background preloader

Article : Roses d'Afrique, roses du monde

Article : Roses d'Afrique, roses du monde
Bibliographie | citer cet article | français | Deutsch Le regard des enseignants Cet article précieux sur la rosiculture en Afrique peut se révéler une étude de cas originale pour aborder les dynamiques de la mondialisation, thème central du programme de géographie en Terminale générale et technologique. Produit mondialisé par excellence, la rose du Kenya met en lumière la spécialisation productive des territoires africains et l’insertion de l’horticulture intensive dans la division internationale du travail. Intégrée dans une filière mondialisée animée par des acteurs multiples, la production des roses d’Afrique résulte pour partie de la relocalisation vers les pays du « Sud » d’une production de contre-saison destinée à alimenter prioritairement les marchés du « Nord » (européens et nord-américains). N. 1. Cette horticulture reprend les principes de l’agriculture industrielle. 1.1. Cependant, il s’agit aussi d’une activité à haute intensité de main d’œuvre. 1.2. 2. 2.1. 2.2. 3. 3.1.

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/afrique-dynamiques-regionales/articles-scientifiques/roses-afrique-mondialisation

Related:  Etude de cas : Roses d'Afrique, roses du mondeEtudes de cas et exemples de produits mondialisés2020 La mondialisation en fonctionnement acteurs, flux et débatsproduits mondialisés

Vidéo 3 - La culture industrielle des roses au Kenya La culture des roses est intégrée dans le marché mondial très organisé des fleurs coupées, en grande partie contrôlé à partir d'Amsterdam. Les fleurs vendues pour 30 milliards d'euros en Europe et en Amérique du Nord sont produites dans des pays du sud aux caractéristiques semblables : des hauts plateaux, souvent volcaniques, un climat humide et chaud en permanence, une main-d'œuvre bon marché. Ces conditions sont réunies en Amérique du sud (Colombie, Equateur) et en Afrique tropicale (Kenya, Ouganda, Ethiopie). Le concentré de tomate, un produit agro-industriel mondialisé La parution de l'ouvrage de Jean-Baptiste Malet, L’Empire de l’or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d’industrie (Fayard, 2017, 288 pages) a conduit la presse d'actualité à publier de nombreux articles sur la tomate dans la mondialisation. L'auteur enquête sur l'histoire et la géographie du concentré de tomates, produit phare de l'industrie agro-alimentaire.

La parution de l'ouvrage de Jean-Baptiste Malet, L’Empire de l’or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d’industrie (Fayard, 2017, 288 pages) a conduit la presse d'actualité à publier de nombreux articles sur la tomate dans la mondialisation. L'auteur enquête sur l'histoire et la géographie du concentré de tomates, produit phare de l'industrie agro-alimentaire. Il s'agit d'une géographie entièrement mondialisée, dans laquelle la province chinoise du Xinjiang est intégrée aux circuits mondiaux par l'intermédiaire de conglomérats agro-industriels détenus par des généraux de l'Armée populaire de Chine, comme l'entreprise Cofco. La pizza, histoire d'une mondialisation heureuse L'art du pizzaïolo napolitain, qui fait valser la pâte dans les airs, vient d'être classé patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco. Une belle reconnaissance pour la pizza, qui a su conquérir la planète sans s'uniformiser. L'anthropologue Sylvie Sanchez revient sur l'histoire de sa diffusion planétaire, dans le sillage des migrants italiens. Sacré morceau que de retracer l’histoire de la pizza ! C’est pourtant le défi qu’a relevé Sylvie Sanchez, anthropologue à l’Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain.

Qu'est-ce qu'un cluster ? Cluster est un terme anglais qui signifie “grappe, amas”. En économie, un cluster correspond à une concentration géographique et interconnectée d’entreprises, de fournisseurs, et d’institutions dans un domaine particulier, et qui allie compétition et coopération (1). Plus simplement, le cluster est un réseau, structuré certes, mais qui permet aux sphères économiques, académiques et publiques de se rencontrer autour d’un intérêt commun, d’échanger et d’avancer ensemble. Pourquoi créer un cluster ?

Economie. La fabrique du prix d’un jean Répartition des coûts d’un jean de grande marque, de l’atelier de confection à la distribution. L’auteur. L’infographiste argentine Florencia Abd a rejoint l’équipe du quotidien La Nación en 2006. Elle assure aujourd’hui la direction artistique du supplément dominical Enfoques. Cette infographie, publiée le 9 mai, permet de décomposer le prix final d’un jean et de mesurer l’importance de l’“immatériel” dans un produit fini. Où l’on s’aperçoit que les matières premières et la fabrication comptent infiniment moins que les coûts liés à la commercialisation du produit. La migration dans le monde « Where We're From » (« D’où nous venons ») est une application interactive qui suit les déplacements des migrants du monde entier. Elle est désormais hébergée par le site iom.int. Il est toujours fascinant de chercher à savoir d’où l’on vient.

Le monde dans nos tasses - Trois siècles de petit déjeuner « Thé ? Café ? Chocolat ? » Cette litanie du matin, formulée dans tous les hôtels du monde, évoque à chacun un rituel quotidien immuable : celui du petit déjeuner. Si belle ! Mais la fleur est une industrie polluante Le réflexe de chacun face à un bouquet de fleurs est bien souvent identique : y mettre son nez et inspirer. « On n’a même pas idée de ce à quoi on s’expose. Sinon, on changerait volontiers de trottoir en passant devant un fleuriste », exagère, à peine, François Bataillard, directeur technique de Fleurs de cocagne, première structure à cultiver des roses bio en France. Quelle quantité de pesticides une fleur a-t-elle reçue ? D’où vient-elle ? Difficile pour le consommateur, voire quasi impossible, de répondre à ces questions. « Ce n’est pas alimentaire, donc il n’y a pas de règle. Pas de réglementation, pas de limite », dit M.

Le voyage des jouets du Père Noël. Géographie 4ème Le programme de géographie 4ème applicable à partir de la rentrée 2011, s'intitule "approches de la mondialisation". Place dans le programme de géographie applicable à partir de la rentrée 2011 Rappel du programme Partie 1 : "des échanges à la dimension du monde", thème 2 "les échanges de marchandises". Connaissances : "les échanges mondiaux et régionaux de marchandises se déroulent majoritairement par voie maritime, entre les espaces de productions et d'échanges précédemment étudiés." Démarche : "une étude de cas au choix".

Notion en débat : mondialisation et globalisation Bibliographie | citer cet article Ce texte propose de définir les deux termes « mondialisation » et « globalisation » tout en rendant compte de l’impact de la crise de 2008 sur les positionnements idéologiques et les choix politiques. Il précise que si l’époque contemporaine correspond à un cycle de mondialisation inédit en raison de la révolution numérique (ou digitale), ce n’est pas le premier de l’histoire de l’humanité. Le choix du pluriel s’est d’ailleurs rapidement imposé pour le Dictionnaire des mondialisations (2006) dont l’objectif était de souligner aussi bien le caractère « multidimensionnel » de la mondialisation que son historicité. Cet article n’a pas pour seule référence la géographie : il s’appuie sur les corpus francophone et anglo-américain.

Related: