background preloader

Matériel libre

Matériel libre
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le matériel libre (en anglais open hardware ou hackable device) désigne les technologies et produits physiques développés selon les principes de l'open source. Le Matériel OpenSource est un terme qui regroupe des artéfacts tangibles — machines, dispositifs ou toutes choses physiques — dont les plans ont été rendus publics, de façon que quiconque puisse les fabriquer, modifier, distribuer et les utiliser. Une définition commune du Matériel OpenSource (OSHW - OpenSource Hardware) existe et fut créée par différents acteurs[1]. À l’inverse de ce concept de matériel libre, Richard Stallman a souligné que le BIOS est souvent bloqué pour n’être utilisé que par des ordinateurs sous Windows en France : il conviendrait alors de parler de « matériel privateur » qui limite la liberté de son utilisateur[2]. Définition proposée par certains auteurs[modifier | modifier le code] « Auparavant, les gens collaboraient dans leurs villages. Bateaux : Aérien : Related:  ConceptÉconomie des réseauxExtension au "monde réel"

Qu'est-ce qu'un TechShop ? Les TechShops, sont de grands espaces (1500 m²) dont le principe fondateur est de rendre accessible et à bas coût tout un ensemble de machines, d’outils et d’équipements dédiés à la fabrication personnelle. Ils s’adressent aux inventeurs, aux bricoleurs, aux entrepreneurs, aux artistes, aux designers, etc. qui ne disposent pas d’ateliers de fabrication, de matériels, voire des compétences nécessaires pour réaliser leurs projets. Parmi les machines disponibles dans un TechShop on retrouve : des fraiseuses et des tours, des stations de soudage, de la tôle métallique et des matériaux de base, des perceuses à ruban, des machines à coudre industrielles, des machines à commande numérique pour traiter le bois et le plastique, une découpe laser, des machines pour plier les métaux, des imprimantes 3D, diverses fournitures, etc. Le premier TechShop a été ouvert en 2006 sous l’impulsion de Jim Newton à Menlo Park Californie. En savoir plus sur les TechShops

WIKISPEED - WIKISPEED Open-source hardware Open source hardware consists of physical artifacts of technology designed and offered by the open design movement. Both free and open source software (FOSS) as well as open source hardware is created by this open source culture movement and applies a like concept to a variety of components. The term usually means that information about the hardware is easily discerned. Since the rise of reconfigurable programmable logic devices, sharing of logic designs has been a form of open source hardware. Licenses[edit] The RepRap general-purpose 3D printer with the ability to make copies of most of its own structural parts Rather than creating a new license, some open source hardware projects simply use existing, free and open source software licenses.[1] Despite superficial similarities to software licenses, most hardware licenses are fundamentally different: by nature, they typically rely more heavily on patent law than on copyright law. Noteworthy licenses include: Development[edit] See also[edit]

Newsroom - Newsletters - Newsletter - August 2012 - International Fab Lab Association This is the August 2012 Newsletter of the International Fab Lab Association. We will inform you about what is happening in our association and abroad and how you can participate. Feel free to forward it further! Contents: From the boardPicture of the monthFAB8 New Zealand - HAERE MAIExtra competition during Fab8 - online participation is possibleGeneral members meetingFirst Fab App launchedFabFuse Grassroots ConferenceUpcoming eventsStatisticsColophon From the board From left to right: Alex, Betty, Hiro, Lass, Pieter, Axel, Lindi, Peter In our board meeting via Skype on Aug. 6th, extended on Aug. 14th, we were mainly busy with our upcoming general members meeting, preparing our annual report and making plans for the coming year, etc.. Anyway, all documents related to the general meeting, you can download from our web site ( All voting during our general meeting will be e-voting. We are looking for two new board members. FABulous greetings! Upcoming events

Bitcoin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bitcoin (de l'anglais « bit » : unité d'information binaire et « coin » : pièce de monnaie) est une monnaie cryptographique et un système de paiement peer-to-peer inventé par Satoshi Nakamoto, qui annonce l'invention en 2008 et publie le logiciel open-source en 2009. En tant que moyen de paiement, Bitcoin est accepté par un nombre croissant de commerçants[4], incités par des frais de transaction généralement inférieurs aux 2 à 3 % pratiqués par les organismes de cartes de crédit et oscillant, pour le système Bitcoin, entre 0 et 2 % du montant de la transaction[5]. Contrairement aux cartes de crédit, les frais éventuels sont à la charge de l'acheteur (et non du vendeur), qui choisit d'en payer volontairement. Une transaction bitcoin est irrévocable et ne peut être annulée. Le symbole monétaire officiel « » a été déposé et accepté en 2015 auprès d'Unicode[13],[14]. Histoire[modifier | modifier le code] Création[modifier | modifier le code] ».

Open design RepRap general-purpose 3D printer that not only could be used to make structures and functional components for open-design projects but is an open-source project itself. Uzebox is an open-design video game console.[1] Zoybar open source guitar kit With 3-D printed body[4] Open design is the development of physical products, machines and systems through use of publicly shared design information. History[edit] Sources of the open-design movement[edit] Sharing of manufacturing information can be traced back to the 18th and 19th century.[6][7] Aggressive patenting put an end to that period of extensive knowledge sharing.[8] More recently, principles of open design have been related to the free software and open source movements.[9] In 1997 Eric S. The idea of open design was taken up, either simultaneously or subsequently, by several other groups and individuals. Current directions of the open-design movement[edit] The open-design movement currently unites two trends. See also[edit]

Fablabs : bricolez numérique ! « INTERNET PERMET de partager les idées, les Fablabs permettent de les concrétiser », résume Nicolas Lassabe. Cet ingénieur informaticien est le co-fondateur d'Artilect, le FabLab toulousain. Principe de ces « Laboratoires de fabrication » : à partir d'outils numériques, réaliser soi-même des créations physiques de toutes sortes, de l'oeuvre d'art à l'objet usuel... Le concept, Nicolas Lassabe l'a découvert lors d'un post-doctorat aux États-Unis. Dans le FabLab Artilect par sciencesetavenir « Le FabLab est ouvert à tous, sans diplôme ni compétences spécifiques, souligne Nicolas Lassabe. LA PLUS CONNUE est l'imprimante 3D (voir notre article "l'imprimante 3D fait son cinéma"). Tous ces outils commencent à se démocratiser. CHACUN PEUT venir tester l'idée de son choix. Vous avez dit geeks ? Jean-François HaïtSciences et Avenir19/10/12 Plus d'infos sur l'agenda de la Novela.

Pair à pair Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le pair à pair peut être centralisé (les connexions passant par un serveur central intermédiaire) ou décentralisé (les connexions se faisant directement). Il peut servir au partage de fichiers en pair à pair, au calcul distribué ou à la communication. Principe général[modifier | modifier le code] Le pair-à-pair a permis une décentralisation des systèmes, auparavant basés sur quelques serveurs exposés à la censure et à l'enregistrement en masse de données privées : il permet à tous les ordinateurs de jouer directement le rôle de client et serveur (voir client-serveur). En particulier, les systèmes de partage de fichiers permettent de rendre les objets d'autant plus disponibles qu'ils sont populaires, et donc répliqués sur un grand nombre de nœuds. L'utilisation d'un système pair-à-pair nécessite pour chaque nœud l'utilisation d'un logiciel particulier. Le modèle pair-à-pair va bien plus loin que les applications de partage de fichiers.

Related: