background preloader

Observatoire de la qualité de l'air intérieur

Observatoire de la qualité de l'air intérieur
Related:  les changements positifs

odeurs seuils Le seuil de perception olfactive peut varier couramment d'un facteur 10 à 100 entre des personnes différentes ou pour une même personne en fonction de nombreux facteurs (humidité relative, température, présence, d'autres composés dans l'air, fatigue). Malgré ce fait, des normes existent pour essayer de limiter cette gêne pour le plus de facteurs possibles. Car les nuissances olfactivs représentent le deuxième motif de plainte après le bruit. Un récapitulatif non exhaustif de la législation et de la réglementation des odeurs est énoncé ci-dessous : La norme Afnor X-43-101 définit les bonnes pratiques de la mesure de l'odeur d'un effluent gazeux, la détermination du facteur de dilution. La norme Afnor X-43-103 définit les bonnes pratiques de la mesure de l'odeur d'une atmosphère gazeuse. Grandeurs olfactométriques : quelques définitions Attention : ne pas confondre le débit d'odeur avec le débit d'effluent odorant. Sources INERIS et industries et techniques n° 725

NASA Indoor Plants TrichloroethyleneRemovedfromaSealedExperimentalChamberbyHouseplantsDuringa24-hExposurePeriod.............................. BenzeneRemovedfromaSealedExperimental Chamber byHouseplantsDuringa24-hExposurePeriod..............................10 FormaldehydeRemovedfromaSealedExperimentalChamberbyHouseplantsandSoilDuringa24-hExposurePeriod......................11 o ChemicalsRemovedbyHouseplantsfromaSealedExperimental Duringa24-hExposurePeriod..........................................12 BenzeneRemovedfromaSealedExperimentalChamberbyHouseplantsDuringa24-hExposurePeriod..........................................12 TrichloroethyleneRemovalfromaSealedExperimentalChamberbyHouseplantsDuringa24-hExposurePeriod..............................13 BenzeneRemovalfromaSealedExperimentalChamberbyHouseplantsinPottingSoilandtheSamePottingSoilafterRemovingAllPlantFoliageDuring24-hExposurePeriods.................14 iv

POC 21, une colonie d’éco-inventeurs - Environnement Du 15 août au 20 septembre, le château de Millemont (Yvelines) se transforme en start-up géante baptisée POC21. Un évènement organisé par Ouishare et OpenState qui rassemble douze équipes et une centaine personnes autour de la conception de solutions open source pour la transition énergétique. "Ici, on vit avec des génies, glisse Mathieu, accoudés sur une planche de bois, le menton posé sur ses mains calleuses. Photo de Stefano Borghi Mathieu travaille dans l’ancienne basse-cour du château de Millemont (Yvelines) reconvertie en atelier. "Sexy comme Apple, ouverts comme Linux" Le Bicetractor et onze autres projets de solutions open source pour la transition énergétique ont été sélectionnés pour POC21, un workshop en marge de la COP21, la conférence des Nations Unies sur le climat qui aura lieu à Paris en décembre. Trente participants aux multiples nationalités sont accueillis au château de Millemont (Yvelines) du 15 août au 20 septembre. Les 12 projets : Imprimantes 3D à disposition

Guide des vitamines, omégas 3, oligoéléments & minéraux Les CPIE mettent en place des Observatoires locaux de la biodiversité® en partenariat avec le Muséum national d'Histoire naturelle - Plateforme du réseau des CPIE Les CPIE allient leurs compétences naturalistes et pédagogiques en faveur de la connaissance et de la préservation de la biodiversité. Ils participent ainsi à la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la biodiversité. Dénommée Observatoire Local de la Biodiversité®, cette démarche CPIE vise à renforcer la connaissance du territoire grâce à la collecte de données scientifiques (inventaires naturalistes, suivis d’espèces ou groupes d’espèces), tout en sensibilisant la population locale à la préservation de la biodiversité et en l’impliquant dans les observations. Par sa dimension scientifique, la démarche contribue aux recueils de données, notamment menés sous l’égide du Muséum national d’Histoire naturelle, avec qui l’Union nationale des CPIE a conventionné. Par sa dimension participative, la démarche suscite l’envie d’agir et permet à tout citoyen de devenir acteur du maintien de la biodiversité. Les premiers marquages ont été attribués aux opérations : « Un Dragon !

Qualité d’air : les bases, le CO2 et les odeurs Par Roger CADIERGUES – Consultant et Ancien directeur général du COSTIC La qualité d'air intérieur ou QAI deviendra certainement un critère de performance environnemental. Aussi, pour bien comprendre les bases et les liens avec la ventilation, distinguer les différents types de polluants, cette chronique s'attache à dresser un cadre technique et réglementaire de référence. Le dossier QUALITE D'AIR INTERIEUR est traité en deux parties. Ici les 3 chapitres : La qualité de l'air : les bases – Le dioxyde de carbone (CO2) – Les odeurs. L'autre partie intitulée « Qualité d'air : les polluants gazeux, les particules, la radioactivité et le radon » étant traitée à la suite. Téléchargez le PDF de 32 pages La qualité de l'air N'hésitez pas à « blogger » et à donner commentaires et appréciation en fin de page et bonne lecture ! Une confusion fréquente Il est très fréquent que l'on confonde les deux termes «ventilation» et «qualité de l'air». 1. 2. 3. 2. I. II. III. Art. II. 1. 2.

Plantes dépolluantes : un point final sur leur efficacité Le 14/11/12 par Vincent.F Les résultats d’une expérience menée par une société de conseil en développement durable viennent ébrécher l’aura commerciale des plantes dites « dépolluantes ». En 2004, l’ADEME mène une expérience avec le programme PHYTAIR, afin d’étudier la phytoépuration de l’air par les plantes en pot. L’étude révèle que les végétaux sélectionnés possèdent des capacités d’épuration, mais reste à vérifier leur efficacité à purifier l’air intérieur pollué par les COV (composés organiques volatils), tels que le toluène (présent dans les produits détergents, le plastique, les encres) le benzène (présent dans les solvants), le trichloéthylène (présent dans les peintures et solvants), et bien d’autres. Entre temps, les plantes dépolluantes sont devenues un phénomène de mode, peut être un peu retombé aujourd’hui mais elles ont gagné leur place dans le paradigme de la vie saine et écologique. Inddigo met ses bureaux à l’épreuve et constate les résultats : 2010. En savoir plus :

Guide des alternatives éthiques, écologiques, faciles et économiques OUI il existe des alternatives au capitalisme. Il y en a PLEIN!!! Le système les ignore parce qu'elles nuisent aux bénéfices des multinationales, mais elles pullulent. Le problème est qu'il est difficile d'accéder aux bonnes informations. Voici un guide qui, je l'espère, vous sera utile. Alimentation: Acheter ses produits directement aux producteurs: L'achat direct aux producteurs locaux est à la fois éthique et économique. * "La ruche qui dit oui" C'est un réseau de vente directe en circuit court. * Les AMAP (Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne) Ce sont des groupements de producteurs bio qui permettent la vente directe entre paysans et consommateurs. * Le réseau Cocagne: Alors là, on atteint des sommets au niveau du concept: produits bio, achat direct au producteur, bas prix ET réinsertion sociale!! Cultiver ses propres produits (avec ou sans jardin): A noter, pour tous les jardiniers, 5 sites intéressants: Habitat: * La construction d’habitat participatif: Voyages:

Related:  Institution scientifique et techniqueEnvironnementAssociation PROpaviot_m