background preloader

Daniel Kahneman: The riddle of experience vs. memory

Related:  Nouveau bonheur et bonheur collectif

Le bonheur n'est pas au bout du chemin, le bonheur est le chemin Et si un proverbe tibétain devenait la base de toute vision d'entreprise ? Produire du bonheur, parce que le bonheur selon Joseph Stiglitz doit devenir un indicateur macroéconomique, et si nous en faisions déjà une norme ISO pour toutes les entreprises ? Produire du bonheur, ce n'est pas seulement ouvrir un cadeau, faire plaisir à ses proches. "Marketingment" parlant, c'est imaginer, étudier, concevoir puis tester et lancer... Le marketing doit aujourd'hui être plus que cela, être plus holistique, plus global. 1) Le "préalable" L'objectif de toute entreprise pour durer et se développer est de devenir une marque, une référence, incontournable. La deuxième qualité d'une marque, c'est celle de la reconnaissance, de reconnaitre ses salariés, ses partenaires, et de permettre à ses utilisateurs d'être reconnus par un discours, des valeurs, un logo. 2) "L'expérience" En avoir plus pour son argent aujourd'hui, ce n'est pas juste un bon rapport qualité-prix. 3) Le "souvenir" Pierre Alzingre

franzconde : For the self, the future is... Ge Wang: New Expressive Social Mediums on the iPhone Bio Ge Wang Ge Wang received his B.S. in Computer Science in 2000 from Duke University, PhD in Computer Science (advisor Perry Cook) in 2008 from Princeton University, and is currently an assistant professor at Stanford University in the Center for Computer Research in Music and Acoustics (CCRMA). His research interests include interactive software systems (of all sizes) for computer music, programming languages, sound synthesis and analysis, new performance ensembles (e.g., laptop orchestra and mobile phone orchestra) and paradigms (e.g., live coding), mobile music, music information retrieval, visualization, interfaces for human-computer interaction, interactive audio over networks, and methodologies for education at the intersection of computer science and music. He was a founding developer and co-director of the Princeton Laptop Orchestra (PLOrk), the founder and director of the Stanford Laptop Orchestra (SLOrk), and of the Stanford Mobile Phone Orchestra (MoPhO).

MMI : L'innovation, la technologie et le bonheur: Andreù Solé et la conception du bonheur Revenons sur cette notion de monde. Qu’est ce qu’un monde ? Pour Andreù Solé, un monde est une conception du bonheur. Chaque nouveau monde est une réinvention du bonheur. Appelons bonheur la meilleure manière de vivre, vivre dans son acception la plus large : parler, manger, s’habiller, saluer, faire l’amour, croire, rever, etc. Le bonheur relève ainsi d’une conception totalement arbitraire de la bonne manière de vivre et l’histoire humaine d’une succession sans fin de créations et de disparitions de mondes (babylonien, grec, romain, aztèque, soviétique, etc.). Dans l’Entreprise-Monde, le bonheur, c’est satisfaire ses besoins. La bonne manière, croyons-nous, celle qui garantit l’efficacité, consiste à s’organiser selon un schéma hiérarchique avec des dirigeants et des dirigés (remarquons que le “dirigeant d’entreprise” est dirigé par les propriétaires de l’entreprise). Être frustré, voici le bonheur de notre monde. Nous sommes un peuple heureux.

We go on holiday in order to accumulate… Afterimage If the viewer stares at this image for 20–60 seconds and then looks at a white object, a negative afterimage will appear (in this case cyan on magenta). This can also be achieved by the viewer closing their eyes and tilting their head up. An afterimage or ghost image or image burn-in is an optical illusion that refers to an image continuing to appear in one's vision after the exposure to the original image has ceased. A common form of afterimages is the bright glow that seems to float before one's eyes after looking into a light source for a few seconds. Negative afterimages[edit] Negative afterimages are caused when the eye's photoreceptors, primarily those known as cone cells, adapt from the overstimulation and lose sensitivity.[1] Normally, the eye deals with this problem by rapidly moving small amounts (see: microsaccade), the motion later being "filtered out" so it is not noticeable. Ewald Hering explained how the brain sees afterimages, in terms of three pairs of primary colors.

Introduire la nouvelle stratégie du bonheur des consommateurs en marketing Les consommateurs ne veulent plus juste être satisfaits, mais être plus heureux. Aujourd’hui, concevoir la raison d’être et la raison de vivre orchestre la nouvelle stratégie du bonheur-consommateur. Le succès de votre produit à long terme dépend des expériences-client et est l’alternateur de sa fidélisation. Des millions de dollars ont été dépensés pour des initiatives de type satisfaction de la clientèle, et des innovations de marque ont été créées au fil des décennies, mais les consommateurs ne sont pas plus heureux aujourd'hui qu’il ya 50 ans. Il est possible d'aller au-delà de la satisfaction pour concevoir le bonheur-client. Mais pour faire ce travail efficacement, les entreprises doivent apporter des solutions qui font augmenter la signification des sentiments.

Critique of Urban Geography (Debord) Of all the affairs we participate in, with or without interest, the groping quest for a new way of life is the only thing that remains really exciting. Aesthetic and other disciplines have proved glaringly inadequate in this regard and merit the greatest indifference. We should therefore delineate some provisional terrains of observation, including the observation of certain processes of chance and predictability in the streets. The word psychogeography, suggested by an illiterate Kabyle as a general term for the phenomena a few of us were investigating around the summer of 1953, is not too inappropriate. It has long been said that the desert is monotheistic. Historical conditions determine what is considered “useful.” The present abundance of private automobiles is one of the most astonishing successes of the constant propaganda by which capitalist production persuades the masses that car ownership is one of the privileges our society reserves for its most privileged members. 1. 2. 3.

Les marques peuvent-elles nous apporter du bonheur ? Thèmes et marques abordés Marques, bonheur, bien-être, stratégie, marché, clients, consommateurs, crise, prix, distribution, moral, Résumé du document Avant d'étudier la question du bonheur de façon plus précise, il convient d'observer le mot de façon globale, bien que "sur la nature même du bonheur, on ne s'entend pas" (Aristote, Ethique à Nicomaque). Pour cela, une analyse étymologique permet de véritablement comprendre la portée de ce terme, et de mieux appréhender les deux sens déjà évoqués dans l'introduction quant à la définition du bonheur. - d'un côté, le bonheur apparaît comme une bonne chance, un bon/HEUR, c'est-à-dire un bon augure, un présage favorable, ou encore cette bonne fortune qui arrive à quelqu'un sans qu'il s'y attende, par hasard, comme un don gratuit ou une gratification. Sommaire Introduction I) Introduction II) Champ sémantique : le bonheur, amis et faux amis A. III) Différentes approches du bonheur A. I) La relation marque - bonheur en question A. A. A. A. A. A. [...]

Bonheur et croissance économique - Economiedubonheur.com, le site francophone de référence sur l'économie du bonheur. Dans la théorie économique traditionnelle, davantage de croissance, c’est davantage de bien-être matériel et donc davantage de bonheur. Or, les recherches sur le relation entre revenu et bonheur montrent que ce n’est pas forcément vrai. D’abord, que ce soit entre pays ou à l’intérieur des pays, la relation entre bonheur et revenu paraît curvilinéaire : l’augmentation du revenu, lorsque le revenu est faible, aide à l’amélioration du bonheur, puis, à partir d’un seuil qui varie selon les études, l’augmentation du revenu n’a plus d’incidence sur le bonheur. Ensuite, dans les pays riches, la croissance économique n’a pas permis une augmentation du bonheur. Pour expliquer ce phénomène, les économistes du bonheur utilisent les arguments de la comparaison sociale et de l’adaptation. Les psychologues mettent en avant d’autres raisons. Il est possible de neutraliser la perte de bonheur des chômeurs.

La vision philosophique du Bonheur | le bonheur brut collectif A l’origine du questionnement sur le bonheur, il y a les réflexions des philosophes de l’Antiquité. Chez les Grecs, Aristote (382-322 av. J.-C.) fait le double constat que tous les hommes veulent être heureux, mais que tous ne sont pas d’accord sur les moyens d’y parvenir et sur les approches qu’il conviendrait de suivre pour cela. On retrouve ailleurs, en Chine notamment, des réflexions assez proches chez des penseurs comme Mencius (Meng Zi, 371-289 av. J. Face à cette aspiration humaine au bonheur, considérée comme universelle, deux écoles de pensée se sont rapidement opposées, proposant des définitions différentes de ce que devrait être le bonheur. La première, dite «école hédoniste», met l’accent sur la recherche du plaisir comme source de bonheur. Une telle doctrine a été reprise sur une base économique par Stuart Mill (1806-1873) qui en a fait une philosophie capable d’évaluer, en termes d’utilité, les conséquences des actions entreprises sur le bien-être. J'aime :

Related:  Psychology