions d’utilisateurs. Même sans avoir atteint sa version finale, l’outil s’avère très agréable d’utilisation. Il convient donc, pour un usage professionnel :

Related: