background preloader

En quoi la dynamique d'un groupe peut-elle construire sa cohésion ? - Réviser le cours - Ressources Humaines et Communication

Les organisations doivent veiller à maintenir leur cohésion pour mobiliser autour de leur projet ou de leur culture d'entreprise. L'esprit d'équipe se cultive et ne s'impose pas comme une évidence. Les organisations, outre leur stratégie de production ou commerciale, doivent prévoir des mesures pour préserver la cohésion sociale entre les salariés de tous les niveaux hiérarchiques, entre les salariés ayant une ancienneté et les nouveaux arrivants. La cohésion n'existe que si les managers veulent y investir du temps et des moyens. Tous les styles de leadership ne sont pas favorables à la cohésion et à l'esprit d'équipe. D'autres facteurs sont nécessaires comme une bonne communication interne, la confiance, la mise en responsabilité… 1. Le leadership est une attitude qui s'acquiert avec le temps et l'expérience. Likert a déterminé quatre styles de leadership : Le style autoritaire : le dirigeant fait peu confiance à ses subordonnés qui sont considérés uniquement comme des exécutants.

https://www.assistancescolaire.com/eleve/TSTMG/ressources-humaines-communication/reviser-le-cours/en-quoi-la-dynamique-d-un-groupe-peut-elle-construire-sa-cohesion-tstmg_rhc_08

Related:  GESTION DE GROUPE

Le groupe et la gestion des différentes formes de groupement s... Résumé du cours Intuitivement, on enseigne souvent mieux avec certains groupes que dans d'autres. On s'y sent mieux, plus à l'aise. Les élèves eux aussi ressentent la même chose. On dit alors que c'est parce que la classe est intéressée ou que le groupe est bon. Inclusion et exclusion au sein d'un groupe en formation Une action éducative vise à rendre le public visé plus performant et plus autonome dans sa réflexion et son action. Pour atteindre ses objectifs une action éducative doit revêtir trois dimensions : le savoir, le savoir être et le savoir faire. En ce qui concerne le savoir, on fait appel aux facultés cognitives pour agir sur les connaissances, l’objectif étant l’information, l’analyse. En matière de savoir être, on fait appel aux facultés affectives pour agir sur les attitudes, l’objectif étant la sensibilisation. En matière de savoir faire, on fait appel aux facultés comportementales pour agir sur les aptitudes, l’objectif étant l’action. Le rôle du formateur est donc, avant tout, de faciliter l’apprentissage des personnes en formation, c’est pourquoi il est primordial de prendre en compte les conditions favorables d’apprentissage chez l’adulte [1] :

La cohésion de groupe : l’alchimie vers le succès La cohésion de groupe : l’alchimie vers le succès 3.50/5 - 10 votes Dernière révision : 06.11.2013 Auteur(s): Nathalie Crepin (Article vu 12,595 fois) La cohésion de groupe : « Vivre ensemble, mourir ensemble ! ». « L'enfer, c’est les autres » avait écrit Jean-Paul Sartre pour sa pièce de théâtre Huis clos (1944). Notion de groupe et théories sociologiques liées au groupe. - Diversité et non discrimination La notion de groupe Qu'est ce qu'un groupe ? Selon Turner (1981) le groupe n'existe que si au moins deux individus se définissent eux même comme faisant partie de ce groupe et qu'un troisième individu reconnaît cette existence. Cependant le groupe n'est pas qu'un rassemblement d'individus dans un même lieu ou partageant des valeurs communes. De grandes différences opposent, par exemple, des groupes de supporter sportifs, des groupes politique, des groupes ethniques, des groupes de collectionneurs, hommes-femmes, des fans club, ou club en tous genres. Dans tous les cas l'individu va s'approprier les valeurs et les codes propres à son (ou ses groupes) d'appartenance.

Comment développer la cohésion de groupe et l’efficacité collective ? Quel que soit le secteur d’activité, l’excellence est devenue un leitmotiv où chaque acteur est en quête constante de performance. Depuis de nombreuses années, cette dernière est principalement appréhendée comme un processus individuel. Néanmoins, derrière chaque exploit individuel, chaque record d’un athlète, il y a un énorme travail d’entraînement réalisé avec d’autres sportifs, un staff technique, un manager, etc. De plus, à l’image des exploits réalisés dans les sports collectifs, il serait alors incohérent de considérer la performance sans s’attarder désormais sur l’influence de la dominante interpersonnelle. Ainsi, en sport de compétition, l’optimisation de la dynamique de groupe devient un champ d’intervention majeur dans le secteur de la psychologie du sport tant elle s’avère être reconnue comme un des facteurs clés liés à l’excellence sportive.

sciences économiques et sociales - Des individus aux groupes sociaux Fiche-séance 2 : Les types de groupes sociaux - deux heures Activité 1 : Etude de document (objectif : distinguer groupes primaires et groupes secondaires) Document 1 Le sociologue américain Charles Horton Cooley a proposé en 1909 dans Social Organisation une distinction très importante entre groupes primaires et groupes secondaires. Les groupes primaires, qui sont généralement de petite taille, sontdéfinis comme des groupes de face à face ou dominent les rapports interpersonnels. L'identification des individus au collectif est forte et les rapports de sympathie, decoopération et d'aide mutuelle dominent au sein du groupe ; si l'existence de rapports de compétition au sein du groupen'est pas pour autant entièrement exclue, ces derniers restent toujours emprunts de loyauté, la satisfaction de l'intérêt personnel étant subordonnée à l'intérêt collectif [...]

Sociogramme de Moreno: pour augmenter la cohésion Sociogramme de Moreno: pour mieux comprendre vos équipes Vous vous demandez vraiment s’il existe une possibilité d’amélioré la productivité de vos équipes? Une possibilité qui ne nécessite pas une multitude de consultants? Concept de groupe Un groupe peut être définit comme deux personnes ou plus qui vont, pendant un temps, interagir, s’influencer mutuellement et se percevoir comme un « nous ». Ainsi, un groupe de personnes dans une file d’attente d’un supermarché par exemple n‘est pas considéré comme un groupe. Les psychologues sociaux parlent d’agrégat pour qualifier cet ensemble de personnes. On parle de groupe si les critères suivants sont réunis :

Concept & principes pédagogiques – 8 : la dynamique de groupe – Le blog de C-Campus La dynamique de groupe est un concept issu des travaux du psycho-sociologue américain, Kurt Lewin. Il pose comme postulat que tout groupe restreint (de 4 à 5 personnes à 25 environ) a une dynamique propre qui dépasse les dynamiques individuelles et interindividuelles. Cette dynamique influence considérablement la production et les effets d’un groupe.

Document sans nom Pour comprendre l'usage de la notion de "pédagogies de groupe" telle qu'elle s'est développée depuis le début du siècle et, plus particulièrement, depuis les années 1960, il convient de situer la notion de "groupe" par rapport à la notion de "classe" contre laquelle elle s'est très largement constituée. La "classe", telle que nous la connaissons aujourd'hui, est une invention relativement récente et très limitée géographiquement; même si aujourd'hui, pour beaucoup de nos contemporains, la classe apparaît comme l'unique modalité institutionnelle possible de transmission des connaissances aux jeunes, elle n'a été systématisée, sous ses formes actuelles, que depuis un siècle et ses premières apparitions datent de quatre siècles environ (on l'appela d'abord "la bande" puis, ensuite, "le rang"). Une inspiration commune mais une multitude de propositions... Le courant religieux est né à la conjonction d'un certain nombre d' influences et de phénomènes. Philippe MEIRIEU

Notion de Groupe : caractéristiques et formation des groupes restreints - Psychoweb Un groupe est constitué d'un certain nombre d'individus poursuivant un objectif commun. Il s'appuie sur une organisation permettant la distribution des rôles et des statuts, la création des valeurs et des normes du groupe ainsi que des modalités de communication et de commandement. Il se distingue d'un groupement par le nombre restreint de ses membres, limité à une vingtaine, mais qui en comporte habituellement une douzaine, ce qui facilite, entre eux, des relations interpersonnelles, intimes et régulières. Le groupe primaire Extrait du chapitre 1, Le concept de groupe, du livre La dynamique des groupes restreints Didier Anzieu et Jacques-Yves Martin 2004 – puf Première édition en 1968 Le groupe primaire ou groupe restreint. — Il présente les caractéristiques suivantes :

Mettre au travail la personne et le groupe en formation Le modèle scolaire de “ transmission ” des savoirs, qui se caractérise par une crispation sur le mode “ magistral ” et une exclusion des dimensions psychiques et groupales dans les situations d’enseignement et de formation, continue de prévaloir dans la pensée et les pratiques du métier d’enseignant. Cet article propose de montrer qu’il s’enracine dans des enjeux psychiques, pour une part inconscients, du désir d’enseigner, et interroge les modalités de formation professionnelle susceptibles de mieux équiper les futurs professeurs. À l’Éducation nationale, surtout dans le second degré et l’enseignement supérieur, un modèle “ scolaire ” prévaut dans les représentations et les pratiques des enseignants et, dans une certaine mesure, des formateurs.

Une définition du leadership : influencer et fédérer Le leadership est le "processus par lequel une personne influence un groupe de personnes pour atteindre un objectif commun." (définition du leadership issue de l'ouvrage de Peter NORTHOUSE, Leadership - Theory and Practice, Sage). On peut définir le leadership comme étant une autorité d’influence, basée les relations que le leader noue avec les membres d’un groupe. Être un leader est une reconnaissance, et non un statut (voir l'article Leader ou manager). Le leadership est le "processus par lequel une personne influence un groupe de personnes pour atteindre un objectif commun."

Related: