background preloader

Métiers d'Autrefois Illustrés sur le Net

Métiers d'Autrefois Illustrés sur le Net
[Page d'accueil] [Informations] [Nous écrire] Related:  CARTES POSTALES ANCIENNES - CPAGénéalogie

CPAphil c1c2c3c4c5c6c7c8c9c10c11c12c13c14c15c16c17c18c19c20c21c22c23c24c25c26c27c28c29c30c31c32c33c34c35c36c37c38c39c40c41c42c43c44c45c46c47c48c49c50c51 p1p2p3p4p5p6p7p8p9p10p11p12p13p14p15p16p17p18p19p20p21p22p23p24p25p26p27p28p29p30p31p32p33p34p35p36p37p38p39p40p41p42p43p44p45p46p47p48p49p50p51p52p53p54p55p56p57p58p59p60p61p62p63p64 a1a2a3a4a5a6a7a8a9a10a11a12a13a14a15a16a17a18a19a20a21a22a23a24a25a26a27a28a29a30a31a32a33a34a35a36a37a38a39a40a41a42a43a44a45a46a47a48a49 h1h2h3h4h5h6h7h8h9h10h11h12h13h14h15h16h17h18h19h20h21h22h23h24h25h26h27h28h29h30h31h32h33h34h35h36h37h38h39h40h41h42h43h44h45h46h47h48h49h50h51h52h53h54h55h56 i1i2i3i4i5i6i7i8i9i10i11i12i13i14i15i16i17i18i19i20i21i22i23i24i25i26i27i28i29i30i31i32i33i34i35i36i37i38i39i40i41i42i43i44i45i46i47i48i49i50i51i52i53i54i55i56i57 l1l2l3l4l5l6l7l8l9l10l11l12l13l14l15l16l17l18l19l20l21l22l23l24l25l26l27l28l29l30l31l32l33l34l35l36l37l38l39l40l41l42l43l44l45l46l47l48l49l50l51l52l53l54l55l56l57l58l59l60

Les métiers médiévaux Dans les corporations, un maître a en général 2-3 apprentis en plus de ses enfants. Au début l'apprenti est un domestique. Le métier s'apprend en 10-12 ans. A Paris à la fin du 13ème siècle, l'apprentissage dure : 2-4 ans pour 4 métiers 5-7 ans pour 9 métiers 8-10 ans pour 31 métiers 12 ans pour 3 métiers On ne travaille que 240 j par an en moyenne au Moyen Age. A Paris, en 1260, il y a 130 métiers organisés dont 22 pour le travail du fer. Salaires : On paie à la tâche, surtout au XIIème siècle, et plus en Alsace, au Sud de la Loire et en Provence. Pour plus de salaires voir la partie sur les Prix au Moyen Age. Liste de métiers Life in a Medieval City by Joseph and Frances Gies, copyright 1969 published by Harper & Row, first published by Harper 1981 ISBN: 0-06-090880-7 Voici des notes sur les guildes de Paris : Preserved in thee taille (tax list) of Paris for the year 1292 are the numbers of practitioners of the regulated crafts, by then totaling 130. Les principaux imposés sont :

Paléographie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple de texte en latin, dont la première phrase est : « Hec sunt distributiones cothidiane que librantur per totum annum in refectorio prime Lugdunensis ecclesie ». La paléographie (du grec ancien παλαιός / palaiόs (« ancien »), et γραφία / graphía (« écriture ») est l'étude des écritures manuscrites anciennes, indépendamment de la langue utilisée (grec ancien, latin classique, latin médiéval, occitan médiéval, ancien français, moyen français, français classique, anciens caractères chinois, notation musicale, etc.) Épistémologie[modifier | modifier le code] La paléographie entretient des liens étroits avec des disciplines telles que la philologie, la codicologie ou la diplomatique et est considérée comme l'une des sciences auxiliaires de l'histoire. La paléographie a trois objets : Histoire de la discipline[modifier | modifier le code] L'histoire de l'écriture latine est étudiée de façon systématique depuis le XVIIe siècle.

Eric Camille Voirin - Cours de paléographie - Paleography course Cours de paléographie - Archive du cours d'ArisitumBonjour, la navigation sur l'ensemble de ce site se fait par le menu latéral de gauche. Ce cours en ligne a été réalisé du 1er novembre 1996 au 28 juin 1997 sur le site Arisitum par : Jean-Claude TOUREILLE, en 1997, Président de L'A.D.I.H.A.F et webmaster du serveur ARISITUM. (Association pour la Diffusion de l'Information Historique et Archéologique en France)Stéphane POUYLLAU, en 1997, étudiant en licence à l'institut d'histoire de l'université Michel de Montaigne - Bordeaux 3Eric VOIRIN, ma modeste contribution a été de mettre en page la version à télécharger et à imprimer du cours.Je ne suis pas un spécialiste en paléographie. Il est donc inutile de m'envoyer des documents d'archives numérisés. Bonne lecture, mon adresse courriel : eric point voirin at free point fr Vous pouvez consulter aussi : Le site miroir de Stéphane Pouyllau, co-auteur de ce cours de paléographie.L’archive du site Arisitum

Fichier:France Pays bretons map.svg - Wikipédia Cancel Edit Delete Preview revert Text of the note (may include Wiki markup) Could not save your note (edit conflict or other problem). Please copy the text in the edit box below and insert it manually by editing this page. Upon submitting the note will be published multi-licensed under the terms of the CC-BY-SA-3.0 license and of the GFDL, versions 1.2, 1.3, or any later version. Add a note Draw a rectangle onto the image above (press the left mouse button, then drag and release). Save To modify annotations, your browser needs to have the XMLHttpRequest object. [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Adding image note]]$1 [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Changing image note]]$1 [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Removing image note]]$1

Diocèses de Bretagne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Antiquité[modifier | modifier le code] Vénètes cap. : Darioritum (Vannes)Namnètes cap. : Condevicnum ou Portus namnetum (Nantes)Osismes cap : Vorgium (Carhaix)Coriosolites cap. : Fanum Martis (Corseul)Redones cap. : Condate (Rennes)Abrincates cap. : Igena (Avranches)Unelles cap. : Cruciatonum (Coutances)Bajocasses cap. : Augustodurum (Bayeux)Lexoviens cap. : Noviomagus (Lisieux)Aulerques Diablintes cap. : Noviodunum (Jublains)Aulerques Cénomans cap. : Suindinum (Le Mans)Aulerques Éburovices cap. : Mediolanum (Évreux)Véliocasses cap. : Rotomagus (Rouen)Calètes cap. : Juliobona (Lillebonne) Haut Moyen Âge[modifier | modifier le code] Royaumes et duché[modifier | modifier le code] Après la perte de l'Avranchin et du Cotentin au Xe siècle, puis la dissolution de la Domnonée aux XIe et XIIe siècles, la Bretagne était composées de huit baillies, divisions administratives et judiciaires du duché de Bretagne : Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Coin des cartes anciennes Bretagne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Bretagne est une ancienne province française. Elle forme encore aujourd'hui une entité géographique et culturelle à l'identité forte, notamment marquée par ses racines celtiques[3],[4] et son histoire (la Bretagne constitua un royaume puis un duché indépendant avant d'être unie au Domaine royal). Elle est parfois appelée « Bretagne historique » pour la différencier de la région Bretagne, qui ne recouvre pas entièrement son territoire (la Loire-Atlantique fait partie de la région des Pays de la Loire). Ses habitants sont les Bretons, que l'on parle de la région historique ou de la région administrative actuelle. L'appellation Bretagne désigne également une région française, composée de quatre départements. Étymologie[modifier | modifier le code] Le nom « Bretagne » vient du latin Brittania (à l'époque plus rarement écrit Britannia) qui signifie littéralement « le pays des Bretons ». Histoire[modifier | modifier le code]

histoire de la bretagne - bretagneweb.com LE NOM DE BRETAGNE VIENT DU LATIN BRITTANIA OU BRITANNIA (PAYS DES BRETONS) QUI DÉSIGNAIT VERS LE 1er SIÈCLE DE NOTRE ÈRE LA BRETAGNE INSULAIRE (ACTUEL GRANDE-BRETAGNE) ET DÉRIVE DU GREC PRETTANIA OU BRETTANIA UTILISÉ AU 4ÈME SIÈCLE AVANT JÉSUS-CHRIST PAR LE GÉOGRAPHE MARSEILLAIS PYTHÉAS. LE TERME DE PRETTANIA PROVIENT PROBABLEMENT DE LA LANGUE CELTIQUE UTILISÉ PAR LES GAULOIS POUR DÉSIGNER "LES HABITANTS DES ILES". EN 818 UNE PREMIÈRE EXPÉDITION VOIT L'EMPEREUR LOUIS 1er LE PIEUX RENTRER EN BRETAGNE À LA TÊTE DE SES TROUPES, MORVAN RÉSISTERA VICTORIEUSEMENT AUX ARMÉES FRANQUES QUI DURENT QUITTER DE BRETAGNE. LA MÊME ANNÉE EN AOÛT OU SEPTEMBRE UNE SECONDE EXPÉDITION PARVIENT A VAINCRE LES BRETONS DANS LA VALLÉE DE L'ELLÉ VERS PRIZIAC, IL EST PROBABLE QUE MORVAN'IL PERDIT LA VIE DANS CETTE BATAILLE, TUÉ PAR UN CERTAIN CHOSLON D'APRÈS ÉGINHARD. ALAIN II BARBETORTE VERS 910 NAISSANCE D'ALAIN BARBETORTE PETIT-FILS DU CÔTÉ DE SA MÈRE D'ALAIN LE GRAND.

Related: