background preloader

‪Building a Tesla Coil - Part 2 (A)‬‏

‪Building a Tesla Coil - Part 2 (A)‬‏

La grande erreur de Tesla? La grande erreur de Tesla? Ligne de transmission électrique à un seul fil Septembre 1999 Auteur : William Beaty Traduction en français par : Pascuser Document original à consulter ici (en américain) Version PDF de ce document traduit à télécharger Alors que je réalisais des expériences avec un long et fin bobinage de secondaire provenant d'une bobine de Tesla, j'ai soudainement pu interconnecter dans mon esprit plusieurs éléments qui étaient jusque là disparates. fig. 1 Une bobine Tesla typique Si nous réalisons un bobinage à une couche sur un très long tube en plastique, nous avons un résonateur Tesla comme montré à la figure 1. Maintenant, nous disposons une sphère métallique à chaque extrémité pour empêcher les arcs électriques de l'effet Corona de sortir de toutes parts des extrémités des fils suspendus à chaque bout ; et nous avons construit un système simple d'alimentation électrique. fig. 2 Une ligne de transmission à un fil Ceci est la fameuse ligne de transmission à un fil.

Les armes scalaires - Le secret de l'antigravité Nicolas Tesla, l'inventeur fou de notre siècle ou un prodige Harry Grindell Matthews Henry ou Harry (les avis divergent) Grindell Matthews est né le 17 mars 1880, à Winterbourne dans le South Gloucestershire (Angleterre). M. En 1899 il se porte volontaire pour la Guerre des Boers, il joint la force constabulaire Baden-Powel sud-africaine et où il est blessé deux fois. Après la guerre, il travaille pour un ingénieur-conseil à Bexhill-Sur-Mer, où il trouve le temps de développer certaines de ses idées à propos de la téléphonie sans fil. En 1911, il a construit une radio émettrice et réceptrice. M. En 1912, Matthews fit une démonstration de son sans fil devant le roi George V à Buckingham Palace, où il a établi la communication entre deux voitures en mouvement. En 1921, il a enregistré des pistes sonores en utilisant la lumière, et il fait parler un film de Sir Ernest Shackleton le 26 septembre 1921, avant le départ définitif de celui-ci pour l'Antarctique. En 1924, les titres des journaux le surnomment: Grindell Matthews "Rayon de la mort". M. H.

Transmetteur Tesla d'ondes longitundinales PS: on peut trouver son livre "Scalar Waves" ici par exemple sur le net: Dans la FAQ on trouve des choses intéressantes: Je traduis: Quote 2009 PC a envoyé la question suivante:Pourquoi vendez-vous les kits si vous ne gagnez pas d'argent avec? C'est intéressant, car hier soir j'ai fait un schéma de l'entrée et je me demandais si je l'accordais ce qu'il y aurait comme impédance d'entrée. Ses générateurs sont donc prévus à l'impédance du primaire. 2007 J'ai eu un email de l'Université d'Anchorage, le Professeur Dr. K.Ho, Park a commandé un kit à www.etzs.de et a m'a envoyé des questions:La semaine dernière, j'ai commandé vos livres et votre kit expérimental. 2009 D.L. de l'Université de Nottingam en Malaisie a correspondu avec moi:Comment puis-je reproduire le système de transmission sans fil que vous avez réalisé pour le bateau à l'aide du kit expérimental que je vous ai acheté? 2009: C'est M.C. de Taïwan.

Tesla Society Switzerland Nikola Tesla, les inventions Né dans la nuit du 9 au 10 juillet 1856, à minuit précises, dans la petite ville de Smiljan en Autriche-Hongrie, il devint l'un des inventeurs les plus extraordinaires des temps modernes. Annoncé à tort comme Prix Nobel le 6 novembre 1915 à la une du New York Times, il fut néanmoins auteur de plus de 900 brevets traitant de nouvelles méthodes pour aborder la conversion de l'énergie, récipiendaire de quatorze doctorats des universités du monde entier et en capacité de maîtriser 12 langues. Il mourut triste et oublié le 7 janvier 1943. Hormis le fait qu'il est doté d'une mémoire photographique hors pair, il a le talent nécessaire pour expliquer dans un langage adéquat et compréhensible sa vision de l'univers dans lequel il évolue. Entre 1882 et 1888, il a breveté plusieurs dispositifs qui utilisaient des champs magnétiques tournants pour transmettre de l'électricité par courants alternatifs. En 1899, il présenta à la marine américaine un sous-marin électrique à commande radio.

L'état de plasma: Le feu de l'univers - Thierry Lehner - Librairie scientifique en ligne Caractéristiques du livre : - Auteur: Thierry Lehner- Editeur: Vuibert- Date de parution: 5 Juillet 2004- Format: Broché- Dimensions: 17 cm x 24 cm x 2 cm- Nombre de pages:- Prix indicatif: 30,40 € - Acheter ce livre sur Amazon.fr Présentation de l'éditeur Dans l'Antiquité, les Grecs considéraient que les constituants du monde dérivaient de quatre éléments essentiels : la terre, l'eau, l'air et le feu. Il n'est pas difficile de voir dans les trois premiers l'équivalent de nos états solide, liquide et gazeux. Mais l'état physique le plus répandu dans l'Univers - correspondant au feu des Anciens - n'est apparu que récemment et n'a été reconnu par la communauté des physiciens qu'en 1928 : c'est le plasma. Cet état très étrange - gazeux, électrique, lumineux, impalpable - reste le plus exotique et le plus inattendu. Biographie de l'auteur Table des matières Acheter ce livre sur Amazon.fr

Communicating with Mars - The Experiments of Tesla and Hodowanec Nikola Tesla While Nikola Tesla was conducting experiments with his Magnifying Transmitter at Colorado Springs in 1899, he detected coherent signals which he determined had originated on Mars. Tesla was widely criticized for his astounding claims, yet no one could seriously dispute him; he was a solo pioneer without peer. No one since then has reported constructing a Magnifying Transmitter or otherwise replicated his experiments; the issue remains unresolved and the mystery unsolved. Tesla revealed no technical details in his pronouncements and publications of that period (other than the pertinent patents). Tesla elaborated on the subject of "Talking With the Planets" in Collier’s Weekly (March 1901): "As I was improving my machines for the production of intense electrical actions, I was also perfecting the means for observing feeble efforts. Decades later on his birthday in 1937, he announced: "[Arthur Matthews] came from England. In the 1970s, L.G. Gregory Hodowanec "a.

Nikola Tesla (1) extraits de son autobiographie Les premiers chapitres du (seul) livre écrit par Tesla lui-même (son autobiographie), qui racontent ses étranges facultés et comment le génial inventeur fonctionnait dans sa tête étant enfant. Très intéressant. Le Récit Autobiographique de NIKOLA TESLA (10 juillet 1856 – 7 janvier 1943) Introduction Nikola Tesla écrivit les 6 articles pour magazine qui constituent Mes Inventions, en 1919. Chapitre I Mon enfance Le développement progressif de l'humanité dépend largement de ses inventions qui sont les produits par excellence de son esprit créateur. Pour ma part, j'ai déjà pu jouir plus que je ne le demandais de ce plaisir exquis, tant et si bien que pendant plusieurs années, je vécus de manière quasi permanente dans l'extase. Nos premières tentatives sont purement instinctives ; elles nous sont suggérées par une imagination vive et indisciplinée. Sa mort prématurée laissa mes parents inconsolables. Ma mère descendait d'une des plus anciennes familles du pays et d'une lignée d'inventeurs.

Nikola Tesla : extraits (2) de son autobiographie Vous trouverez la première partie ICI. Lorsque quelqu'un commence à construire un appareil pour concrétiser une idée grossière, il est absorbé par tous les détails et imperfections du dispositif. À mesure qu'il le perfectionne et le reconstruit, sa force de concentration diminue et il perd de vue le principe de base. Il peut bien sûr arriver à des résultats de cette manière, mais c'est toujours au détriment de la qualité. Ma méthode est différente. Lorsque je suis arrivé au point où j'ai intégré dans mon invention tous les perfectionnements que je puisse imaginer et que je n'y vois plus rien qui ne soit parfait, je passe à la concrétisation de ce produit final élaboré dans mon cerveau. Toutefois, les revers de mon enfance m'ont encore apporté une autre compensation. C'est vers 12 ans que j'ai réussi pour la première fois, après de gros efforts, à effacer volontairement une vision, mais je n'ai jamais réussi à contrôler les flashes de lumière dont je parlais plus haut. Chapitre II

Nikola Tesla : extraits (3) de son autobiographie Partie 1ICIet partie 2LÀ. (...) À ce sujet, j'ai une histoire plutôt amusante à vous raconter. Un soir de l'hiver 1885, M. Edison, Edward H. Mon bien-être vient tout simplement du fait que je fais preuve de modération et de prudence dans ma vie et le plus surprenant de tout cela, c'est que trois fois durant ma jeunesse la maladie avait fait de moi une épave devant laquelle tous les médecins avaient baissé les bras. Le but d'un inventeur est de trouver des solutions pour préserver la vie. Alors que j'avais environ 14 ans, je voulus un jour effrayer quelques amis qui se baignaient avec moi. Cette imprudence mit fin aux baignades cet été-là ; toutefois, j'oubliai bientôt la leçon, et ce n'est que deux ans plus tard que je devais retomber dans une situation encore plus fâcheuse. Les gens me demandent souvent comment et quand j'ai commencé mes inventions. Il me semble que c'est alors que j'ai commencé à démonter et à remonter les pendules de mon grand-père. À suivre (si vous le souhaitez)

Nikola Tesla : extraits (4) de son autobiographie Partie 1Partie 2Partie 3 Assez fascinant, le gars Tesla... Tout cela, et bien d'autres choses encore, s'est passé avant que j'aie six ans et que je ne fréquente le cours préparatoire à l'école du village de Smiljan où je suis né. Dans notre nouvelle maison, je me sentais comme un prisonnier regardant passer des étrangers dans la rue derrière ses stores. Un jeune marchand très entreprenant avait fondé une caserne de pompiers. Après notre installation dans cette ville, je commençai une formation de quatre ans à ce qu'on appelait l'école élémentaire secondaire, en préparation de mes études au lycée ou Real-Gymnasium. Dans la salle de classe, il y avait quelques modèles mécaniques qui piquèrent ma curiosité et qui sont à l'origine de mon intérêt pour les turbines à eau. J'ai construit toutes sortes d'autres d'appareils et d'engins, mais les meilleurs que j'aie jamais réalisés étaient mes arbalètes. Chapitre IIIMes travaux ultérieurs La découverte du champ magnétique en rotation.

Related: