background preloader

L'autisme et la vaccination ROR - La santé en question

L'autisme et la vaccination ROR - La santé en question
L'autisme et la vaccination ROR La santé en question Des associations américaines représentant près de 5000 familles dont les enfants sont devenus autistes après avoir, semble-t-il, reçu une vaccination ROR (rougeole, oreillons et rubéole) ont porté l'affaire en justice sous le motif qu'il y avait un lien plausible de cause à effet entre l'autisme et ces vaccins pédiatriques. Depuis la fin des années 1990, l'autisme fait coulé beaucoup d'encre et alimente une importante littérature, tant livresque que sur Internet, et de plus en plus polémique. Bien qu'il n'existe aucune preuve selon laquelle un vaccin pourrait déclencher une maladie, le sujet est suffisamment grave pour mériter quelques commentaires. Penchons-nous un instant sur cette maladie et les raisons qui ont poussé ces victimes à porter l'affaire sur la place publique. Avant toute chose, définissons l'autisme. Qu'est-ce que l'autisme ? Actuellement nous ne connaissons pas de remède contre cette maladie handicappante. Fréquence Verdict Related:  Autisme

Science Rubriques Neuro-Anatomie Pendant longtemps, les études ont été confinées à des explorations post-mortem de l’anatomie cérébrale. Pour des raisons variées, ces études ont abouti à des résultats souvent controversés. L’avènement récent de méthodes innovantes d’analyse d’images IRM, telles que le suivi de fibre (tractographie), la mesure morphométrique de l’épaisseur corticale, et la cartographie des sillons corticaux ont permis de mettre en évidence certaines différences neuroanatomiques de manière plus précise et cohérente. Les résultats des études conduites à ce jour suggèrent que les personnes avec AS ont des différences significatives dans l'anatomie et la maturation de certaines (mais pas toutes) voies limbiques et autres faisceaux qui connectent les régions sensorielles avec les régions limbiques temporales et orbito-frontales. Les résultats d’une première étude montrent que le volume global du cerveau des adultes ASD ne diffère pas significativement des neurotypiques. Fonction

Vaccins et mercure ? - Vaccination Concours Services Club Doctissimo | Devenir membre | Se connecter | Forums | Chat Santé Médicaments Grossesse Bébé Psychologie Famille Nutrition Beauté Mode Forme Sexualité Recettes Vidéos Tests Forums Rester au lit Les articles de référence : Quiz sur les vaccins Voir tous les articles > Santé » FORUM Santé » Vaccination » Vaccins et mercure ? Aller à : Forum MesDiscussions.Net(c) 2000-2014 Doctissimo Page générée en 0,213 secondes Nos applications La chaine Santé de Doctissimo Rester au lit Toutes les vidéos Santé Le clip interactif de Patrick Bruel dénonce le cyber-harcèlement Réalisé en partenariat avec l’Association e-Enfance, le dernier clip de... Sourds depuis la naissance, ces enfants entendent pour la première fois Sourd depuis sa naissance, ce bébé de 8 mois a reçu un implant... Uriner dans une piscine : un danger pour la santé ! Admis à demi-mot, voire, plus répandu qu'on ne le pense, uriner dans une... En direct du blog Bien-�tre

Edward Jenner: Child Abuser And Vaccine Inventor – Do Both Go Hand In Hand? Modern vaccination practices appear to have their pathogenesis in the work of Edward Jenner. As a boy, Jenner was himself subjected to abusive methods of variolation, where the scabs of smallpox victims were applied to open wounds inflicted by the administrators such as the local apothecary. Despite a 75% survival rate for natural smallpox infections, there were no cures. The “cures” of those days were barbaric and poisonous, likely killing as many people as smallpox itself. Variolation or Inoculation was the method first used in an attempt to immunize an individual against smallpox (Variola) with material taken from a patient or a recently-variolated individual in the hope that a mild but protective infection would result. Smallpox, after all, no matter how mild it may be in a specific case, was still highly contagious, and those infected by someone with a mild case might still themselves develop a serious or fatal case. Vaccination Pseudo-Science Continues To This Day Signing you up!

Tous pour Daniel L'autisme et l'approche biomédicale L'approche biomédicale dans le traitement de l'autisme est basée sur les dernières recherches scientifiques qui démontrent que l'autisme aurait au moins en partie des causes biologiques - comme les intoxications aux métaux lourds, les infections dues à des levures, la sensibilité à certains aliments, des carences nutritionnelles, etc. Cette nouvelle vision des choses a apporté un nouvel espoir aux personnes autistes et à leurs familles. La théorie selon laquelle l'autisme est dû à une mauvaise relation entre la mère et l'enfant a été abandonnée après des dizaines d'années de dégâts et de souffrances qu'elle a causé chez les personnes concernées et leurs familles. La certitude selon laquelle l'autisme ne se soigne pas n'en est plus une. Grâce à l'approche biomédicale un bon nombre de personnes atteintes d'autisme ont vu leur état s'améliorer. ils souffrent des troubles de sommeil Dans le cadre de l'approche biomédicale le protocole inclut :

Syndrome d'Asperger : un visage méconnu de l'autisme Le syndrome d’Asperger est bien mystérieux. Il s’agit en fait d’un trouble envahissant du développement qui fait partie de la famille de l’autisme, et qui se manifeste différemment d’une personne à l’autre. Certains, par exemple, seront dotés d’une intelligence supérieure tandis que d’autres vont démontrer un talent exceptionnel dans un domaine précis. Voir la vie à travers le prisme du syndrome d’Asperger Étrange. Si la vie lui semble étrange, on pourrait penser la même chose de certains comportements d’Antoine Ouellette, des petites habitudes inoffensives certes, mais parfois surprenantes. Défini comme une sous-catégorie de l’autisme, le syndrome d’Asperger a été découvert en 1943 par le pédiatre autrichien Hans Asperger. Une enfance heureuse Antoine Ouellette se souvient qu’enfant, il était passablement heureux. Il est fréquent que les enfants atteints du syndrome d’Asperger développent des intérêts très particuliers à un âge précoce. Une adolescence plus tourmentée L’âge adulte

Whooping Cough Outbreaks Being Triggered By Vaccinated Children It is a common myth perpetuated by both the entrenched system of monopolistic medicine and the mainstream media that unvaccinated children are the social scourge responsible for triggering outbreaks of rare diseases like pertussis (whooping cough), measles and shingles. But the scientific literature suggests otherwise, showing in many cases that vaccinated children are the ones largely responsible for triggering and spreading disease. A recent study published in the journal Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences for instance, found that, despite more than 50 years of population-wide vaccination, cases of whooping cough are on the rise. “[W]e show that aP [whooping cough] vaccination impedes host immunity against B. parapertussis-measured as reduced lung inflammatory and neutrophil responses,” wrote the authors. Should parents who vaccinate their children be held liable for spreading disease? Source

L'ACTRICE JENNY MCCARTHY SORT SON FILS DE L'AUTISME GRACE A LA DESINTOXICATION DES METAUX LOURDS - MALADIES EMERGENTES ET METAUX LOURDS Interview de l’actrice Jenny McCarty sur les vaccinations et la guérison de son fils Jenny McCarthy : C’est en 2005 que l’on a diagnostiqué l’autisme chez mon fils Evan. Il n’y a pas le moindre doute dans mon esprit que c’est la vaccination qui a déclenché l’autisme chez mon fils. Journaliste : L’Académie de pédiatrie et d’autres continuent cependant de dire qu’il n’y a pas de liens entre les vaccins et l’autisme. Jenny McCarthy : Et bien, quand on y réfléchit bien, la raison, c’est qu’il y a un énorme business pour les compagnies pharmaceutiques. Journaliste : Paul Offit est l’un de ces médecins qui explique que cette crainte des vaccins est à rechercher dans le pouvoir des anecdotes. Jenny McCarthy : Il y a aussi des gens qui meurent à la suite des vaccins ! Ce sont ces gens-là qui doivent se réveiller et arrêter d’endommager la santé de nos enfants. Jenny McCarthy : Exact Jenny McCarthy : Oui, il est bel et bien guéri comme des milliers d’autres enfants.

Autisme : les neurones miroirs hors de cause Les neurones miroirs forment un ensemble de cellules nerveuses qui s’activent non seulement lorsque nous effectuons un geste, mais aussi lorsque nous voyons quelqu’un exécuter ce même geste. Ils seraient impliqués dans l’empathie, la faculté de cerner et de ressentir les émotions d’autrui. Les autistes n’ayant pas cette aptitude, les neurobiologistes ont longtemps supposé que leurs neurones miroirs ne fonctionnaient pas correctement. Ilan Dinstein et ses collègues du Centre de neurosciences de l’Université de New York viennent de réfuter cette hypothèse. Plusieurs études de neuro-imagerie ont montré que les neurones miroirs des autistes ont des réponses beaucoup plus faibles que celles de sujets normaux lorsqu’ils observent puis imitent certains mouvements. Dans un premier test, les chercheurs ont demandé au groupe contrôle et aux sujets autistes d’observer différents gestes de la main projetés sur un écran.

Suspension du vaccin DTPolio à cause de cas d'allergies à la hausse On sait tous (du moins ceux qui ne sont pas comme des moutons de Panurge) que la vaccination, même si elle a permis à certains moments de notre histoire d’éradiquer des épidémies graves (et encore, voire l'exemple de la guerre de 14) , que le rapport sécurité-dangerosité, tend à devenir équivalent! A ce sujet, même quand on cherche les informations, elles sont très difficiles à avoir. Il y a les laboratoires à but uniquement lucratifs, les lobbys de la santé qui marchent main dans la main, les hommes de pouvoir en place avides d’argent, les médecins ignorants et/ou arrosés, les chirurgiens grassement « vacancés » par les labos, les hôpitaux au matériel généreusement offert toujours par les labos, etc… au milieu de tout cela, allez chercher la vérité ! Beaucoup de gens se battent au quotidien pour faire éclater cette vérité, quelque fois elle suinte, tellement la coupe de la cupidité est pleine ! Et le gouvernement est bien obligé de prendre des décisions déplaisantes telles que celle-ci.

Autisme : une exposition aux pesticides pendant la grossesse augmenterait le risque Les femmes enceintes vivant près de zones d'épandage de pesticides ont un risque plus élevé d’avoir un enfant autiste. Les causes de l’autisme restent inconnues, mais différents facteurs environnementaux ont été suspectés. Une étude parue dans Environmental Health Perspectives montre que le risque d’avoir un enfant autiste est plus élevé chez les femmes enceintes vivant près d’espaces traités avec des pesticides : champs, terrains de golf... L’autisme est une maladie liée à un problème de développement cérébral ; elle apparaît généralement dans les 3 premières années de la vie. Les déficits concernent l’interaction sociale et le langage ; les enfants peuvent présenter des comportements et des mouvements répétitifs. Lire : L'autisme pourrait être une maladie auto-immune L’objectif de cette étude était d’évaluer si la proximité de zones d'épandage de pesticides agricoles lors de la grossesse était associée à des désordres autistiques ou des retards de développement de l'enfant. Source

Autisme : une explication génétique - Maxisciences Monde – Un consortium de 177 chercheurs internationaux a mis en évidence de nouvelles causes génétiques pour l'autisme. Une étude menée sur 1.000 personnes souffrant d'autisme et 1.300 témoins donne un espoir à de nombreuses familles. En effet, ces troubles du comportement et de la communication sont de plus en plus répandus et constatés chez un enfant sur 110. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Les scientifiques ont découvert des mutations, appelées "variations du nombre de copies", sur des gènes qu'ils peuvent à présent relier à l'autisme. Si certains de ces phénomènes peuvent parfois être héréditaires, la majorité est surtout constatée au moment du développement de l'embryon. Cette étude est très encourageante.

Vaccine Cover-Up: Leaked Confidential Document Exposes 36 Infants Dead After This Vaccine A confidential GlaxoSmithKline document recently leaked to the press exposed that within a two-year period, a total of 36 infants died after receiving the 6-in-1 vaccine, Infanrix Hexa. [1] According to the website Initiative Citoyenne [2] who reported the news, the 1271 page document revealed that GlaxoSmithKline received a total of 1,742 reports of adverse reactions between October 23, 2009, and October 22, 2011, including 503 serious adverse reactions and 36 deaths. Initiative Citoyenne stated: “It’s not that 14 deaths were recorded by GSK between October 2009 and end in October 2011 as we had originally calculated but 36 (14 from 2010 to 2011 and 22 from 2009 to 2010). Using the figure of 36 deaths over a two-year period, this averages 1.5 deaths per month, which by anyone’s standard is extremely high. In an interesting article by Dr. Signing you up! How about this iPad Mini for your Family? Wait, we have more great items that will make your family life a bit more simple: Dr.

Les pères obèses ont plus souvent un enfant autiste On savait que les enfants nés de mères obèses ont un risque plus élevé de souffrir de troubles du développement. Voilà qu’une étude publiée dans la revue Pediatrics rapporte que l’obésité paternelle est associée à un risque accru d’autisme ou de syndrome d’Asperger chez les enfants. Lire : L’alimentation du père influence la santé des enfants Les troubles du spectre de l’autisme (TSA) regroupent l’autisme ou trouble autistique, le syndrome d’Asperger et le trouble envahissant du développement non spécifié. Les TSA sont tous caractérisés par des altérations ou des comportements atypiques dans la socialisation, la communication, le jeu et l’imagination, la variété des intérêts et des comportements. En France, 1 naissance sur 100 est concernée par des troubles du spectre autistique et 650 000 personnes seraient touchées par les TSA. Lire : un Français sur 3 en surpoids, un sur six obèse Lire aussi : La vitamine B9 diminuerait le risque d'autisme Source

L'autisme : la piste bactérienne siamois93 a écrit:Si l'article que j'ai lu sur Wikipedia est juste, le concept moderne d'asperger date du début des années 1990, bien que découvert initialement en 1944. Ca commence à faire long effectivement pour que le milieu medico-psycho-enseignant soit au courant. oh oui....et c'est rien, si tu savais ce que jai pu enrendre (directement ou indirectement) à l"evocation d'un syndrome d'asperger me concernant, lors de diverses situations (personnelles, professionnelles..) ca fait vraiment peur...dans l'inconscient collectif, (tout comme le surdouement est encore nébuleux ds bcp d'esprits non concernés ou sensibilisés), l'asperger, est-un trouble psychologique (sic), mental (resic)....raccourci," tu es folle".(mais oui..sauf que je ne suis pas du ttou atteinte psychiquement, mais neurologiquement.bref.le temps que ca monte....) ah j'ai un qi aussi elevé?.. edit..vous voyez un peu comme c'est dur parfois, de se sentir compris en etant surdoué, ds cette société (travail, amis, famille?

Related: