background preloader

Délits de solidarité 1

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/delits-de-solidarite-1

Related:  Solidaritésolidarité

Solidarité et réforme Le Ministre de l’économie et des finances Pierre Moscovici s’est récemment exprimé en faveur d’un dispositif européen d’indemnisation du chômage. Il ne s’agit pas de transférer au niveau européen l’intégralité des régimes nationaux, mais d’offrir aux sans-emploi un soutien communautaire qui se substituerait partiellement aux dispositifs existants. Plusieurs schémas sont envisageables. L’un d’eux serait de transférer l’indemnisation du chômage de moyenne durée (par exemple entre 6 mois et 1 an), qui est le plus directement lié aux fluctuations de l’activité. Un autre système serait d’organiser des transferts en fonction de l’écart du taux de chômage par rapport à une moyenne sur plusieurs années. Un pays dont le taux de chômage est temporairement faible contribuerait au système communautaire, tandis qu’il recevrait un transfert si son chômage est temporairement élevé.

Les Toiles d'Archimede : 3 films courts sur la solidarité – Les films Le Théorème D’Archimède2015 – Réalisation Denis Ramos Parfois, être à la rue rend aveugle, on n’ose plus et l’on se referme sur son propre monde. C’est le sujet abordé par cette fable, où l’entraide passe les générations. Un Autre Regard2015 – Réalisation Thomas Groc et Denis Ramos Et si l’on sortait des clichés sur les assistantes sociales ? Demander de l’aide est éminemment difficile et nécessite du courage L’étoile du Berger2015 – Réalisation Thomas Groc et Denis Ramos Un berger arrive en ville et, perdu dans la foule, rencontre une autre solitude.

Nicolas Hulot : comment recréer les liens perdus avec la nature et les liens sociaux ? Le monde fait face à de multiples crises, qu'elles soient climatiques, sociales ou sociétales. Ces crises doivent-elles être considérées comme les symptômes d'un même mal-être planétaire ? Sont-elles les conséquences de notre désolidarisation avec le vivant, la nature et l'humanité ? Sont-elles les séquelles d'une exploitation irraisonnée de la Terre et d'une concentration toujours plus marquée de ses richesses ? Sont-elles indépendantes l'une de l'autre ? ....Sociétés solidaires.... Les biens communs et l’éthique de la responsabilité À l’ère d’interdépendances irréversiblement mondiales, la problématique des communs se confronte aux questions de la gouvernance et de la responsabilité. La transition systémique vers des sociétés viables nous oblige à questionner le cadre de référence conceptuel de la modernité occidentale : la conception (...) Des indicateurs d’inégalités régionaux et locaux Les inégalités font l’objet d’un intérêt croissant, y compris au niveau local. Cet intérêt se traduit par le développement d’indicateurs quantitatifs.

Repenser la solidarité Alors que l’efficacité des aides sociales est aujourd’hui contestée, il est temps de s’interroger sur le recul de nos idéaux de justice sociale, réduite à l’égalité des chances, et esquisser des voies de refondation de la solidarité. L’imaginaire est une matrice d’images sensibles qui nous saisit, individuellement et collectivement, lorsque nous naissons et vivons dans une société donnée. Mais il est aussi une production continue de significations, de narrations, par lesquelles nous nous inscrivons dans l’ordre social, et dans laquelle nous puisons les ressources symboliques pour le légitimer ou chercher à le transformer.

Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire Le fonctionnement des acteurs de l'économie sociale et solidaire répond à des modes de gestion spécifiques, qui s'appuient sur un cadre juridique adapté. Les principes de l'économie sociale et solidaire Le concept d'économie sociale et solidaire (ESS) désigne un ensemble d'entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale.

Où en sommes-nous avec la solidarité ? Un nouveau rapport sur les inégalités dans le monde vient de paraitre au mois de janvier, cette fois celui d’OXFAM, une organisation internationale de développement (90 pays) qui tente de mobiliser le pouvoir citoyen contre la pauvreté. Et de nouveau ces chiffres énormes, absurdes et accablants : 82 % des richesses créées dans le monde l'année dernière ont bénéficié aux 1 % les plus riches, alors que la situation n'a pas évolué pour les 50 % les plus pauvres. Mieux : le nombre de milliardaires a connu l'année dernière sa plus forte hausse de l'histoire, avec un nouveau milliardaire tous les deux jours. Une progression de 762 milliards de dollars en douze mois !

“Nulle part, en France”, le documentaire de Yolande Moreau sur les réfugiés - Télévision Pour la collection Réfugiés d’Arte, Yolande Moreau a filmé les migrants dans le nord de la France. A sa manière humble et radicale, à hauteur de regard. Diffusé en avant-première sur Télérama.fr cet hiver, ce documentaire éblouissant est à nouveau disponible en replay. « Regardez-le s’en aller au loin, Spirit of France — l’esprit de France. La République a laissé tomber un peu d’elle-même dans la boue de Grande-Synthe. Les nouvelles technologies de la solidarité Alors que s'ouvre le salon Vivatech, de nouveaux acteurs de la solidarité émergent en se servant des avancées de la technologie.Cette grand-messe des nouvelles technologies ne réunit en effet pas que les champions de l’évasion fiscale, reçus en grande pompe à l’Elysée. C’est aussi le rassemblement des acteurs, petits et grands, qui tentent d’innover dans tous les domaines, notamment celui de la solidarité. Parmi ces startups qui tentent de recréer du lien avec les personnes en situation de précarité, on peut citer notamment l’application Entourage, qui se présente comme un réseau d’amitié entre les habitants et les personnes SDF d’un quartier, pour lutter contre la solitude. Son fondateur, Jean-Marc Potdevin, ancien vice-président Europe de Yahoo a décidé de mettre ses compétences en matière de réseaux pour créer ce dispositif d’entraide. Un réseau de solidarité et d'amitié

Pourquoi le drame écologique mobilise-t-il si peu ? « Incendies un peu partout dans le monde — Grèce, Suède, États-Unis ; inondations suivies de canicules au Japon ; records de températures en France, etc. (…) Le film catastrophe est là, sous nos yeux. (…) Est-ce que vous pouvez m’expliquer pourquoi, rationnellement, ce n’est pas la mobilisation générale contre ces phénomènes et pour le climat ? » — « Je vous ferai une réponse très brève : non. » Cet échange entre le journaliste Nicolas Demorand et Nicolas Hulot a précédé de quelques minutes l’annonce de la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire, mardi 28 août 2018. Les jours suivants, les appels se sont multipliés pour « un électrochoc » et une mobilisation générale. « Les élites ne voient qu’une partie de la réalité.

L'entraide Le mythe de la loi du plus fort, la loi de la jungle, a forgé nos sociétés occidentales. Pourtant il existe bien un parfum d’entraide dans cette jungle, elle est partout dans l’éventail du vivant, c’est un principe de vie. On vit dans une société où règne le culte de la compétition, la fameuse "loi de la jungle". La réalité c’est que notre rapport au monde a provoqué des basculements irréversibles : extinction massive d’espèces, réchauffement climatique, pollutions, croissance des inégalités, de réfugiés, défiance envers les institutions… Pourquoi ne pas faire émerger le scénario de la coopération, l'autre loi de la jungle, dans ce climat préoccupant ? Quelles sont les conditions d’émergence des comportements d’entraide ? Que disent les différentes disciplines scientifiques sur ce sujet ?

Quelle solidarité intergénérationnelle ? 28 André Masson Le philosophe de Kônisberg s'avouait notamment déconcerté par le fait que les générations antérieures doivent se sacrifier dans l'intérêt des suivantes : l'idée que l'on puisse agir pour sa postérité mais que celle-ci ne puisse rien, en retour, pour vous lui paraissait une véritable injustice chronologique. Cette vision kantienne reflète sans doute une « forme extrême d'aliénation - d'aliénation à l'égard de sa propre existence » : elle oublie en effet que la survie par les siens — ou, plus généralement, le fait de constituer le maillon actuel d'une chaîne indéfinie de générations — offre le moyen de transcender sa condition mortelle et de se projeter dans l'avenir au-delà de sa propre finitude (Dasgupta [1994] pp. 126-127). Mais elle manifeste aussi une croyance indéfectible dans le progrès qui n'est plus guère partagée de nos jours. Une injustice chronologique à rebours Le philosophe F.

Elan de solidarité Accueillir un réfugié chez vous, c'est la solution proposée et expérimentée par le Samu Social de Paris depuis le mois de mai. Pour l'heure, 18 familles ont rejoint le dispositif baptisé Elan, et une dizaine de réfugiés est hébergée. Depuis un mois, Anne-Caroline, Romain et leurs trois filles accueillent Hadjo, un jeune migrant soudanais, à leur domicile. Les nouvelles formes de solidarité Dans une société où la solitude et l'exclusion sont de plus en plus présentes, des initiatives se mettent en place pour soutenir et accompagner celles et ceux qui traversent une période difficile et se retrouvent dans le besoin. Et les Français connaissent bien la solidarité : en effet, en 2016, 63 % d'entre eux ont donné de leur temps en tant que bénévoles pour aider les plus démunis. Responsabilité citoyenne, empathie, envie de se sentir utile, sens donné à sa vie : autant de raisons qui poussent bon nombre d'entre nous à matérialiser leur sens de la fraternité. Découvrons dans l'émission les initiatives novatrices de ceux qui tentent de rendre le monde meilleur ! Nos Invités > Jeanne Thiriet, directrice de la rédaction du magazine Pleine Vie, partenaire de l'émission

Related: