background preloader

Le fin mot : MOOC: Service de soutien à la formation

Le fin mot : MOOC: Service de soutien à la formation
Données probantes en éducation : pour en finir avec l'évaluation formative Bien que les avancées scientifiques sur l'évaluation soient nombreuses, «la coutume tient lieu de compétence» (Romainville 2006) et les avancées ne percolent que très peu dans la pratique. Lire l'article La soutenance de thèse : ultime évaluation universitaire La soutenance est un rite de passage qui peut être source d’inquiétude, voire d’angoisse, et plusieurs institutions offrent une variété de moyens pour bien s’y préparer. Lire l'article Le portfolio numérique, face et pile Pour ce troisième Face et Pile, un aperçu recto-verso de ce que l’on entend par «portfolio numérique». Lire l'article

La révolution du Mooc a commencée Du moins en Amérique …. L’acronyme MOOC (Massive Open Online Course, qui pourrait se traduire par Cours massivement ouvert en ligne, mais l’acronyme serait moins joli) date de 2008. Il a été expérimenté sous des formes très ouvertes, au départ pour populariser la théorie du connectivisme par George Siemens, Stephen Downes et Davec Cormier. Un MOOC, c’est un cours en ligne, ouvert au sens où les contenus sont ouverts, mais aussi au sens où il est ouvert à tous. D’autres formes expérimentales ont été proposées. Mais depuis, les grandes universités américaines expérimentent, se positionnent, affichent leurs ambitions. De son coté Stanford a fait un carton avec un cours d’introduction à l’intelligence artificielle, le CS221, avec plus de 20 000 inscrits. Bref, cela bouge. l’idée de proposer des badges comme mode de certification. Face à cette révolution, voici quelques questions dont nous ne pourrons pas faire l’économie de ce coté de l’Atlantique : Like this: J'aime chargement…

Avec classe: Service de soutien à la formation Accès rapides UdeS en bref Direction Les études Recherche International Facultés Services Urgence 811 Bottin Nous joindre Plan des campus Plan du site monPortail Tout le site Cette section Accueil » Service de soutien à la formation Partager Imprimer Connexion Accueil Babillard Événements À propos du SSF Mission et mandat Historique Soutien-conseil en pédagogie Soutien-conseil technologique Soutien-conseil en formation continue Création ou modification d'activités ou de programmes Appui aux études supérieures Antiplagiat Visioconférence Audiovisuel Salles et équipement Organiser un événement Concours et fonds d'appui Formations Calendrier des formations Catalogue des formations Formation du personnel enseignant Formation des gestionnaires de programmes Coaching pour les directions de faculté Formations à l'encadrement aux études supérieures Documentation Articles et nouvelles Archives du Mois de la pédagogie universitaire Archives d'événements du SSF Capsules techniques Guides d’initiation vidéo et audionumérique Dossiers de veille

Can Free Online Courses Transform the Higher Education Industry? When Bilal Shah got his doctorate in computer science from the University of Southern California back in 2010, the job market wasn’t exactly welcoming. “I graduated into the Great Recession. Nothing would test my mettle more,” says Shah. Around that time, he heard about a free massive online open course (MOOC) on machine learning — a branch of artificial intelligence related to the design of certain computer algorithms — taught by Stanford’s Andrew Ng. Soon after getting certification from the class, he landed a job interview with ID Analytics, the San Diego-based identity fraud and credit risk modeling company. Amid a sputtering recovery that has shone a spotlight on the dearth of qualified workers in particular segments of the economy, many in the business community view MOOCs as a key part of the solution. A number of start-ups and prominent colleges have recently gotten in on the game. ‘It’s a Facebook World’ Over the years, many schools have attempted online education.

Expresso du 29 Novembre 2011 : Apprendre à distance, un acte antisocial ? Par François Jarraud Parents : L'addition S.V.P. ! Apprendre à distance, un acte antisocial ? Compréhension de l'écrit : Les écarts se creusent l Fourgous : Des écoles pilotes pour l'innovation éducative ? Orientation : "Les jeunes savent ce qu'ils veulent" l Médecine : Hausse du numerus clausus Tablettes : Rester prudent l Orthographe : Comment stimuler la mémoire ?... Avec moins peut-on encore faire bien ? Economie : L'OCDE annonce la récession l HDA : La RMN annonce "Panorama de l'art" l Géo : Sport et évolution des territoires. Parents : L'addition S.V.P. ! Alors que le ministère annonce 5 823 195 votants aux élections des représentants des parents d'élèves qui ont eu lieu les 14 et 15 octobre derniers, la FCPE dénonce l'opacité de la transmission des résultats et des résultats douteux. Même avis du côté de la Peep, la seconde association de parents. Le ministère de l'éducation nationale a promis des explications. Communiqué MEN Communiqué Fcpe Qui sont les parents délégués ? Monique Royer

L'étude des sciences pures et appliquées Préparez-vous à passer des examens Voir aussi le texte au sujet de la préparation des examens. Avant l'examen Vous pouvez parfois avoir accès aux examens des années antérieures. Imposez-vous de résoudre les problèmes, avec les mêmes contraintes que vous aurez à l'examen (ex. : sans référer à vos exemples, temps limité, en mélangeant les problèmes). Idéalement, ce ne doit pas être fait la veille de l'examen. Pendant l'examen Procédez par étapes et avec méthode pour résoudre les problèmes. Notez tout ce que vous avez en mémoire active (équations, théorème, définitions, etc.), ce qui vous libérera l'esprit. Survolez l'ensemble de l'examen en vous attardant à la pondération. À première vue, vous aurez peut-être l'impression de ne pouvoir résoudre aucun problème. Vérifier vos calculs au fur et à mesure peut parfois vous sauver du temps. Si vous manquez de temps pour faire les calculs, écrivez ce que vous feriez pour l'obtenir.

Faire son MOOC : l’exemple d’ITyPA Un des buzz du jour semble être le nouveau slideshare de George Siemens « Designing, developing, and running (massive) open online courses ». Après une présentation de ce qu’est un MOOC, il nous propose un petit mode d’emploi pour construire son cours en 9 étapes faciles : Topic, audienceFind someone to teach withDetermine ContentPlan spaces of interactionPlan interactions (live, asynch)Plan *your* continued presenceLearner creation (activities)Promote and shareIterate and improve Une bonne occasion de faire le point sur le prochain MOOC que j’ai la joie de préparer avec mes compères Anne-Céline Grolleau, Morgan Magnin et Christine Vaufrey ! Le sujet et l’auditoire. Nous sommes rapidement tombés d’accord sur l’idée qu’un premier MOOC francophone se devait de traiter les bases d’un tel cours, à savoir comment apprendre à l’heure d’Internet. Trouver quelqu’un avec qui enseigner Définir le contenu Ça, c’est en cours de sélection. Planifier les espaces Planifier les interactions Like this:

La mort du cyberflâneur La lecture de la semaine est un très beau, et très nostalgique, texte publié récemment par Evgeny Morozov dans le New York Times. On connaît Morozov pour ses écrits dénonçant toutes les formes de technophilie béate (notamment The Net Delusion : The Dark Side of Internet Freedom). Ce texte s’intitule “La mort du cyberflâneur” et je remercie Eric Dobler, fidèle auditeur de l’émission, de nous l’avoir signalé. Evgeni Morozov raconte être tombé récemment sur un petit essai obscur datant de 1998. Dans ce texte, était célébrée l’émergence du “cyberflâneur”, et dépeint un avenir numérique plein de promesses, débordant de joie, de surprise et de sérendipité. Cette vision du futur semblait garantie à une époque où “ce que la ville et la rue étaient au Flâneur, l’Internet et les autoroutes de l’information sont en train de le devenir pour le Cyberflâneur”. “Intrigué, dit Morozov, j’ai entrepris de découvrir ce qui était arrivé au cyberflâneur. Il s’est passé la même chose sur Internet.

The Language of MOOCs Cross-posted at Inside Higher Ed Lately when I write about MOOCs (and I admit, I do write about MOOCs a lot lately), I feel the need to attach a bunch of adjectives to clarify what I mean by the term: the Stanford-model MOOC. New MOOCs. The OG MOOC. Regardless, it’s clear to me that there’s a failure of acronyms here -- too bad since acronyms are supposed to serve as an obvious shorthand, spelling out the initials of exactly what we mean. “Massive” How do we define “massive”? Doug Holton has suggested other acronyms: MOOLE, for example. All this is helpful for my thinking about MOOCs as a “thing” -- a phenomenon and/or an instructional and/or connectivist model. As for me, from here on out, maybe I’ll just use the domain MOOC.ca to refer to MOOC’s connectivist origins – a top-level-domain homage to the Canadians involved. But there must be other acronyms and better word choices. Photo credits: Quinn Dombrowski

Ecole obligatoire: enseigner par webcam ou courriel est illégal Justice Le Tribunal fédéral se prononçait sur le cas d'un couple de Zurichois qui voulait que ses quatre enfants suivent des cours diffusés depuis l'Allemagne. L’enseignement à distance n’est pas autorisé pour des élèves en âge de scolarité obligatoire. L’enseignement à distance n’est pas autorisé pour les enfants en âge de scolarité obligatoire car ce système ne permet pas de développer les compétences sociales des élèves. Le cas concerne un couple de Zurichois qui voulait que ses quatre enfants suivent un enseignement à distance diffusé depuis l’Allemagne. Les autorités zurichoises ont refusé d’accorder une autorisation aux parents qui ont fait recours auprès des tribunaux. Pour le TF, l’enseignement à distance n’est pas compatible avec la Constitution fédérale dans laquelle est ancré le principe du droit à un enseignement de base suffisant. Le contact et les échanges avec d’autres adultes, enfants, cultures et religions contribuent au développement social des élèves.

Authentic Assessment and Rubrics Here you will find a hand selected index of authentic assessment resources. Includes information about performance assessment, rubrics, negotiable contracting, electronic portfolios, and web-based tools for creating your own assessments. Examples of RubricsIncludes rubrics for cooperative learning, research reports, eportfolios, PowerPoint/oral presentations, multimedia, video, and web projects The Case for Authentic AssessmentGrant Wiggins describes the need for authentic assessment. Why Use Rubrics? Recommendations for Developing Instructional Rubrics (pdf)Suggestions to assist when developing and implementing alternative assessment activities. Formative Assessment That Truly Informs Instruction (pdf)How do I grade? Developing Performance Assessment TasksCharacteristics of effective performance assessment tasks Creating Meaningful Performance AssessmentsFour issues performance assessments must address to meet high standards for reliability and validity.

Le MOOC, mode d'emploi Le format MOOC (Massive Open Online Course) tend à prendre de l'importance dans l'offre de cours en ligne. Du moins, un nombre grandissant de cours ouverts, gratuits et en ligne sont-ils qualifiés de MOOC. Les récentes initiatives du MIT et de Stanford, que nous avons présentées dans un récent article, sont ainsi assimilées à des MOOC par Christine Cupaiuolo dans un billet publié sur le blog Spotlight. Stricto sensu, ces cours offerts gratuitement à tous ceux qui désirent les suivre relèvent effectivement de la catégorie des MOOC. Mais le MOOC tel qu'il a été envisagé par ses fondateurs et ses plus célèbres représentants, tels qu'il se déploie aussi à la P2P University par exemple et dans nombre d'espaces plus discrets, dispose de caractéristiques qui ne tiennent pas uniquement à son mode de distribution. Le MOOC : gratuit, en ligne, ouvert... et beaucoup plus Un guide pour créer un MOOC - Cette interconnexion généralisée permet la collaboration ou au moins la discussion. MOOC Guide.

Créer et exporter des quiz avec un outil gratuit Sur le site Quizity vous pouvez "pratiquer" les quiz selon vos envies et sans bourse délier, sans être importuné par de la publicité. Si la page d'accueil souffre d'un aspect tapageur, il ne faut pas s'arrêter à ce défaut car l'outil mérite vraiment d'être connu. On peut d'abord simplement jouer à de nombreux quiz (musique, cinéma, culture générale, etc.) conçus par d'autres internautes, comparer ses scores avec ceux des membres de la communauté, étudier les statistiques et visualiser ses réponses. On peut également créer ses propres quiz et les gérer. Le petit plus, c'est que vous pourrez illustrer vos quiz en important des images depuis votre disque dur ou à partir d’internet en copiant/collant leurs liens sur le web. Après enregistrement le quiz est publié dans la catégorie que vous aurez choisie et vous pouvez suivre sa fréquentation. Consultez l'excellente démo et le blog de Quizity, les commentaires y sont très instructifs.

What’s the “problem” with MOOCs? « EdTechDev In case the quotes didn’t clue you in, this post doesn’t argue against massive open online courses (MOOCs) such as the ones offered by Udacity, Coursera, and edX. I think they are very worthy ventures and will serve to progress our system of higher education. I do however agree with some criticisms of these courses, and that there is room for much more progress. I propose an alternative model for such massive open online learning experiences, or MOOLEs, that focuses on solving “problems,” but first, here’s a sampling of some of the criticisms of MOOCs. Criticisms of MOOCs Khan Academy The organization is unclear and it lacks sufficient learner support.The videos aren’t informed by research and theory on how people learn, and this may diminish the effectiveness of his videos. Are MOOCs a Horseless Carriage? In the book How People Learn (which can be read free online), John Bransford shared the story of Fish is Fish. MOOC or MMORPG? From MOOC to MOOLE Who’s the teacher in a MOOLE?

Related: