background preloader

Le Cid (Corneille)

Le Cid (Corneille)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Le Cid. Le Cid est une pièce de théâtre tragi-comique[1] en vers (alexandrins essentiellement) de Pierre Corneille dont la première représentation eut lieu le 5 janvier 1637 au théâtre du Marais[2]. Selon une tradition peu convaincante[3] rapportée par l'historien du théâtre Pierre-François Godard de Beauchamps, un conseiller à la Cour des Comtes de Rouen Rodrigue de Chalon, issu d'une famille espagnole, aurait initié Corneille à la langue et la littérature espagnoles et lui aurait suggéré la lecture d'une pièce de théâtre de Guillèn de Castro Las Mocedades del Cid (Les Enfances du Cid) parue en 1631 et qui aurait inspiré le dramaturge français. Les personnages Don Rodrigue (Rodrigue) : fils de Don Diègue et amant[5] de Chimène. Arbre représentant les différentes relations entre les personnages du Cid Résumé Don Diègue et le comte de Gomès projettent d’unir leurs enfants Rodrigue et Chimène, qui s'aiment. Acte I Related:  Théâtre France 17ème siècleétudes de lettres modernes

Le Cid - Corneille - Résumé Plan de la fiche sur Le Cid de Corneille : Le Cid, de Pierre Corneille est une tragi-comédie. C'est une pièce de théâtre en vers. La première représentation a eu lieu en décembre 1636 ou janvier 1637. Texte complet de Le Cid - Corneille Les personnages Don Rodrigue, fils de Don Diègue et amant de Chimène. Résumé du Cid La scène se déroule à Séville. Elvire, la gouvernante de Chimène, apprend à celle-ci que le comte (son père) approuve son choix d'épouser Rodrigue (scène 1). Le comte ne regrette pas son geste et ne craint pas la colère du roi (scène 1). Rodrigue, après le duel, cherche à voir Chimène. Elvire rapporte à Chimène que tout le monde parle du héros Rodrigue et raconte ses exploits dans la bataille contre les Maures. Rodrigue annonce à Chimène qu'il ne combattra pas vraiment contre don Sanche : "Je vais lui présenter mon estomac ouvert / Adorant en sa main la vôtre qui me perd." Les unités Unité d’action, unité de lieu, unité de temps. Citations du Cid Va, je ne te hais point.

Horace (Corneille) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Horace est une pièce de théâtre tragique de Pierre Corneille inspirée du combat entre les Horaces et les Curiaces. Elle fut jouée pour la première fois en mars 1640. Le sujet est emprunté à Tite-Live. La pièce, dont l'action se situe à l'origine de Rome, débute dans une ambiance tragique : la famille romaine des Horaces est unie à la famille albaine des Curiaces. Même le peuple est ému de voir ces six jeunes gens, pourtant étroitement liés, combattre pour le salut de leur patrie. Après avoir reçu les félicitations de tout Rome, Horace tue sa sœur qui lui reprochait le meurtre de son bien-aimé. Scènes 1 et 2 Albe-La-Longue et Rome, cités sœurs et voisines, sont en guerre. Scène 3 Curiace annonce que la mêlée générale n'aura pas lieu ; six guerriers décideront à eux seuls par les armes de l'issue de la guerre et du destin de leur villes respectives ; trois seront les champions d'Albe, trois ceux de Rome. Scène 1 Scène 2 Scène 4 Scène 5 Scène 6 Scène 7

Herman MELVILLE, Bartleby le scribe Herman MELVILLE, Bartleby le scribe Titre original: Bartleby the scrivner, a Wall Street history Traduit par Pierre Leyris Gallimard,1996 Coll. folio Melville Herman Melville est né à New York le 1er août 1819 et mort dans la même ville en 1891. Il est une grande figure de la littérature mondiale. En effet il fut essayiste, romancier et poète américain mais il exerça aussi des métiers très divers comme employé de banque, enseignant, garçon de ferme et marin sur des bateaux. En 1835, il s'inscrit au lycée classique. Parmi les œuvres les plus connues Melville écrit en 1847 Omoo qui fut vendu à plus de 13 000 exemplaires. Bartleby le scribe Bartleby le scribe est une nouvelle publiée pour la première fois en 1853 dans une revue : le Putnam’s Monthly Magazine. Au début de l’histoire, apparaît le sentiment d’humour avec les caricatures de certains personnages mais plus nous avançons, plus se ressent une atmosphère pesante. Bartleby est un personnage inédit dans la littérature.

Comprendre Le Cid L'École des femmes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’École des femmes est une comédie de Molière en cinq actes (comportant respectivement quatre, cinq, cinq, neuf et neuf scènes) et en vers (1779 dont 1737 alexandrins), créée au théâtre du Palais-Royal le 26 décembre 1662. La pièce, novatrice en ce qu'elle mêlait de manière alors inédite les ressources de la farce et de la grande comédie en vers, fut un immense succès, et suscita une série de débats connus sous le nom de « Querelle de L'École des femmes. » Cette querelle, habilement exploitée par Molière, lui donna l'occasion de répondre aux critiques qui lui avaient été adressées et de préciser son projet dramatique dans une comédie intitulée La Critique de l'École des femmes, représentée sur la scène du même théâtre au mois de juin de l'année suivante. Résumé[modifier | modifier le code] Liste des personnages [1][modifier | modifier le code] La scène se déroule sur la place d'une ville. [modifier | modifier le code]

Wakefield by Nathaniel Hawthorne In some old magazine or newspaper I recollect a story, told as truth, of a man--let us call him Wakefield--who absented himself for a long time from his wife. The fact, thus abstractedly stated, is not very uncommon, nor--without a proper distinction of circumstances--to be condemned either as naughty or nonsensical. Howbeit, this, though far from the most aggravated, is perhaps the strangest, instance on record, of marital delinquency; and, moreover, as remarkable a freak as may be found in the whole list of human oddities. The wedded couple lived in London. The man, under pretence of going a journey, took lodgings in the next street to his own house, and there, unheard of by his wife or friends, and without the shadow of a reason for such self-banishment, dwelt upwards of twenty years. This outline is all that I remember. What sort of a man was Wakefield? Let us now imagine Wakefield bidding adieu to his wife. But our business is with the husband. Now for a scene! Perhaps he was so.

Commentaire scène d'exposition du Cid Molière Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Molière Molière dans le rôle de César dans La Mort de Pompée, peint par Nicolas Mignard (1658). L'inscription que l'on peut lire aujourd'hui sur une façade au 31 rue du Pont-Neuf sous un buste de Molière est erronée. Issu d'une famille de marchands parisiens (son père tient une boutique de tapissier qui vend mobilier, tissus et tapisseries à la haute bourgeoisie et à la riche aristocratie et il détient depuis 1631 la charge prestigieuse de « tapissier valet de chambre du Roi »), Jean-Baptiste Poquelin se consacre au théâtre à 21 ans après la rencontre de Madeleine et Joseph Béjart avec qui il fonde « l'Illustre Théâtre » ; il prend alors le pseudonyme de Molière. Molière demeure depuis le XVIIe siècle le plus joué et le plus lu des auteurs de comédies de la littérature française, chaque époque trouvant en lui des thématiques modernes. Biographie La jeunesse de Molière Famille Ses études Des débuts difficiles L'Illustre Théâtre

Nathaniel Hawthorne Quotes This dull river has a deep religion of its own; so, let us trust, has the dullest human soul, though, perhaps, unconsciously. NATHANIEL HAWTHORNE, American Note-Books, Aug. 7, 1842 There is a fatality, a feeling so irresistible and inevitable that it has the force of doom, which almost invariably compels human beings to linger around and haunt, ghostlike, the spot where some great and marked event has given the color to their lifetime; and still the more irresistibly, the darker the tinge that saddens it. NATHANIEL HAWTHORNE, The Scarlet Letter There is so much wretchedness in the world, that we may safely take the word of any mortal professing to need our assistance; and, even should we be deceived, still the good to ourselves resulting from a kind act is worth more than the trifle by which we purchase it. NATHANIEL HAWTHORNE, American Note-Books, Aug. 30, 1842 The ideas of people in general are not raised higher than the roofs of the houses. NATHANIEL HAWTHORNE, American Note-Books, 1836

CESAR - Calendrier Electronique des Spectacles sous l'Ancien Régime Accéder à la base de données Accéder à la banque d'images CESAR est fond sur la coopration active de ses membres. L'accs en est gratuit. La base de donnes et la banque d'images peuvent tre loisir consultes. suggrer l'ajout ou la modification de donnes;participer aux dbats et poser des questions sur le forum de CESAR;recevoir rgulirement des informations sur les nouvelles orientations prises par CESAR. L'inscription est gratuite: pour ce faire, veuillez cliquer sur 'Inscription' ci-dessous. Si vous êtes déjà inscrit(e), accédez à la base et cliquez sur 'Authentification'. Enter the database Enter the imagebank CESAR is conceived as a genuinely collective enterprise. You may consult the database and the imagebank without formality. you can suggest additions or modifications to the data; you can join in debates and raise queries on the CESAR Forum; you will receive details of new developments on CESAR at intervals. Registration is free: click now on Registration below.

Wakefield - Nathaniel Hawthorne Recuerdo haber leído en alguna revista o periódico viejo la historia, relatada como verdadera, de un hombre -llamémoslo Wakefield- que abandonó a su mujer durante un largo tiempo. El hecho, expuesto así en abstracto, no es muy infrecuente, ni tampoco -sin una adecuada discriminación de las circunstancias- debe ser censurado por díscolo o absurdo. Sea como fuere, este, aunque lejos de ser el más grave, es tal vez el caso más extraño de delincuencia marital de que haya noticia. Este resumen es todo lo que recuerdo. ¿Qué clase de hombre era Wakefield? Ahora imaginémonos a Wakefield despidiéndose de su mujer. Pero quien nos incumbe es su marido. Casi arrepentido de su travesura, o como quiera que se pueda llamar, Wakefield se acuesta temprano. -No -piensa, mientras se arropa en las cobijas-, no dormiré otra noche solo. Por la mañana madruga más que de costumbre y se dispone a considerar lo que en realidad quiere hacer. En ese preciso instante su destino viraba en redondo. ¡Insensato!

Related: