background preloader

Imprimer le réel à portée de main

Imprimer le réel à portée de main
Les imprimantes 3D, c'est-à-dire des machines capables de fabriquer des objets, intéressent désormais de puissants investisseurs, comme l'un des fondateurs d'Amazon. La démocratisation de ces machines ne relève plus de l'utopie. Fin août, MakerBot Industries, un des principaux fabricants d’imprimante 3D grand public, a levé [en] 10 millions de dollars. À ses débuts en 2009, la société avait 75.000 dollars en poche. Dans son tour de table, Jeff Bezos, un des fondateurs d’Amazon. La petite entreprise y croit : l’impression 3D va connaître une destinée similaire au PC, devenir un outil grand public, et MakerBot Industries compte bien s’en donner les moyens : Nous embauchons pour faire grossir notre équipe et démocratiser la fabrication et rendre l’impression 3D plus accessible à tout le monde ! Elles vous permettent de construire des objets physiques à partir d’un modèle virtuel, conçu grâce à un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO). Une technique à parfaire Images Cc Flickr

http://owni.fr/2011/09/15/imprimer-le-reel-a-portee-de-main/

Related:  Imprimante 3DINTRO Impression_3D, opportunités et directions

L'impression 3D, une révolution en devenir Les imprimantes 3D existent depuis plusieurs décennies, mais font l'objet de curiosité accrue depuis quelque temps, et sont en passe de devenir accessibles à tous. Mais la portée d'un tel périphérique, s'il devait connaître la même destinée que son ancêtre en deux dimensions, pourrait bien changer beaucoup de choses, jusqu'à notre rapport aux objets. Commençons par définir l'objet du délit : l'imprimante 3D est une machine capable de fabriquer, par divers procédés, un objet, en diverses matières, suivant un modèle tridimensionnel.

Impression tridimensionnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'impression 3D ou impression tridimensionnelle sont les termes courants utilisés pour parler des procédés de fabrication additive. Initialement, en raison de leurs défauts originels, ces procédés ont été développés pour le prototypage rapide, mais maintenant ils sont de plus en plus utilisés pour la fabrication de pièces fonctionnelles. Bien que d'autres existent, voici quelques technologies qui coexistent : le FDM (Fuse Deposition Modeling : modelage par dépôt de matière en fusion), la SLA (Stéréolithographie : une lumière UV solidifie une couche de plastique liquide) et le frittage sélectif par laser (un laser agglomère une couche de poudre). L'impression tri-dimensionnelle permet de produire un objet réel : un opérateur dessine l'objet sur un écran en utilisant un outil de Conception assistée par ordinateur (CAO).

REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - Un vrai débat 2.0 pour 2012 ? RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique.. Une campagne électorale, c'est d'abord des débats. Reste à savoir avec qui. Le journaliste Dan Gillmor juge sévèrement les politiques, qu'il accuse de mener une campagne d'un autre temps sans tenir compte des possibilités d'interaction offertes par Internet. Le Net peut-il bousculer la campagne présidentielle en s’invitant dans le débat politique ?

L'impression 3D, ce sera formidable... s'ils ne foutent pas tout en l'air ! L’impression 3D est en train de naître sous nos yeux. Demain il sera ainsi possible de reproduire toute sorte d’objets chez nous aussi facilement, ou presque, qu’un texte numérique se couche sur le papier à l’aide de notre bonne vieille imprimante 2D. Les conséquences potentielles de la démocratisation d’un tel outil donnent le vertige et suscitent espoir et enthousiasme parmi les makers du monde entier[1] Pour rappel, l’impression 3D est une technique qui permet de produire un objet réel à partir d’un fichier CAO en le découpant en tranches puis en déposant ou solidifiant de la matière (plastique, cire, métal…) couche par couche pour, en fin de compte, obtenir la pièce terminée. C’est l’empilement de ces couches qui crée un volume.

Lui, président, implantera-t-il des fab labs ? Ce matin, une réunion a eu lieu au cabinet de la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique sur les fab labs. Une rencontre motivée par le passage du DG de TechShop, une chaine d’ateliers géants pour bricoleurs pointus américaine, la version lucrative des fab labs. Selon nos informations, des TechShops ouvriraient à Paris, Londres, Milan. Jean, nouvel utilisateur du Fac Lab, le fab lab de l'Université de Cergy basé à Gennevilliers, fabrique une sculpture en bois (inspiré d'une oeuvre de George W Hart) avec la découpe laser . Le 6 décembre 2012. (cc) Ophelia Noor

Choc Creator : l’imprimante 3D à chocolat est enfin disponible Pâques est déjà passée mais ce n’est pas une raison de ne plus penser aux chocolats, surtout que Choc Edge vient de lancer l’imprimante 3D Choc Creator. Cette dernière n’est ni plus ni moins qu’un appareil permettant de fabriquer du chocolat personnalisé. L’an passé, Choc Creator a été présentée au stade de prototype par l’Université d’Exeter. Liang Hao, le concepteur dirige actuellement la commercialisation de sa création sur le site de Choc Edge. Pour rappel, Choc Creator est une imprimante tridimensionnelle qui utilise le chocolat comme résine.

Questions fréquemment posées sur l'impression 3D Qu'est-ce que l'impression 3D ? L'impression 3D est un procédé qui permet de produire un objet réel à partir d'un fichier 3D en déposant et solidifiant de la matière couche par couche pour obtenir la pièce terminée. Fabrication d'un objet en plastique blanc sur la machine Eos : Fabrication d'un objet coloré sur la machine Zcorp : Quel logiciel puis-je utiliser si je suis débutant dans le design 3D ? - Google distribue gratuitement un logiciel simple d'utilisation : Google Sketchup. Quelles sont les propriétés techniques des matières disponibles?

2012 est à vous Voilà 9 mois que le blog « 2012 est à vous ! » fait entendre vos voix ! C’est le moment du clap de fin et des remerciements avant que cet espace de liberté d’expression ne devienne une vitrine de vos revendications. Merci aux quelques 150 blogueurs qui, par leurs articles, leurs dessins et/ou leurs interviews de responsables politiques ont contribué à faire vivre le débat sur cet espace d’expression citoyenne. Le blog restera ouvert pendant plusieurs mois (mais les commentaires sont désormais fermés).

L’impression 3D est-elle le moteur de la fabrication de demain « Il y a une sorte de pensée magique chez les geeks aujourd’hui autour de l’impression 3D », s’énerve Christopher Mims pour la Technology Review. Alors que les imprimantes 3D deviennent accessibles aux amateurs – la Thing-o-Matic de MarkerBot ne coûte que 1 100 dollars – et que Pirate Bay estime que les « physibles » – les plans d’objets qu’on peut réaliser via des machines 3D et qui s’échangent dès à présent sur The Pirate Bay – sont la nouvelle frontière du piratage, des penseurs comme Tim Maly pensent que nous approchons de la fin de « l’expédition ». C’est-à-dire qu’il sera bientôt plus coûteux d’expédier une pièce depuis la Chine ou de n’importe quel endroit où elle est fabriquée, que de la fabriquer soi-même. Les promesses de l’impression 3D Pourtant, Christopher Mems ne porte pas un regard hautain sur l’impression 3D.

Fleur Pellerin : “Oui, nous voulons des #fablab partout en France” La ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique a confirmé hier d'un tweet que le gouvernement avait l'intention de développer en France le réseau des fab labs. La discussion en 140 caractères qui a suivi a permis de voir les différents acteurs qui se positionnent sur le très trendy créneau des fab labs. Hier soir, la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique Fleur Pellerin a répondu à notre question posée en guise de titre au compte-rendu d’une récente table ronde sur les fab labs : “Lui, président, implantera-t-il des fab labs ?”

Une imprimante 3D fabrique des objets en verre Un objet en pâte de verre, d'abord dessiné sur écran et ensuite réalisé par l'ordinateur. © University of Washington Une imprimante 3D fabrique des objets en verre - 2 Photos A l'Université de Washington, Mark Ganter et ses collègues du Solheim Rapid Manufacturing Laboratory travaillent depuis de nombreuses années sur ce que l'on appelle les imprimantes 3D, capables de fabriquer des objets. Impression 3D Cube 3, l’impression 3D accessible au grand public 7 janvier 2014 :: 09:46 :: Par :: Matos : 3D Systems a annoncé Cube 3, une imprimante 3D tournée vers un usage grand public qui coûte 1.000 $. Un nouveau pas vers une utilisation privée de ces machines ?

Related:  imprimante 3dFabricacion digitaleugene211