background preloader

Bambou

Bambou
3 ans après le déploiement de Koha au sein de leur médiathèque, Florence Dimani (responsable du pôle "Système d’information / Traitement du document" à la médiathèque de Montauban) et Rozenn Davenel (responsable informatique documentaire et multimédia à la médiathèque de Vitré) ont bien voulu se prêter à notre jeu des questions-réponses et ainsi nous livrer leur premier retour d’expérience. Bambou : "Pourquoi avez-vous fait le choix d’un logiciel libre et de Koha en particulier ?" Vitré : "La direction ayant porté la décision à l’époque n’est plus présente, mais cette responsable était très favorable aux logiciels libres et aux options proposées par Koha. Le prix a probablement été également déterminant." Montauban : "Le choix d’un logiciel libre s’est fait principalement pour des raisons financières, Koha étant à l’époque sensiblement moins cher à l’installation et plus encore en matière de maintenance que ses autres concurrents."

http://docmiop.wordpress.com/

Related:  bibliothèque

Pourquoi les catalogues ne peuvent pas être 2.0. « Bertrand Cale Plus j’y réfléchis (et ce depuis un bon moment), et plus je trouve étrange – autant que logique – l’obstination des bibliothécaires à vouloir entrer dans la ‘modernité’ à travers leur outil fétiche, le catalogue. Rappelez-vous : lorsque l’informatique première mouture (l’informatique de gestion) a frappé à la porte des bibliothèques il y a un quart de siècle, qu’est-ce qui a suscité débats, réflexions et investissements ? Le catalogue, évidemment ! Lorsqu’on a commencé à parler réseaux dans notre métier, que trouvait-on en première ligne ? Encore les catalogues !

Plan du cours sur l'économie du document - Bloc-notes de Jean-Mi Par Jean-Michel Salaun le vendredi 04 janvier 2008, 11:50 - Cours - Lien permanent On trouvera ci-dessous la présentation générale du cours sur l'économie du document que j'espère proposer en ligne, comme cours au choix de la maîtrise en science de l'information à l'automne 2008. Je déclinerai dans des billets futurs mes questionnements sur chacune des séances. J'ai déjà plusieurs interrogations générales, sur la forme du cours et sur son contenu. Je suis preneur de tout commentaire.

Un univers netvibes S.I.Lex pour la veille en droit et en scienc Un univers netvibes S.I.Lex pour la veille en droit et en sciences de l’information Cela faisait déjà longtemps que j’y pensais et j’ai trouvé un peu de temps pour le faire : ouvrir un Univers Netvibes S.I.Lex réunissant l’ensemble des flux d’informations qui me servent pour ma veille, afin de vous les faire partager (accessible en cliquant sur l’image ci-dessous). L'univers de veille S.I.Lex IT professionals and librarians Je cite là un article intéressant de Ann All, paru dans ITbusinessEdge, et intitulé : "What IT Professionals Can Learn from Librarians" (ce que les IT professionnals peuvent apprendre des bibliothécaires).Les IT professionals, ce sont les professionnels qui travaillent dans les "nouvelles" technologies, disons sur les technologies émergentes ou innovantes (cloud computing, SIG etc...). Dans son article donc, Ann All, revient sur les pratiques de ces professionnels et soulignent tout ce qu'ils pourraient apprendre des bibliothécaires, et notamment en terme de service. Zink said: If you think about a library, librarians are very techie but also very service oriented.

Le catalogue 2.0 ou le mythe de l’usager participatif ? « La bib Le catalogue 2.0 s’ouvre à l’usager … Enfin, certain me diront. Ce catalogue 2.0 donne la parole à l’usager qui peut commenter une notice, attribuer une note à un document ou encore lui associer un tag … Ces métadonnées générées par les usagers viennent enrichir la base bibliographique constituée par les bibliothécaires. En théorie. Dans la pratique force est de constater que les usagers utilisent très peu ces fonctionnalités participatives. Cette absence de masse critique est un vrai problème car un service participatif ne trouve son intérêt que si le nombre d’utilisateurs augmente. Quels seraient les freins à cette participation ? info - L'Association des Professionnels de l'Information et de l Pour envoyer un message, une seule adresse : MODERATEUR@ADBS.FR Mise à jour : juin 2012 Liste adbs-info by ADBS est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

Le Lombard à côté de la plaque ? Aujourd’hui, j’ai terminé ma lecture de Maximum Ride et de Nightschool. Deux bons petits titres édités par le Lombard, maison d’édition réputée en matière de bande dessinée (Cubitus, Thorgal, Niklos Koda, Michel Vaillant pour n’en citer que quelques uns). .Avec ces deux nouvelles séries, ils se lancent dans l’aventure du manga, un peu après tout le monde, et je me demande s’ils vont y rester longtemps. Le problème n’est pas des titres choisis, je l’ai dit, ils sont bons. Les Classiques des sciences sociales Abel-Rémusat, Jean-Pierre [1788-1832] sinologue, titulaire de la 1re chaire de langue et littérature chinoise au Collège de France [ sous-collection "Chine ancienne" ] Adler, Alfred [1870-1937] psychanalyste Alain (Émile Chartier) [1868-1951] philosophe français Alexéiev, Basile [1881-1951] professeur au Collège de France Archambault, Paul [1883-1950] Ardouin, Beaubrun [1796-1865] Historien et homme politique haïtien [sous-collection "Études haïtiennes"] Argens, Jean-Baptiste de Boyer, Marquis d' [1704-1771] homme de lettres et philosophe français

SCI6355 - Économie du document - Hiver 2010 Menu de navigation Liens connexes SCI6355 - Économie du document Non à la ligne claire ! Cette semaine où sort en salle le Tintin de Spielberg, loin de moins l’idée de condamner l’école de BD belge qu’on désigne sous cette expression, ce que rappelle la BnF ou Wikipedia et qu’un blog célèbre. Elle a nourri ma jeunesse et mon adolescence et m’enchante encore, sans préjudice d’autres écoles. Mais la ligne claire, c’est celle qui délimite des contours et sépare avec netteté l’objet ou le personnage du reste du monde.

Bambou se présente comme étant "un blog spécialisé dans le domaine des sciences de l’information et de la documentation ; ouvert à tous et plus particulièrement aux agents du réseau des médiathèques Ouest Provence, il a pour objectifs principaux de favoriser la formation continue, la veille informationnelle, le partage des savoirs et la communication intra-professionnelle." by sphere_doc Dec 19

Related:  BibliothèquesBlogsBlogs de professionnels des bibliothèquesSciences de l'informationBiblioblogsbibliothèquesblogs de bibliothécairesBlogOnglet Bibliothécaires