background preloader

Francis Hallé

Francis Hallé
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hallé. Francis Hallé Francis Hallé (né le à Seine-Port en Seine-et-Marne) est un botaniste, biologiste et dendrologue français. Biographie[modifier | modifier le code] Francis Hallé est diplômé en biologie de la Sorbonne, en botanique de l’université d’Abidjan et il devient botaniste et biologiste. « Ses convictions sont ancrées dans le sol, comme les racines de ses amis feuillus et branchus. — Entretien avec Fabienne Chauvière, Les Savanturiers[1] Il travaille avec Luc Jacquet et l'association Wild-Touch sur Il était une forêt (initialement intitulé La Forêt des pluies), un projet cinématographique et cross média sur les dernières grandes forêts du monde et les dangers qui les guettent[2]. « Tout le monde le sait, descendre au jardin ne résout pas les problèmes de la vie quotidienne, mais les relativise et les rend plus supportables. — Francis Hallé, Aux origines des plantes[3] Darlyne Murawski et F. Related:  Nature

Allélopathie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’incorporation de ces substances allélopathiques dans la gestion de l’agriculture peut réduire l’utilisation d’herbicides, de fongicides et d’insecticides ; aussi diminuer la détérioration de l’environnement. Historique[modifier | modifier le code] Le terme d’allélopathie a été introduit pour la première fois par Hans Molisch, scientifique autrichien spécialiste de la photosynthèse, en 1937 pour décrire dans une monographie les interactions biochimiques néfastes et bénéfiques entre tous les types de plantes incluant les micro-organismes. Ces composés biochimiques sont appelés composés allélochimiques. Ils sont libérés de la plante à l’environnement au moyen de quatre processus écologiques : volatilisation, lixiviation, exsudat racinaire (on parle dans ce cas de télétoxie) et décomposition des résidus de la plante. Les interactions allélopathiques sont souvent le résultat d’action jointes de plusieurs composés différents.

Gouffre des Trois Ponts Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le gouffre des Trois Ponts, ou gouffre de Baatara est un gouffre situé à Tannourine, au Liban. Lors de la fonte des neiges, une cascade de 90 m de haut s'y forme. Gouffre[modifier | modifier le code] Le gouffre des Trois Ponts est un gouffre de 250 m de profondeur sur 260 m de large, creusé dans le calcaire du jurassique supérieur[1]. Le gouffre possède deux formations en forme de ponts, l'une au tiers de la profondeur depuis la surface, l'autre aux deux-tiers. Cascade[modifier | modifier le code] Au printemps et en été, lors de la fonte des neiges, l'oued Baatara accède jusqu'au rebord du gouffre et forme une cascade de 90 m de hauteur qui tombe derrière les trois ponts, avant de s'infiltrer dans les 250 m de profondeur du gouffre. En 1988, un test à la teinture fluorescente à montré que l'eau du gouffre réémerge 13 h plus tard à la source de Dalleh, près du village de Mgharet al-Ghaouaghir, 6 km au nord-ouest et 860 m plus bas[1],[2],[3].

Creuse (géomorphologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Creuse. Exemple de creuse rejointe par un ruisseau qui a contribué à son surcreusement Une creuse est, dans le domaine de la géomorphologie, du paysage ou de l'écologie du paysage, une formation sèche (vallée sèche) typique des pays crayeux ; il ne s'agit cependant pas d'une petite vallée ou du lit mineur d'un cours d'eau), en creux, entaillant un versant perpendiculairement à une vallée. Les creuses peuvent abriter une végétation et des micropaysages remarquables (en particulier des fougères). Elles ne semblent avoir été spécifiquement étudiées qu'à partir des travaux de Boursault (1894)[réf. nécessaire] qui était intrigué par les orientations préférentielles de ces vallées sèches et leur fréquent tracé en baïonnette. Les structures géologiques influencent les circulations des eaux souterraines dans les milieux crayeux fissurés. De Foucault B., Colbeaux J.

Géomorphologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La géomorphologie (du grec γῆ, Gaïa, la Terre, μορφή, morphe la forme et λόγος, logos, l’étude) est l'étude scientifique des reliefs et des processus qui les façonnent, sur les planètes telluriques. La surface de la Terre (NOAA) Les géomorphologues analysent les paysages, cherchent à en comprendre l'histoire et l’évolution et, à prévoir les changements futurs à travers une combinaison d'observations de terrain, expérimentations en laboratoire et de modélisation numérique. Définition[modifier | modifier le code] Le canyon du Colorado vu du Bright Angel Trail, Arizona (morphologie karstique) La géomorphologie est la science qui a pour objet la description et l'explication des formes du relief terrestre. La géomorphologie est donc une discipline qui analyse l'une des composantes du milieu naturel, en relation étroite avec les autres disciplines de la géographie physique et des sciences de la terre (géologie). (voir centre géomorphologique de Caen).

Plantez et mangez la ville, l’incroyable révolution Incroyables comestibles à Saint Nazaire © C. Brulavoine Dans le cadre de leur programme pour "(r)évolutionner l'agriculture", les Colibris ont allié leurs forces aux Incroyables Comestibles, un mouvement citoyen né en Grande-Bretagne qui s'est répandu comme une trainée de poudre dans le monde, avec un principe simple et puissant : planter des légumes partout, s'en occuper collectivement, et autoriser n'importe qui à se servir dans les récoltes, gratuitement. Samedi 4 mai, partout en France, vous pourrez vous joindre à eux pour planter, au coeur de votre ville, des fruits et légumes à partager, et "transformer nos territoires en immense potager". Incroyables comestibles à Paris Le Mouvement Colibris tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi: Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Nous pouvons tous être des colibris. Tout est dit simplement dans cette petite vidéo: (R)évolutionnons l'agriculture ! Quelques liens pour agir: Camille Labro

Tapwater Jackson Living Small - This up to 1000 years old snow has metamorphosed... MRI Scans of Produce are Completely Amazing Magnetic Resonance Imaging uses magnets to align hydrogen atoms and radio waves to create a series of images of internal structures. The result is a 3D representation cut into slices, just like a loaf of bread. Andy Ellison is an MRI technologist at Boston University Medical School’s Center for Biomedical Engineering. When he’s not taking images that, you know, save lives, he creates amazing works of art by scanning produce! His images are all uploaded onto his blog, Inside Insides, which contains additional gifs, high resolution still images, and even an interactive 3D format. Go ahead and scroll through. Corn: Tomato: Garlic: Axial- Coronal- Banana: Peach: Bamboo shoot: Strawberries (several): Kiwano (horned melon): Spin echo- Sagittal- Onion: Pomegranate: Lettuce: Celery: Watermelon: Pineapple:

50 images scientifiques extraordinaires Mon rythme de publication tendant lentement vers zéro, je me devais de réagir ! Je reprends donc du service avec un troisième épisode de Beautiful Science. Des neurones de mouche aux nébuleuses, en passant par les rivières glacées d'Islande, je vous invite à parcourir les échelles de l'Univers en 50 somptueuses images de science. Les figures de Lichtenberg : comment la foudre peut tatouer des fractales sur votre peau ! Si vous avez envie d'un tatouage original et que vous jouez à la roulette russe tous les weekends, arpentez donc le gazon d'un terrain de golf, un jour d'orage, en croisant les doigts pour être frappé par la foudre. Vous obtiendrez peut être le résultat montré sur la photo ci-contre. Ces traces énigmatiques en embranchements (aussi appelés dendrites) sont des figures de Lichtenberg. Elles apparaissent parfois sur la peau des personnes foudroyées et la marquent durant plusieurs heures à plusieurs jours. Elles résultent de la rupture de capillaires sanguins (de minuscules vaisseaux) due à la diffusion du courant pendant la décharge électrique. La formation des figures de Lichtenberg Plus généralement, les figures de Lichtenberg sont des motifs créés par des décharges électrostatiques, soit à la surface, soit dans le volume d'un matériau isolant. Leur formation est très bien décrite par le modèle d'agrégation limitée par diffusion (ALD). Figures de Lichtenberg et fractales

Related: