background preloader

Skull and Bones

Skull and Bones
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Emblème de la société Skull and Bones. Il montre le nombre 322 surmonté d'un crâne sans mandibule et deux os longs croisés pas clairement identifiables : l'épiphyse proximale indique des fémurs mais l'épiphyse distale évoque des humérus. La Skull and Bones (littéralement Crâne et Os) est une société secrète de l'université Yale aux États-Unis. Ce serait la première société secrète qui ait vu le jour à Yale, sous l'impulsion de William Huntington Russell en décembre 1832. Il existe d'autres sociétés portant le nom Skull and Bones : à l'université d'État de Pennsylvanie ou encore à l'université Vanderbilt, mais ce ne sont que des clubs d'anciens élèves qui n'ont, à part le nom et le logo, rien à voir avec les Skull and Bones d'origine. Origine[modifier | modifier le code] Quinze membres de la confrérie de la mort. William Huntington Russell étudie en Allemagne de 1831 à 1832. Histoire[modifier | modifier le code] Related:  tendzine

Skull & Bones – La fraternité de la mort   Skull and Bones – La fraternité de la mort La Fraternité de la Mort, Skull & Bones L’ordre de ‘Skull & Bones’ est une société secrète américaine basée sur le campus de l’université de Yale, dans le Connecticut, et elle a des connexions avec la franc-maçonnerie, les Jésuites et les Illuminatis (explications plus bas!). C’est aussi une des plus vieilles sociétés secrète pour étudiants aux USA. Il existe aussi d’autres sociétés secrètes pour étudiants sur le campus de Yale, comme Scroll & Key, Wolf’s Head, Berzelius, Book and Snake et beaucoup d’autres que vous découvrirez en lisant ce site. Les membres de l’ordre du Skull & Bones sont appelés bonesmen ou bonesman (au singulier, Bones = os en français). Skull & Bones a préservé sa sélection impartiale de ses membres, ses rituels sont inspirés des francs-maçons et d’autres aspects durant 175 années. Petite Histoire et Origine du Nombre 322 L’histoire de l’ordre commence en 1832. Nathan Hale et Elihu Yale Samuel Russell William Huntington Russell

FrPopesSecrets.pdf Symbole des Skull ans Bones Skull and Bones, l'élite de l'Empire L’association des Skull & Bones nourrit une importante littérature conspirationniste, qui rend responsable ses membres du scandale du Watergate, de l’invasion de la Baie des Cochons ou encore de l’assassinat de John F. Kennedy. Par ses connexions avec le milieu des affaires, notamment le secteur bancaire, ces anciens potaches de l’université de Yale contrôleraient la finance mondiale, voire l’avenir de la planète. Les Skull & Bones auraient d’ailleurs noyauté le Council on Foreign Relations, la Commission Trilatérale, la CIA, etc. Il n’est pas question de discuter dans Voltaire, une publication laïque, de l’ésotérisme pratiqué au sein de cette organisation au cours des rites d’initiation, ou des cérémonies annuelles, mais d’analyser sa fonction sociale et son éventuel rôle politique. Yale, une université puritaine et élitiste Les Skull & Bones sont nés sur le campus de l’université de Yale. Parallèlement, le corps enseignant de Yale décide de suivre le mouvement. La guerre de l’opium

Société du Vril Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La société du Vril est une société secrète mythique. The Coming Race[modifier | modifier le code] Dans une lettre de 1870 à John Forster, Bulwer-Lytton explique : « Je n'ai pas utilisé le mot Vril pour le mesmérisme, mais pour l'électricité, étendue à des usages qui ne sont encore aujourd'hui vaguement entrevus, et incluant quoi qu'il puisse y avoir de vrai dans le mesmérisme, que je tiens pour un embranchement du grand fluide qui pénêtre toute la nature. [...] Et de même certains êtres, comme la torpille, peuvent être chargés d'électricité, sans jamais pouvoir communiquer cette puissance à d'autres, j'ai supposé l'existence d'une race chargée de cette électricité et ayant acquis l'art de la concentrer et de la diriger - en un mot d'être les conducteurs de ses éclairs. Occultisme[modifier | modifier le code] Willy Ley[modifier | modifier le code] La Société du Vril[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code]

Skull and Bones, société secrète 28.02.2010Skull and Bones, société secrète Extrait de documentaire sur cette société secrète à orientation satanique qui recrute parmi l'élite des étudiants de Yale et de Harvard et dont sont membres notamment George Bush père et fils, ou encore John Kerry, le concurrent de Bush à l'élection de 2004... Comme dit l'Oracle dans Matrix 2, "Que veulent les gens qui ont déjà le pouvoir? Encore plus de pouvoir !" Et le pouvoir suprême est le pouvoir sur d'autres êtres. D'où ce penchant pour la domination perverse et les "parties fines" où se mélangent sexe et rites satanistes. Ce que montre le film "Eyes Wide Shut" de Stanley Kubrick donne une très bonne idée de ces "soirées" entre gens de la haute société... Bien sûr, lorsque George Bush ou John Kerry sont interrogés sur une télé américaine à propos de leur appartenance aux Skull and Bones, ils éludent la question... voir la vidéo (en anglais) voir la vidéo Thèmes: Empire US, Sociétés secrètes Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

Projet MK-Ultra Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le projet MK-Ultra[1] (ou MKUltra), dévoilé en 1975, est le nom de code d'un projet secret illégal de la CIA des années 1950 à 1970 visant à manipuler mentalement certaines personnes par l'injection de substances psychotropes ou par signaux bioélectriques (sous-programme 119). De 1951 à 1963, il se nommait projet Artichoke ; le projet Bluebird (1951-1953) lui est apparenté [réf. à confirmer][2]. Citation[modifier | modifier le code] « Le directeur adjoint de la CIA a révélé que plus de trente universités et institutions avaient participé à un large projet de tests et d'expérimentations qui incluait des tests de médicaments cachés sur des sujets non-volontaires de toutes les catégories sociales, hautes et basses, américains et étrangers. — Sénateur Kennedy. Origines[modifier | modifier le code] En 1964, le projet fut renommé MKSEARCH. En 1972, Richard Helms, directeur de la CIA ordonna la destruction des archives du projet. a. b. c. d. e.

De la Société secrète “Skull and Bones” au nouvel ordre mondial ››› Entretien avec Maurizio Blondet COSCO: Docteur Blondet, vous vous êtes penché sur l’histoire de la “Société Skull and Bones”. Que pouvez-vous nous en dire, outre qu’elle est une société secrète mystérieuse, mais à nulle autre pareille? BLONDET: C’est une société secrète, au départ réservée aux étudiants.Elle a été fondée en 1832, quand quelques étudiants de l’Université de Yale, l’une des principales universités américaines, ont été choisis par, disons, le patriciat américain. COSCO: Peut-on dire que la Skull and Bones a investi aussi la CIA, car Bush-le-Père, c’est bien connu, a été le directeur de cette institution? BLONDET: Il n’y a évidemment pas d’identité entre la Skull and Bones et la CIA. COSCO: Pour être admis dans la Société Skull and Bones, faut-il être citoyen américain ou bien des personnalités issues d’autres nations y sont-elles admises aussi? BLONDET: Je ne sais pas. COSCO: L’histoire de la secte des “British Israelites” a-t-elle quelque chose à voir avec la Société Skull and Bones?

projet blue beam Ces armes pourraient être utilisées depuis l'espace pour atteindre une personne n'importe où sur la surface de la terre. Le projet Blue Beam de la NASA est une stratégie pour imposer la religion du Nouvel âge avec " l'Antéchrist " à sa tête et ce en quatre phases. Derrière cette formulation religieuse se dissimulerait un plan scientifique mettant en œuvre des technologies spatiales high-tech. La religion mondiale unique serait la fondation même du nouvel ordre.Une nouvelle religion est inventée à chaque changement d'époqueastrologique, la nouvelle religion est en marche pour l'âge du verseau 2012 / 2013 © 2002 \ 2012 - SecreteBase - Tous droits réservés Expérience de Philadelphie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette histoire est reprise par diverses théories du complot et auteurs du paranormal, dont Morris K. Jessup et Charles Berlitz. Version principale[modifier | modifier le code] Alfred Bielek, selon ses propres termes, un vrai survivant de l'expérience de Philadelphie, aurait été démasqué comme un mystificateur en 2003[3]. Témoignages[modifier | modifier le code] Morris Ketchum Jessup commença à s'intéresser à l'expérience lorsqu'il reçut une lettre d'un certain Carlos Miguel Allende (en réalité un dénommé Carl Allen). En mars 1999, des marins du Eldridge ont déclaré à un journaliste du Philadelphia Inquirer qu'ils « trouvaient toute l'histoire plutôt cocasse parce que le Eldridge n'était jamais allé à Philadelphie[2],[1] ». Au cinéma[modifier | modifier le code] Dans la littérature[modifier | modifier le code] Prométhée Annexes[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Confessions d’un agent secret du Vatican Confessions d’un agent secret du Vatican L’homme est jésuite, il se présente à Barbato comme étant un familier du Vatican travaillant pour le Saint Siège. D'abord sceptique et méfiant à l'égard de ce contact soit disant « initié », Barbato analyse et vérifie ses références (en se gardant, comme le veut son éthique de journaliste, d'indiquer sa source) : il s'agit bien d'un prêtre jésuite, oeuvrant à la Cité du Vatican. Après quelques échanges par mails, le journaliste italien demande que leur dialogue se poursuive de vive voix. La « vidéo jésuite » Avant même leur rencontre à Rome, le contact du Vatican avait fait parvenir à Barbato, en guise de preuve, une bande vidéo - que je nomme la « vidéo jésuite » - destinée à alerter le public. Une très grosse planète Cette planète massive encore ignorée de l'astronomie moderne produit des perturbations analogues à celles que décelèrent Lowell, dans les mouvements d'Uranus, et Pickering, dans ceux de Neptune.

Related: